Aujourd'hui en France, 1 femme meurt tous les 3 jours de violences conjugales....Alexia en fait partie...Mais maintenant..on va nous expliquer le pourquoi, le comment, sa responsabilité dans son meurtre. On va en rire , le tourner en dérision, en faire quelques bons mots...Alors que C juste Nauséabond!
grey33 a écrit : Aujourd'hui en France, 1 femme meurt tous les 3 jours de violences conjugales..!


Sauf ton respect, Grey,mais à te lire on pourrait croire que c'est comme le vent et la pluie, on n'y peut rien

Je ne suis pas d'accord, ce n'est pas comme le vent et la pluie.
On peut changer ces statistiques.

On a bien changé les statistiques de la mortalité routière (16 000 par an, il y a une trentaine d'années, 4 000 aujourd'hui), je ne vois pourquoi on ne pourrait pas changer celles-ci.
Sur les moyens de changer, j'ai quelques idées, par exemple décourager les sports de combats, décourager l'agressivité dans les sports ordinaires, foot ou rugby : carton jaune, puis carton rouge.
Tu remarqueras que pour le moment on fait tout le contraire, à entendre les commentaires des journalistes sportifs, et les commentaires d'après match des entraineurs et des joueurs, pour explique l'échec : "on a manqué d'agressivité".
Je souscris pleinement à la démarche de Campegar. Il faut faire preuve de fermeté dans le combat que l'on doit mener contre toutes les violences, ne fussent-elles que verbales. Car la violence physique commence par la violence verbale ...
Exemple : 8 jours de prison ferme pour quiconque dira d'une autre personne : "Sale pédé!" ... Un mois ferme en cas de récidive.
Je ne rigole pas, là!
Carbone19 a écrit : C'est devenu vraiment très dangereux d'avoir un mari.
Ça n'incite pas au mariage, ni même à la cohabitation.


quand même là..... tu y vas fort.... :lol:
Je pars juste d'un constat que personne ne peut nier Campegar....sans état d'âme, sans sensiblerie féminine ni féministe....Un constat!
Et des années passées dans les services d'urgences à accueillir des femmes battues, torturées, agressées par leur "conjoint" me donnent une opinion et des sentiments qui dépassent largement un constat!
Saisis tu la nuance? sourire
allez ... un peu d'humour dans ce monde de brutes !!!

..... m'en fiche complètement !!
de ne pas avoir de .... mari !!!
hihihihi :lol: :lol: :lol:
On parle d'un sujet grave qui se traduit par des morts (plus spécialement des mortes) ... Certains trouvent le moyen de plaisanter !
Manifestement, eux et moi ne pouvons pas vire dans à proximité l'un de l'autre ... A coup sûr, ça ferait un arc électrique du plus mauvais effet !
Probable !!!
Ma chi lo sa ?
ce qui est certain .... c'est ...
heuuuu, non je préfère ne rien dire !!
Article du Nouvel Obs bien construit. A lire,
Edel13 a écrit : Article du Nouvel Obs bien construit. A lire,


Excellent article! merci
Il y a un lien entre ce forum et celui sur l'intelligence féminine.
" Une femme intelligente y renonce " ( à avoir les mêmes droits que les hommes ).
Alexia maintenant nous est décrite comme une femme qui écrasait son mari.
- Ah oui, elle avait donc oublié que le droit de se taire était toujours d'actualité !
- Elle avait oublié qu'il est dangereux et pour le coup mortel d'agir de telle sorte
que l'homme y voit sa virilité remise en cause ! Sur l'autre fil, j'ai écrit :
" droit supplémentaire : à un tabou qui devrait être respecté et appliqué =
on ne violente ni ne viole une femme...".
Simone de Beauvoir a dit : " personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant qu'un homme inquiet pour sa virilité ".
- Le problème de l'agressivité et sa conséquence, la violence, a été évoqué :
on ne peut l'éradiquer, elle fait partie intrinsèque de la condition humaine.
Il faut donc plutôt apprendre à la canaliser en l'extériorisant dans des activités
qui ne soient nuisibles ni à autrui ni à soi-même.
Certains sports, avec des règles bien établies, permettent cela.
Euh...chanter à tue-tête aussi. :wink: :lol:
Alexia maintenant nous est décrite comme une femme qui écrasait son mari.

Ouais, bon.
On n'est pas non plus obligé de croire ce que racontent les avocats en manque de publicité ...

Et puis, il faut bien (?) que les salariés de "Detective" ou autres feuilles de choux à la con, soient rémunérés.

Triste époque ...
@ sphinx : suis bien d'accord avec toi. Que le couple ait eu des conflits :
soit, quel couple n'en a pas ? Qu'il y ait eu des échanges verbaux violents,
re-soit : j'en ai entendu entre mes parents, cela n'a jamais donné envie à mon père
de tuer ma mère ! Et je n'ai jamais vu qu'ils aient débouché sur de la violence physique.
Ce ne sont pas les " femmes mariées " qui ont à craindre, comme a dit Carbone, avec humour je pense, mais celles qui seraient " grandes gueules ". :roll:
Bonjour. Excellent commentaire de Mayah En fait,c'est une entrée. Sa thématique mène là ou personne n'approfondit le débat:"IIs ne pouvaient pas avoir d'enfant". Une grenade dégoupillée. L'inévitable suspicion réciproque
de la responsabilité. L'altercation mortelle,si elle n'est partie de ce sujet
réflétait sans doute son interférence.Si j'étais le (souhaitable) nouvel avocat,
ce serait le pivot de ma défense;S'il n'y avait pas eu cette horreur de la
combustion intentionnelle,la plaidoirie eut été plus proche des jurés.
Les exemples que j'ai connu d'"amours de jeunesse" ont tous débouché sur
un divorce.Maturisations différentes,sortie progressive des différences sociales.....& L'avocat du meurtrier recoltera à la fois une lourde tache et
peut ètre le titre de"Nouveau Dupont Moretti". ?????????????? T.J.C.
La violence et l’agressivité on en
trouve bcp déja sur les forums et les blogs
cron