Corona 102.png

Corona 103.png

Corona 104.png

Corona 105.png

Corona 109.png

Bonne apres midi ... restez chez vous ... et prenez soins de vous ! !
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
FB_IMG_1585151187747.jpg
.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
:D ...trop mignon !
L'HUMANITÉ ÉBRANLÉE ET LA SOCIÉTÉ EFFONDRÉE PAR UN PETIT MACHIN.
écrit par Moustapha Dahleb, la plus belle plume Tchadienne

Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d'invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l'ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment.

Ce que les grandes puissances occidentales n'ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, ...ce petit machin l'a obtenu (cessez-le-feu, trêve...).

Ce que l'armée algérienne n'a pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (le Hirak à pris fin).

Ce que les opposants politiques n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (report des échéances électorales. ..).

Ce que les entreprises n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (remise d'impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d'investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques. ..).

Ce que les gilets jaunes et les syndicats n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu ( baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée...).

Soudain, on observe dans le monde occidental le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu'ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n'est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d'une vie réussie.

Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.

Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l'argent n'a aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.

Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir.

Quelques jours seulement ont suffi à l'univers pour établir l'égalité sociale qui était impossible à imaginer.

La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants.
Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme.

Puisse cela servir à réaliser la vulnérabilité des êtres humains qui cherchent à aller habiter sur la planète Mars et qui se croient forts pour clôner des êtres humains pour espérer vivre éternellement.

Puisse cela servir à réaliser la limite de l'intelligence humaine face à la force du ciel.

Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation.

Il a suffi de quelques jours pour que l'Afrique devienne un continent sûr. Que le songe devienne mensonge.

Il a suffi de quelques jours pour que l'humanité prenne conscience qu'elle n'est que souffle et poussière.

Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce coronavirus ?

Rendons-nous à l'évidence en attendant la providence.

Interrogeons notre "humanité" dans cette "mondialité" à l'épreuve du coronavirus.

Restons chez nous et meditons sur cette pandémie.

Aimons-nous vivants ! Prenez soins de vous ! !
.
Je commence à avoir le syndrome du confinement. Je parle à mon micro onde, lui ça va il me tient chaud. Le lave linge me saoule la tête , il répète toujours la même chose , il me lave la tête. Quand à mon frigo on ne s'adresse plus la parole , île y a comme un froid entre nous. Il y a qu'avec mon chat que ça va bien. J'ai apprivoisé une mouche , on joue au échec ensemble. De temps en temps je me parle à moi même et on rigole bien. Mais tout va bien, aucun problème. Allez bonne nuit, je vais nourrir ma licorne.
Merou bravo pour cet humour grinçant
Merci pour la publication de ce texte où l'Afrique est reconnue à sa juste valeur

Soléne sympa ce dessin avec ces oiseaux prés du vieux Monsieur
solene14 a écrit : .
Je commence à avoir le syndrome du confinement. Je parle à mon micro onde, lui ça va il me tient chaud. Le lave linge me saoule la tête , il répète toujours la même chose , il me lave la tête. Quand à mon frigo on ne s'adresse plus la parole , île y a comme un froid entre nous. Il y a qu'avec mon chat que ça va bien. J'ai apprivoisé une mouche , on joue au échec ensemble. De temps en temps je me parle à moi même et on rigole bien. Mais tout va bien, aucun problème. Allez bonne nuit, je vais nourrir ma licorne.



Toi aussi tu vois des licornes ????? tu me rassures 8)
Bonjour, pour la première fois je découvre que sur les 120 derniers inscrits il y a 68 hommes pour 52 femmes, ça a toujours été le contraire.

Cause à effet confinement ???
Peut être.....ils sont moins au bar voir plus du tout puisque les bars sont fermés....donc ils s'ennuient....
bonjour à toutes et tous

on s ennuie de qui???? de quoi ??

moi je reve .......
@ solene.... ;o) très rigolo, j'ai des images en tête...je ne sais pas pourquoi mais ça me rappelle les Aventures du petit Nicholas.

Ici, le confinement a commencé le 23. Je travaille dans un cabinet comptable et nos services sont dans la catégorie ''services essentiels''.

nous sommes 4 à entrer au travail et 5 sont en télétravail. Nous sommes bien dispersés et nous prenons toutes les mesures nécessaires pour nous protéger.

Ce soir, une hre avant la fermeture, j'irai faire mes courses de la semaine. J'ai pris soin de faire ma liste pour ne rien oublier.

Malheureusement, ici au Quebec, malgré que nous voyons comment ça va évoluer, on voit bien comment ça se passe ailleurs, et bien encore trop de gens se sentent invincibles et ou ne réalise en rien comment ça se passe une propagation.

C'est surement psychologique, mais je vois des gens dans ma rue qui marchent, mais qui n'ont jamais marchés auparavant. C'est comme si à cause de l'interdit, on avait généré un intérêt soudain. Les gens semble plus ''claustrophobe'' que nous aurions su l,imaginer. je m,interroge à savoir, est-ce que parce que nous disons haut et fort RESTEZ CHEZ VOUS, que par une forme de déni ou pour braver ce virus on disait '' minute moumoutte, si tu penses que c'est toi qui va faire la loi ici, tu te trompes, tu ne viendras pas à bout de moi. Tu verras bien qui est le plus fort.! ''

En quoi est-ce si pire que de rester chez soi quelques jours. On a juste à se dire qu'on retourne au boulot demain, une bonne gangs seraient de rester pantouflards chez eux. L'INTERDIT motive à faire le contraire... plus souvent qu'autrement il en est ainsi.


Chose certaine, plus longtemps nous serons réfractaire et plus longtemps durera la crise.
Special 07.jpg

Special 04.jpg

Special 03.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
91025782_2524762041072199_7187457358438596608_o.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
FB_IMG_1585565599579.jpg
.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.