Chères Amies
Oui c’est à vous que j’adresse mes mots voyageurs !
Ça fait du bien !

J’aime avoir le choix et vous aussi sans doute
Il n’est d’allure capricieuse, simplement favorable
À chercher à chanter gaie, sous le soleil sans nuage
Que d’avoir un ciel pourri au dessus d’un parapluie !
Parce que le temps, c’est bien nous que le faisons,
Comme ces belles présentatrices à la télévision,
D’une main, repoussons les nuages, avec conviction !
Les filles, vous voulez avoir des perles de bonne humeur
Et le vrai choix d’un compagnon faisant votre bonheur !
Suivez conseil pour gonfler votre ballon-sonde d’oxygène :
Démultiplier vos non-rencontres, libérez vos sans-gènes
Voyagez avec des amis sans rentrer dans le « mon chéri »
Faites ce que bon vous semble, loin des intempéries
Dues à ces messieurs prêts à vous enrôler faussement !
Ils nous jouent leur mélodie triste et égoïste vraiment !
Imaginez-vous prise dans un typhon, à tourbillonner
Profitez de cette folie, lâchez vous, soyez dans l’ivraie
Accueillez toutes les multiples occasions, vivez, vivez !
Parce que rien ne vaut plus que de, soi-même, s’aimer !


:lol: :lol: Ah ah !!! Tout ça pour un moment parfait !
Bises joyeuses ! :D :D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Chers Amis BonJour !
Pour répondre à mon message précédent ! Un peu indélicat … peut être !
Voici des mots voyageurs plus sensibles :) :D

Oh la vilaine fille ! Parlez des garçons comme ça !
Même si tu es fâchée, c’est dire n’importe quoi
Et une manière de se protéger que d’attaquer !
C’est aussi entrer dans une prison de fausses idées !
La vie, avec un homme, n’est pas de tout confort
Il faut, à deux, devenir de véritables maçons forts
Prêts à affronter notre avenir comme s’il était un igloo
A la pioche pour le dégeler, sortir des problèmes fous !
Trop facile aussi d’avoir la frime ou la bougeotte
Et de se croire libre et prêts à voyager en roulotte
Ou de jeter l’autre à la rue et lui dire l’avoir assez vu
Nous en sommes là, sans question d’âge révolu !
Quel méli-mélo tout ce ramdam dans ces palabres !
Il suffit quelquefois de couper la branche de l’arbre
Celle qui nous a fait plier sous le poids, à sa guise
Sous le vent, a rempli tout notre cerveau de bêtises
Il nous faudra cocher toutes les cases pour valider
Le lâcher prise et en tendresse enfin s’abandonner !


Pour rétablir une situation ! :x :lol: :lol: :oops:
Bon dimanche !
...

Allez zou " l'histoire " de faire remonter c' t'Affaire...

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzztabuler.jpg


... Dans la joie et la bonne humeur

zzzzzz Blue.JPG


... à suivre

:arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Chers Amis BonJour !
Merci à toi, Xylakpa, pour ta bonne humeur qui rejoint la mienne :) :oops:
Les mots voyageurs ont pris goût à l’été, et ce sont glissés dans la fraîcheur de ces lignes :

Selon les quatre saisons, l’envie sera différente
Et l’histoire change mais reste toujours charmante,
Je mets mes idées en tumultueuses vendanges
Et puis d’un coup, un fil conducteur les range,
Me vient en bouche, une plage de sensations
C’est l’été et mon fruit est celui de la passion,
Ses graines pulpeuses et juteuses sont délices
Des diamants de douceurs, de vrais caprices !
Par besoin de sensualité, une orange je choisirai
Peler sa peau, cuisse par cuisse, la sentir délivrée
De son jus sucré, dégoulinant le long de ma main
Je pense aux doux frissons de vie sans lendemain !
Lâcher tout et s’en aller en Espagne en vacances,
Comme en barbecue, décider grandes flambées
Faire voyager mon esprit pour loin me retrouver,
Sous un pêcher cueillant un fruit mûr et charnu
Je deviendrais, pour goût et couleur, belle ingénu,
Un peu indienne à croquer la pomme de Jacque
Ou alors marocaine, pour figues noires, je craque,
Mais le raisin doré a pour moi entière préférence
En l’égrainant, je chante, curieuse et gaie romance
« Il m’aime, un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout »
Espérer être son fruit d’amour et de moi le rendre fou !


