J'aime autant que La Fontaine
Merci mes amies, Squatina et Solene, pour votre respect des textes et des écrivains, surtout de leurs sentiments du moment ; vous lisez mes écrits, je suis contente ! :D
Antoine, je peux te divertir aussi bien que La Fontaine !!! Mdr !!! c’est un compliment sympa ; j’apprécie toujours tes venues !

Je suis partie, cette journée, me baigner au Grau du Roi et l’eau était chaude cet après midi !
Carole, je te rassure : je n’ai pas déteint ! Hihihi ! :lol: :lol:
J’avais préparé ce matin une réponse pour toi et je la pose ce soir

Chère Carole
Règlement de comptes... ah non !!!
Faire ses contes, oui ! c’est trouver des mots profonds
Et se les extirper c’est aussi douloureux que bon !
Le cœur a eu raison de mes tristes moments
Il s’ouvrira demain, mes fleurs s’installeront !

Peut être des mises au point personnelles,
Dans le film de ma vie ; elles sont très belles !
Quand elles sont inattendues,
Elles sont les bienvenues !
Mais...
Quel plaisir de te voir soudain me rejoindre !
Et ton passage n’est pas des moindres
Tu aimais bien mes textes avant
J’aimais bien « toi avec moi » avant !
Quel chemin as tu suivi
Pour t’éloigner ainsi ?
Crois tu que tu reviendras
Pas juste pour un pas !
Une nouvelle aventure en tout cas !

Belle soirée à vous tous ! :D :D :D

Benjamin Biolay a dit ce soir sur la 2,
En parlant de sa musique que l’on voit de plus en plus mélancolique :
« C’est drôle de dire que c’était mieux avant ...
Parce que l’on continue à être soi ...c’est comme ça ! 
»
Chers Amis BonSoir !

J’ai aimé cette idée de déteindre !
Je me vois dans une machine à linge programmée
Dans mes draps coton, tourner avec mes taies d’oreiller
En boucle, en avant en arrière, aimer ce doux balancier

La mousse blanche onctueuse de ma lessive bio sent bon
Elle est parfumée à la lavande, au miel, ajoutés au savon
J’ai choisi mon programme, juste à la bonne température
Celle qui laissera à ma peau et à mes cheveux, une belle allure

Soudain mes pensées obscures et mes idées noires s’échappent
Elles se diffusent en répliquant qu’elles ne sont pas celles qui me sapent
Mais je sais bien pourtant que je leur dois ce mauvais tempérament
Les voir s’agiter autour de moi me donne le tournis, c’est impressionnant

Comment vais je sortir de cette machine entre blanc et couleurs
Va t-elle me faire quelqu’un qui n’aura rien de singulier dans son humeur
Fade je serais, limpide et insignifiante, sans idée folle, sans allure fervente
En ton pastel, douceur d’esprit, allure ramollie, mais pourtant charmante,
Plus possible de me distinguer, étendue sur un fil, prête à sécher !


Et si je restais au fond de la cuve, cachée,
Pour naviguer dans les eaux troublées
Par le bleu marine de mes pulls, de mes pantalons
Je pourrais m’imaginer dans les grands fonds !
Tu viendrais plonger ton bras courageux
Je m’accrocherai vivement à lui, tu me sauverais...
Je sais que toutes mes couleurs tu les apprécierais
Nous nous mélangerions, à en être fin heureux !
Une nouvelle aventure en tout cas


Belle soirée à vous tous :D
Chers Amis BonJour
Quand l’inspiration est là !

