BonSoir les amis,
J’ai écouté cette chanson sur l’aventure ... j’ai bien aimé

https://youtu.be/3CvEo2aPvHI
Je cherche les paroles :D :D :D :D
BonJour Chers Amis,
Quel plaisir hier d"avoir eu de la visite virtuelle !
Et voilà le joli cadeau de cette amie qui passait par là...

Il y a des jours comme aujourd'hui où je n'ai plus envie de penser, encore moins de m'EXPRIMER...parce que bien peu de MOTS en vérité soignent vraiment les maux, ils ne sont bien souvent que " paroles, paroles, paroles...". Parce qu'aucune DISSERTATION, même écrite de la plus tendre PLUME, ne peut consoler que temporairement des mauvais coups reçus.
Ils ne s'écrivent pas à la craie blanche sur un tableau d'où l'on pourrait les effacer, mais plutôt à l'ENCRE de Chine : ils sont aussi noirs que les nuits sans lune, celles où l'on en vient même à douter qu'à l'aube, revienne sans coup férir notre bel astre-roi.
" En rouge et noir, j'exilerai ma peur. J'irai plus haut que ces montagnes de douleur ".

Bien des TEXTES ne sont que monologues quand ils voudraient pourtant traduire leur qualité EPISTOLAIRE et de la sorte, trouver un écho qui soit vraiment sincère.
Les émotions révélées sont alors à brûler, telles ces PAPIERS que l'on jette dans la cheminée pour démarrer un feu.
Ne restent alors en FILIGRANE, une fois consumées, que cendres et poussières.
" Ne t'en retourne pas dehors, le monde est en chamaille. Fais du feu dans la cheminée, je reviens chez nous "... mon âme.
J'ai décidé d'incendier tous les CAHIERS de ma mémoire où sont inscrites certaines pages de ma vie, non celles en jolie CALLIGRAPHIE, celles-là sont à précieusement garder, mais celles qui ne ressemblent qu'à de vilaines cicatrices quand elles disent mes peines inutiles, inutiles car stériles.

Il y a des jours comme celui-ci où je prends plutôt ma boîte de FUSAINS. Voyons, que pourrais-je bien dessiner...
Un oiseau parce que " c'est comme l'oiseau, il vit d'air pur et d'eau fraîche, l'oiseau..."
Ainsi, je deviendrai lui, et dans le ciel de mes désirs, je pourrai voler à la recherche de « l'inaccessible étoile ».
Et pendant ce temps-là...eh bien, aux choses trop moches de notre monde dont certaines me paraissent aussi incompréhensibles que d'obscures HIÉROGLYPHES, je ne penserai pas !
Je me contenterai de jouir du temps présent.
Toutefois, j'écrirai ces 2 phrases en guise de signature :
ma joie ne peut t'épouser, chagrin, car même " l'encre des billets doux pâlit ". Donc ni aujourd'hui ni demain " vous ne graverez vos noms au bas d'un PARCHEMIN ".

Ma joie ne peut être que dans la liberté, POUR DE NOUVELLES AVENTURES EN TOUT CAS :).


Bises sincères à M de LM !
Belle journée à vous tous ! :D
BonSoir les amis

Allez un clip de l’époque !!!! Génial !!!
Pour parler de l’oiseau dessiné aux fusains par M
https://youtu.be/CN--rSppq5g
j’adore cette chanson !
Bonne soirée et belles nouvelles aventures en tout cas !

:D :D :)
Pour accompagner ton oiseau de nuit

John Coltrane -Naima
https://www.youtube.com/watch?v=lQCdF3UtGqQ
BonJour la nuit !
Nous te remercions Antoine pour cette proposition musicale bien choisie !
Au point que l’oiseau, cette nuit, s’est posé au bord de mon lit et j’ai écrit :

Quand la musique a commencé, c’était comme si elle s’adressait à moi !
Le chef d’orchestre semblait exprimer sa passion en agitant en l’air
Sa baguette légère, comme une plume, écrivant un texte épistolaire.
Je pouvais soudain l’imaginer aller chercher de l’encre, en plein émoi
Pour dessiner sur le parchemin de la vie une page en fine calligraphie,
Des mots hiéroglyphes musicaux s’élevaient des cahiers des musiciens
Les violonistes, en filigrane, écrivaient leur dissertation avec un presque rien
Les saxophonistes, eux, jouaient leur profonde symphonie avec philosophie
Les percussions à leur tour, de la caisse claire au triangle, initiaient la tragédie
Alors que le pianiste, de ses doigts fusains, caressait son clavier en blanc et noir
Tous à leur manière, en rythme mélodieux, me contaient leur sublime histoire
C’est alors que j’ai compris que j’étais, cette nuit, l’invitée de Dieu au Paradis
!

Et si cela nous inspirait une autre fin d’histoire ! :roll:
Belle journée à tous et surtout ...
Regardez si l’oiseau du paradis ne s’est pas posé sur votre épaule ! :D :D :D
BonSoir les amis
L’oiseau s’est posé sur l’épaule de V !!

Les mots qui vont surgir savent de nous ce que nous ignorons d’eux. (René CHAR)

Et vous là ?? oui, vous ! Cahier, papier, plume ! Venez un peu par ici ! J’ai besoin de vous, j’ai besoin d’écrire , de laisser mourir le silence, de lasser l’ennui. J’ai une folle envie de dire le sensuel, le tendre, le désir et le miel, d’apprivoiser la peur. J’ai retrouvé la foi !

Ecrire c’est comme tomber amoureux ! Seul le premier pas coûte. Mais c’est aussi le seul qui compte. On est pétri d’appréhension . Un autre pas et puis un autre….La peur de ne pas y arriver nous tétanise. On ignore où les mots nous conduiront . Se lancer est la meilleure façon de le découvrir.

Maestro ! Musica ! Donnez donc le tempo à ces mots qui frappent dans mon cœur !
Je veux écouter, me laisser porter. avant de m’exprimer. Ne plus réfléchir ni même penser. Dessiner au fusain le contour des mots, des lettres, des sons, des bruits...de la même façon que je ressens les notes s'entrelacer, glisser sous ma peau comme un souffle un peu comme si, en filigrane , un second cœur se mettait à battre.

La musique est légère, soluble qui fait oublier le tic tac de ce temps qui passe..Magie d’une authentique union. Miracle épistolaire..

D'abord du son, brut, des bruits tagués sur les murs tels des hiéroglyphes.
La mélodie des mots se construit peu à peu alternant notes amères et notes sucrées. Les violons s'invitent alors sans que l'on s'y attende Les mains s’affolent Des mots dorés, se battent, se succèdent , s'écrivent en calligraphie sur le fond du tympan...et forment un texte...

Tout est possible. Les mots comme la musique se puisent au plus profond de nos poumons……Ils naissent de la vie.

Aller encore plus loin dans la dissertation. De page en page broder un fil de SOI comme une signature sur un parchemin, un indélébile sillage……..Ecrire pour se relier, s’attacher..

Ecrire encore au son langoureux d'un vieux stradivarius, le laisser nous accompagner doucement vers le terme de cette partition...

Juste un peu de musique et s’entendre vivre….

Parce que le grand Victor avait raison : La musique est un bruit qui pense……………


PS : et le lien musical bien sûr................
https://www.youtube.com/watch?v=Kf5B9MuTAk0
BonJour les amis
On ne pouvait tourner la page et ses Mots sans cette version là ! Elle nous vient de M comme Aime
Vous aimerez !!! :D
Belle semaine à vous tous !


