Bonsoir ici,

Je n'ai pas tout lu et m'arrête simplement au titre que, déjà, je ne comprends pas ;
si on aime, c'est que l'on est attaché.
Aimer sans attachement dépendant et sans vouloir que l'autre l'est... pour moi, c'est tout a fait possible.
J'oserai même dire que c'est de l'amour moins égoïste.
On peut tout a fait être fidèle à la personne sans vouloir des chaines ou vouloir enchaîner..
heureuse15 a écrit : Aimer sans attachement dépendant et sans vouloir que l'autre l'est... pour moi, c'est tout a fait possible.
J'oserai même dire que c'est de l'amour moins égoïste.
On peut tout a fait être fidèle à la personne sans vouloir des chaines ou vouloir enchaîner..



On peut être attaché, à savoir tenir à la personne, sans être pour autant dépendant d'elle.
Attaché, n'implique pas forcément des chaînes, heureusement.
Je le considère juste comme un sentiment.
"A savoir tenir à la personne" est pour moi le juste mot. Il me semble que c'est un sentiment plus positif...
heureuse15 a écrit : "A savoir tenir à la personne" est pour moi le juste mot. Il me semble que c'est un sentiment plus positif...



C'est bien dans ce sens-là que je l'entendais.
c'est ce que je vis actuellement .. par obligation .. quand vous vivez avec une personne qui est accroc aux jeux vidéos l'amour n'y est plus !! je fais peut-être du hors sujet :wink:
par obligation ou pas , il faut réagir !! :mrgreen:
Votre entière liberté est de choisir : rester ou partir….
DonnaSole a écrit : c'est ce que je vis actuellement .. par obligation .. quand vous vivez avec une personne qui est accroc aux jeux vidéos l'amour n'y est plus !! je fais peut-être du hors sujet :wink:




Bonjour,

Donc, vous n'êtes plus attachée ?
@ Petrus : pas facile de choisir entre rester ou partir quand il y a encore des choses qui retiennent et qui sont des " attaches " insidieuses :
les sentiments en 1er lieu, et puis aussi : le poid des habitudes et les conditions matérielles...J'ai une devise personnelle =
il faut toujours attendre que la pomme soit mûre avant de la cueillir :wink: .

@ DonnaSole : l'amour n'y est plus...de quel côté, du tien ou du sien ?
les jeux vidéos rendent accro, peu savent résister à la tentation.
T'inquiète pas pour le hors-sujet, ça élargit le débat qui au bout de plusieurs pages, risque de tourner en rond. :wink:
@PETRUS2016 pour vous répondre, c'est ce que dit mes filles !

@Marie61000 je suis attachée comme un bon ami , c'est une personne gentille .. il m'a suivi de Paris pour vivre avec moi ....

@mayah_12 merci pour le hors sujet ;) l'amour c'est de mon côté .. il continue à me témoigner de l'amour mais je n'arrive pas à lui rendre :(
@ DonnaSole : " je suis attachée comme un bon ami , c'est une personne gentille .. il m'a suivi de Paris pour vivre avec moi ".
Cette phrase en dit long. Primo, tu éprouves pour lui de la reconnaissance teintée d'une pointe de culpabilité, à mon seul humble avis.
Secondo : l'amour n'y est plus comme avant, mais sa gentillesse te l'a rendu attachant.
Je pense que le temps t'aidera à faire " mûrir la pomme " et que tu pourras alors prendre une décision, qui ne sera pas forcément celle de partir :wink: .
Ce pourrait être celle de trouver des compensations dans des choses qui te plaisent et qui te permettront de vivre plus sereinement les frustrations.
Je dis choses parce qu'elles peuvent concerner différents domaines . :wink:
A l'inverse, te laisser le temps pour préparer ta " sortie ".
Perso, je ne peux vivre avec quelqu'un pour qui je n'ai plus de sentiments amoureux car je ne supporte plus les défauts qui deviennent vite rédhibitoires lorsqu'il n'y a plus lesdits sentiments.
Pas d'amour sans attachement, mais la dépendance est destructrice tôt ou tard. Chacun choisit son chemin du plus facile ( faire couler la vie) au plus difficile ( evoluer quotidiennement ) .
NELLIA a écrit : ça doit pouvoir se travailler..... :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Ce serait très bien, la dépendance rend malheureux ! Mais voilà... nous ne sommes que de pauvres humains, dès qu'on voit quelque chose d'attractif on a envie de le posséder...et de le garder... le beau gâteau dans la vitrine... de le manger...

Ce mot de dépendance... évoque jalousie, enfermement, enchaînement... tout ce que l'on détesterait subir...

Malgré tout.... c'est très difficile de ne pas tomber dans la dépendance amoureuse... vis à vis de l'autre, mais aussi vis à vis des sensations émotionnelles ressenties... ! :wink:

PROMIS je fais beaucoup beaucoup d'efforts.... ! pour ne pas tomber amoureuse !!!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


Bonjour Nellia,

Dans ta première petite phrase, tu as déjà ta réponse !!

Oui dèjà la prise de conscience du sujet (énorme pas en avant) et un entraînement....

En fait, il ne s'agit pas d'efforts, mais de développement de sa compréhension du sujet au plus profond. Tant qu'il y a de l'émotionnel, celui-ci nous détruit, pour renforcer la force de vie qui est en toi, il s'agit de trouver LE MOYEN pour travailler là-dessus et faire DISPARAITRE cet émotionnel qui en fait ne fait que fragiliser et fragiliser encore au bénéfice de l'Autre qui agit sur toi. Avec ce très gros travail intérieur, la victoire garantie est au bout du chemin.

Tout ce que j'exprime, je l'ai expérimenté moi-même dans ma propre vie, aujourd'hui, je suis extrêmement reconnaissante d'en avoir surtout trouvé le MOYEN !