Alors que je suis là dans le fond bleu de ma cuve à attendre mon génie lessive
Comme chaque semaine pour recouvrer mes indispensables forces vives,
Le voilà soudain apparaître, parés de ses plus beaux atouts
« Que fais tu encore là dedans, n’as tu pas, de la vie, connu tout,
Tout vu, tout senti, tout appris, que veux tu encore ma bien-aimée ? »
D’un jet, sans réfléchir, souriante j’ai lancé : « donne moi la liberté »
« Elle n’hésite pas vraiment, ou alors, je dois aller la chercher ! »
Répondit-il, en rentrant dans la cuve avec moi.
J’étais joliment enroulée dans mes draps de soi
« Je te vois prête à partir loin, cette fois ? »
La cuve s’emplit d’eau tiède, je me sentais bien avec lui
Et nous voilà voyageant dans un doux tourbillon de folie
Il me tenait par la main, je ressentais sa force intime
Qu’allait il m’arriver, j’avais peur de ne trouver les rimes
Quelle suite à mon histoire, pour qu’elle soit sublime !
Le mouvement cessa ; je me sentis aspirée, je glissais
Dans le labyrinthe des tuyaux, avec lui tendrement enlacés
Je ne sais plus le temps qu’il fallut pour, de là, nous échapper
J’étais désormais devenue fluide, limpide et transparente
D’une immense douce fraîcheur et tellement vivante
Je pouvais m’étaler, occuper tout l’espace
Faire des kilomètres sans que rien je ne fasse
Arroser des champs, des sentiers, des prairies,
Je devenais libre et partout transportée
Jusqu’au loin, dans la mer infinie, aller ...
« Je te cherche Génie, es tu là ? »
« Oui ! regarde, le ciel c’est moi ! »
Un rayon de lumière m’emplit de joie !


Belle journée à tous ! :D :D
Et avec l'aspirateur ?? çà donne quoi ? :lol: :lol:

Bravo ! Tu ne manques pas de -belle- imagination !! :wink:
BonSoir les Amis,
Squatina oui merci ! l’aspirateur cela pourrait être sympa !!! Pour un génie ! :roll: :roll:
Je regarde le film « le jaguar«  sur TFX .... et l’inspiration arrive !!!!
Belle soirée à vous tous
Chers Amis BonJour !
Les jours passent et déjà le week-end...
Et si vous m’accompagniez dans ma passion ! :lol: :lol:


Quelle drôle d’idée de préférer la réflexion intellectuelle et la joie de l’écriture
A des crustacés avec un ballon de vin fin, ou plus simplement un poisson friture !
Pas besoin de l’aide d’un entraîneur comme au foot pour dribbler sur un papier
Au coup de sifflet d’une pensée, je suis prête, mes doigts ivres sur le clavier
Je me coupe du monde, comme pour effectuer un corner, concentrée sur le but
J’ai comme l’impression d’être une débranchée, une indienne dans sa hutte
Je feinte le lecteur qui, dans son fauteuil à me lire doit mettre ses crampons
Me suivre est difficile, moi même j’ai souvent à choisir entre la forme et le fond !
Je n’arrive pas aux mollets de ces écrivains à grands talents et je m’en fous
Pourvu que mes petits enfants, à me lire, ne me croient pas perdue je ne sais où
Au moyen âge à suivre un jeu de soule, à rire de moi pour avoir joué avec le feu
Au point de me lancer des défis terribles, à chercher à m’accrocher où je peux
D’oublier les principes, et de suivre désespérément les mots à la queue leu leu
Je suis tellement attachée à eux, je dors dans les phrases et ma nuit est récit
Je me réveille, auprès de mes idées, elles m’aident à atteindre des buts précis
Vivre intensément, me sentir vivante, aimer la démesure dans ma jolie vie !


Encore des nouvelles aventures en tout cas !
Et si vous me racontiez les vôtres !
Bon week-end à vous tous ! :lol: :lol:
BonSoir les amis
Hommage aux mots !

