Dans 2 mois, ça fera 9 années que j'ai pris la décision de ne plus avoir de conjoint, chum, relatio….name it.

J’ai été mariée 20 ans, 20 ans à me taper tout le travail de la maison, éduquer les enfants et plus de travailler à l’extérieur, la wonder woman qui arrivait à bout de tout.

À un moment donné, je me suis dit que seule… sans conjoint, ça m’en ferait juste moins à devoir faire. J'ai demandé le divorce. J’avais raison, ça m’en faisait juste moins à devoir faire. Le seul bémol était que désormais, je ne pouvais que compter sur moi financièrement. C’était le prix à payer pour cette libération.

4-5 ans plus tard, je me suis retrouvée ‘’en couple’’ avec un copain qui est finalement venu emménager chez moi. Je me suis dit je ne ferai pas les mêmes erreurs, il va devoir contribuer aux tâches… la moindre des choses, ça ne lui coûtait rien.

Les premiers mois ont passé et ça semblait aller, je ne me rendais même pas compte que plus les semaines passaient et moins il en faisait, j’avais la brou dans le toupet comme on dit et je n’avais pas le temps de voir… que je commençais à nouveau à me retrouver dans une même situation soit celle de la femme qui doit jouer aussi à la mère avec un grand garçon qui doit se faire materner.

Un jour il a carrément refusé de tondre la pelouse me disant que j’avais des filles pour ça. Il voulait les écœurer pour qu’elles décident d’aller vivre chez leur père ou quitte la maison… Ça pris environ 1 semaine que je lui donne son congé… Entre lui et mes filles, il venait de perdre la partie.

À ce moment je me suis dit Doooo, congé d’homme pour 5 ans. Physiquement, la première année fut kek chose, je voyais les zucchinis (courgettes) me faire des clins d’œil dans les rayons des supermarchés. C’était comme être dans un grand régime sévère et pas le droit de tricher…

Une fois la première année passée… le corps perds de ses impulsions… c comme arrêter de fumer… plus le temps passe et plus c facile… et un jour on y pense même plus.

Mon terme de 5 ans est arrivé beaucoup trop tôt, j'ai dû reporter d’un autre 5 ans… je n’avais pas encore assé savouré ce mode de vie. J’avais du temps pour tout ce que je souhaitais faire. Du temps pour moi….wowwww.

Il me reste encore un an à mon pacte…que je veux reconduire encore de 5 ans. Mes filles tentent cependant de me faire changer d’avis. Je pense qu’elles se sentiraient rassurée si je n’étais pas seule….Elles craignent qu’il m’arrive un malaise et que faute d’appeler l’ambulance etc…. ça finisse mal.

Je me trouve assez grande pour prendre soin de moi et mener ma barque encore un moment. Mon questionnement est… à quel âge on commence à devenir trop vieux pour penser entreprendre une relation…significative? D’autant plus que je me suis mise les fesses sur la glace depuis toutes ces années. Je ne voulais pas m’épivarder. Pour coucher avec un homme, il me faut des sentiments. Je suis de cette vieille école.
@ Jaguar  " OUI des sentiments, entièrement ok avec vous, et je ne trouve pas cela " vieille école" bien au contraire," sex friend "c'est bien mais quoi au bout...............SEUL(E ) :(
Je ne juge pas ce type de relation, chacun mène sa vie comme bon lui semble et surtout suivant son passé....................
Belle soirée à vous . 
jaguar...= 5 ans + 5 ans =10 ans + 5 ans pour le futur =15 ans ??? !!!! Dite le directement et simplement LES HOMMES NE M INTERESSE PAS.....et voilà !!!! sourire

