Amazon, Apple, Facebook et Google sont les quatre entreprises les plus influentes de la planète. Tout le monde croit savoir comment elles en sont arrivées là. Tout le monde se trompe. Si les "Quatre" ont déjà fait couler beaucoup d'encre, personne n'a été aussi loin dans l'analyse de leur pouvoir et de leur succès que Scott Galloway. Au lieu de relayer les mythes propagés par ces entreprises, Galloway pose les vraies questions.
Comment les Quatre sont-ils parvenus à s'infiltrer dans nos vies, au point qu'il est aujourd'hui impossible de les éviter (ou de les boycotter)? Pourquoi le marché boursier leur pardonne-t-il des péchés qui auraient détruit toute autre entreprise ? A l'heure où elles se battent pour devenir la première entreprise à dépasser le millier de milliard en valeur, est-il encore possible de les concurrencer ? Galloway dévoile ici les véritables stratégies masquées sous le vernis des apparences.
Il montre comment les Quatre manipulent nos besoins émotionnels fondamentaux à une échelle sans précédent. Pour rivaliser ou faire affaire avec eux, ou tout simplement survivre dans le monde qu'ils dominent, il faut avant tout comprendre qui ils sont.
Bonjour Atchoum ! Ca fait tousser, hein ? , cette réalité dantesque ! J'espère au moins que ce n'est pas ça qui t'a conduit à choisir ton pseudo ... :wink: Non, bien sûr ! Je blague ...

Je voudrai apporter de l'eau à ton moulin ...
1.000 milliards de dollars, il faut l'écrire avec tous les chiffres pour commencer à mesurer le tournis que ça nous donne.
1.000.000.000.000 $ ! Un "1" suivi de douze zéros ...
Mais, même comme ça, ça ne suffit pas !
C'est aussi, à peu près, la moitié du produit intérieur brut de la FRANCE (tout ce qu'on produit en France en une année, toutes entreprises confondues.) !
C'est, à peu près, trois fois le budget de la France ...
Etc. Etc.
Oui jacques il y a de quoi effectivement être pris de quintes de toux

Le succès de ces quatre entreprises repose sur la manière dont elles ont utilisé la technologie et la stratégie pour comprendre et satisfaire les désirs humains fondamentaux. Dans la thèse de Galloway, chacun des quatre fait appel à un organe humain spécifique. Google cible le cerveau et notre soif de connaissance. Facebook est formé sur le cœur et notre besoin de développer des relations empathiques et significatives. Amazon vise les entrailles, satisfaisant notre impulsion de chasseurs-cueilleurs à consommer. Et Apple, avec ses produits élégants et sensuels, se concentre résolument sur nos organes génitaux.

Google, pour lequel j'aurai pourtant beaucoup de sympathie pour sa créativité, son inventivité, se lance dans des domaines jusque là réservé à des "spécialistes"/
- La grande distribution au travers de son "association" avec Carrefour. Ils sont actuellement dans une phase formation des salariés de Carrefour pour les initier à une autre forme de commerce faisant appel à l'intelligence artificielle.* !
- L'urbanisme. A Toronto où les <<datas scientists>> vont remplacer les urbanistes. Le trafic routier, la qualité de l'air, la propreté des rues, les nuisances sonores....tout finira en algorithmes !