Renaud « Les mots »
C'est pas donné aux animaux
Pas non plus au premier blaireau
Mais quand ça vous colle à la peau
Putain qu'est-ce-que ça vous tient chaud
Écrire et faire vivre les mots
Sur la feuille et son blanc manteau
Ça vous rend libre comme l'oiseau
Ça vous libère de tous les maux
Ça vous libère de tous les maux
C'est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses
Poèmes, chansons, brûlots
Vous ouvrent des mondes plus beaux
Des horizons toujours nouveaux
Qui vous éloignent des troupeaux
Et il suffit de quelques mots
Pour toucher le cœur des marmots
Pour apaiser les longs sanglots
Quand votre vie part à vau l'eau
Quand votre vie part à vau l'eau
C'est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses
Les poèmes d'un Léautaud
Ceux d'un Brassens, d'un Nougaro
La plume d'un Victor Hugo
Éclairent ma vie comme un flambeau
Alors gloire à ces héros
Qui par la magie d'un stylo
Et parce qu'ils font vivre les mots
Emmènent mon esprit vers le haut
Emmènent mon esprit vers le haut
C'est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses


Je cherche à mettre lien ! :D :D si j’y arrive :lol: :lol:
Chers Amis BonJour !

Voici mon évasion de cette semaine ! Et le week-end est là !

C’est en lisant « vipère au poing » que j’ai découvert le plaisir de la lecture mais il n’a pas été assez puissant pour que je poursuive ! J’ai toujours eu l’impression que je vivais une colonie d’aventures et que cela me suffisait !
Au début, je les racontais à mes animaux de compagnie, ils étaient mes compagnons et mes fans !
Ensuite très vite, mon père a occupé une grande place dans mes histoires écrites, ce n’était ni une mère ni une grand mère folcoche qui me perturbait mais un père autoritaire qui me témoignait son amour en exigences et punitions.
Son plaisir était d’être notre entraîneur sportif. Le tramway interdit, nous partions à pied pour marcher en forêt. Ce n’est que lorsque notre souffrance était telle que nous ne pouvions qu’abandonner, épuisées, qu’il cédait et que nous rentrions.
Le soir entre les draps de mon lit qui me servaient de cabane, j’écrivais... cela pouvait être un texte, un sentiment, mais j’aimais particulièrement le reproche parce que cet Indésirable de ma journée devenait géniale inspiration pour lancer mes plus riches idées à la poursuite d’une incroyable aventure, entraînée comme j’étais par mon père, je rejoignais facilement, chaque nuit, le bonheur de raconter ma vie, devenue héroïne suspendue au fil de mes pensées !



Des Nouvelles Aventures en tout cas

Bon week-end à tous ! :D :D :D
BonJour les Amis !
La semaine repart ... bon courage à tous !

Les Mots Voyageurs sont repassés par ici :lol: :lol:
Quelle chance ! :D

Elle a dû être folcoche dans sa vie pour en avoir encore l’allure, le ton, et le discours, seul le sentiment a dû s’adoucir légèrement.
Tu arrives chez elle et déjà tu reçois l’ordre de poser tes affaires là précisément, de venir t’asseoir ici, de manger cela et surtout dans cette quantité et d’en vouloir encore ; en fait une colonie d’ordres compose son accueil !
Il te faut abandonner ta personnalité, et te plier à ces critiques indésirables. En souffrance, elle te met et tu te sens comme un de ces animaux sauvages loin de la forêt que l’on contraint à obéir, au fouet, dans les cirques,
Quelle riche idée ensuite a-t-elle elle lorsqu’elle t’oblige à l’accompagner après le repas, dans le salon, pour fumer ses cigarettes en racontant ses histoires du temps où elle était instit ! Ça pue et la fenêtre est fermée ! Bien évidemment tu ne vas pas oser refuser ! Est ce que l’on désobéirait à un père !
Il est où l’amour chez cette femme ? Maniérée et capricieuse elle aurait pu jouer dans le film « tramway nommé désir » ! Mais bon voilà maintenant qu’elle est grand mère, sa carrière est loin derrière !! Hihi !
Tu sais ce qui m’empêche, dans mon imagination, d’avoir envie de la mettre en cabane ? c’est qu’en étant imposante, ferme et dans le commandement, elle pense qu’agir ainsi «  c’est pour notre Bonheur ! »
Bon, ça y est j’ai décidé, la prochaine fois, je trouverai prétexte pour décliner son invitation ...à ma voisine !


