"Viviane, " il faut " et " je dois" ne font plus partie de mon vocabulaire...

Pour moi, le bonheur est un pointillé avec des creux ou des vides entre chaque... Et mon cheminement est occupé à les remplir..."

Einzige, c'est une définition du bonheur qui me parle tout-à-fait ......
Chrissoune a écrit : "Viviane, " il faut " et " je dois" ne font plus partie de mon vocabulaire...

Pour moi, le bonheur est un pointillé avec des creux ou des vides entre chaque... Et mon cheminement est occupé à les remplir..."

Einzige, c'est une définition du bonheur qui me parle tout-à-fait ......

c'est aussi le debut de la sagesse  :D
francou340 a écrit :
Chrissoune a écrit : "Viviane, " il faut " et " je dois" ne font plus partie de mon vocabulaire...

Pour moi, le bonheur est un pointillé avec des creux ou des vides entre chaque... Et mon cheminement est occupé à les remplir..."

Einzige, c'est une définition du bonheur qui me parle tout-à-fait ......

c'est aussi le debut de la sagesse  :D


Ben oui la sagesse !!!!
Moi je ne passe pas mon temps à déculotter Ivanohé en faisant ma compta pour accuser lundi la calculette de s'être trompée ! :roll:
Chère Chrissoune , on peut être très sage en déculottant Ivanhoé !!!! ( un "u" ou un " a" , pour déculotter, c'est selon...)  :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Chrissoune a écrit :
francou340 a écrit :
Chrissoune a écrit : "Viviane, " il faut " et " je dois" ne font plus partie de mon vocabulaire...

Pour moi, le bonheur est un pointillé avec des creux ou des vides entre chaque... Et mon cheminement est occupé à les remplir..."

Einzige, c'est une définition du bonheur qui me parle tout-à-fait ......

c'est aussi le debut de la sagesse  :D


Ben oui la sagesse !!!!
Moi je ne passe pas mon temps à déculotter Ivanohé en faisant ma compta pour accuser lundi la calculette de s'être trompée ! :roll:

merci chrissoune ,je savais que je pouvais compter sur ta comprehension  8)
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
le bonheur c'est déjà être dans le présent , et non hors de nous tirés en avant et en arrière
le présent est le seul temps de l'action , de la conscience , de la liberté d'être.
Le bonheur c'est du coté de l'âme en entrant en contact avec de belles relations , de belles idées intemporelles , être tout simplement bien tout en sachant que ce n'est pas un état durable, mais un effort continu , sans repos , exister !!!
on ne peut déterminer ce qui réellement nous rend heureux, "le bonheur est un idéal non de la raison mais de l'imagination" KANT
et l'mage des pointillés est belle , tout comme le recherche d'une certaine sérénité ressortant du conte d'Anja
en fait c'est se relier à soi avec sincérité et aux autres dans l'authenticité
le bonheur est une perle brillante qui nous aimante et son attrait reste une énigme chaque jour......
Le bonheur , pour un homme ?, pour moi en tous cas , c'est de rendre belle une femme , "irradiante"
Chrissoune a écrit :  Moi je ne passe pas mon temps à déculotter Ivanohé en faisant ma compta pour accuser lundi la calculette de s'être trompée ! :roll:


Oui, mais tu prends quand même le temps de lire nos histoires :D  
Et c'est pire, parce que Françoise (en fait, c'est elle) déculotte Ivanhoé (enfin avait essayé de l'inciter), mais toi, Chrissoune, tu regardes par le trou de la serrure. Canaillette, va !
 :lol: 
T'inquiète, j'ai comme dans l'idée que ça doit se bousculer, derrière le trou de la serrure. :roll: :roll:  

Viendez, viendez, plus on est de fous plus on rit. 
poesie56 a écrit : le bonheur c'est se relier à soi avec sincérité et aux autres dans l'authenticité.
Le bonheur est une perle brillante qui nous aimante et son attrait reste une énigme chaque jour......


Très joli, Poésie, et très fort.

Et j'aime bien aussi la phrase de Pascal : "le bonheur, c'est de voir son aimé(e) irradier".
Oui, j'aime beaucoup cette phrase, et je suis profondément d'accord avec elle.

Voilà deux éclairages sur ce que peut être le sens de la vie.
Eh oui après tout, puisqu'on parle de fous, la recherche du bonheur ne passe pas forcément par la sagesse. La reconnaissance de notre petite part de folie peut au contraire y contribuer.
j'ai toujours pense que les fous etaient des gens heureux, ils vivent dans leur monde ou n'existent pas 
la jalousie ,la mesquinerie,l'argent, l'envie,
il y a plusieurs sortes de folies bien sur ,mais je parle de folie douce ,comme sur ce forum :D  
Soyons fous! euh, non, folles :P :P :P
viviane08 a écrit :
Chrissoune a écrit :  Moi je ne passe pas mon temps à déculotter Ivanohé en faisant ma compta pour accuser lundi la calculette de s'être trompée ! :roll:


Oui, mais tu prends quand même le temps de lire nos histoires :D  
Et c'est pire, parce que Françoise (en fait, c'est elle) déculotte Ivanhoé (enfin avait essayé de l'inciter), mais toi, Chrissoune, tu regardes par le trou de la serrure. Canaillette, va !
 :lol: 
T'inquiète, j'ai comme dans l'idée que ça doit se bousculer, derrière le trou de la serrure. :roll: :roll:  

Viendez, viendez, plus on est de fous plus on rit. 


Bravo Viviane !!!!
Réussir à faire le grand écart entre une définition de bonheur et la déculotté de Françoise - pardon Ivahoé - faut le faire :D :D :D :D :D :D :D