meteorite a écrit : On le sait, lorsque ça nous arrive.

On se sent belle, beau, plus intelligent(e), spirituel(le), parce qu'on est aimé

Plus tolérant et indulgent aussi, parce que l'on aime...

Partager ces petits et grands bonheurs qui ne se vivent qu’à deux.

L’amour, lorsqu’il nous heurte, nous isole affectivement du reste du monde.
Comme un gaz, il occupe tout le volume qu’on lui octroie, il est là, présent sans cesse, on devient insensible à toutes stimulations du monde extérieur, psychologique ou physique, et sans faire aucun effort, on a de cesse de se voir dans le regard de l’autre, et d'être suffisamment près, l'un de l'autre, pour partager en avares, comme un cadeau précieux, l’air que l’on respire… :)



Exactement Météorite! Ca fait rêver même si l'état amoureux (marcher à 10 cm au-dessus du sol!) n'est que transitoire, une sorte de préambule à un amour plus maîtrisé, plus sage, plus doux et qui peut durer (celui-ci) jusqu'au bout de la vie... :D
:) :) :wink:
patrick44 a écrit : Bah Mich !!! et mon restau ?? :wink:


Je fais une pause indéterminée Patrick, je reviendrai avant mars ;) j'avais gardé ce dernier message pour toi, pas d'autres moyen de te contacter, je te demande en contact et te file mon n°

Et bien sur que ça tient toujours pour le gîte ;);) on te consolera après que vous aurez reçu votre leçon de foot :lol: :wink:  

PS Meteorite, mes affaire se terminent  vendredi devant une assemblée de 15 personnes à 17h une délivrance  :wink:
@ zéno

"Exactement Météorite! Ca fait rêver même si l'état amoureux (marcher à 10 cm au-dessus du sol!) n'est que transitoire, une sorte de préambule à un amour plus maîtrisé, plus sage, plus doux et qui peut durer (celui-ci) jusqu'au bout de la vie..."

Effectivement si l'on se fait cette promesse séniors à 5 ou 10 ans de la fin de notre vie, ça peut durer toute la vie ahahahah

Le même amour toute une vie (dans le cas d'une longue vie) est illusoire.

Si c'est pour la tendresse autant adopter un chien voire un ours en peluche (pas besoin de le sortir ni de lui donner à manger)

Si c'est pour ne pas rester seule autant faire du bénévolat dans une association (on en rend plus d'un heureux),

Si c'est pour partager les frais de la location autant faire de la colocation en bonne et due forme avec un inconnu ou chacun préservera son intimité la nuit venue

Si c'est pour servir de boniche parce qu'on est accro au ménage ou aime être servile autant devenir bonne soeur (au moins on est rémunérée) ... https://www.salairemoyen.com/salaire-me ... ieuse.html - http://www.lejustesalaire.com/salaire-m ... e-441b.php

C'est beau de rêver mais le réveil est rude souvent ...
Restons réalistes pour nous protéger de toute cette illusion. :)
L'amour c'est quoi ?

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Qui ne se rappelle pas avoir effeuillé la marguerite cherchant à vaincre l'affreux doute quant à l'amour du ou de la bien-aimée ? Qui ne se rappelle pas les émotions du premier amour naissant à 14, 16 ou 18 ans ? Comment la proximité de l'élu(e) pouvait nous faire chavirer et rêver pendant des heures... avant même de lui avoir adressé la parole ? Nous étions en amour avec l'Amour.

La première sortie, le premier baiser, la première promesse, la première caresse, le premier projet rêvé à deux. Il était tellement merveilleux ; elle était tellement belle ; rien n'existait plus sans lui ; l'avenir n'était pas possible sans elle. Notre amour était pur et éternel. Nous transformions le monde, avions les plus beaux enfants et nous vivions heureux. Rien ne pouvait nous arrêter. Sauf...

Sauf… la première peine d'amour. Que de pleurs et de sanglots ! Comment a-t-il pu me faire cela ? Jamais je n'aurais imaginé qu'elle puisse être comme ça. Quel grand vide crée la première peine d'amour ! Que de mal au ventre et à l'estomac la perte de l'être aimé peut susciter. Quelle déprime ! Et juste avant de sombrer complètement, voilà qu'arrive... un nouvel amour.

Nous nous rappellerons toujours avec nostalgie nos premières amours d'adolescence. Et comment l'apprentissage de l'amour a pu être parsemé d'embûches, mais aussi de plaisirs et de joies indescriptibles. Jusqu'au moment où enfin la perle rare arrive et qu'on fasse le grand saut : on se promet de s'aimer toujours, pour le meilleur et pour le pire.

