Pour les amoureux de Brassens , et qui grattouillent un petit peu , offrez vous ou faites vous offrir le livre " J'ai rendez vous avec vous " de Jean Paul Liégeois et Yves Uzureau , qui regroupe des textes de Brassens ainsi que ses musiques en tablature .
Attention , ce n'est pas qu'un simple songbook ; on oublie trop souvent que Brassens était un bon musicien et qu'il a offert ses meilleures musiques comme écrin à des textes de ses poètes préférés .
1bando GB.JPG



Les Copains d'abord ...


Non, ce n'était pas le radeau 
De la Méduse, ce bateau, 
Qu'on se le dis' au fond des ports, 
Dis' au fond des ports, 
Il naviguait en pèr' peinard 
Sur la grand-mare des canards

Et s'app'lait les Copains d'abord 
Les Copains d'abord. 


882799stgelyaffichelastcopainsdabord.jpg




Ses fluctuat nec mergitur 
C'était pas d'la littératur', 
N'en déplaise aux jeteurs de sort, 
Aux jeteurs de sort, 

Son capitaine et ses mat'lots 
N'étaient pas des enfants d'salauds
Mais des amis franco de port
Des copains d'abord. 

C'étaient pas des amis de lux'
Des petits Castor et Pollux, 
Des gens de Sodome et Gomorrh',
 
Sodome et Gomorrh', 
C'étaient pas des amis choisis 
Par Montaigne et La Boeti', 
Sur le ventre ils se tapaient fort, 
Les copains d'abord. 

C'étaient pas des anges non plus, 
L'Evangile, ils l'avaient pas lu, 
Mais ils s'aimaient tout's voil's dehors, 
Tout's voil's dehors, 


Jean, Pierre, Paul et compagnie, 
C'était leur seule litanie 
Leur Crédo, leur Confitéor, 
Aux copains d'abord. 

Au moindre coup de Trafalgar
C'est l'amitié qui prenait l'quart, 
C'est elle qui leur montrait le nord, 
Leur montrait le nord. 
Et quand ils étaient en détresse, 
Qu'leur bras lancaient des S.O.S., 
On aurait dit les sémaphores, 
Les copains d'abord. 

Au rendez-vous des bons copains, 
Y'avait pas souvent de lapins
Quand l'un d'entre eux manquait a bord, 
C'est qu'il était mort


Mo01244.jpg


Oui, mais jamais, au grand jamais, 
Son trou dans l'eau n'se refermait, 
Cent ans après, coquin de sort ! 
Il manquait encor. 

Des bateaux j'en ai pris beaucoup, 
Mais le seul qui'ait tenu le coup, 
Qui n'ait jamais viré de bord, 
Mais viré de port, 
Naviguait en père peinard 
Sur la grand-mare des canards, 
Et s'app'lait les Copains d'abord 
Les Copains d'abord.


brel_ferre_brassens.jpg




Maxime Le Forestier Les copains d'abord Acoustic


https://www.youtube.com/watch?v=ZlJQNCyMo6s


Georges :


https://www.youtube.com/watch?v=L9oEcWFjF3M



9782205066975-1.jpg




:wink: :idea: à suivre ... :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
1bando GB.JPG





pere_noel.jpg
:(



Le Pere Noel Et La Petite Fille


Avec sa hotte sur le dos
Avec sa hotte sur le dos
Il s'en venait d'Eldorado
Il s'en venait d'Eldorado
Il avait une barbe blanche
Il avait nom "Papa Gâteau"

Il a mis du pain sur ta planche
Il a mis les mains sur tes hanches

Il t'a prom'née dans un landeau
Il t'a prom'née dans un landeau
En route pour la vie d'château
En route pour la vie d'château
La belle vie dorée sur tranche
Il te l'offrit sur un plateau

Il a mis du grain dans ta grange
Il a mis les mains sur tes hanches



Toi qui n'avais rien sur le dos
Toi qui n'avais rien sur le dos
Il t'a couverte de manteaux
Il t'a couverte de manteaux
Il t'a vêtue comme un dimanche
Tu n'auras pas froid de sitôt

Il a mis l'hermine à ta manche
Il a mis les mains sur tes hanches


Tous les camées, tous les émaux
Tous les camées, tous les émaux
Il les fit pendre à tes rameaux
Il les fit pendre à tes rameaux
Il fit rouler en avalanches
Perles et rubis dans tes sabots

Il a mis de l'or à ta branche
Il a mis les mains sur tes hanches

Tire la bell', tir' le rideau
Tire la bell', tir' le rideau
Sur tes misères de tantôt
Sur tes misères de tantôt
Et qu'au-dehors il pleuve, il vente
Le mauvais temps n'est plus ton lot

Le joli temps des coudées franches
On a mis les mains sur tes hanches



Le père noël et la petite fille 

https://www.youtube.com/watch?v=xpEhmxs25R8





:wink: :idea: à suivre ... :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Georges Brassens - Pierre Desproges

https://youtu.be/52W1Az72w7k
1bando GB.JPG




Le Testament

Je serai triste comme un saule
Quand le Dieu qui partout me suit
Me dira, la main sur l'épaule:
"Va-t'en voir là-haut si j'y suis."
Alors, du ciel et de la terre
Il me faudra faire mon deuil...
Est-il encor debout le chêne
Ou le sapin de mon cercueil?
Est-il encor debout le chêne
Ou le sapin de mon cercueil?

