michel2607 a écrit :  on voit tres souvent sur ces sites des relations amicales distantes de 1000kms.comme ca c'est bien plus pratique..un clic droit sur le pseudo et c'est plus notre ami car il nous a contrarié
l'amitié c'est quelque chose de concret c'est l'envie de voir la personne réellement et de tisser des liens..on connait leurs enfants. leurs amis. leurs vies.et il sont là comme nous le serions aussi en cas de coups dur ou d’événements positifs...le net c'est du copinage par le biais de photos ou de mails échangés...mais bon ils seront peut etre là a notre enterrements lol on ne sait jamais...en tous cas ils verseront peut etre une larme virtuelle

Top la culplombite :)
Mais pour les 1000 kms voir plus, l'amitié peut s'installer et durablement bien que pour l'aspirine en cas de rupture de stocks ou la garde de mamie pendant que tu vas au cinoche ... ça c'est pas gagné  :mrgreen:

Je suis ébaubie de voir pour la bouillabaisse la mobilisation de chacun de venir passer une journée pour croiser d'autres membres du site,
J'ai vu également pour les 2 méchouis auxquels j'ai participé la même mobilisation de membres venant de toute la France pour sortir du virtuel. Le barbec en montagne a fait le plein. Aucune des 3 journées n'ont engendrées la mélancolies.
Donc quand on veut on peut et point n'est besoin d'un aussi grand rassemblement pour faire se rencontrer les personnes, mais dans tous les cas faut oser se lancer et avoir envie de...



 
michel2607 a écrit : le probleme des personnes qui passent leurs vies sur leurs PC c'est qu'ils souffrent de culplombite..lol..(le cul plombé sur une chaise) et les amitiés virtuelles leur vont très bien..


Errare du manomètre, comme disait mon Papa. Comme Edel l'a brillamment démontré, mais aussi dans la mesure où on a le droit d'imaginer que chacun fonctionne de façon différente. On peut commencer par celles et ceux qui ont toujours la pastille en l'air (encore une expression paternelle) et ne "vont sur le Net" que par le biais de leur téléphone (leur GSM pour nos amis belges et limitrophes). Perso, je suis plus ou moins collé à l'ordi parce... je travaille dessus (eh oui, ça ne sert pas qu'à communiquer !) mais je ne risque pas la culplombite, incapable de rester sur une chaise, avec l'habitude de marcher de long en large (j'ai des témoins) pour essayer de me reconnecter les synapses. Et je suis toujours prêt à sauter dans le voiture pour aller papoter en direct avec, euh... quiconque habite dans un rayon de 59 kilomètres (Oops ! c'est peut-être un peu "ciblé" :lol: )
En tout cas c est pas moi Patrice45, pour ceux qui veulent savoir sur la cible en question :lol: :lol: , ca vous évitera de venir sur mon profil :lol:
Ben non, évidemment... mais c'est juste une question de kilomètres, et si tu veux "te prendre la tête" avec moi on a déjà bien amorcé le processus :mrgreen:
Bonjour , 

Certains se servent du Net comme support et préparation à la rencontre , et pour d'autres , le dialogue et l'échange suffisent .
Le tout est de bien le préciser et d'avertir ... 
Et , ça suffit pas encore !!
Le ( où la , aux académiciens de préciser , lorsqu'il auront accepté ce nouveau mot ... :lol: :lol: " :lol: )  culplombite "  ? 
Oui , je crois que j'adopte ... Ca me va assez !!
Bonne journée 
:wink: ... Pour s' détendre un peu... :D

Luttons contre la "culplombite", pathologie, comme chacun sait, n'allant pas forcément de paire avec le syndrôme dit du "cumou" (encore que) ... Pas vraiment de remède vraiment efficace à ce jour, :roll: , hélas, mais l' activité physique régulière est cependant conseillée (en particulier celle dite du "coup de pied dans le derrière": vivement recommandée) :wink: car, suivant l'adage bien connu : ..."Action...réaction"!

Bonne journée! :D
Je ne lis que des critiques mais aucune constructives pour motiver le groupe....

Pour faire vivre un groupe il faut que tout le monde y mette du sien...
@ castelmouly
Il serait tant de passer à autre chose, que de conserver de la rancune sur un plan privé et non sur le rôle de modératrice au sein du groupe. Cela serait montrer une certaine maturité....
Cette notion de "modérateur" sans pouvoirs est d'ailleurs une commodité technique qui prête à confusion, une "ancienne" qui, je crois a quitté le site, se plaignait de recevoir d'incessantes demandes d'assistance.
(désolé, les Toulousains, je ne faisais que passer)
Oui Patrice, ce serait plutôt "animateur de groupe", et ça change tout !

Mais franchement, vu ce que je lis dans ce post, ça ne m'inspire pas !

Courage Sansubra !

 
@Patrice, la dame qui est partie pour de bon je crois cette fois-ci se plaignait pour le plaisir de se plaindre...
Car il est facile d'envoyer ceux ou celles qui ont des prob vers les bonnes personnes point.
En plus être modérateur d'un groupe régional, c'est un chois que personne ne t'impose.
La seule différence que tu as, c'est de pouvoir gérer "ton groupe" pour ce qui est du suivi d’événements c'est tout, le site ne t'impose rien !!! 
@Dom, ben oui, ça n'a rien de génial ni de sorcier. Après à chacun(e) de se faire respecter et de respecter les autres, de toutes manières, des mauvais(es) coucheurs/euses il y en a toujours eu et il y en aura toujours, mais y a pas de quoi se mettre la rate au court-bouillon :mrgreen: . Et puis il y a les trublions de service que personnellement j'affectionne assez :mrgreen: et qui mettent de la vie et suscitent souvent mes zigomatiques   :lol: :lol: :lol:
Bonjour,

Je suis des hautes pyrénées et je  pense rejoindre le groupe de Toulouse car je suis natif de cette belle ville rose. Mais à la décharge de ce groupe , je vois qu'il n'y à pas beaucoup d'annimations ou de rencontres!!! cela est dommage. J'éspère que cela va changer et que vous allez avoir plus de gaïtée et d'envie de se rencontrer. Je vous dis à trés bientôt  Marc 
Effectivement Marc toujours aucune réaction des membres du groupe mais je pense que c'est le premier pas qui coûte donc je garde l'espoir que certaines personnes osent et proposent....
Vous vous trompez .. Ici, ce n'est pas le thread "atelier poésie" ^^
Merci Tito, de m'envoyer un adhérent si talentueux  :lol: