bando GB.JPG



Brassens a écrit le bulletin de santé,
parce-que se faisant très rare, le bruit courut qu'il était très malade, et il a souhaité donner la réplique à la rumeur... (le premier couplet laisse entendre que ce bruit qui court se fonde sur un subit amaigrissement).


Le bulletin de santé (live à Bobino, 1969)
https://www.youtube.com/watch?v=IMPCklkWCrY


" Si j'ai trahi les gros, les joufflus, les obèses 
See'est que je baise, que je baise, que je baise 
Comme un bouc, un bélier, une bête, une brute 
Je suis hanté: le rut, le rut, le rut, le rut …"





548200877.jpg




:wink: :idea: à suivre ... :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Merci pour cette chanson que je ne connaissais pas    Quel talent il avait 
Une excellente idée que ce fil sur Brassens, tout le monde connaît la plupart de ses chansons, mais pas toutes ! :D
Et ces beaux et grands moments de la télévision, chez Chancel par exemple... :D

https://youtu.be/rDT9zPzTmrE
1bando GB.JPG




"La non demande en mariage"


Lorsque Georges Brassens rencontre Joha Heiman en 1947, il virevolte de femme en femme, toujours plus âgées que lui.
Le chanteur-poète aimait s’entourer de femmes mûres. Sa sœur Simone, sa tante Antoinette, mais surtout Jeanne (âgée de 30 ans de plus que lui).

"Quand il a connu Joha il était sans revenu, il ne pouvait rien lui offrir, c’est elle qui lui apportait des sandwiches", raconte Jeanne Corporon, fille d'Henri Delpont l'ami intime de Georges Brassens.
Cette rencontre avec la petite poupée (Püppchen en allemand) venue d’Estonie va totalement bouleverser la vie du chanteur.



«  Ma mie, de grâce, ne mettons
Pas sous la gorge à Cupidon
Sa propre flèche
Tant d'amoureux l'ont essayé
Qui, de leur bonheur, ont payé
Ce sacrilège
J'ai l'honneur de
Ne pas te de
Mander ta main
Ne gravons pas
Nos noms au bas
D'un parchemin »






1 brassens_puppchen.jpg



Georges :
https://www.youtube.com/watch?v=nOkZQchMID8




Le Forestier :
https://www.youtube.com/watch?v=MBDl8C1FrP0

Jazz’
https://www.youtube.com/watch?v=1OBECR0jan4



1 puppchen_brassens.jpg






:wink: :idea: à suivre ... :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
S U P E R B E !!
Hé oui, Epidomie !


1bando GB.JPG


Les Passantes 
est un poème d'Antoine Pol qui est parvenu à la notoriété principalement du fait de sa mise en chanson par Georges Brassens en 1972 dans l'album Fernande.
La veille de sa mort, Antoine Pol écrivit : 
« Au fond qu'est-ce qu'une humaine existence ? Un fugace éclair de conscience... »



2 11c0696455720f0de69b12448edc4daaa5.jpg



Iggy Pop - Les Passantes

https://www.youtube.com/watch?v=Yg0Mx3OYwDU


(4e strophe du poème de Pol (non présente dans la chanson)
À la fine et souple valseuse
Qui vous sembla triste et nerveuse
Par une nuit de carnaval
Qui voulut rester inconnue
Et qui n’est jamais revenue
Tournoyer dans un autre bal )


S'il y a quelqu'un qui a fait des femmes des déesses, c'est bien moi !
Les femmes ? Je les aime toutes ou presque ...
Georges Brassens.



A consulter, le blog de Chayonne :
...Les passantes... 26 | 359 Consultations | 01.11.2017 11:39
:D
https://www.club-50plus.fr/blog.php?id=993085

:wink: :idea: à suivre ... :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
L'aspect "bosseur", un peu moins connu.

