Désolée de venir à l'essentiel avec un tour de retard ....

LM , pour te répondre , oui c'est du vécu *mon voisin * ainsi que pour les sœurs " l'aînée " c'est moi .....
Faut dire que les histoires inventées c'est pas trop mon truc ... de plus , c'est vrai que je commence à prendre du plaisir à écrire ( à ma manière) c'est dingue ça non !! ( sourire ) MERCI à toi :wink:


Toute ma vie , je n'en ai fait qu'à ma tête , un brin rebelle , je l'avoue ; beaucoup d'humour, realiste ( un peu trop ) parfois cela peut me gâcher la vie , d'humeur égale ( faut pas trop que l'on me titille , non plus ) !!
Je dois dire que personne n'a jamais eu prise sur moi ....
J'ai parfois courbé l'échine au boulot , mais j'avais toujours une carte dans ma manche ,je ne prenais que des CDD . J'ai toujours vécu dans l'instant ( je ne sais pas prévoir à long terme ) je fonctionne beaucoup à l' instinct !!
De nature spontanée , libre et vraie...rien à cacher !!
Je suis un fin limier , tel un loup à l'affût , je flaire , j' analyse , je devine , je respire ....Je n'envie jamais personne , je me suffit , et j'aime bien ma personnalité...
J'ai toujours vécu avec ce que le destin avait choisi pour moi ,et ainsi m'adapter à la vie , tant humainement , et financièrement aussi ... etc etc ...
J'ai choisi de faire passer mes enfants avant tout , parfois j'ai dû m'oublier sentimentalement ...
Faire des choix , pas évident pour d'autres ...

Et pourtant c'était l'essentiel
Hello à tous !
Et bien Doremy entre « chacun pour soi » et « ...l’essentiel » il n’y a qu’un pas devant ou en arrière !! Hihi je sais c’est pas drôle !
Du coup, je ne sais plus où nous en sommes !
Alors je propose une autre conclusion !
Voici : «  il ( elle) ferme la porte derrière lui ( elle) !
Bon après midi, avec la porte ouverte ! Parce que le soleil à Avignon entre dans les demeures et la joie avec !
Bises
Bonsoir à tous

Il a décidé de passer par là et par ici aussi,
de gronder et de faire s’indigner les sans abris
On ne sait pas trop bien s’en protéger
D’ailleurs, il se fiche de nos reproches trop légers
Parce qu’il ne s’annonce pas et aime surprendre
Il veut que l’on parle de lui et sait se faire entendre
Quel désastre si l’on ose, à lui, s’opposer
Et d’ailleurs notre force sera totalement dominée
Tel un montre, il parcourt nos chemins, nos maisons
Jamais tord il n’aura, il saura inventer des raisons
Il passe dans tous les interstices les plus étroits
Et il clame à tous, bruyamment, qu’il en a droit
Il claque nos volets et secoue nos arbres effrayés
Il s’enfile partout même sous les jupes des filles affolées
Il prend tous les noms possibles, ici du mistral il s’agira
Il entrera ....même si, et il adore ça,
Elle ferme la porte derrière lui !

Bonne soirée, la notre ici sera bien ventée :D :D
MERCI AU STAFF D'AVOIR CORRIGER L'ERREUR , À PROPOS DE CE FORUM

ce n'est que justice
:P ...

LM cela fait plaisir de revoir ce forum :D

Après avoir vu l'énormité de la chose ce matin , j' en ai eu le souffle coupé ,il fallait faire quelque chose !!!

Non , mais franchement , une secte , c'est carrément du délire ( ça se soigne ça ) hein 8)

Comme l'on dit , qu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué :(

Je pense que le Staff connait son boulot ,tu serais paraît-il un genre de gourou :lol:
Mais alors que fait tu encore sur ce site , c'était paradoxale...il y a vraiment des petites cervelles qui se prennent pour des justiciers :roll: :roll:

Pour en revenir à nos moutons , ok pour la nouvelle phrase ...

Je dois dire que je fais au mieux pour vous suivre , et non plus une pro de ce genre d'exercice , il faut juste que j'ai le déclic :shock:
Peu importe que cela soit dans le désordre , l' essentiel c'est de participer , non ? ( sourire )

Sinon pour mes textes , il y a aussi les deux meilleures amies , la blonde c'est moi aussi ,
Tu sais depuis que " j'écris " :x grâce à toi , figure toi que je trouve que mon nombril se la joue grave :shock: :lol: :x :lol:


je te réponds demain en MP ...

pour l'autre forum , après cette cabale écoeurante et sans nom , je passe mon tour ...