Cependant, d'après les statistiques officielles, seulement deux couples sur dix confirment la conclusion des romans ou films d'amour : ils se marièrent, eurent (aujourd'hui) deux enfant et vécurent heureux ? Nous connaissons tous des couples complices qui s'aiment depuis leur adolescence, qui ont étudié ensemble, qui ont de beaux enfants et qui semblent faits pour passer le reste de leur vie ensemble. Mais nous connaissons plus de couples qui, oh ! surprise, ont divorcé. En fait, cinq mariages sur dix actuellement, selon les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé, aboutissent au divorce. Et les trois sur cinq couples restent ensemble, pour le meilleur mais surtout pour le pire, ne se parlent plus ou s'engueulent jusque dans les résidences pour personnes âgées.

Qu'est-ce qui fait la réussite des couples qui marchent et passent à travers les années ? Y aurait-il une formule magique ou miracle à la portée de tous ? Qu'est-ce qui fait que certains ne semblent jamais avoir de problèmes avec leurs amours et que d'autres semblent toujours prêts à déprimer et vouloir se suicider après une peine d'amour ? Des gens paraissent heureux, avec ou sans partenaires stables ; d'autres s'accrochent au premier venu ou à la première qui ne sait dire non.

On a beaucoup écrit sur les difficultés de l'amour. Des centaines de livres démontrent jusqu'à quel point l'amour est souvent consommé comme une drogue et, évidemment, lorsque la drogue fait défaut, arrivent les symptômes du manque, physiques et psychologiques.

Mais qu'est-ce que l'amour ?

On dit que l'amour est une émotion. Le petit Robert nous dit qu'une émotion est : un mouvement, une agitation, une réaction affective, en général intense. L'amour serait donc un mouvement vers quelqu'un. Comment deux personnes en mouvement, l'une vers l'autre et dans leur vie respective, peuvent-elles faire durer ce mouvement réciproque à travers les vicissitudes de la vie à deux ?

À mon avis, il existent trois conditions essentielles à la pérennité de l'amour : l'admiration, le rêve et le désir sexuel. Et ces trois composantes doivent être canalisées vers la même personne. Et réciproques. Et stables. Mais pas nécessairement dans l'ordre : le désir peut naître de l'admiration ou vice-versa.

Je ne peux aimer quelqu'un que si je l'admire et que je me sente admiré par ce quelqu'un(e). L'admiration est un sentiment de joie et d'épanouissement devant ce qu'on juge beau ou grand (petit Robert). Il n'y a de l'amour que dans le respect. À partir du moment où l'on se crie des bêtises, on hypothèque sérieusement l'amour. On peut ne pas être toujours d'accord sur l'éducation des enfants, la façon de dépenser l'argent (ce sont là les deux principales sources de désaccord)..., mais on doit toujours être d'accord sur le fait que l'autre est une personne humaine unique et digne de respect et d'admiration. N'oublions pas que deux amants sont aussi deux ennemis intimes... qui se doivent respect. La baisse de l'admiration est parallèle à la baisse de l'amour. D'où l'importance de rester debout devant son partenaire.

Deux personnes qui s'aiment partagent les mêmes projets, les mêmes rêves ; ce sont deux complices qui complotent ensemble leur avenir : l'achat de la première maison ou de la première voiture, l'arrivée du premier enfant et des suivants, les succès professionnels de l'un ou l'autre, l'implication sociale, les vacances, la retraite... Encore là, les rêves individuels ne sont pas nécessairement les mêmes et ne doivent pas nécessairement se subordonner aux rêves du couple, mais à partir du moment où les rêves personnels prennent le dessus, ou encore à partir du moment où je me surprends à rêver avec un(e) autre, la fin du rêve commun est proche. Tout couple est basé sur deux personnes autonomes possédant leurs propres projets respectifs. S'aimer, c'est rêver ensemble de choses possibles.

Évidemment, l'amour est basé sur l'attraction physique mutuelle. Tellement que l'acte d'amour désigne les relations sexuelles. Qu'y a-t-il de plus merveilleux que de faire l'amour avec l'être aimé ? Aimer quelqu'un, c'est vouloir se coller, se toucher, se caresser, s'interpénétrer, se fusionner. Mais, c'est aussi entretenir son désir et le désir de l'autre en conservant une certaine distance. Tu n'es pas moi et ne je suis pas toi. Un plus un ne fait pas un, mais trois, i.e. toi, moi et nous. Les coups de foudre ne peuvent survivre à la passion, car la fusion totale tue le désir. Je désire seulement ce que je n'ai pas, pas ce que je possède. Tu existes aussi en dehors de moi et j'existe en dehors de toi. La distance est nécessaire au désir et permet au rapprochement de se transformer en plaisir.

Est-ce à dire qu'une difficulté sexuelle ou une perte de libido signifie une perte d'amour ? Parfois, mais pas toujours. C'est toutefois un indice qu'il se passe quelque chose chez l'un ou l'autre ou dans la dynamique du couple dont le couple doit s'occuper au plus tôt s'il veut survivre. Besoin d'être seul, de parler, d'être écouté, de partir ensemble loin des enfants et du travail, de se reposer, de trouver un nouveau rêve commun, de retrouver l'être admirable que je suis et que l'autre est, de réajuster nos mouvements respectifs et de couple.

