Et s'il fallait voir en soi avant tout ?
Voir en soi comme les autres nous voient.
Voir en soi et s.etonner de se découvrir autre car une circonstance particulière apporte une expérience inédite et nous la vivons dans l.instant sans recul et de façon tt à fait imprevisible...
Mais il faut aussi découvrir dans le même instant ce que l.autre de nous va penser accepter refuser ...
L.amour là... dans le fugace désir d.un rapprochement qui pourrait allumer un grand feu ou seulement réchauffer notre besoin d.exister et de nous sentir aimés et conviés à une entente d.amour sans ses flammes et ses noyades.
Voir en soi ce que l'on a à offrir, et non tout attendre sans savoir si l'on est capable d'amour.
Oui exact, on peut être capable d'amitié, d'affection, de solidarité, sans être forcément prédisposée à l'amour.. ça, il faut s'en rendre compte. C'est un grand pas.
244407174_1478806642492927_4992389993960551361_n.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
oublier.png
coucou....... EBBIE
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Je pense donc je suis mû par l'Univers.
Je pense donc je suis universel.
Michel Serres (Le gaucher boiteux).

Mon commentaire.
Tous unis vers quoi?
Le directeur de l’AP-HP Martin Hirsch s’est interrogé sur la possibilité de faire payer les soins aux personnes qui refusent la vaccination contre le coronavirus :

"Est-il logique de bénéficier des soins gratuits quand on a refusé pour soi la vaccination gratuite et qu’on met doublement en danger les autres, en pouvant les contaminer et en pouvant prendre une place en soins intensifs nécessaire pour un autre patient?”

La question est volontairement posée en “termes crus” par le patron de l’hôpital public de Paris

Bon ... Ses collègues disent de lui « ceux qui ne le connaissent pas le prennent pour l'abbé Pierre. Ceux qui le connaissent pour Caligula »