Je te laisse la main et je te suis éventuellement...et très bien fait ton site :wink:
Amicalement à toi :P
Ellaime a écrit : Chers amis,
C’est en 1920 qu’Ernest Hemingway a supplanté tout le monde en écrivant le roman le plus court du monde… Relevant le défi lancé par ses amis d’écrire une nouvelle en 6 mots (ni plus, ni moins!), il couche sur le papier son célèbre « For sale: baby shoes, never worn » (« À vendre: chaussures bébé, jamais portées »). Hemingway considère même que ces 6 petits mots constituent la plus belle histoire qu’il n’ait jamais écrite. Il est vrai que cette petite phrase ouvre l’imaginaire du lecteur qui peut envisager tous les scenari possibles…

En 2020, 100 ans après, c’est cette anecdote qui a inspiré ce forum !
Nous vous proposons de poser une fin d’histoire et chacun pourra imaginer un début menant à cette issue.
Quelques conseils :
Chacun doit avoir à l’esprit qu’un texte court sera préférable à un roman.
Celui qui a une idée de phrase finale pourra la proposer spontanément ; s’il y en a deux en même temps, on prendra la deuxième à la suite.
Avant de changer de finale, laissons au moins un jour s’écouler, jusqu’à ce que l’on sente que le changement relancera le jeu.
On pourra rebondir sur une idée si l’on veut la compléter par son propre point de vue !!
Pourvu que le plaisir soit là et la créativité aussi, notre complicité amicale fera le reste !
Papa n'a pas eu le temps... L'annonce "cercueil à vendre, cause guérison" n'a jamais pu paraître...
Et oui Annima c’est ça le roman le plus court !
Et nous, nous avons décidé de prendre une fin et de rédiger le début de l’histoire !

Tiens ! voilà mon inspiration de cette nuit ...

Dans la nuit profonde, le mistral a soufflé, soufflé sur les lettres de l’alphabet, sur des mots, sur des idées...
A peine le sommeil est venu, que ce vent malin s’est mis à écrire des pages, des livres.
« Que veux tu me dire ? Arrête ! Laisse moi me reposer, je ne veux plus écrire ...
laisse mes pensées s’évanouir ! »
Et le mistral a redoublé d’efforts, il a soulevé des paragraphes entiers, rédigé des romans d’affilée, des recueils d’amour ; une bibliothèque est bouleversée !
Les manuels se sont ouverts, les pages se sont déversées, envolées, formant des nuages légers qui se sont accrochés aux lettres, devenues notes de musique.
« Que me dis tu, Mistral ? Que chantes tu ? Tu veux rentrer …
Entre alors, une fois pour toute ! »
Elle ouvre la porte, le voilà maintenant soulagé, et elle aussi.
Elle ferme la porte derrière lui !
Ma petite participation pour ce thème. :)
( Je continuerai d'écrire ce que je veux, où je veux, quand je veux :wink: ).

Elle lui faisait des scènes pour un oui pour un non, tout étant prétexte à critiques et reproches les plus hauts en couleurs question vocabulaire et les plus puissants question décibels.
Un jour, ce fut la fois de trop. Prétextant l'achat de cigarettes, il est sorti de la maison et a juste " oublié " de revenir.
Lui est alors revenu en mémoire cet adage tellement vrai :
" on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre ". Et cela vaut pour tout type de relation, pensait-elle en son for intérieur.
Maintenant, elle veut changer de vie : sa maison vendue, elle regarde une dernière fois ces lieux chargés d'une douloureuse histoire et pour toujours,
elle ferme la porte derrière elle.

J'ai mis elle, parce que le coup des cigarettes est bien connu, mais on pourrait tout aussi bien mettre il ( suis pas sexiste ). :lol:
citation.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Il est 4h45 ,, quelque chose l'a réveillé , un coude sur l'oreiller , elle tend l'oreille , des éclats de voix , cela vient de la rue , juste en bas , encore dans les vapeurs de sa nuit , elle décide de voir et se lève , à savoir , c'est qui et quoi , elle ouvre sa fenêtre , et se penche , houla ,il fait un froid de canard ,et elle , en petite tenue ...
C'est un voisin , d'une trentaine ( sous tutelle ) à part picoler avec un pote , il ne fait rien d'autre ,il s' abstente souvent , mais lorsqu'il est là , tout le voisinage le sait , car c'est l'éternel bordel , ça picole la nuit et dort le jour..
Cela faisait trop longtemps que ça duré .Le gars en train de vociférer après un autre voisin , qui lui l'a traité de PD , c'était le bouquet ...
Tiens , maintenant c'est dans l'escalier , doucement elle ouvre sa porte et s'avance sur le palier , les gens ont enfin appelé la police , avec un tel raffut , cela devait arriver un jour , c'est bien , elle décide enfin d' aller se recoucher , le calme est revenu ...
elle ferme la porte derrière elle



c'est tout frais de cette nuit et c'est vrai :)

Bonne journée :P
Bon Jour ! Toutes et tous !

