"Témoignage :

Quand vous aurez cette lettre, je serai dans la Vire, j'ai fait cela comme beaucoup de gens avant moi, je suis au bout du rouleau, des douleurs à ne plus finir, mon dos et toutes les jointures bras, genoux, malgré un traitement, et je vois ma vue qui s'en va. Je [ne] peux vivre ainsi, à 80 ans, je n'ai plus de famille après moi, je préfère partir. La solitude me ronge de l'intérieur à notre âge on n'intéresse plus personne. Il y a mon malheur d'avoir rencontré un vieux lâche et son fils pareil. Moi je me dis que c'est fini. J'ai toujours été malheureuse depuis mon âge de 6 ans où toute ma famille [a été] massacrée le 3 juillet 1944 et là je vais les retrouver [...] ceux qui m'ont toujours manqué. Pas un jour se passe [sans] que je revis tout cela. C'est ma vie, personne à voir, c'est mon destin."

"Je vous demande pardon"

Puis, s'adressant à celle qui est visiblement une proche, ou une personne l'aidant au quotidien :

"[...] je vous demande pardon. Vous avez une entrée. Vous trouverez sur mon lit tout ce qu'il faut pour m'habiller dans un sac, une grande enveloppe et mon doudou. [...] Vous mettrez les clés sous le tapis à la porte cachée par un carton et surtout tout refermer la porte en sortant. [...] encore une fois pardon."

Retour sur les faits

L'octogénaire a été découverte dans la Vire vendredi 2 novembre 2018. C'est un automobiliste qui a fait la macabre découverte en passant devant la gare SNCF à 9h30. Son corps flottait au pied du Pont Roanoke. La police municipale, le SMUR et le SDIS se sont rendus sur les lieux au plus vite et ont mis en place un cordon de sécurité pour empêcher l'accès au site. Ils n'ont malheureusement pu que constater le décès de la personne. Elle a été repêchée avec ses différents effets personnels, dont une canne.
*********************
Voilà, c'est *Juste un témoignage* ,en copier -collé-----pour qu'ont , Tous (tes) ,Nous fasse faire réfléchir, avec ,Notre Indifférence , au autres.
Merci d'avoir lu ce Témoignage", d'une sans voix , qui aurait pu etre quelqu'un du forum.Michel
Je suis l'auteur de ce post , et je l'ai mis en ligne, car parcourant ce forum,"j'y ai trouvé ",des pépites d'Indifférence.........
Beaucoup de solitude, et lissant les réponses , je constate a mon regret , que pas Un (es),répondent--- je vous écris sur le Forum public, mais en M-P, je vous envoie mon n° de téléphone, afin qu'ont puise parler!!!!!!
Donc , en virtuel, ont **Fait dans l'émotionnel **, mais en vérité,c'est comme **Les Marches Blanches**,-------Les médias relaient l'Horreur,d'un drame , et Tous (tes),ont défilent dans la rue ,avec des pancartes "Plus Jamais sa "------parfait ! très bien -bravo-------Mais votre Voisins (es) !!!!!Vous le Connaissez????
Puis je suis très surprit ----pas Seniors- Ici :?:
ou, ils connaissent pas "club 50 :?:
réfléchissons Ensembles-----ou delà de cette Tragédie **d'Une Invisible**, de notre chère société, tellement planquée derrière ces écrans , et ces Beaux Messages ---d'Espérance :arrow:
Oui c'est triste, en ce bel autonne -2018
très cordialement .Michel
ps= ceci n'a rien de personnel -----juste un constat ;un échange entre nous tous (tes)
Bonne soirée ,Monsieur-Madame.
Témoignage émouvant et pathétique... mais en même temps une preuve de courage car parfois "il faut savoir quitter la table" (Aznavour) quand on souffre de trop... A partir d'un certaine âge on devient transparent... la mort sociale est le funeste prélude à la mort tout court
https://www.lamanchelibre.fr/

Voici le lien -----pour **sont dernier Repas** -------
Rassurez vous , a 80 ans , ont mange plus beaucoup le soir
C'est triste....
Pas d'indifférence. JE RENDS HONNEUR avec émotion, tristesse et serrement de coeur au grand courage de cette dame. Il n'y a pas de pardon à demander mais toujours ceux, celles qui partent ainsi ont ce sentiment de déranger les gens parce qu'ils s'ôtent la vie que les autres voudraient leur voir continuer en se disant que c'est naturel...
Aurai-je ce courage ? Aurai-je la lucidité pour prévoir à temps le moment où je ne pourrai plus avoir la capacité d"en finir avec une vie qui ne vaut plus rien, sauf entretenir la vie des autres et amputer celle de mes proches ? Je n'en sais rien. Y a t il le désir de vivre coûte que coûte ? Je n'en sais rien. Lutter contre ce désir alors doit être terrible.
Bonjour tout le monde,

Je ne sais pas si vous vos souvenez de ROSE qui était venue sur ce Site pour pour demander de l'aide, elle avait 82 ans je crois, et bien j'ai répondu à son appel, malheureusement je n'ai pas pu faire grand chose, elle avait des problèmes avec sa fille qui avait vendu sa propriété, et qui avait acheté une maison très loin de la maison de retraite où elle l'avait "casée", la laissant seule.
Mon courrier de tous les jours n'ont rien changé, elle s'est suicidée 6 mois après.

