Le plus important, ce n’est pas d’avoir le plus grand nombre d’amis.
Ce n’est pas d’avoir la maison de nos rêves.
Ce n’est pas d’avoir tous les biens matériels que nous désirons.
Ce n’est pas d’avoir l’emploi idéal, ni même la famille idéale. Le plus important c’est d’apprendre à s’aimer, soi, complètement et totalement.
Aimer nos forces autant que les parties plus faibles de nous.
Aimer nos moments de bonheur autant que nos moments d’égarement.
Aimer nos bontés autant que nos envies. Aimer notre lumière autant que notre ombre.
Aimer notre beauté autant que notre imperfection.
Car c’est seulement en apprenant l’amour de soi que nous apprendrons à mieux aimer les autres, tant dans leurs richesses que dans leurs pauvretés.
C’est dans l’amour de soi que nous apprendrons à ne plus juger les autres, car il est impossible de juger quand on aime tout comme il est impossible d’aimer quand on juge.
L’amour de soi, c’est notre plus grande richesse, celle que nous devons développer et cultiver tout au long de notre vie, par un travail assidu sur soi, sans jugement, empreint de compassion pour les parties plus difficiles à aimer.
Même nos défauts nous apprennent à mieux nous aimer, car c’est dans l’amour inconditionnel envers soi que nous pourrons vivre l’amour inconditionnel envers les autres.
Le plus important, c’est d'AIMER !
D'accord,....y a qu'à...
" vivre l’amour inconditionnel envers les autres."
Pardon, ne le prends pas mal, Maryse, mais l'amour inconditionnel existe t-il en ce bas monde, lequel est régi par la loi de la relativité ?
Pour ma part, je ne le crois pas et le seul amour inconditionnel que je connaisse est celui de mes chiens. :wink:

@ Manoucha : mon père disait : " y'a qu'à faut qu'on ". :lol:
:? :? 8) 8)
mayah_12 a écrit : " vivre l’amour inconditionnel envers les autres."
Pardon, ne le prends pas mal, Maryse, mais l'amour inconditionnel existe t-il en ce bas monde, lequel est régi par la loi de la relativité ?
Pour ma part, je ne le crois pas et le seul amour inconditionnel que je connaisse est celui de mes chiens. :wink:

@ Manoucha : mon père disait : " y'a qu'à faut qu'on ". :lol:


mon père disait, Si t'as besoin de rien, tu m'demandes
Mayah , mon père aussi le disait. C'était aussi un des surnoms de Georges Marchais ... Antoine , je ne sais pas si tu as des enfants mais si tel est le cas je suis sûre que tu leur as dit aussi cette boutade de ton père, non?
...

« Si un homme doit t'aimer pour tes seins,
c'est un con,
car tu es bien plus que ça !!! »

dixit la maman de NatachaM

Image
Comment aimer, si on ne s'aime pas soi-même d'abord ?