Je l'écrirai bien plus mal que Michel Serres ne l'exprime sur France info :

http://www.franceinfo.fr/entretiens/tou ... 2013-02-21

Dans le premier extrait j'aime bien le commentaire sur le "c'était mieux avant", sur le deuxième extrait, le thème sur le mariage, l'espérance de vie et la vieillesse donne quelques pistes concernant le topic "Réflexion sur l'amour en couple". Bonne écoute !
Mieux avant peut-être pas mais différent, c'est certain. Il y aura toujours un avant et un après....
Quant aux publicités pratiquement toutes "mensongères", je ne connais plus, la PUB je zappe.... donc je ne vois pas et je n'entends rien...ouf, je respire ! Et, j'ai enfin compris que les promotions étaient faussent également ainsi que les chèques "cadeaux"et les chèques "de fidélité". Ce ne sont pas réellement des cadeaux puisque tout nous pousse à sortir et à racheter....(ex. le commerçant t'envoie un chèque de 10 euros pour ton anniversaire afin que tu dépenses bien plus). Il y a aussi les fameuses "vignettes" à coller et qui te permettent de payer moins cher des bijoux, du linge de maison, etc.... oh, là là, du toc ou de la mauvaise qualité....Encore un attrape-nigaud !
On se fait hélas "avoir" dans de nombreux domaines (même et surtout avec le banquier), à nous de faire la part des choses "intelligemment".
Il est conseillé de réfléchir avant d'acheter et de payer, ça aussi, c'est certain ! (sourire). Mais, il y a l'Envie de....(se faire plaisir par ex.).
[quote="Cigaline"]
Quant aux publicités pratiquement toutes "mensongères", je ne connais plus, la PUB je zappe.... donc je ne vois pas et je n'entends rien...ouf, je respire ! Et, j'ai enfin compris que les promotions étaient faussent également ainsi que les chèques "cadeaux"et les chèques "de fidélité". [/quote]

Dans mes bras, Cigaline ! ;) L'ennui c'est qu'on n'a pas les moyens d'être intelligent tout le temps, difficile d'utiliser un ordinateur avec des œillères virtuelles... et de guerre lasse, j'ai cessé de taquiner la petite caissière qui me demande mon code postal, je lui demande tout au plus, les jours pairs, si j'ai gagné un caddie de Saint-Emilion.

Mais voilà, les comportements collectifs obéissent à des règles étranges, si on augmentait le salaire minimum de 10% je suis certain que la Française des jeux viendrait renflouer le budget de l'Etat bien plus efficacement que les autres recettes fiscales. ;) <-ceci est un smiley, j'en ai pas de plus gros.
[quote="Pascaldebagneux"]Je voudrais parler de deux choses que j'ai vues en début d'année , et qui m’amènent a croire , que , peut être , je suis un vieux crouton (on peut enlever le rout , ça ne me gène pas ) et tant pis si je m'attire les foudres de mes congénères.

Début Janvier 2013 , métro parisien , placardé et envahi de deux genres d'affiches :
1- des affiches publicitaires pour des sites de rencontres extra conjugales .
Ça me choque .
Les relations extra conjugales ont toujours existé , mais de la à les exposer , même à des fins mercantiles , ça me titille la morale ,qu'on a mis des années à me rentres dans le crane et ça officialise la chose et ça franchement , j'ai du mal.

2-Les autres affiches concernent les sites de revente de cadeau sur le net ( je rappelle qu'on est début Janvier).
Même chose , on a essaye de m'inculquer , que lorsque l'on recevait quelque chose , il fallait au moins renvoyer un sourire , sinon un signe de contentement , même si le cadeau ne nous faisait pas plaisir , et la on me dit que c'est "trocable "
Voila c'est tout
A vous les studios[/quote]

Pour le numéro 1, chacun fait comme il l'entend, mais la discrétion est de mise. Il s'agit là d'une relation extra-conjugale préméditée si j'ose dire !

Pour le numéro 2, un cadeau, à mon avis, a plus une valeur sentimentale qu'une valeur monnayable ou trocable.

C'est mon avis, c'est tout.

