marie64130 a écrit : Ovive...je retiens cette phrase " ne pas essayer est aussi un échec...on dit aussi " ne pas rester sur un échec.. c est tellement vrai..et tellement dur..mais on a droit encore à un essai non..et surtout aller vers l avant....et on sais toute les deux...que c est pas facile...mais réalisable. Et a deux..c est mieux....


C'est vraiment un sujet phylosophique !! j'ai fait un projet ou j'ai échoué. Ce fut un échec le plus total. Bref. j'ai réussi à subir un échec. Quelle belle réussite !! mais j'ai réussi à faire quelques choses dont je ne voulais pas....
Je dirais qu'à lui seul le titre est un véritable paradoxe...soit un non- sens :shock:

Ou comment faire une rencontre dans l'isolement.... ça ne doit pas être très évident , voir tenir du miracle 8)

Soit , c'est l'un ou l'autre !! :idea:

Ma foi à chacun son interprétation :arrow:
je me suis rencontré. Bonjour Psedo !! Bonjour répond mon moi. je me salut d'une manière sincère et je me répond d'une manière sincère. Psedo me répond ! en plus on se tend la main ???
Oui, c'est possible... J'étais devant une glace.
BONSOIR
oui c est pas simple ,,, oui Jai eue
beaucoup de chance ,,,,, mais la solitude n est pas facile ,,,,,
je suis d accord avec le MR , le chacun chez sois est une bonne solution......
voyager seule c est pas facile ,,,,partager c est important,,
Hello !
Pour moi, il est important, avant de commencer une nouvelle relation amoureuse, d'être en harmonie avec soi-même.
Toute personne doit se respecter elle-même et donner cette impression à tout le monde.
Il ne faut pas se laisser enfermer dans un monde virtuel, même si en cette période de pandémie et de "demi confinement" ce n'est pas facile de faire de nouvelles rencontres.
Je pense aussi qu'il n'y a pas si longtemps que cela que les femmes ont le droit d'exister en tant que personne libre et reconnue par la société.
J'ai eu la chance de pouvoir travailler depuis mes 18 ans et cela a sûrement contribué à ma construction personnelle, me donnant un sentiment de liberté. En même temps, nous les femmes, nous voulions être l'égale des hommes et maintenant que c'est (presque) fait, nous devenons rivaux car indépendants.
Aujourd'hui, je suis seule (je vis seule et n'ai pas d'amoureux). Pourtant j'ai rencontré des messieurs mais j'ai l'impression qu'ils ne comprennent pas les femmes, voulant tout de suite s'engager. Pourquoi se précipiter ?
C'est pourtant tellement agréable d'avoir une épaule sur laquelle s'appuyer et un confident.
Bon dimanche ensoleillé à tous