bob381 a écrit : allez zou
l'amour
voir une belle cote de boeuf grillé sur un BBQ
une bonne belle glace avec bcp de chantilly
ces amours ne font que du bien et permet de ne pas se posé de question 

Oui oui oui trois fois oui...
Demi orgasme assuré  et pour un total....., j'ajoute des petites pommes rôties sur la braise....  :arrow:
J'ai lu (ou entendu) que l'amour était la rencontre de deux névroses .....
que c'était aussi une histoire de phéromones .............
et bien d'autres encore ............

Après moult réflexions sur le sujet, j'ai "adopté" cette définition (de je ne sais plus qui hélàs !!)
l'amour est un "état" et on est en amour tout simplement ..... pour l'univers, les Autres ..... ce qui exclut la seule relation de couple ou duo et qui donne une vraie belle dimension à cet "Amour" tant galvaudé.

Ce qui relie deux êtres alors ..... ?? de la complicité, de l'attraction, du désir ???
mais est ce de l'amour ??? pas que sans doute ....
Très bien dit, Squatina : là, tes écrits me squattent le coeur ! :D
Le plus beau com sur le sujet est le tien. Tu dis entre autres :
" Ce qui relie deux êtres alors ..... ?? de la complicité, de l'attraction, du désir ??? " :
ce sont effectivement des aspects de l'amour .
" mais est ce de l'amour ??? pas que sans doute .... " : je crois deviner ta pensée,
mais n'en suis pas sûre. Tu veux bien préciser un peu plus, histoire de nourrir le débat,
mais peut-être cela engagerait-il sur un terrain glissant ? :wink:
@posecafet

Belle question que la vôtre!!!!!!! et un immense sujet de discussions que celui-ci.......A vous lire pour la suite.
magioia a écrit :
bob381 a écrit : allez zou
l'amour
voir une belle cote de boeuf grillé sur un BBQ
une bonne belle glace avec bcp de chantilly
ces amours ne font que du bien et permet de ne pas se posé de question 

Oui oui oui trois fois oui...
Demi orgasme assuré  et pour un total....., j'ajoute des petites pommes rôties sur la braise....  :arrow:



Pas sûr que c'est de l'amour.. en tout cas c'est le bonheur
ps et des fraises sur la glace :D
Je vous aimerais beaucoup beaucoup si vous m'invitiez pour une coupe glace-fraises-chantilly, ahaha. L'amour tient parfois à peu de choses, mais jamais sans partage . :wink: .
Sur ce, je vais aller me baigner à la rivière, puisque pas de glace pour le moment pour se rafraîchir.
Allez, je vous aime quand-même ! :D
mayah12 a écrit : Très bien dit, Squatina : là, tes écrits me squattent le coeur ! :D
Le plus beau com sur le sujet est le tien. Tu dis entre autres :
" Ce qui relie deux êtres alors ..... ?? de la complicité, de l'attraction, du désir ??? " :
ce sont effectivement des aspects de l'amour .
" mais est ce de l'amour ??? pas que sans doute .... " : je crois deviner ta pensée,
mais n'en suis pas sûre. Tu veux bien préciser un peu plus, histoire de nourrir le débat,
mais peut-être cela engagerait-il sur un terrain glissant ? :wink:


Merci Maya pour cet "éloge".
Veux tu que je précise que ce qui unit deux personnes çà peut être ........... de l'attachement, de la dépendance, du besoin de sécurité, de la possessivité .... que sais je encore ????
il y a sans doute autant de réponses possibles que d'histoires d'amour .........
Mais quand je cite l'état d'amour (et ce n'est pas de moi!), c'est pour noter qu'il est facile d'aimer quelqu'un "d'aimable" ........... mais beaucoup moins quelqu'un qui ne l'est pas et c'est çà la force de l'amour vrai quand on y parvient !!!
Euh ............ modestement, je dois avouer que je n' y arrive pas ... vraiment !!
mais j'essaie, j'essaie !! :?
@ Squatina :)