BisouS Ebbie34
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
@Ebbie34

Comme dirait nôtre Johnny Halliday ............( A que ) vous avez tout compris concernant ce témoignage
Bonsoir ;
Il semblerait qu'à 53 ans Jaguar en ait assez des hommes qui ne participent pas assez aux tâches de la maison et même à l'éducation des enfants ., là je suis d'accord avec elle .
Ce type d'homme existe cependant de moins en moins aujourd'hui .
Chez mes grands parents, mes beaux parents c'était ainsi : la mère au foyer..
Dans mon couple c'était le cas de Jaguar :les enfants ,la maison; le linge, les repas, plus le métier ! le soir j'étais très lasse , énervée, à bout .
J'ai un fils de 53 ans je peux vous assurer qu'il aide son épouse en tout , sauf le repassage mais s'il le fallait, il le ferait .
Quand la femme a un métier les tâches devraient être partagées, c'est plus que normal .
Savourer sa liberté retrouvée se comprend aisément ....du temps pour soi c'est drôlement bien .
Seulement , plus on vieillit , plus on se dit et si je tombe et si j'ai un malaise et si je me fais agresser , et si ..et si ....Il m'arrive d'avoir peur depuis que je suis seule , je me sens moins vaillante, je deviens vulnérable , je crains la maladie, .La nuit le moindre bruit m'inquiète ... alors qu'avant je n'avais pas ce sentiment d'insécurité .
Si je peux me permettre un conseil Jaguar n'attendez pas trop longtemps : un homme prévenant , aidant , partageant les mêmes loisirs que vous , ça doit bien exister dans votre beau pays . .
Vous pouvez très bien rester célibataire , trouver un compagnon , vous voir régulièrement , voyager, avoir des loisirs en commun, et avoir chacun votre appartement . Un coup de téléphone en cas de coup dur chez l'un ou chez l'autre ...;et voilà. Enfin ce n'est que mon avis .
:D Bonsoir moi je penses que chacun devvvrait avoir son appart mais c'est vrai que plus on vieillit plus on craint la solitude jai vecu seule 10 ans mais cetait de 37 a 47 ans ça ne me genait pas ! mais bon il vut mieu etre seule qu'avec un bouffeur d'energie!
Jaguar écrit : à quel âge on commence à devenir trop vieux pour penser entreprendre une relation…significative?. Il n'y a pas d'âge limite, on n'est jamais trop vieux pour que le coeur reparte
dans une histoire d'amour, j'ai pu l'observer dans des maisons de retraite où j'ai travaillé,
et cela est ma foi bien rassurant.
Et je trouve dommage que tu te fasses des pactes de 5 ans, te fermant ainsi à des opportunités qui pourraient se présenter. La vie, c'est s'ouvrir, pas se fermer.
On tombe ? Et bien on se relève et on continue d'avancer, et comme dit l'adage,
" tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ".
Présent, ça signifie aussi cadeau : le présent temporel apporte ses cadeaux qu'il faut savoir voir
et accepter. Mon avis sur la question ? On n'est pas fait pour vivre seul, car, autre adage :
" l'union fait la force ". Je rejoins Utopique, toujours pleine de bon sens.
Tu as 53 ans : je croquais encore la vie à ton âge, aujourd'hui, à 61 ans, je me sens disons
plus frileuse et apprécie la compagnie de mon compagnon, dont le seul défaut est d'être
un grand enfant qu'il faut guider. Mais je crois bien que la plupart des hommes sont ainsi :
leur femme doit aussi être une mère de substitution : à nous de mettre nos limites .
Alors, Jaguar, mets du désir dans ton coeur, ouvre les volets de ta " maison ",
sème des fleurs dans ton jardin...et tout cela attirera bien un jardinier. :)
Ho la la je pensais que c etait moi qui avais ecrit ca et bien non Bravo je suis divorce depuis 17 ans et je suis celibataire depuis 16 ans et laisse moi t expliquer les avantages du celibat :
Tu as moins de mot de tete, la vie est plus excitante, tu as plus d espace de rangement, tu peux dormir toute la nuit avec la radio allumé ou pas, le journal n'est jamais éparpillé, tu écoutes toujours la musique de ton choix, tu peux te coucher en diagonale dans ton grand lit, tu as toujours le dernier mot sur le thermostat, tu peux faire du jogging dans ton salon, tu n'as pas de problemes familiaux à résoudre, tu dépense ton argents a ta guise, tu as un cadeau d aniverssaire en moins à acheter, tu peux etre désordonné ou pas, Tous les messages du répondeur sont pour toi, Tu n'as pas besoin de therapie conjugale, tu planifies ta vie comme tu veux, tu n'entend aucun ronflement, tu te couche a lheure que tu veux, tu n'as pas a justifier tes retards. ETC... VIVRE EN COUPLE,C'EST GERER A DEUX DES PROBLEMES QUE L'ON N AURAIS JAMAIS EUS SEUL.

[quote="jaguar999"]Dans 2 mois, ça fera 9 années que j'ai pris la décision de ne plus avoir de conjoint, chum, relatio….name it.

J’ai été mariée 20 ans, 20 ans à me taper tout le travail de la maison, éduquer les enfants et plus de travailler à l’extérieur, la wonder woman qui arrivait à bout de tout.

À un moment donné, je me suis dit que seule… sans conjoint, ça m’en ferait juste moins à devoir faire. J'ai demandé le divorce. J’avais raison, ça m’en faisait juste moins à devoir faire. Le seul bémol était que désormais, je ne pouvais que compter sur moi financièrement. C’était le prix à payer pour cette libération.

4-5 ans plus tard, je me suis retrouvée ‘’en couple’’ avec un copain qui est finalement venu emménager chez moi. Je me suis dit je ne ferai pas les mêmes erreurs, il va devoir contribuer aux tâches… la moindre des choses, ça ne lui coûtait rien.

