Je ne veux pas copier Françoise57 , qui a dit il y a quelques temps , qu'ils méritaient la Légion d'honneur, certes non , mais puisque le temps est aux commémorations , je tiens à dire quelques mots du "poilu" de la famille .

Dès le début de celle que l'on croyait la dernière , mon grand père a été mobilisé et comme il avait le "privilège" (humour noir) d'être agriculteur , il devait se rendre au chef lieu de canton avec ses chevaux , laissant sa mère (mon arrière grand mère , veuve , née en 1869 ( elle avait connu 1870), et son épouse à la ferme, sans moyen de travail ( ou très réduits ) .

Ma grand mère écrivait beaucoup et avait des nouvelles de son mari directement ou par l'intermédiaire de ma grand tante : ces deux femmes s'écrivaient 2 voir 3 fois par semaine, cette cadence était réduite on l'imagine en temps de guerre .

Il a fait "son temps" et même plus , en avril 1919, il n'était pas démobilisé , je possède son livret militaire et sa croix du combattant , il a tenu à ce qu'il me revienne à son décès ( j'ai pourtant 2 frères)

De leur côté , les femmes exécutaient des travaux habituellement effectués par les hommes ( mon arrière grand père était décédé en 1908, mon père a été conçu après son retour .

Il a eu la chance de n'être pas blessé , une grande chance , ............et je me souviens enfant , avoir vu et les revois des douilles en cuivre , qu'il avait travaillé ( ma grand mère me l'avait dit suite à une question de ma part , lui ne parlait jamais de cette "foutue guerre "

Devant le monuments aux morts c'est toujours lui qui répondait à l'appel des morts par "mort aux champ d'honneur" ou "mort pour la France

Mon père devait faire partie de l'appel de la suivante ...........

Bonne soirée
:) :)

désolée , pas de rubrique historique
rene lecomte fev 1919.jpg



Mon grand père début 1919
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
:) :)