Avec des nouvelles aventures en tout cas !
Bises sincères :D
Ce soir,
Tu es passé dans mes messages et tu as cherché le lien pour moi !
Tu as écrit :
« Le voici : https://www.youtube.com/watch?v=PJmyIpC ... ture=share
Merci mon ami nomade !
Le mot lien a toute sa signification pour moi à cet instant :D :D
Et pour créer un lien, se rencontrer !

https://www.youtube.com/watch?v=e1ZmFLA ... ture=share
Sincèrement

Belle nuit à tous
Amis de ma nuit BonJour !
A la lueur de ma lampe de chevet J’écris ....

Un jour et un an de différence, entre toi et moi, nous avons !
Nés en juillet, cela fait de nous de fortes personnalités
Ceux de mon signe, il m’est assez aisé de les distinguer
Sûrs d’eux à en être ambitieux, prêts à tout pour être heureux
Sincères et surtout généreux, courageux, actifs et jamais silencieux

Comment pourrait être notre amitié, s’il nous faut commencer !
Tu vas causer-causer, aurai-je la patience de vraiment t’écouter
Tu me feras des compliments pour, à mes yeux, être homme charmant
C’est drôle je ne les aime pas, mais tu ne le sais pas... oui, maintenant !
Tiens du coup, quels conseils te donner pour retenir mon attention ?

Approche-toi ! je vais pouvoir t’aider ! Et en parlant de distance,
Je te propose de la garder, d’ailleurs dans mon confinement en France
Et toi si loin, là bas, nous avons débuté notre relation comme cela,
Ne sois pas trop cru, trop basique, trop intéressé par l’amour physique
A ceux qui se déclarent performants, je préfère les romantiques

Ne parle pas trop de tes exploits, dis moi plutôt comment, avec toi,
Tes amis, tes enfants, tes compagnes ont été heureux grâce à toi
Parce que l’important c’est ce que chacun peut gagner à être deux !
Ne sois pas mièvre, trop gentil, et parle moi de tes grands projets
Comment à notre âge, apprendre de l’autre à partager de la gaité !

Ne dis pas tout, chacun a ses secrets et le mystère est plein appâts
Ne cherche pas à tout savoir de moi ; tu me vois aujourd’hui comme cela,
Demain je serai toute autre, et le plus amusant c’est bien le changement
Malgré notre passé, l’avenir c’est ce qui compte et tels de grands enfants,
Saurons-nous nous émerveiller de petites choses et du Grandiose !

Bonne chance, je te souhaite, cher ami nomade !
Joueuse comme je suis, je te propose une charade !
À trouver sur gsm, Messenger, whatsapp ou Facebook
Et pense que j’attacherai de l’importance à ton look !
Aïe ! les fautes de goût me font fuir et ne jamais revenir !!!

Belle journée ! :D :D
Le ciel est vraiment moche aujourd'hui … et la touche d'humour manquait !! :wink: :wink:

Quelle géniale DECOUVERTE que ce nouveau GPS ! Il a accepté notre ITINERAIRE sans broncher ! Tout est OK ! Les VALISES ont trouvé leur place et ma femme peut enfin se DETENDRE et cesser de s'inquiéter pour ce qu'elle aurait pû OUBLIER !
Elle ne va pas tarder à s'endormir et REVER au SOLEIL, à la plage, au farniente ... le but de notre VOYAGE !
Et moi, je me laisse guider par la voix suave de ma nouvelle amie, dont le RYTHME langoureux me laisse rêveur ... prêt que je suis pour de nouvelles aventures en tous càs ..
Je roule, je roule ...
mais quoi ?? Cette c****e, nous a ramenés à la maison ?? :cry:
Encore un truc "made in China" bien sûr !! :mrgreen:

3/3
Chers Amis BonJour !
J’ai adoré ton aventure Squatina :D
Voici la mienne !

