bonjour

les parallèles ne se rencontrent jamais :|

donc comment faire? :roll:
autant légaliser la polygamie serait plus simple

:idea:
Il suffit d'un déraillement...
Dokkaz a écrit : Quand on sait que deux parallèles ne se rencontrent jamais, ça rime à quoi ?


:idea: La Madame aime la superposition :oops: parallèles chatouillantes 8) et de contact :lol:
Les cuillères bien rangées sont aussi parallèles :roll:
Sybille, et la polyandrie aussi... !!!
...et si c'était une relation latérale, c'est à dire celle où profite d'un autre bon côté ??? La vie de chacun est tellement originale qu'il y a autant d'avis que de personnes et personne ne peut juger, juste exprimer un avis ... et faire l'humour quoi qu'il en soit, sous toutes le coutures ou positions !!! Pol
:wink:

...et pourquoi pas des relations horizontales ? :oops: (si...si...)

(concept littéraire, hein ?!!)

...quoique... :shock: ...lit-terre-air aussi...est concept vital ! :wink:
Wouaw :roll:
Pourquoi pas une relation manichéenne :mrgreen:
Le bien et le mal en parallèles :roll:
cela deviendrait une relation sectaire :P
lumière et obscurantisme se côtoyant dans l'allégresse :shock:
Vive la vie :lol: :lol: :lol:
Et pour passer de l'un à l'autre : la réincarnation, bien fait ultime :twisted: :twisted:


Je débride :?: :?:
Alors géométrie avec les parallèles et algèbre avec les équations.
Punaise, faut que je reprenne mes cours.
:mrgreen: ...en parallèle, VOILA POURQUOI NOUS N'AVONS PAS DE RELATIONS PARALLÈLES AVEC LES MONDES PARALLÈLES !!! 8)

images (5).jpg



:wink: ...INITIATIVES PARALLÈLES !!! :mrgreen:

images (10).jpg


th (11).jpg


8) :lol: (voilà...voilà...voilà...)
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
On veut savoir ce que nous en pensons…

Evidemment je n'en pense que du bien:

Avoir des envies est toujours un signe de vie !

Mais est-ce que nous cédons à toutes nos envies ? J'ai un sérieux doute, et ce pour de multiples raisons (manque de courage, de finances, de possibilités etc.)

Qui n'a jamais eu envie de faire quelque chose d'illégal, illicite, amoral ou impoli ? Je ne connais pas beaucoup de personnes qui pourraient répondre par un "pas moi" ! (Celui prétend ça a succombé à l'envie de mentir!)

Avoir envie d'une "vie parallèle" – que j'appellerais plutôt une double-vie - ou mener une telle vie sont deux choses bien distinctes, non ? :wink:
Ce truc me questionnant, j'ai fait une recherche. Voilà ce que j'ai trouvé

"parallèle"
Le couple de style "parallèle" insiste beaucoup plus sur la distinction plutôt que sur la fusion. Chacun a ses idées, ses goûts et ses activités propres. Cette différence met les deux conjoints à distance l'un de l'autre. Vivant dans leur univers clos, ils sont peu enclins à ouvrir leur porte à des amis, parents, connaissances...

La cohésion du couple s'étaye sur une frontière hermétique vis-à-vis du monde extérieur (voisinage, quartier, région). A l'intérieur du couple, la répartition des rôles et des fonctions est assez nette. L'homme attend de son foyer qu'il soit un soutien dans sa carrière professionnelle et un lieu de tendresse et de réconfort.

C'est lui qui prend les initiatives (sorties, rencontres, invitations, etc.) et qui s'intéresse à l'actualité du monde. La femme se dédie à l'entretien du foyer, elle intervient au sein du couple, et de la famille, pour apaiser les conflits, consoler, soutenir les uns et les autres. Les mots clefs de ce style de couple sont : ordre et sécurité.

Comme l'initiatrice du forum n'a pas expliqué, difficile de comprendre.
aie.png
Pour moi, "une relation parallèle" veut dire: d'avoir DEUX relations en même temps. D'ailleurs ça existe beaucoup....
Exp. un homme marié...a une autre femme(maitresse) parallèle !!

pas plus compliqué que ça ..faut pas chercher midi à 14H :roll: :roll:

Bise EBBIE
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Relation extra conjugale dans ce cas... non ?
:D OK avec EBBIE...pas plus compliqué que ça ! :wink:

Relation(s) parallèle(s) = relation bien établie + relation(s) clandestine(s) :wink:

Cela se corse quand tous les protagonistes sont au courant... :mrgreen:
...mais dans ce cas OU est l'intérêt ?

Si ces deux types de relation deviennent vite lourdes pour des raisons évidentes, lequel s'essouffle le plus vite ?

...lequel fait le plus mal ?...et à qui ? :cry:

A t'on besoin de tout avouer ? :oops:

Et, bien d'accord avec Marquise des Anges : avoir des envies est un signe que l'on est bien vivant... :wink:

Dernière réflexion : en virtuel, peut t'on parler de relation(s) parallèle(s) ? :?
cron