La question du "pourquoi je t'aime ?" est une question dangereuse. N'est-elle pas déjà l'expression d'un doute ? L'amour pour moi est une évidence... Des gens qui se reconnaissent, une complicité qui satisfait nos désirs et ceux de l'être aimé...... 2 moitiés d'orange pour un jus savoureux.
@magioia

Merci pour vôtre "orgasme" culinaire" ce en quoi la bonne cuisine peu mener au plaisir complet dont je ne doute à aucun moment!!!!
Ohlala les filles, ce que je vous aime, pour vos écrits mais pas que, hein, pour votre " je suis " capable de ressembler à des rayons de soleil.
Squatina, ta précision confirme bien ce que je pensais avoir compris . :wink:
Je n'arrive pas à aimer des gens qui ne sont pas " aimables ", mais j'arrive à ne pas les détester...
1er pas vers l'amour, non ? mais je n'arrive pas à faire un pas de plus.
Tu as complètement raison Jazzie : pas de pourquoi quand on aime.
On tombe amoureux avec le regard ( des yeux ou du 3e oeil quand il s'agit du virtuel ), parce qu'alors,
ce sont les âmes qui se " reconnaissent ".
Uuuh, Mayah, le soleil t'a chauffé la tête cet a-m. :lol:
à Kissouss :
Ma grand-mère me disait : pour qu'un couple dure, une femme doit tenir son homme par le bas-ventre, puis l'âge venant, par le ventre ". :wink:
@mayah

La parole d'une grand-mère est toujours de bon conseils!!!!!! La mienne c'était différent mais judicieux tout de même "ne pas se lever de table avant la fin du repas" et "ne pas mettre les coudes sur la table" entre autres cela s'appelle du "savoir vivre" très utile en cette période du tout( laissez )faire par les parents
Quelques propositions pour ce beau sujet...

L'amour est une Révolution à deux... F. Alberoni in "Le choc amoureux".
Aimer c'est respecter la solitude l'autre sans même vouloir la connaître... C. Bobin
Aimer c'est proposer quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en pas besoin... J. Lacan :lol:

L'amour c'est aussi une question de peaux et de pot... Zeno
Excellent, Zeno, merci pour ce partage. Poème de JC Chastaing :
L'amour, l'autre, douloureuse avancée,
des moments d'intense partage, d'amour libéré,
des moments où l'autre est seul, quelque part,
l'autre qu'il faut comprendre, lentement pénétrer.
Arriver à l'atteindre sans le casser.
Un geste, un souffle, l'indispensable intériorité
qui permet le libre équilibre de l'individu.
Ne pas abandonner son propre Moi pour être avec l'Autre.
Les différences seront les instants où la remise en cause
apportera les éléments à une montée morale et physique.
L'on n'accouche pas la joie avec la tristesse de l'habitude ".
Et l'un des miens :
L'amour vieillit en nous, il est comme le vin,
s'enrichissant sans cesse de milliers de parfums.
Ne meurent comme les feuilles que nos plus grands excès,
mais s'affine la tendresse, même si le geste tremble, et la mémoire sait
que tout s'inscrit dans le Grand Livre.
La masse du monde peut bien mourir, ne meurt que l'éphémère.
L'unique baiser quant à lui, se poursuit encore, bien au-delà de nous.
Au sortir de chaque nuit où notre pensée veille,
c'est le coeur qui s'éveille pour se mettre à l'ouvrage :
honorer jour nouveau qui apporte ses promesses,
et faire le don de soi à cet autre qu'on espère.
L'AMOUR, un prof de français déclamait (il était jeune alors) il y a donc bien longtemps...
- AMOUR avec un grand "A" comme andouille!
Je l'ai rencontré l'autre jour au marché avec SA Juliette, ILS s'aiment toujours.
L'AMOUR, c'est quand on l'a perdu qu'on sait:
C'est une complicité évidente, quand il est là, on ne s'en soucies guère...