Vous m’inspirez les filles ! Hihi ! :lol:
Voici ce que ça donne :

Elle les a reçus, en « rencontre », chez elle
Il y a celui qui ne voulait que le sexe
L’autre qui ne parlait que de son ex
Et celui qui ne pensait qu’à lui même
Parce que c’est fou ce qu’il s’aime
Elle a reçu le petit complexé
Et le grand, maladroit très pressé
Un autre élégant, mais pas attentionné
Un super sportif, par l’effort passionné
Elle a subi les critiques du virulent
Les admirations du nonchalant
Et puis elle l’a reçu Lui
Comme elle l’a aimé
Il faisait le jour et la nuit
Elle ne pouvait s’en passer
Elle lui a donné, son corps, son âme
Ce qu’elle poserait, jusqu’à sa flamme
Et puis un matin, elle a compris
Parce que les hommes sont ainsi
Parce qu’une seule femme ne suffit
Alors elle a décidé !
Un matin, il l’embrasse...
Sans hésiter, pour toujours,
Elle ferme la porte derrière lui

J’écoute Michel Jonasz Son album : Où est la source !
Magnifique, de la poésie en musique !!! Je me régale ... Tombent les feuilles ... passe le temps et tourne la terre !
Bises poétiques
Bon soir les amis,
Alors la porte !!! C’est un symbole
Avec tant de signification. !
La porte du hasard, du paradis
Être devant la ferme fermée,
Savoir ouvrir les bonnes portes,
Trouver porte de bois, pendre la porte
Etc.
Allez on garde cette fin d’histoire : elle ferme la porte derrière lui
Ou on change de phrase ?
Qui a une idée nouvelle ? :D :D
Bon JOUR les amis.

Elle a bien réfléchi, cette nuit lui a servi à prendre une décision.
Le plus difficile c’est d'avancer dans cette direction.
Les chemins sont nombreux.
Elle doit mettre tout en ordre :
C’est toujours chacun pour soi
Elle ferme la porte derrière elle
Et pourtant c’est l’essentiel


Bises sincères !
Faute de proposition de votre part ...
Voilà je pense que l’on pourrait aller vers :
rédiger un texte qui se terminerait par Qui aime la rose supporte l’épine !

A vos histoires , les amis !!!
J’ai encore une semaine de tranquillité ! J’en profite ! :x
Et bon courage à ceux qui ont repris ! :D :D
Bon Soir les amis,

Il y a un proverbe qui dit :
On cueille souvent les épines pour les roses !

Mon histoire ( vraie ) explique cela !
(Mon papa je pense à toi ! )
J’ai appris à peindre à l’aquarelle avec mon père.
On choisissait un modèle et chacun de nous le dessinait à sa manière.
Je le regardais faire.
Si l’on envisageait la réalisation entière de ce modèle, cela nous paraissait impossible! La motivation était faible et l’on pouvait douter de soi !
« Je n’y arriverai pas ! »
Alors, il fallait commencer à sélectionner une petite partie du dessin et la reproduire ( l’épine) puis de choisir une autre et de la dessiner, avancer ainsi petit à petit.
Au fur et à mesure, le tableau se complétait et pour finir une œuvre entière était réalisée ( la rose) On la regardait et on était ébahis du résultat, fiers de soi !
J’ai donc appris ainsi que :
Qui aime la rose supporte l’épine !

Bonne soirée à vous tous !
@ Ellaime : je ne peux voir dans la rose qu'une " leçon de vie ".
La nature est un si beau livre de leçons de choses :
comment ne pas en aimer les enseignements ? Tellement plus passionnants que les discours abstrus ou abscons de cette race d'humains qui se prennent pour des dieux, et qui semblent oublier que comme tout un chacun, ils finiront au fond d'un trou, rongés par les vers et les larves de mouches.
Et s'ils finissent incinérés, leurs cendres nourriront peut-être des rosiers. :wink:

On dit des roses qu'elles sont les plus belles des fleurs. On vante autant leur parfum que leurs formes et leurs couleurs.
On va même jusqu'à sélectionner des variétés sans épines qui gâcheraient un peu le plaisir en nous faisant souffrir.
Pourtant, elles leur permettent de résister aux agressions des prédateurs comme à celles des rigueurs atmosphériques.
Puisque l'on compare les femmes aux roses, voyons dans leurs épines le symbole de leur force pour vivre dans un univers de temps en temps hostile...
et même pour se protéger parfois de leurs consoeurs, jalouses de leur beauté ou de la place qu'elles occupent dans le jardin.
Je pense aussi à ce rosier ( rosa sericea pteracantha ) cultivé, non pour ses fleurs insignifiantes, blanches à 4 pétales seulement, mais pour ses épines.
Ses tiges portent des aiguillons aplatis d'un rouge cerise translucide du plus bel effet.
Si " la vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité ", comme le prétend Alfred de Musset, alors, je me dis que nous aussi, à l'instar de ce rosier, à la place des illusions perdues, nous pouvons faire de nos réalités de bien jolis instants.
Qui aime la vie en supporte ses aléas.
Qui aime la rose en supporte l’épine !
rosa-sericea-var-pteracantha.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.