S'il faut aller au cimetière,
J'prendrai le chemin le plus long,
J'ferai la tombe buissonnière,
J'quitterai la vie à reculons...
Tant pis si les croqu'-morts me grondent,
Tant pis s'ils me croient fou à lier,
Je veux partir pour l'autre monde
Par le chemin des écoliers.
Je veux partir pour l'autre monde


Par le chemin des écoliers.

Avant d'aller conter fleurette
Aux belles âmes des damné's,
Je rêv' d'encore une amourette,
Je rêv' d'encor' m'enjuponner...
Encore un' fois dire "Je t'aime"...
Encore un' fois perdre le nord
En effeuillant le chrysanthème
Qui'est la marguerite des morts.
En effeuillant le chrysanthème
Qui'est la marguerite des morts.

Dieu veuill' que ma veuve s'alarme
En enterrant son compagnon,
Et qu'pour lui fair' verser des larmes
Il n'y ait pas besoin d'oignon...
Qu'elle prenne en secondes noces
Un époux de mon acabit:
Il pourra profiter d'mes bottes,
Et d'mes pantoufle' et d'mes habits.
Il pourra profiter d'mes bottes,
Et d'mes pantoufle' et d'mes habits.

Qu'il boiv' mon vin, qu'il aim' ma femme,
Qu'il fum' ma pipe et mon tabac,
Mais que jamais - mort de mon âme! -
Jamais il ne fouette mes chats...
Quoique je n'ai' pas un atome,
Une ombre de méchanceté,
S'il fouett' mes chats, y'a un fantôme
Qui viendra le persécuter.
S'il fouett' mes chats, y'a un fantôme
Qui viendra le persécuter.

Ici-gît une feuille morte,
Ici finit mon testament...
On a marqué dessus ma porte:
"Fermé pour caus' d'enterrement."
J'ai quitté la vi' sans rancune,
J'aurai plus jamais mal aux dents:
Me v'là dans la fosse commune,
La fosse commune du temps.
Me v'là dans la fosse commune,
La fosse commune du temps.




Le testament :

https://www.youtube.com/watch?v=o9fyJn6BCHM




1 Tombe_de_Georges_Brassens_(détail).JPG




:wink: :idea: à suivre ... :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Suivons.

¨Gastibelza¨ (Subtitulado)

https://www.youtube.com/watch?v=znJla7ZQ_5Q
image.png




Germaine tourangelle (Poème de Paul Fort)

https://www.youtube.com/watch?v=LWF4z0WIkVc


Cette gerbe est pour vous Manon des jours heureux,
Pour vous cette autre, eh ! oui, Jeanne des soirs troublants.

Plus souple vers l'azur et déchiré des Sylphes,
Voilà tout un bouquet de roses pour Thérèse.

Où donc est-il son fin petit nez qui renifle ?
Au paradis ? eh ! non, cendre au Père-Lachaise.

Plus haut, cet arbre d'eau qui rechute pleureur,
En saule d'Orphélie, est pour vous, Amélie.

Et pour vous ma douceur, ma douleur, ma folie !
Germaine Tourangelle, ô vous la plus jolie.

Le fluide arc-en-ciel s'égrenant sur mon coeur.





:wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
image.png




A Mireille dit "Petit verglas" (Paul Fort)

https://www.youtube.com/watch?v=TCmdOwXCdb4



Ne tremblez pas, mais je dois le dire elle fut assassinée au couteau par
un fichu mauvais garçon, dans sa chambre, là-bas derrière le Panthéon,
rue Descartes, où mourut Paul Verlaine.

O! oui, je l'ai bien aimée ma petite "Petit Verglas" à moi si bonne
et si douce et si triste. Pourquoi sa tristesse? Je ne l'avais pas
deviné, je ne pouvais pas le deviner.

Non, je l'ai su après tu me l'avais caché que ton père était mort sur
l'échafaud, Petit Verglas! J'aurais bien dû le comprendre à tes sourires.

J'aurais dû le deviner à tes petits yeux, battus de sang, à ton bleu
regard indéfinissable, papillotant et plein de retenue.

Et moi qui avais toujours l'air de te dire " Mademoiselle, voulez-vous
partager ma statue? " Ah! J'aurais dû comprendre à tes sourires, tes
yeux bleus battus et plein de retenue.

Et je t'appelais comme ça, le Petit Verglas, que c'est bête un poète!
O! petite chair transie! Moi, je l'ai su après que ton père était mort ainsi...

Pardonne-moi, Petit Verglas. Volez, les anges!




:arrow: :idea:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
cron