Pour moi, il s'agissait plus d'un problème familial, de se voir éjectée de ce qui restait de sa vie de veuve avec les tristes souvenirs de son mari et son fils morts dans un accidents de voiture l'a achevée la pauvre, il ne lui restait que sa fille pour l'aider à "survivre" et elle a été trahie. Pour ce genre de chose, on n'y peut rien malheureusement.

Bonne journée .......................Titiane
Je rejoins la pensée de Zeno et de Titiane.
La tante de mon père s'est suicidée de la même façon. Elle s'était joliment habillée et maquillée pour la circonstance et avait répondu avec un joli sourire à l'homme qui lui avait demandé l'heure sur le pont ( il s'était retourné après pour regarder à nouveau cette belle dame âgée si charmante ...et l'a vu sauter dans la rivière ).
Elle était veuve et son fils unique était gendarme dans les Antilles.
Elle n'avait plus que mon père qui lui rendait visite toutes les semaines.
Cela n'a pas suffi. Elle a laissé une lettre disant qu'elle avait assez vécu, que le bon était derrière et qu'il ne restait devant que solitude et décadence.
Elle préférait partir encore valide et autonome plutôt qu'en pleine décrépitude.

Les personnes qui se suicident demandent pardon parce qu'elles connaissent le tabou qui pèse sur cet acte et savent combien il culpabilise l'entourage.
Des " si on avait su, si on avait vu, si on avait pu faire plus..."...Et bien cela n'aurait rien changé, parce que le mal est profond et vient de soi et non des autres.

De Gaulle disait : " la vieillesse est un naufrage ". Certains préfèrent couler le navire en pleine mer avant qu'il ne tombe en ruines au port : un choix terrible, mais qui peut s'entendre.
La cause de ces suicides n'est pas tant la perte de l'amour des autres que la perte de l'amour de soi.
" planqué derrière ces écrans , et ces Beaux Messages ---d'Espérance " : ceux qui les écrivent à tout va se donnent bonne conscience et ont le sentiment d'être de belles personnes, c'est bon pour se redorer le blason, ça...mais comme le dit si justement Titiane ( elle qui s'est vraiment impliquée dans une relation aidante ), cela ne change rien à ce qui ronge de l'intérieur auquel nul d'extérieur n'a accès.

Il faut bien mourir un jour. On a le droit de ne pas vouloir mourir comme dans la chanson de Brassens : " d'accord mais de mort lente ".
Perso, ce n'est pas l'acte en soi qui m'interpelle mais le moyen choisi :
noyade, pendaison ou balle tirée dans la tête...ces choix-là me mettent franchement mal à l'aise.
Gredin89 a écrit : .../... parcourant ce forum,"j'y ai trouvé ",des pépites d'Indifférence.........
.../... que pas Un (es),répondent .../... Mais votre Voisins (es) !!!!!Vous le Connaissez???? .../...
Puis je suis très surprit ----pas Seniors- Ici :?:
ou, ils connaissent pas "club 50 :?:
réfléchissons Ensembles-----ou delà de cette Tragédie **d'Une Invisible**, de notre chère société, tellement planquée derrière ces écrans , et ces Beaux Messages ---d'Espérance .

Bon, je vais encore passer pour la méchante mais pas grave, j'assume.

Ce n'est pas une attaque personnelle, mais juste un ras le bol à lire des "lieux communs" que j'ai isolé volontairement


50+ n'est pas le bureau des pleurs, c'est un site de rencontres où personnellement, je n'ai pas envie de lire toute la détresse du monde. Mes problèmes, je me les garde pour moi, j'en discute en privé, mais pas dans un forum. Je trouve cela totalement indécent.

Si l'on a besoin d'entre-aide parce que l'on a des problèmes, on s'oriente vers un site adéquate.

Les gens qui sont ici ne sont pas indifférents, ils ont simplement envie d'autre chose que de se prendre en pleine gueule la détresse des autres en plus de la leur, alors qu'ils ont la pudeur de pas s'étaler "ici" à tout bout de champ et de pourrir le moment de détente des autres.