Les premiers mois ont passé et ça semblait aller, je ne me rendais même pas compte que plus les semaines passaient et moins il en faisait, j’avais la brou dans le toupet comme on dit et je n’avais pas le temps de voir… que je commençais à nouveau à me retrouver dans une même situation soit celle de la femme qui doit jouer aussi à la mère avec un grand garçon qui doit se faire materner.

Un jour il a carrément refusé de tondre la pelouse me disant que j’avais des filles pour ça. Il voulait les écœurer pour qu’elles décident d’aller vivre chez leur père ou quitte la maison… Ça pris environ 1 semaine que je lui donne son congé… Entre lui et mes filles, il venait de perdre la partie.

À ce moment je me suis dit Doooo, congé d’homme pour 5 ans. Physiquement, la première année fut kek chose, je voyais les zucchinis (courgettes) me faire des clins d’œil dans les rayons des supermarchés. C’était comme être dans un grand régime sévère et pas le droit de tricher…

Une fois la première année passée… le corps perds de ses impulsions… c comme arrêter de fumer… plus le temps passe et plus c facile… et un jour on y pense même plus.

Mon terme de 5 ans est arrivé beaucoup trop tôt, j'ai dû reporter d’un autre 5 ans… je n’avais pas encore assé savouré ce mode de vie. J’avais du temps pour tout ce que je souhaitais faire. Du temps pour moi….wowwww.

Il me reste encore un an à mon pacte…que je veux reconduire encore de 5 ans. Mes filles tentent cependant de me faire changer d’avis. Je pense qu’elles se sentiraient rassurée si je n’étais pas seule….Elles craignent qu’il m’arrive un malaise et que faute d’appeler l’ambulance etc…. ça finisse mal.

Je me trouve assez grande pour prendre soin de moi et mener ma barque encore un moment. Mon questionnement est… à quel âge on commence à devenir trop vieux pour penser entreprendre une relation…significative? D’autant plus que je me suis mise les fesses sur la glace depuis toutes ces années. Je ne voulais pas m’épivarder. Pour coucher avec un homme, il me faut des sentiments. Je suis de cette vieille école.[/quote]
Ebbie34 a écrit : jaguar...= 5 ans + 5 ans =10 ans + 5 ans pour le futur =15 ans ??? !!!! Dite le directement et simplement LES HOMMES NE M INTERESSE PAS.....et voilà !!!! sourire

BisouS Ebbie34


Bien d'accord avec vous,Ebbie,c'est plus simple, que de faire un forum pour prouver que le célibat, c'est bien.
Mais peut-être ces dames ont-elles besoin de se le prouver a elles-même d'abord?
Si un couple se réduit au partage des tâches ménagères, peut-on appeler cela un couple, ou une SARL?
Dans un couple, il peut-être aussi question d'amour, non? Cela n'a pas été évoqué, bizarre, non?
Dans l'entreprise, dans la famille, avec nos amis, le "vivre ensemble", demande parfois de faire des concessions, j'appellerais, cela tolérance, non?
Ne peut-on pas appliquer cela dans un couple?
Je formule des questions, car j'ai l'impression, sur ce forum, d'arriver d'une autre planète.
Pour moi, le couple ce n'est pas d'être privé de dormir en diagonale, c'est de pouvoir porter le petit déjeuner au lit, à ma compagne, c'est lui offrir une rose, pour rien, c'est tout faire ensemble, même aller chercher le pain, ne pas voir passer les journées, c'est pas un peu çà aussi un couple??
Belles journée à vous :?: :?:
Eh renatoo, je viens de la même planète que toi, et si, l'amour a été évoqué, j'ai écrit :
" on n'est jamais trop vieux pour que le coeur reparte dans une histoire d'amour ".
J'ai adoré ce que tu as écrit, je rajouterai juste , puisque cela a été évoqué :
c'est partager les problèmes et les résoudre à 2, c'est moins lourd à porter et plus facile à résoudre.
On y croit et on a raison d'y croire, la seule chose, c'est qu'aujourd'hui, à la différence des anciens,
on peut avoir plusieurs vies conjugales au lieu d'une seule .
On n'est pas condamné à supporter la même personne avec laquelle on n'a pas grand-chose en commun, en 1er lieu l'amour . :wink:
Renatoo tu as 60 ans ;pas étonnant que tu réagisses ainsi .
Rendez vous dans 10 ou 17 ans .....je ne serai plus là pour en discuter .
Bien sûr qu'un couple ne se réduit pas qu'aux tâches ménagères , crois -tu que je serais restée 54 ans avec mon mari s'il n'y avait pas eu d'amour et bien d'autres choses à partager ?,
Tu peux entrevoir quand même que dans certains cas ( encore aujourd'hui )c'est toujours la femme qui fait les concessions et je comprends que les jeunes ne se laissent plus faire , surtout si elles sont indépendantes financièrement . C'est la réalité tu es bien sur la planète terre , et ta façon de vivre n'est pas forcément celle des autres hommes .
Bonne journée .
Ah! mince tu m'as grillée Mayah ! je ne change rien à ma réponse .
Renatoo, tu me fais penser à mon père ( 89 ans ), qui est comme toi. J'ai eu ce modèle conjugal dans mon éducation. De plus, mon père a toujours participé à ce que je nomme " l'entretien du quotidien ".Beaucoup d'hommes sont comme lui, comme toi.
A priori et préjugés ne sont pas des facteurs de communication et d'ouverture à l'autre, à la fois semblable et différent de soi.
Le couple, c'est une école de patience et de tolérance qui permet de ne pas sombrer dans l'égocentrisme, et finir par ne plus dire que : moi, je. :wink:
Utopique, tu le sais bien : hommes comme femmes, y'en a des bien et des moins bien, et aussi,
des gens pas faits pour vivre à 2, de vrais solitaires, et je les comprends aussi.
Le tout, c'est d'avoir le choix de sa vie, et non de la subir, et d'assumer ses choix. :wink:
[quote="Ebbie34"][b]jaguar...= 5 ans + 5 ans =10 ans + 5 ans pour le futur =15 ans ??? !!!! Dite le directement et simplement LES HOMMES NE M INTERESSE PAS.....et voilà !!!! sourire