Pour le plaisir de l’été !
Bon week-end à tous ! :x 8)
Chers amis ! Je suis en limite de ce dimanche !
Ce week-end aurait pu ne pas honorer les mots voyageurs !!!
Et voilà l’inspiration à rattraper ma lassitude… et pour une cause !

Ce dimanche est différent et je cherche une trame
Pour donner couleur à nos propos, nous, Femmes !
Nous ne cherchons pas être ouvrières dentellières
Ces rôles sont spontanés, nous avons ce savoir-faire
Ouvrière des navettes des exigences de nos enfants
Dentellière à savoir tisser les plus difficiles moments
De mots soie, nous libérant de notre manteau d’alpaga
Nous savons adoucir des tensions et traiter tous les cas
Servir à ourler les situations sensibles et les consolider
Être un peu raphia quand la décontraction le voudrait
Et s’il fallait être dans la déchire alors s’inventer ouf
Pour sortir de nos histoires et être enfin waterproof !
Se sentir cachemire et donner à ceux que l’on aime
Les plus belles douceurs pour être enfin nous mêmes
Et comme des canuts impliqués pour une cause, se révolter
Être ces femmes décidées à être, enfin pour elles, aimées


Belle fin de journée … à se sentir si bien qu’importe …
Pour le plaisir d’être ! :D
BonSoir à tous
Juste un souvenir à partager ! Septembre est bientôt là ! 8) :lol:
Belle soirée !
https://youtu.be/Gs069dndIYk
BonJour les Amis
Le mistral a soufflé aux mots voyageurs de rester à la maison ! Et voilà ! :D :D

J’entre dans la chambre et le lit en ferronnerie romantique nous offre son nid de plumes aux infinies couleurs et senteurs ; des voiles en satin de soie couvrent ce douillet couchage ; la lune s’invente lustre du ciel étoilé.
Là, c’est la salle de bain et une cascade rejoint un étang bleu où des cygnes glissent nonchalamment. C’est verdoyant et le pommier ombrage un espace pour s’adonner aux plus insolites créations de rêves !
Et puis la cuisine, elle aussi, expose sa splendide apparence avec ses grands fourneaux et sa crédence originale. Un sculpteur d’inspiration y cuisine des émotions sucrées, salées. J’adore son gratin d’euphorisantes curiosités à la sauce d’enjôleuses caresses ! Une vraie gustation de sensations !
Et, je pousse la porte du salon et c’est une salle de spectacle qui s’éclaire.
Elle accueille mon public. J’entre en scène, c’est mon lieu de mécénat.
Chanteuse des fous à lier, peintre des illusionnés, écrivaine des fantaisistes,
ventriloque des incompris, muse des épris… j’hésite !


Belle journée ! Pour le plaisir de donner !
8) :D
Chers Amis
J’aime tellement ! J’aurais bien aimé écrire les paroles de cette chanson et la chanter comme elle !!! :D :D
https://youtu.be/kTaOHpWz3og
Alors je partage !
Bon dimanche :wink:
Quel dimanche !!!
Les mots voyageurs m’ont encore accompagnée :D