Et Dieu créa une certaine Femme ! Il commença par déposer dans un CAHIER, non seulement des MOTS pour en décrire ses multiples facettes, mais aussi quelques HIEROGLYPHES
pour que demeure en elle une part de mystère. Il avait tant à EXPRIMER sur elle jusqu'à ce qui est indéfinissable comme le trouble qu'engendrent sa coupe à la garçonne
et son corps de sylphide.
C'est donc bien plus qu'une DISSERTATION qu'il fit pour la décrire, mais bien tout un roman.
Si son TEXTE était haut en couleurs, il préféra par contre utiliser le FUSAIN pour la dessiner, pour mieux faire ressortir les zones d'ombre.
Elles sont indispensables pour magnifier la lumière qu'il mit dans ses yeux et ses cheveux, qu'il voulut aussi noirs que de l'ENCRE de Chine.
C'est ainsi qu'elle fut l'une des plus jolies CALLIGRAPHIES qu'il réalisa pour montrer au monde ce que peut être l'Eternel Féminin.
Que dire de sa beauté ? Boris Vian dira d'elle dans l'un de ses PAPIERS qu'elle avait "des yeux à vider un couvent de trappistes en cinq minutes".
Hélas en FILIGRANE, s'est profilé l'ombre d'une terrible maladie qui ne lui permit plus de danser et chanter la Vie, comme cette Javanaise avec Serge Gainsbourg :
sur son PARCHEMIN, le diable avait inscrit ces terribles lettres : Ménière !
Que dire de son genre EPISTOLAIRE ? Elle nous l'a révélé en 2008 dans son autobiographie intitulée " Et le souvenir que je garde au cœur ".
Mais ce que nous garderons surtout d'elle, elle qui est décédée le 17 juillet de cette année, ce sera surtout son truc en PLUMES.
Oui Zizi, Madame Renée Marcelle Jeanmaire, tu as voltigé tel un papillon, tu as cultivé l'art de la légèreté, et c'est tout en légèreté que tu dis en FILIGRANE à la gent masculine:
" ça fait rêver, mais c'est sacré, faut pas toucher ". Ahahahyaaaah :).

https://www.youtube.com/watch?v=12uwnjnapvE
Mon truc en plumes, plumes de zoiseaux, de z'animaux
Mon truc en plumes, c'est très malin, rien dans les mains, tout dans l'coup d'reins.
Mon truc en plumes, rien qu'en passant, ça fouette le sang
Mon truc en plumes, ça vous caresse, avec ivresse, tout en finesse.
Moi je vis d'ma plume, et je plume le bitume.
Et c'est au clair de la lune que j'allume les Pierrots.
Mon truc en plumes, plumes de panthère, à milliardaires
Mon truc en plumes, ça fait rêver, mais c'est sacré, faut pas toucher.
Mon truc en plumes, viens mon brigand, dormir dedans, c'est pas sorcier
Viens l'essayer, j'vais t'faire danser.

Provenance : Courrier pour Windows 10
Merci l'Amie des mots, Génie EPISTOLAIRE à la CALLIGRAPHIE bleutée, de partager les TEXTES magnifiques de ces bien jolies PLUMES ,
aux MOTS écrits à l'ENCRE de leurs yeux,
où l'émotion suinte en FILIGRANE ...
comme des DISSERTATIONS dignes d'être conservées sur CAHIERS ou mieux en PARCHEMIN ...
Point de FUSAIN, ni d'HIEROGLYPHE, juste du bleu ...
comme les bleus de l'âme qu'on peine à EXPRIMER parfois sur le PAPIER.




Bonne journée :D
Chers Amis BonJour !
Tout d’abord te remercier Squatina, tu es exceptionnelle et touchante dans tes textes que je lis toujours avec plaisir !
Et puis vous raconter :

Mes filles se sont retrouvées, depuis lundi, et c’est un bonheur pour moi de les savoir ensemble !
Elles sont loin de moi ...et je leur ai envoyé le message ci dessous !!! ( je leur avais demandé de mettre des photos de leurs moments loisir sur mon WhatsApp et je n’ai toujours rien !! Alors plutôt que de me lamenter j’ai eu envie de m’imaginer avec elle !! )


Ma maman d’amour, votre Mamie disait :
« j’aimerais être une petite souris pour écouter ce que vous dites ! »
Je dirais la même chose aujourd’hui !
J’aurais dressé l’oreille pour vous entendre parler de vos enfants, des moyenloups si dynamiques et entreprenants, des 2 yumimis qui commencent à avoir des quenottes, et de mon petitbout qui viendra au monde en février.
Je me glisserais dans vos draps le matin pour vous dire bonjour et vous embrasser de partout !
Je me hisserais sur la table, cachée sous le torchon, pour vous voir préparer le déjeuner, en expliquant toutes vos astuces et vos recettes bio, naturelles, végétariennes !
Je m’accrocherais à vos lacets de baskets pour marcher avec vous sur les chemins de promenade, poussettes devant et la chienne Mega, heureuse s’agitant autour de vous, comme pour garder le groupe rassemblé !
Je serais sur les photos, cachée derrière une touffe d’herbe, à compter 1 2 3 pour que tout le monde ait un sourire sur le cliché et que mon Robin grimace à l’accoutumée !
Je veillerais le soir avec vous, vous écoutant plaisanter, parler les trois en même temps et rire fort, à en donner envie aux voisins !
Je serais dans vos pensées quand vous vous direz que vous vous aimez, mes filles, parce que c’est ce lien d’amour que j’ai tissé de mes petites pattes agiles, moi votre mamamoune qui, petite souris court .... avec vous ces jours ci !!! Cherchez moi... vous me trouverez si vous chantez :
« Une souris verte qui courait dans l’herbe ..... ! On ...»
Tendrement !


Parce que la musique est un bruit qui pense, j’aiimerais tant, du coup, qu’elles pensent à moi :D :D :D
BonSoir les amis,
J’ai vu un film puissant ce soir :
Baby Phone d’Olivier Casas ( sur c8)
L’amitié, la trahison, la réussite, la paternité...
tout y est passé ! Presque une pièce de théâtre dramatique
El la musique en découverte !

https://youtu.be/CFwLzRFO2Tc
Écoutez jusqu’au bout, vous allez craquer ... tellement c’est beau ! Sublime !
Parce que la musique est un bruit qui pense !
Bonne nuit à tous :D :D :D :D
Je viens d’écouter !!! Déçue :roll: :roll:
En fait ce n’est pas la version du film, jouée au piano avec une fin incroyable !!!
Je la cherche et vous la propose demain ... à moins que vous la trouviez avant moi ! :lol:
Paper Plane "The real me "
https://www.youtube.com/watch?v=O6H1cuzG3UM

I've loved and lost
Dark down deep
Payed the cost
And what i ever got to show them
I took the test
I studied hard
I tried my best
What do I really know
Je ne sais pas qui je suis
Je ne sais pas où aller
Je ne sais pas où trouver le vrai moi
I could break down the doors
'cause they wont
Let me in anymore
But there ain't no one inside I, wanna see
Just help me find the real me
Still can't find the real me
S'il vous plait aidez-moi, s'il vous plait aidez-moi
Juste aidez-moi à trouver le vrai moi
Still can't find the real me
Please help me, please help me
Alors je pars, je pars, je bouge et roule
Yeah I started small
Things are getting bigger
Just show to show
It's about who you know
Mon cœur est un trou
Ma peau devient dure
I know not who I am
I know not where to go
I know not where to find the real me
I could break down the doors
'cause they wont
Laissent plus entrer
But there ain't no one inside I, wanna see
Just help me find the real me
Still can't find the real me
Please help me, please help me
Just help me find the real me
I still can't find the real me
S'il vous plait aidez-moi, s'il vous plait aidez-moi
Chers Amis BonSoir
Une énorme merci, à vous deux Mercurio et Antoine, pour la bonne version :D :D :D :D
Alors dites-moi est ce qu’elle vous a bouleversés cette chanson ( surtout le piano en final .... excellent !) parce que moi, je suis partie sur iTunes pour l’acheter !!!
Belle soirée à vous tous !