si  vous  voulez racontrer  les histoires qui vous sont arrivees avec vos ami(e)s les bêtes,  elles sont  tellement    parfois , tristes aussi  quelquefois 
 la  1ere  va étés un peu  triste  je l'avoue  mais c'est en  pensant a Tinette que j'ai  pensais a ce sujet

Voila   Ryta  ( dites Tinette) est rentrée dans ma vie, alors que je  en  voulais  plus de chien, mais ma fille en  avait décide autrement.

un jour   elle  me téléphone  en  me disant  "Maman  je passe tout a  l'heure  je serai  pas seule'' lol
quand elle arrive  avec  une petite chienne de 3 ans  ( genre teckel  a poils longs ) elle sort de chez  le toiletteur, elle me raconte  l'histoire  de  cette petit chienne maltraitée  par son propriétaire,et quelle l’emmène a la SPA   ne pouvant pas la garder lol  

 pour faire court Tinette n'a  jamais quitter mon appartement  pour la SPA  elle est restée avec  moi  pendant 12  ans  c'est vrai que les  5  dernières années  ont été dur  et m'ont coûte cher , Tinette  c'est claquée les  ligament   croises en  courant et elle  m'a fait des crises épilepsie jusqu’à  5  par jours  les derniers temps 

une jour Tinette m'a ramené du  jardin un chaton famélique (femelle) je lui ai  dit  mais  pas puce  je ne veux pas de chaton, elle m'a regarde d'un air triste, le temps que je réponde a  un coup de   téléphone  j'ai retrouve  le  petit  chaton dans  la  gamelle de Tinette, j'ai  fondu  lol
3 jours après  cette épisode Tinette  c'est paralysée du  cou au  bout des pattes, j'ai pris la décision avec beaucoup de peine  pour éviter  qu'elle  ne souffre   et le chaton a  maintenant  18  mois  elle fait toujours partie de  ma vie elle a été opérée et elle a été  requinquée  et comme Tinette  elle finira sa vie  avec moi     
desolee  dans   l'appel a  raconter   les  histoire  j'ai   oublie  un  mot  lol  

lire  elles sont tellement belles    ( nos  histoires  avec nos amies  les bêtes )   
un peu deçue que ce sujet n'interesse   personne    
Amolyne40 a écrit : un peu deçue que ce sujet n'interesse   personne    


Mais si, mais si, il faut juste le temps qu'il soit "lancé", et je suis certain qu'on aura droit à une véritable anthologie.
Sur la quantité très variable de chats qui m'ont accompagné (toujours de provenances différentes, sauf portées, mais un véto qui les a vus tous ensemble a eu l'impression immédiate qu'ils formaient un "clan") il s'est toujours trouvé au moins un élément exceptionnel. Aujourd'hui c'est un Norvégien, qui communique énormément et fait tout son possible pour distraire et entourer de tendresse sa copine Labrador... mais celui qui restera toujours dans ma mémoire s'appelait - comme c'est original ! - Caramel ;).
Ce minou était d'une inventivité prodigieuse, grâce à lui j'ai dû concevoir un dispositif que je n'ai pas encore fait breveter : le cornière pour frigo ! Un profilé en aluminium solidaire des charnières qui interdit toute "prise" sur la porte, autre que la poignée ; parce que ce petit diable avait trouvé la technique pour ouvrir le frigo "à la patte" depuis le plan de travail, et même la porte de la partie basse (congélateur), en s'arc-boutant "à plat ventre sur les dos" devant ses congénères admiratifs.
J'ai souvenance d'un poulet entier, totalement congelé mais en partie déballé, qui trônait au milieu du salon à mon retour... mais cela n'est rien en comparaison de ce qui suit.
Du temps où nous vivions en appartement, les croquettes étaient entreposée dans un meuble assez haut pour qu'aucun animal ne puisse aller s'y servir... sauf évidemment si on oubliait de fermer la porte à clé, tout en laissant un siège à proximité. On imagine facilement les disputes à propos d'éventuels "oublis" chaque fois qu'on découvrait, un peu tard, qu'il y avait eu une incursion diurne ou nocturne dans le "placard à croquettes". Chacun de nous étant persuadé de toujours refermer scrupuleusement la porte à clé, le responsable était nécessairement "l'autre".... jusqu'au jour où j'ai été le témoin totalement "oculaire" - et parfaitement à jeun - de quelques chose que j'hésite encore à raconter, tellement cela paraît incroyable : ce chat avait appris à saisir la clé dans sa petite gueule, et à la tourner dans la serrure !!! Sacré Caramel... !
Ma contribution avec ces superbes images

http://www.facebook.com/photo.php?v=268154636643027
Tito Fuente MERCI de ces magnifiques images, qui montrent que l'homme peut être admirable et sentimental.
Merci pour cette vidéo, magnifiques images et surtout bravo les hommes !
Amolyne 40, ton sujet est intéressant mais en ce qui me concerne c'est une histoire triste que je vais raconter :
Suite à une stérilisation, ma chienne berger allemand fit une infection, le véto me l'a soignée pendant 2 mois....elle devint méchante à cause de la souffrance (piqûres, pansements à changer chaque jour pendant de nombreuses semaines) et, un jour, au cours d'un repas de famille elle attaquat ma soeur (morsure). Et, le lendemain, chez le véto, j'ai dû prendre une grave décision. Ma pauvre Syan, tu me manques même si Fiona est près de moi.
Tito  merci  pour cette magnifique vidéo  très émouvante 
Trop belle la vidéo que vous avez mise ...

Merci à vous pour le partage TitoFuente.
http://www.youtube.com/watch?v=QTECEPoQixo

C'est un homme qui apprend aux rapaces à voler. Sa spécialité : recueillir des oiseaux qui ne sont jamais sortis de leur volière et qui ne se sont jamais servi de leurs ailes. Son aigle préféré s'appelle Sherkan, un pygargue à tête blanche, deux mètres d'envergure... Une "relation" hors normes entre un aigle et l'homme !
Tout simplement superbe !!! Et quelle complicité ! Merci Magioia.
Oui , à la fin de la vidéo on devine l'émotion de ce fauconnier qui se bat pour la réintroduction de cette espèce, magnifique.....
Il était une fois....un cheval de légende 

http://m.youtube.com/#/watch?v=dWrsMNDlqJU 

     ""Le quadruple vainqueur du Prix d'Amérique (1986, 1987, 1988 et 1990) avait été élu
 «cheval du siècle ».
Le trotteur avait un caractère bien trempé et savait se ménager à l'entrainement d'où son surnom de « roi fainéant ».
Il n'avait jamais accepté d'être monté et telle une star, il aimait prendre l'avion mais restait dans son camion monté pour l'occasion dans la soute, refusant d'en sortir.
Un  sacré caractère que les nombreux visiteurs venus l'admirer tout au long de sa retraite (22ans ) au haras de Gruchy amadouaient avec des pommes, son mets préféré! 
  Ourasi repose aujourd'hui non loin des pommiers plantés à l'entrée du haras il y a bien longtemps en vue de sa sépulture   .""