J’arrive au jour où je dois changer les deux chiffres de mon âge
Cela a l’air de rien mais il faut pourtant tourner une nouvelle page !

Se préparer pour le voyage de la consolidation de notre vie
Ce sera la découverte de l’itinéraire suivant, aux milles envies
Exister pleinement, apprendre encore à en être plus sourde,
Donner de soi et se détendre des tensions les plus lourdes
Sans oublier de poser sa valise chargée de pesants souvenirs,
Ne plus avoir à les pleurer, savoir que les meilleurs sont à venir
Faire que le soleil brille aux quatre coins où il est bon de rêver,
Au rythme de son souffle, en un vrai paradis, changer la réalité

L’eau chaude coule sur la verveine, dans le bol déposée ...
Se lever d’un seul élan, jeter le torchon de nos tristes pensées
Étaler largement sur la table du jardin sa plus belle nappe colorée
Ouvrir la bouteille de champagne, en verser gaiement à tous les invités
Boire à la douceur, la tendresse, l’amitié, l’amour, au bonheur et à la santé !

Debout, souriante, levant mon verre, les yeux au ciel, je dirai :
« Alors le programme, dites moi, pour ces 10 années à venir ?
Je dis 10 d’abord... parce qu’il faudra en garder pour après ! »

Pour de nouvelles aventures en tout cas,
C’est ce que j’ai décidé :D


Belle journée à vous tous :D :D
Chers amis de ma nuit ! BonJour !

La climatisation ronronne, assise sur le lit, des coussins dans mon dos
Je me sens en mauvaise posture pour écrire, l’inspiration me fait défaut,
Je cherche une meilleure disposition pour passer aux 10000 lectures
Et donner, ce soir, un mouvement nouveau et profond à mon écriture.
Vous parler d’un malheureux incident, d’une chute mauvaise, pas drôle !
Vous raconter comment j’ai redonné sens à ma vie en changeant de rôle
De victime des souffrance de mon corps, devenir combattive et gagnante
En ce jour de promenade, des circonstances d’avoir glissé sur la pente !
Ce n’est pas forcément ce que vous êtes venus chercher encore cette fois
Autre chose sans doute ; un indice m’aiderait à me lancer, mais quoi !

Je saute une ligne, pour voir si vous me suivez, êtes vous impatient ?
Parce que moi je le suis, des mots que j’écris, ressentir mon conscient
De mes idées, libérer les plus étonnantes pensées, ce serait parfait !
J’ai compris que j’étais finalement mon meilleur compagnon
Pour jeter sur l’échiquier les dés et doucement pousser mon pion,
Alors me porter une bienveillante attention et soigner mes bobos
Laisser mes craintes ailleurs, avoir foi en moi et le crier tout haut
C’est peut être ce que nous pourrions partager, ce jour ensemble
Que diriez-vous de choisir l’amitié sincère, celle qui nous rassemble
Décider de nous rencontrer pour apprendre réellement à nous aimer
Nous voir, nous toucher, écouter chacun de nous, sans arrière pensée
Nous trouver beau, intelligent et charmant, lancer des incroyables projets
Faire nos bagages, emprunter des merveilleux sentiers, passer sous les haies
Dénicher des trésors pour être encore plus forts au sein de notre communauté
S’installer quelque part où l’on peut fusionner, devenir artiste, écrivain inspiré.

N'attendons pas demain, c’est tout de suite que nous faisons nos bagages
Nous n’avons besoin que de peu de chose pour voyager, à notre joli âge,
Une touche de lumière sur nos yeux ouverts, un léger vent relevant nos têtes
Abandonnant nos pauvres histoires d'hier, nous voilà déjà prêts à faire la fête.
N’oubliez pas votre sourire le plus fou, avec ou sans masque à porter,
Je viens vers vous, à votre porte je suis, prête à sonner, Ouvrez !


Pour de nouvelles aventures en tout cas :D :D
Belle semaine !