En voilà une mise en scène, provoquant plein d’émotions
Voulez-vous que je libère mon style provocateur-fiction ?
Chanteuse, je choisirais la Traviata pour fond sonore
Peintre, je copierais le style Modigliani, pour moi, si fort
Mais sculpteur occasionnelle, je modèlerais un escalier
Ça donne à réfléchir, à chercher forcément ou aller
Descendre en voix ventriloque dans notre fort intérieur
Nous mener je ne sais où, pourvu que ce soit ailleurs,
Monter en création, main sur la ferronnerie de la rampe,
Developper du sonore, oser s’amuser en mode ample,
Être muse de l’autre, ce serait remplir mon mécénat,
Et en cela, l’inspiration n’a pas d’égal chez moi.
Je cocherais toutes les cases du tableau Excel
Je ne peux vivre, d’ailleurs, ma vie qu’en mode XL
Trop facile d’avoir à rimer, c’est presque indécent
De s’insurger, d’extérioriser, de donner de l’accent
Aux choses de la vie, d’avoir des envies en pure folie !
J’ai un compagnon d’écriture et nous échangeons
Ça se passe sur le site, régulièrement, discrètement
Nos messages sont toujours des forts et des pleins
C’est original et prouve que les mots font du bien !
À toi, à moi, qui songeons peut être à nous rencontrer,
Pour moi, inutile de préciser quelle erreur l’on ferait
Tu m’imagines et ton rêve est plus beau que réalité
Je te sens si près que rien que cela me satisfait !

Pour un instant seulement ! :D
Cher Amis,
Les mots voyageurs ont sonné minuit !
Et nous voilà déjà entamant notre lundi !

Parler du beau temps et du mauvais, c’est léger!
Alors, si nous étions commère à chercher à épier
Sur le palier de l’étage derrière une porte, écouter
Des querelles entre voisins, sans le vouloir, ça se fait
Une jalousie sans doute encore ! non d’un chien !
Qu’est-ce que ce truc peut arriver à pourrir des liens !
Écouter les besoins de ces gens en toute sympathie
Ne pas être sans gêne, proposer de donner un avis
Sans vouloir entamer de grands discours bruyants
Rendre service simplement, en toute sincère discrétion
Pourvu que le résultat soit par dessus tout satisfaisant
Être coach voilà tout ! c’est un métier passionnant
Et au delà, nous rend heureux à servir une mission !


Pour le plaisir d’écouter !
Belle semaine :D :D :)
Chers Amis !
C’est encore l’été et les mots vagabonds ont voulu me rejoindre en vacances !
Viendriez-vous aussi ? :roll:

Que diriez-vous de m’accompagner en balade salutaire ce matin,
C’est une marche en bord de mer, les pieds dans l’écume des vagues !
Vous quitterez le goudron et les crissements des pneus sur la chaussée,
Laisserez filer le temps de vos pensées en l’accrochant aux nuages.
Ce sera vous relier à l’essentiel de votre moi, dans le doux néant,
Ancré dans vos souvenirs purs, comme la ligne formée par l’horizon.
Cela vous changera des senteurs boisées et de l’habitude de butiner
Et une plongée dans ce lieu marin laissera des empreintes salées.
La découverte de fraîcheurs sur votre peau, dorée par le soleil,
Marquera à jamais, du totem bonheur parfait, votre cœur offert
!

Pour le plaisir de l’été !
Sincèrement :D :D :D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
BonSoir les amis,
Finir ce week-end avec des mots qui ont voyager pour nous rejoindre ce soir ! :x

Mon amour,
Faut-il t’avouer ce soir que je suis dans tous mes états
Tu es tant pour moi, d’ailleurs ma vie tourne autour de toi
Tu ouvres le cabaret fantastique de toutes nos soirées,
Ta détente favorite étant de jouer de délicieux rôles inventés
Ce clown qui fait son grand cirque et me réjouit aux éclats
L’homme orchestre qui lance son concert de musique sympa
L’artiste, en représentation, qui clame ses textes savoureux !
Mais j’aime surtout quand tu mets ton costume d’amoureux,
Tu oses sortir, courageux, de l’habituel, du banal, du réel
Et ton style donne du sens à ta personnalité sans pareille
Ta fantasmagorie est l’écran des projecteurs de mon cœur
Tu m’aimes sans détours ; mes exigences ne te font pas peur.
Nous nous inventons Intermittents de l’amour, sans bagage,
Même si notre jeunesse est loin, l’aventure n’a pas d’âge
Toi et moi, pas vraiment sages mais bons vivants,
Par nos intrigues naïves, sommes de drôles d’amants !