Dom 
[quote="Pascaldebagneux"]Je voudrais parler de deux choses que j'ai vues en début d'année , et qui m’amènent a croire , que , peut être , je suis un vieux crouton (on peut enlever le rout , ça ne me gène pas ) et tant pis si je m'attire les foudres de mes congénères.
Bonjour,
J'aime votre commentaire,
Il me semble important de vivre en conscience, en essayant de se faire le moins possible manipuler par les messages que l'on reçoit en permanence et tenter de garder une lucidité sur les ch de la vie quotidienne
Début Janvier 2013 , métro parisien , placardé et envahi de deux genres d'affiches :
1- des affiches publicitaires pour des sites de rencontres extra conjugales .
Ça me choque .
Les relations extra conjugales ont toujours existé , mais de la à les exposer , même à des fins mercantiles , ça me titille la morale ,qu'on a mis des années à me rentres dans le crane et ça officialise la chose et ça franchement , j'ai du mal.

2-Les autres affiches concernent les sites de revente de cadeau sur le net ( je rappelle qu'on est début Janvier).
Même chose , on a essaye de m'inculquer , que lorsque l'on recevait quelque chose , il fallait au moins renvoyer un sourire , sinon un signe de contentement , même si le cadeau ne nous faisait pas plaisir , et la on me dit que c'est "trocable "
Voila c'est tout
A vous les studios[/quote]
Oui, c'était mieux avant, on prétend être dans une ère de super communication ? Les gens ne se disent plus bonjour, ne se respectent plus, rentrent chez eux et là ouvrent leur pc pour communiquer sur internet.
Je fais partie de la vieille école, je salue les gens que je croise (il faut dire que j'habite un gros bourg)
j'ai connu les veillées ou nous nous racontions nos aventures, je l'ai même fait avec mes enfants qui s'en souvienne encore.
J'ai commencé mon entrée dans la vie active avec un tout petit salaire et pourtant j'avais un pouvoir d'achat bien supérieur à celui de maintenant.
On avait la valeur des choses, de plus il fallait les mériter.
Je pense que nos enfants et surtout petits enfants ont trop de , sont trop gâtés, libertés. Dommage car ils en souffriront surement plus tard.
Oui j'ai la nostalgie de ce temps ou la morale existait
[quote="MamyAthos"]Oui, c'était mieux avant, on prétend être dans une ère de super communication ? Les gens ne se disent plus bonjour, ne se respectent plus, rentrent chez eux et là ouvrent leur pc pour communiquer sur internet. [...] Oui j'ai la nostalgie de ce temps ou la morale existait[/quote]

Je suis comme toi, je trouve que "c'était mieux avant", mais j'ai encore le souvenir de mes parents et grands-parents qui eux aussi trouvaient pendant ma jeunesse -et qu'est-ce qu'ils ont pu me casser les pieds d'ailleurs - que c'était mieux avant et je n'étais pas d'accord avec eux .

Donc sans renier tout ce qui a été dit précédemment, je me m'interroge si ce n'est pas une éternelle question que nous nous poserons au fil des générations ... A contrario qu'est-ce qui est mieux maintenant .
"Mieux avant", quand les femmes passaient de la tutelle du père à celle du mari... quand on riait de stupidités durant les interminables repas de famille où les gamins, engoncés dans le costume du dimanche, s'emmerdaient comme des rats morts dans le silence imposé... quand on crevait de la tuberculose, quand on accouchait dans la douleur, quand on enlevait sa casquette devant le patron qui passait fier comme un paon, quand on ne pouvait adresser la parole à un étranger sans être montré du doigt, quand le moindre déplacement était vraie galère et que l'on rentrait du boulot trempés de sueur et les yeux pleins de vide...
C'était mieux avant, effectivement parce qu'on était jeune et que ce mondé était tellement coincé, fermé, sclérosant, indifférent à la souffrance qu'on était porteur d'un espoir : celui de le changer.
Philémon,  je suis totalement en accord avec ton com, même si je ne conteste pas les points soulevés sur les autres commentaires

Petit exemple d'un c'était moins bien avant ^^ du vécu familial : 
Ma mère en 92 a eu accès aux archives de la mine de Rio Tinto sur la période où mon grand-père était mineur là-bas
Sur la fiche signalitique de mon grand-père il y avait outre sont état civi :
- en  marge l'annotation suivante :"subversif, conteste l'autorité, sympathisant communiste à surveiller"
En complément d'information l'état civil son état d'époux et père de famille avec en marge - toujours - concernant ma grand-mère cette fois : les mots "parturiente, paridera" ...

Ma mère a eu l'autrorisation d'emporter une copie du registre et  arrivée à Barcelone elle a montré son neveu, les infos relevées. Il a été outré par celles concernant ma grand-mère car en gros elle a été assimilée à un animal et la signification était  "femelle féconde' ... Pour le coup, c'était moins bien avant :) 
"C'était mieux avant, effectivement parce qu'on était jeune et que ce mondé était tellement coincé, fermé, sclérosant, indifférent à la souffrance qu'on était porteur d'un espoir : celui de le changer." dit le penseur de garde.

J'ai de bons souvenirs d'avant, comme de mauvais... L'envie de changer le monde m'est venu sur le coup de mes dix-huit ans et Mai 68 a vite fait de me faire ranger au placard mes grands idéaux quand j'ai vu ce qu'était le syndicalisme politique, le discours de ses prédicateurs et leurs "petites" trahisons. Rien de changé d'ailleurs de ce côté du miroir à ce que j'en vois aujourd'hui.

Avant, pour moi, ce sont les années entre 50 et 60... et ce que j'en ai retenu alors que je n'étais qu'un enfant. J'aimais la vie alors, mes parents, mes maîtres, le gai savoir, le travail bien fait, les gens, et cette merveilleuse nature qui faisait tout mon émerveillement, même si la vie n'était pas facile comme déjà je pouvais m'en rendre compte... Mais on était "nés dedans" et on ne s'en plaignait pas tant que çà pour autant que je me souvienne.

Aujourd'hui on ne parle que de tablettes ,d'androîds et de merdes de ce genre. Les gens sont frustrés de ce qu'ils n'ont pas encore et finalement déçus dès lors qu'ils ont pu avoir ce qu'ils désiraient, ils souffrent au moins autant qu'avant alors que l'espoir de changement est aussi sinon plus mince qu'auparavant. Ce n'est plus Germinal... mais la vie reste dure pour le plus grand nombre.

Si finalement ce que nous vivons est la vie promise, alors oui ! c'était mieux avant..
Oé, on le sent bien que t'es mal Ponpon ....
Merci Tito de te soucier de mon bien-être...
Rassure-toi, je vais bien, surtout quand je fais abstraction de l'actualité...
Ce n'était peut-être pas mieux avant,
mais c'était mieux parce qu'on prenait le temps de vivre,il y avait de la confiance,la parole donnée avait un sens,les valeurs étaient respectées,il y avait du travail plus facilement pour tous et la misère était moins forte(il me semble)
Aujourd'hui,on se presse pour tout,c'est la quête au bonheur absolument,le besoin de consommer,on ne vit pas vraiment dans le présent,on oublie l'essentiel dans nos relations humaines,on passe à côté de notre vie,
mais on n'a pas toujours le choix,il faut travailler vite pour vivre vite sinon on n'a plus sa place dans la société,un monde de "bruts"?
Rousseau disait que le modernisme apporterait le bonheur aux hommes mais son usage abusif a supplanté l'humain.
Espérons que ce ne soit pas le cas de tout le monde,il faut vivre d'espoir!
Néanmoins,je n'ai rien contre l'avancée de la société(santé,droits,culture...)
J'ai déjà fait une p'tite remarque en septembre dernier. Là, je dirai un mot sur l'éducation (je rejoins encore Philemon). J'ai haï les "dimanches" de toute ma jeunesse (j'en ai perdu des heures à écouter, surtout ne pas participer, "chutt, tais-toi" toutes ces fins de semaine étaient réservées à la famille et avec la tenue du dimanche bien sûr, toujours le même repas, les mêmes histoires "je dirai aussi les mêmes "engueulades" à cause de la politique par ex). J'ai donc élevé mes enfants très différemment, ils ont tous leurs dimanches "de libre". Moi, j'ai perdu des heures de liberté, de culture, de convivialité avec copines et copains, et arrivée à l'âge adulte, j'étais extrêmement timide, et oui, j'avais peur de parler, de donner mon avis. Un sacré handicap dans le monde du travail !
Mais, Cigaline, nos jeunes sont maintenant impolis, ont trop de liberté, coupent la parole, ont toujours raison.... Faux ! Ils vivent tout simplement, ils sont plus francs et les miens savent dire bonjour, comment ça va et sourire.
C'était mieux avant ? dans certains domaines certainement mais pas dans tout.... on peut en parler pendant des heures, sur d'autres sujets bien sur ! Mais sur l'éducation, je tenais à donner mon avis. Et puis, on m'a OBLIGEE d'aller au boulot, pas d'études, à 18 ans tu dois gagner ta vie ! Est-ce normal ?
cron