Il est vrai que le cœur a des raisons que la raison ne connaît pas, mais la raison peut enseigner au cœur la direction à prendre et comment reconnaître les indices précurseurs de l'essoufflement de l'émotion. L'amour durable, on ne le répètera jamais assez, est fait de passion et de raison, de cœur et de tête. Mais l’amour nécessite aussi des efforts pour affronter la durée et la routine.

Vivre à deux n'est pas un comportement instinctif. Nous devons apprendre à vivre à deux, tout comme nous avons appris à marcher, parler, écrire, faire de la bicyclette, conduire une voiture, faire notre métier, etc. Mais... où sont les professeurs ???

L'amour, c'est…
Offrir des fleurs sans raison.
Aimer l'autre, surtout démaquillé(e).
Faire le petit quelque chose qui fait la différence entre être bien et être très bien.
Mettre son nez dans l'oreiller de l'autre lorsqu'il est parti.
Accepter l'importance d'une distance temporaire.
Trouver agréable de faire la vaisselle parce qu'on est ensemble.
Savoir rigoler ensemble, l'un de l'autre.
Téléphoner, dire je t'aime, et raccrocher.
Effleurer l'aura de l'autre, sans le toucher physiquement.
Se voir avec de nouveaux yeux, tous les jours
Prendre le rasoir de l'autre sans se faire chicaner.

Et pour vous, c'est quoi, l'amour ?
Bonjour, je vois que mon forum sur l'amour ne cesse de s'allonger, oui posecafet c'est moi dans une autre vie ( j'en ai eu plusieurs ici) :wink:
Pour continuer sur ce sujet je rajouterais, que l'amour, c'est une fantaisie plus ou moins courte ou longue, un leurre, un trompe l'œil, ah bah j'suis en forme moi ce matin, désolée si j'viens vous casser vos rêves, par contre je rêve souvent la nuit, c'est super bien aussi, j'ai beaucoup d'imagination quand je dors, et dur dur la réalité, hein pas vous ??
J'ai fini par me faire une raison car très lucide (trop) et j'ai fait mienne cette citation qui est de moi , si si :) NE RIEN ATTENDRE ET L'ON PEUT TOUT ESPÉRER
:wink:
PS : ex pseudo Automnette sur le net (citation) *quintonic* 11/2013
voilà......mon avis !


BisouS Ebbie34!
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
CF thème du thread ... c'est quoi l'amour ???

:lol: :lol: :lol: Certes, aux âges des siteurs et siteuses du Club 50+, il est en effet " grand temps " de se poser ce genre de question existentielle...! :lol: :lol: :lol:

zzzzzz Blue.JPG


Excellente journée à tous et bonne continuation à ce thread ! :D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
J'aime aimer et pour moi l'amour est d'ouvrir son âme à l'autre afin de partager et comprendre
Messieurs, sexagénaires,
bien sous tous rapports,
cherchent à découvrir l’amour,
et + si affinités.



TAIS-TOI-ET-RAME-03.jpg




un jour, ma Princesse, viendra ... :roll: :shock: :? :arrow: :arrow: :arrow: :arrow:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Xylakpa a écrit : CF thème du thread ... c'est quoi l'amour ???

:lol: :lol: :lol: Certes, aux âges des siteurs et siteuses du Club 50+, il est en effet " grand temps " de se poser ce genre de question existentielle...! :lol: :lol: :lol:

zzzzzz Blue.JPG


Excellente journée à tous et bonne continuation à ce thread ! :D


Xyla, si je vis jusqu'à 100 ans :shock: , il me reste 46 ans ... c'est bien pour vivre un GRAND amour :lol:
En revanche, il faudrait qu'il pointe vite le bout de son nez 8)
757cfdc10f94e406f22889ab6887dc9c.jpg


y' en a des, qui ont plus de bol, que d'autre ? Why ?


The Knack (film anglais) ou comment l'avoir ! :?: :idea: :idea:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
@Bonami

Tu as subit une "transformation" car je te trouve plus social qu'avant voir même gentil alors surtout ne change pas reste comme tu es . J'ai lu ce matin un membre dont je vais taire le( pseudo) qui à débloqué un membre du site peut-être toi alors......? J'aime ton humour alors continue pour nôtre plus grand plaisir mais ne soit plus jamais "odieux"
_20180121_050403.JPG


PERDU

C'EST GRAVE !! :roll: :mrgreen: PPPHHUU : :lol: :lol: :lol:

DE QUOI J'ME MÊLE !!

_20180120_114414.JPG
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
C'est quoi l'amour ?

D'après Celine c'est tout bête :

Vivre, c'est aimer. Aimer, c'est comprendre. Comprendre, c'est partager. Partager, c'est donner. Donner, c'est aimer. Aimer, c'est vivre ...
Céline

:wink:
cron