Pour en revenir à l'article de La Manche Libre, ils ont juste fait du patos bien gras et bien larmoyant pour faire de l'audience car ils ne vont pas auprès des personnes isolées et dépressives pour leur venir en aide... ils vont juste étaler la tartine de pourriture bien vendeuse ni plus ni moins. Cette dame était dépressive depuis l'âge de 6 ans et de toute évidence elle n'était pas seule puisqu'elle explique à un tiers comment faire pour la suite après son repêchage ... Elle y a pensé aux personnes qui se sont trouvées confrontées à son "témoignage" et qui l'ont accompagnée et assistée ... T'in c'est une sacré tarte dans la gueule qu'elles se seront prises là !!! Et en plus de l'avoir soutenue ...vont elles en plus se sentir coupables ????.
Elle a fait un choix que je respecte car elle avait fini son histoire . Ce que je trouve regrettable c'est que nous n'ayons pas encore de loi autorisant l'euthanasie et que ceux qui n'ont pas un rond n'aient comme solution ultime que de se foutre à la baille ... La mort doit être lente et terrifiante ... Après je le redis, c'est son choix et je le respecte car je ne suis pas persuadée d'être capable d'en faire autant.

Oui, je ne suis pas compatissante ! J'en ai marre des jérémiades !
  • ça vous vient à l'idée parfois que les personnes qui se plaignent ne font que se plaindre et ne prennent que rarement en compte l'avis ou le soutien des autres ?
  • ça vous vient à l'idée que d'autres ont autant de problèmes voire peut-être plus et affichent un sourire et un optimisme à toute épreuve en toutes circonstances et trouvent encore le moyens de s’apitoyer sur "l'autre" et/ou lui venir en aide
  • ça vous vient à l'idée que certaines personnes finissent seules parce qu'elles ne se sont intéressées à rien ni à personne toute leur vie durant et quand elles sont décaties, c'est un peu tard pour attirer le regard de l'autre.
  • ça vous arrive de réaliser qu'il y a des personnes qui se complaisent dans leur merde et qui refusent systématiquement une main tendue ?
  • ça vous arrive de ne pas juger tout le monde négativement et donner à chacun le droit d'être ce qu'il veut être et non pas ce que nous voudrions qu'il soit ?

Bon , je m'arrête car franchement, car je me fais du mal là :) -même pas vrai, ça me ferait mm du bien -

Sinon, je vous rassure, je vais bien, je n'ai aucun problème, je n'ai pas de soucis, je suis en bonne santé et je connais tous mes voisins et même au delà. La flotte s'est arrêtée de tomber, j'ai une veste et une écharpe sur le dos pour profiter des fenêtres ouvertes et... avec pépère couché sur mes pieds... qui me les tient bien chaud ...
Elle est pas belle la vie ??? Si elle est très belle la vie

Bonne journée
bravo edel ! :)
On ne laisse pas toujours de lettre pour expliquer son départ, on part parce qu'on a envie de partir, c'est notre choix. .. .
Elle n'a pas besoin ni plus besoin de votre compassion, elle est bien et délivrée de la vie terrestre.....quel bonheur pour elle....
Reposez en paix madame. ....
Edel..ouf...quel bien ça fait de te lire...

Pas le bureau des pleures ici..comme tu as raison....
Nous avons tous des soucis plus ou moins grave..mais pas besoin de les étaler ici...
Bravo :)

Bisous Ebbie34
Oui, Edel, elle est belle la vie ! Et essayer de la conduire du mieux que l'on peut !
Merci
Suis rassurée en lisant le post d'Edel. et y adhère totalement dans la mesure où je fuis également ce genre de forum tant il me fout trop le bourdon.....

Trop facile d'y voir là une marque d'indifférence, d'égoïsme . Outre le fait qu'un site de rencontres doit effectivement rester un lieu d'évasion et détente, moi je n'ai aucun scrupule quand j'avoue faire preuve de compréhension mais être dans l'incapacité d'accorder quelque compassion à ce genre d'écrits ....
Au quotidien, ma vue, mes oreilles, mes sens sont confrontés à la souffrance d'autrui.....regrettable certes mais impossible de répondre à tous les appels au secours de l'humanité d'inventer les mots, les gestes qui soulagent........
J'ai de quoi faire autour de moi. C'est déjà pas mal !
Et puis , zut ! je fais en sorte de me la rendre belle cette vie ...............et de la croquer à pleines dents..
...

... de ce brûlant sujet de "la convivialité, de l'entraide, du partage" (... ou pas ...)

Du vécu : Je me suis aperçue que la voisine (80 ans) d'une amie ne me disait plus bonjour quand je la croise dans la rue ... (elle tourne la tête ?! ... ou regarde ses pieds ... ?! ... mon amie l'a aussi constaté, sans savoir non plus pourquoi ... ??!)

Il y a quelques jours, elle arrivait face à moi, promenant son chien avec sa petite fille, sur un très large trottoir avec au milieu des carrés d'arbres et d'arbustes. Au loin, je l'ai vu changer de côté ...

Arrivée à ma hauteur, elle regardait fortement sur sa gauche ... et son chien, passant devant sa petite-fille qui a failli tomber, tirait tant et plus sur sa laisse dans ma direction en couinant joyeusement (il a toujours été ainsi avec moi) ... mais elle a tiré très fort sur la laisse !

Image

Je me pose la question suivante :
Que dois-je penser de la différence de comportement
entre le chien et sa maîtresse ?