Pour le plaisir de l’amour ! :D :)
BonSoir les amis,
Finir ce week-end avec des mots qui ont voyagé pour nous rejoindre ce soir ! :x

Mon amour,
Faut-il t’avouer ce soir que je suis dans tous mes états
Tu es tant pour moi, d’ailleurs ma vie tourne autour de toi
Tu ouvres le cabaret fantastique de toutes nos soirées,
Ta détente favorite étant de jouer de délicieux rôles inventés
Ce clown qui fait son grand cirque et me réjouit aux éclats
L’homme orchestre qui lance son concert de musique sympa
L’artiste, en représentation, qui clame ses textes savoureux !
Mais j’aime surtout quand tu mets ton costume d’amoureux,
Tu oses sortir, courageux, de l’habituel, du banal, du réel
Et ton style donne du sens à ta personnalité sans pareille
Ta fantasmagorie est l’écran des projecteurs de mon cœur
Tu m’aimes sans détours ; mes exigences ne te font pas peur.
Nous nous inventons Intermittents de l’amour, sans bagage,
Même si notre jeunesse est loin, l’aventure n’a pas d’âge
Toi et moi, pas vraiment sages mais bons vivants,
Par nos intrigues naïves, sommes de drôles d’amants !


Pour le plaisir de l’amour ! :D :)
Chers Amis,
J’attendais les mots voyageurs pour vous raconter mes fantasmes et dérives !
Chut ! c’est en silence que je les place dans l’aveu qui suit :

Sur la terrasse où la pergolas climatique donne ses effets,
Je cherche perdue, dans mes multiples évocations, la paix !
Intérieure, c’est ce qui compte le plus pour tout accusé.
Je t’aimais tant et ce sentiment procureur d’insoucieuse,
De divine inspiration, a été coupable d’actions insidieuses.
Mon amour s’est fait avocat du diable, et devant la cour,
A su témoigner de ma détermination, et sans détours,
A montré, en toute intégrité, mon degré de soumission !
Tu es mon esprit, mon maître sur terre, ma mission !
Point besoin d’équité, tu peux, de fait, tout demander.
Ma condamnation la plus belle serait de t’accorder
Mon espérance, ma vie toute entière dans l’injustice !
Je veux que tu tiennes procès et sans aucun indice,
Tu me mettes en prison, victime de mes tendres émois
Je ne souffrirais de privation sévère pour ce don de moi !
Inhumaine en serait la cause et jouissive la sentence !
Je t’aime tant !


Belle journée et si vous rencontrez vos rêves… partez avec eux ! :D :D
Chers amis,
Les mots voyageurs ont failli ne pas arriver
C’est ce qui peut se passer dans un voyage …

J’ai pris pour la première fois le tgv et j’ai aimé !
Quel plaisir le train à grande vitesse pour voyager !
Ces wagons électriques livrent leur vibrante énergie
Et je m’imagine allant ressentir, à profusion, mes envies
Jouer de ce paysage qui défile, laissant passer château
Où nous ferions dînette mon prince charmant, si beau
Tu frôlerais ma joue douce de poupée, il n’y a pas d’âge
Pour laisser la magie opérer, ouvrir le livre à la bonne page,
Déniché entre peluches et nounours, dans l’armoire en bois
Le lire en boucle et savoir que ce voyage commence avec toi
Dans les gares, nous ne descendrons pas, te tenir la main
Vivre de nos plaisirs, saisir tous les instants les plus divins
En faire de douces aventures à rêver en wagon couchette
Confondre le jour et la nuit, s’enlacer, s’aimer en cachette
Comprendre que les rails guident notre belle histoire de vie
Le monde entier nous appartient, nous sommes riches de lui
De kilomètres, de ville en ville et de pays en pays
Rouler, s’envoler, s’évader, adorer traverser l’infini !


Me voilà de retour à Avignon ! J’aime retrouver mes repères !
Pour le plaisir de revenir !
Bonne soirée :D :D :D