" L'APPARITION " de Xavier Giannoli

Malgré tous les commentaires élogieux sur ce film, je l'ai trouvé plutôt décevant notamment la fin quasiment " lourdingue " ( je veux dire d'une banalité déconcertante).

Comme quoi, de bons réalisateurs ne font pas forcément de bons scénaristes...

( mais bon... )


P.S : En revanche ^^ à Vincent Lindon/ côté interprétation

zzzzzz Blue.JPG
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
.

zzzzzLe Collier Rouge.jpg


... Thème exploré : l'absurdité de la guerre (ici celle de 14/18) mais c'est aussi une histoire d'amour entre une femme et un homme avec, via cette histoire de " vies " le rôle d'un animal (un chien) qui sert de lien entre les humains...

https://youtu.be/FvfGUGTHcdk

Dans ce film, tout est bon (scénario, réalisation, actrices et acteurs) :

...y a rien à jeter ! :wink: :wink:


P.S : ^^ à François Cluzet pour son rôle de juge militaire... "bienveillant".


zzzzzz Blue.JPG


Bonne toile !
Bizzzz
XYLA :)
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
@ Xylakpa

Je suis allée le voir hier. J'avais déjà beaucoup apprécié le livre de Jean Christophe RUFFIN et j'ai aussi beaucoup aimé le film.
Toute l'absurdité de la grande guerre est abordée.
Les fusillés pour l'exemple, les charniers, le pacifiste juif allemand, cette femme qui n'est pas du village (une étrangère), les rapprochements entre les deux camps.
Puis ce juge, qui a été obligé de donner l'ordre de fusiller pour l'exemple et qui en est devenu bienveillant.
:) Je plussoie @marie93 :

Le " regard " de Jean Becker ne gâche en rien l'oeuvre littéraire et les deux se conjuguent harmonieusement.


zzzzzz Blue.JPG
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Actuellement en salle "trois visages"... le réalisateur iranien a l'interdiction de tourner ses films tout en étant reconnu internationalement... donc il tourne en cachette... des films minimalistes... avec une double équipe de tournage, une fausse et une vraie... il était l'assistant du merveilleux Kiarostami.

Il dénonce la place réservée aux femmes en Iran. Le féminin face au masculin ou peut-être féminin/masculin confondu en chaque être????
Mme Mills, une voisine si parfaite



mme-mills--une-voisine-si-parfaite-4hRRsmuW.jpg




Comédie française réalisée par Sophie Marceau, sortie en 2018.

Hélène est une femme solitaire et autonome. Elle est éditrice de livres à l'eau de rose et sa vie est rythmée par son travail. Elle est férue de littérature, persuadée que la fiction est supérieure à la réalité. Son quotidien est bouleversé par l'arrivée de sa nouvelle voisine, madame Mills, une vieille américaine excentrique. Cette dernière est un homme, un escroc professionnel qui tente d'arnaquer Hélène pour lui voler un objet de grande valeur. Mais Hélène, tombée sous le charme de cette étrange femme, découvre son secret...

Sophie Marceau : Hélène Mercier
Pierre Richard : Mme Scarlett Mills / Léonard




Ce film vaut par l’interprétation de ses deux principaux interprètes, mais aussi par son histoire, bien construite, qui nous explique une partie des méandres du marché de l’art.

Sophie Marceau est talentueuse et belle, 51 ans (elle pourrait s’inscrire au Club 50+),
Pierre Richard, sublime 83 ans (il est dans la peau d’une créature « divine » de 70 ans) (il/elle pourrait prétendre aussi à 50+)


Film à voir, pour la démontage très révélateur, du marché « factice » de l’Art.
Aussi pour son évocation de la filiation supposée des personnes.



Film sympathique, réussi.


...
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Déjà !..
:lol: :lol: ( REF " Si ce site n'existait pas, il faudrait l'inventer " )

zzzzzz Blue.JPG

Et....Belles " toiles " surtout !
Bizzzz
XYLA
:wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
TULLY

Charlize Théron est merveilleuse dans ce film. Elle a pris 15 kg pour faire le personnage de la mère de 3 enfants qui n'a plus une minute pour elle.



https://www.youtube.com/watch?v=aQTM1M5LmPo
Mirevol,

J’ ai vu Tully. Remarquable.

En effet Charlize Théron, grossie, maman à l’abandon d’elle même,
ne reculant devant rien pour faire ressentir
les émotions de son personnage …

Les mimiques, les tics nerveux voulus, de son visage, nous la rend proches.
Une sorte d’amie qui se confie…

Déjà dans Monster, méconnaissable physiquement, avait par sa performance remarquée d’une prostituée sans espoir et tueuse de ses clients, accéder au statut de très grande comédienne,


Elle peut-être aussi, sublime dans l’image de Dior, j’adore !


...
A la vitesse de la lumière :lol:
sfinx1 a écrit : Déjà !..


Eclat_De_Rire a écrit : A la vitesse de la lumière :lol:



BUZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ l' éclair :lol: :lol: :lol:
:lol:
La  Finale ...
est un film franco-belge coécrit et réalisé par Robin Sykes, sorti en 2018.



téléchargement.jpg




Gérant d'un restaurant parisien, Roland Verdi est atteint par la maladie d'Alzheimer.

Sa famille est aux petits soins avec lui, sauf son petit-fils, J.B., qui n'a qu'un seul but : jouer sa finale de basket-ball à Paris.
Mais les parents de J.B., bloqués ce week-end, lui demandent de surveiller son grand-père.
Dès lors, rien ne va se passer comme prévu car J.B. va entraîner Roland avec lui dans son voyage.


Thierry Lhermitte : Roland Verdi
Rayane Bensetti : Jean-Baptiste « J.B. » Soualem
Émilie Caen : Delphine Verdi-Soualem
Lyes Salem : Hicham Soualem



Une manière amusante et grave, de traiter des personnes qui n’ont plus de points de repère, mais qui continuent à exister par leur tendresse et qui aident leur entourage à ... subsister.

Un road movie initiatique aux situations abstruses.



Film à voir
.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
J'aime lire cette rubrique cinéma ! Pourquoi ?
Car je souffre de claustrophobie dans les salles à l'entrée et d'agoraphobie à la sortie et je ne vais jamais au cinéma pour ça mais elle (la rubrique) m'apporte certaines références cinématographiques que j'ai, aussi, en lecture... Mais rien ne vaut le témoignage !