Jeanvlajean a écrit :
Zeno86 a écrit : Bonjour à toutes et à tous!
Il y a environ 3 millions de personnes en France qui souffrent comme moi d'Acouphènes (bruits sifflements continus dans les oreilles) hormis les réponses  chopées sur le web, avez-vous par expérience vécue ou rapportée par un proche, un moyen, un truc pour en diminuer l'intensité et les effets?

Merci d'avance :D  


Bonjour!
J'ai des acouphènes depuis dix ans dus très certainement dus à un choc auditif...
Il n'y a pas grand chose à faire, sinon que de les accepter, et dire que ça fait partie intégrante de soi...
Sinon le bruit blanc est très efficace pour s'endormir...
S'occuper l'esprit dans diverses activités, telles que la marche à pied, faire partie d'associations, club de sport, etc...
La lecture accompagnée d' un fond sonore (bruit blanc, bruits de la nature, musique douce) ..
Eviter le silence total, et se réhabituer petit à petit aux bruits environnants (bruits de la ville)...
Se protéger les oreilles avec des bouchons dans des salles de concert, de cinéma est également conseillé...
Surtout ne pas céder au découragement.... Bon courage...! J.M


Avec beaucoup de retard je vous remercie Jeanvlajean pour vos encouragements....
Personnellement, la musique classique me fait oublier. Il doit y avoir d'autres musiques aussi, en fond sonore doux, qui doivent avoir le même effet. Je me suis habituée aux acouphènes. Je ne prends pas le traitement Tanakan prescrit par le dernier ORL. Il paraît qu'il est très bon. Possible, mais traitement très bon + traitement très bon + traitement très bon, etc... Ras le bol. Bon, ce qui est bon, c'est le plaisir, les petits plaisirs... les attentions à soi, les activités physiques plaisantes qui risquent de le devenir moins parce qu'il y a toujours quelque chose de nouveau qui surgit...D'oû réflexion activée pour contourner... On a vraiment de quoi s'occuper l'esprit avant de plonger dans Alzheimer...
Découverte des tamalou, c'est toujours vivifiant. Bonne journée mes tamalous.
Tombée cette nuit sur ce forum par hasard. J'en souffre aussi depuis quelques années, suite sans doute à une exposition prolongée et quotidienne au bruit. Dans la journée, souvent masqués par le bruit ambiant. Le soir au coucher, ou lors de fréquents réveils nocturnes, c'est plus compliqué. Les bruits blancs, roses ou tous les autres de l'arc-en-ciel ne font que masquer le problème. Finalement les bouchons d'oreilles sont une alternative, ils permettent de se centrer sur d'autres bruits comme sa propre respiration. Sinon le ronflement de son compagnon ou le ronronnement de son chat sont un bon remède. Malheureusement je n'ai plus ni l'un ni l'autre depuis 8 ans. Finalement tout converge vers une musicothérapie, en attendant il faut vivre avec.
Bonsoir, je suis moi aussi avec les acouphènes depuis des années, mon frère aussi en a.
lui a ce fameux appareil qui masque les acouphènes .Mais ça l'handicape bcp, et s'isole un peu, car entend mal,et il ne se sent pas a l'aise dans une conversation.Moi aussi il m'arrive aussi d'être géneé avec les gens, car dur de suivre les dialogues.
Je suis aussi a Genève, j'ai fait bcp d'examens auditifs, controle de la grosse veine dans le cou, une IRM, entre autres, et rien trouvé, alors il faut vivre avec, avec tous les conseils donnés plus haut, et ne pas se stresser, éviter les angoisses, etc,,, je sais , pas facile, a chacun de trouver ces remedes... malheureusement, bonne chance a vous tous.
Bonjour à toutes et tous :) je suis nouveau ici , ceci est mon premier message . Les acouphènes je les supporte depuis une quarantaine d'années . j'ai consulté de nombreux spécialistes , je n'ai jamais eu de résultat positif , on m'a gavé de rivotril ( un antiépileptique et autre drogue du genre ) rien n'y fait , j'ai entendu dire que c'est une dégénérescence de certaines cellules notre système de l'ouïe . Il existe un site "France Acouphène " qui explique cette pathologie mieux que moi .

Voici le mien en moins fort quand même ( le premier )

https://www.france-acouphenes.org/index.php/pathologies/acouphenes/entendre-des-acouphenes