Mais, il n'y a pas de secret...

https://www.youtube.com/watch?v=ddJLbCWgnRM

Et, un peu bourré, sur sa fin (il savait), cynique sur lui-même, mais toujours émouvant :

https://www.youtube.com/watch?v=FJM-qejVkLc
https://www.youtube.com/watch?v=ddQt_RALBd4

Chanson que j'adore lorsqu'il l'interprète lui même , elle n'a pas la même resonance.............. :P
1bando GB.JPG





1 aaaaa.JPG



« Je sais que les guerriers de Sparte 
Plantaient pas leurs épé’s dans l'eau, 
Que les grognards de Bonaparte 
Tiraient pas leur poudre aux moineaux... »



1 c.jpg




 La guerre de 14-18.

https://www.youtube.com/watch?v=l2F5qaHzkj0



Georges Brassens parle de sa chanson sur la guerre de 14-18

http://www.ina.fr/video/I04076281




1 b.jpg




L'antimilitarisme de Georges Brassens face au Général Bigeard 

https://www.youtube.com/watch?v=mYG6LDJi-cw


1 incognita.JPG


:wink: :idea: à suivre ... :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
C'est bien sympathique tout ça mais c'est vieux ,
et complètement daté , presque kitch ,
plus aucune correspondance avec l'époque actuelle .

" Mourir pour des idées mais de mort lente " ,
c'est juste une attitude de déserteur ou de collabo .

Brassens avait un indéniable talent pour la rime ,
mais ce n'était pas un visionnaire .
Je pense que ne pas savoir intégrer le passé à son présent, c'est rester aveugle face à l'avenir. Bien sûr que Brassens était un visionnaire, il l'était particulièrement dans sa vision de la femme totalement subversive pour l'époque. La liberté amoureuse (Embrasse-les tous, Les croquants), la liberté extraconjugale, réelle (L'orage, La femme d'Hector) ou fantasmée (Pénélope), la liberté tout court par rapport à l'instituion sclérosante du mariage, avec en particulier une chanson intimiste "qui n'a l'air de rien", Le Père Noël et la Petite fille (in cauda venenum, l'essentiel est dans le dernier vers) https://www.youtube.com/watch?v=xpEhmxs25R8
chrisalide a écrit : C'est bien sympathique tout ça mais c'est vieux ,
et complètement daté , presque kitch ,
plus aucune correspondance avec l'époque actuelle .

" Mourir pour des idées mais de mort lente " ,
c'est juste une attitude de déserteur ou de collabo .

Brassens avait un indéniable talent pour la rime ,
mais ce n'était pas un visionnaire .


Heredia en était un ?
Parce que question kitch ... :?

Déserteur ou/et collabo ?
Faut relire l'histoire du bonhomme.

Pas un visionnaire ?

Tu sais quoi ? Quand je lis, dans la presse d'aujourd'hui, des histoires de migrants à Calais , je pense aux assoss, qui s'en occupent, et surtout à "l'Auvergnat".
Pas visionnaire, ça ?

Mais, chacun en pense ce qu'il veut ...
sfinx1 a écrit :
chrisalide a écrit : Déserteur ou/et collabo ?
Faut relire l'histoire du bonhomme.

Oui mais la Dame elle a dit que ce qui est "vieux" n'est pas intéressant, alors l'histoire, tu parles qu'elle s'en bat l'oeil.

Ce ne sont que des mots mais quand ça touche aux questions d'honneur, ça devient blessant.

Mon père, contraint de porter des sacs de ciment pour construire la base sous-marine de Bordeaux, c'était peut-être un "collabo" ?
Et en s'enfuyant du STO pour ne pas être embarqué en Allemagne, un "déserteur", peut-être ?

La méchanceté gratuite, c'est peut-être "rigolo" pour certain(e)s, mais tu vois, ça peut aussi être une insulte à la mémoire.
Et les familles "ordinaires" qui ont sauvé des milliers de Juifs, les communes entières qui les ont protégés, c'était peut-être pas des "héros" aux mains ensanglantées, mais c'était le pays réeel. Bien davantage que ceux qui passaient leur temps à exécuter des "traîtres", et au moins autant que ceux qui ont été abandonnés dans le maquis du Vercors.
cron