BisouS Ebbie34[/b][/quote]

Des gens m’intéressent de par leur personnalité…. Hommes et femmes. Sexuellement parlant, je suis à 100 % hétéro…aucun risque de vouloir brouter une pelouse un jour.

Ce n’est pas parce que je me suis mise au frais le temps de ma pause que je ne suis pas intéressé au genre masculin, c’est simplement que je n’ai pas envie de recommencer à torcher un homme, de devoir jouer à la mère avec lui et devoir faire des compromis pour lui plaire. Il me faudrait mon alter go, rien de moins.

Je ne suis pas une croqueuse d’homme puisque je n’ai rien à me prouver ou prouver à autrui. Baiser pour baiser ou pire, pour dire que je baise ne m’intéresse pas…celui qui aura ce ‘’cadeau’’ l’aura car il sera très particulier à mes yeux. Dans mon livre à moi, ce sera pour les bonnes raisons…. Mes bonnes raisons. Lolll en plus, je serai comme une neuve ou presque…. Avec de l’expérience que demander de plus ??

Je vois ici comme ailleurs bien des femmes qui jouent la carte des ‘’cochonnes’’ des croqueuses etc… j’ai toujours pour mon dire que ces femmes n’ont que ça pour attirer l’attention des hommes…. Regarde-moi je suis hot et je fais tout tout tout… pour te séduire et attirer ton attention…. Curieusement, ces femmes accrochent un poisson éphémère… je me souhaite nettement plus que ça…
@ utopique

Pour le moment je n’ai aucune crainte…je ne suis pas de nature craintive, peut-être à 80 ans il en sera autrement mais pour le moment, je ne crains rien.

Comme vous le dite, c’est dans mon plan que si je rencontre la personne, il devra avoir son chez lui.. du moins quelques années avant que je considère une vie ç deux… et cela voudrait dire que nous vendons tous les deux pour acheter notre chez-nous…. Je crois que ce serait plus sage ainsi nul ne serait chez l’autre. Terrain neutre pour un couple.

Et comme vous avez deviné…. La madame a assez donné voilà pourquoi elle a fait un choix. Nous sommes de plus en plus à penser ainsi, j'ai la chance de pouvoir payer les factures seule j’ai cette indépendance… Il y en aurait bien plus de femme dans ma position…. N’était-ce de cette fameuse indépendance financière.
Je confirme Jaguar ! Je le trouverai peut-être un jour le type avec qui partager le quotidien, mais pas le truc comme le préconise les religions ou les beaufs en tout genre, style un papa et une maman (vous savez, ces handicapés du bulbe accompagnés de ces pauvres femmes qui ont abandonné toute notion de fierté)
J'ai déjà donné et avec moi ça ne dure pas longtemps, hors de ma vie les profiteurs et flemmards en tous genres ! J'ai trouvé sur ce site un monsieur qui comme moi privilégie le "chacun chez soi", qui s'assume tant moralement que matériellement et je vous montre ce que je lui avait fait passer en tout début et ça marche, nous nous ressemblons !

célibat.jpg


Vraiment merci Jaguar ! Tout est dit ! Par contre ne restez pas les fesses dans la glace trop longtemps lol c'est toujours dommage !
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.