Je vais essayé de vous raconter mon histoire.
1991 naissance de notre fils
1996 naissance de notre fille
2008 son frère se supprime. Il se referme sur lui et refuse d'en parlé. Il travail énormément i n'y a que son boulot qui compte. Moi je ne travail pas car choix de couple. Il a de moins en moins de complicité avec les enfants et moi. Avec ma fille nous nous rendons bien compte qu'il est mal. Je lui conseil de voir un psy,mais lui dit que c'est moi qui suis malade.
2015 Il fait une crise cardiaque.En mars juillet et décembre il prend des médicaments en quantité très importante.
Octobre 2015 Je vais voir un psy seul et après en couple,après tout c'est peut-être moi qui est un problème. Mai non. Mon mari est très irritable,il ne faut pas le contrarié sinon il se met en colère.
Il nous commende nous insulte,parle beaucoup vite à la limite de comprendre ce qu'il dit. Un jour c'est blanc un jour c'est noir. Il ne parle que de boulot et d'argent.
Un jour il m'a dit tu sais le rsa sais pas pour les chiens.
décembre 2015 hospitalisation en psychiatrie sur conseil de son généraliste.( 3 semaines)
Janvier 2016 Sur conseil de psy et d'assistante social je quitte la maison. Je ne peut pas l'hospitalisé de force et je ne peut pas avoir de logement qui me permette d'accueillir mes enfants car ils sont majeurs. Pendant 1 an je décide de ne pas entamé de procédure de divorce(je ne veux pas avoir sa mort sur la conscience). Je lui dit que s'il ne se fait pas suivre par un psy,je ne reviendrai surement pas.Sur l'année 2016 il n'a vu que 4 fois un psy et il travail beaucoup.
2017 j'entame la procédure de divorce et le lui fait savoir. Sa réponse a ça y est.
2017 aout Il arrête de travaillé.Hospitalisation encore (6 semaines).
2017 octobre hospitalisation en psychiatrie minimum 3 semaines.
Je me demande si j'ai affaire à un malade ou un manipulateur?
Je n'arrive pas à avancé car je sais qu'il est malade et encore à l’hôpital. Je ne l'aime plus mais il est quand mème le père de mes enfants. Merci à qui voudra bien répondre.
Je vais te dire, du fond du coeur, un truc qui ne va pas te faire plaisir, il vaudrait mieux que celui ou celle qui aura envie d'en parler avec toi - ce qui semble indispensable - le fasse en privé. Parce que le forum, il ne peut accoucher que de généralités qui passeront à côté de la personne que tu es réellement, parce que c'est le genre de choses qu'on ne peut évoquer en profondeur que dans l'échange, quitte à oser dire des trucs un peu doulureux, mais pas "devant tout le monde".
Parce que la crise d'une relation ne repose jamais sur un seul "responsable", et que tout ce qui tendrait à "charger la barque" pour te réconforter n'aurait aucun effet. Et non, je ne me porte pas candidat, je n'ai pas les "épaules" ni la solidité nécessaires.
ce quebtu viens de dire Trevor a raison! nul n'est bon conseiller que soi meme!
Ce n'est pas exactement ça, FN, c'est que pour faire un pas en avant quand on ne sait plus bien où on en est, on a souvent besoin d'une "marchepied", d'une personne qui vous comprenne intimement, qui n'aura évidemment pas la distance nécessaire, celle d'un psy ou autre thérapeute susceptible de favoriser cette guérison "par soi-même", mais qui peut apporter un grand réconfort. Et pourquoi pas un "ancrage affectif" qui aide à dépasser une forme d'attachement ou de dépendance qui paralyse ?
ok
Je vais me permettre de répondre, mais volontairement de façon succinte.
Car je suis d'accord avec Trevor, tout ne peut et ne doit se dire en public, et d'accord avec
Françoisnicolas : tu risques d'avoir beaucoup de conseils, et certains tellement divergents
que tu ne sauras à quel saint te vouer.

- A la lecture de ton histoire, je pense que ton mari a fait un burn out au départ.
C'est un truc terrible ça, on ne s'en remet jamais complètement, d'autant plus quand il n'a pas
été soigné à temps et le temps nécessaire.
- Ce qui semble être le cas de ton mari. Le burn out s'est alors transformé en dépression grave.
Elle peut se manifester par d'autres symptômes autres que la tristesse et l'abattement, comme :
irritabilité, colère, obnubilation ( travail, argent ).
Lors de ses hospitalisations en psy, qu'en disent les médecins ?
Normalement, ils font le point avec le conjoint.
Je pense que, même si tu n'es pas malade, tu as toi aussi besoin d'un soutien psychologique,
ne serait-ce que pour t'aider à faire la part des choses ( sous-entendu par Trevor et
suis ok avec lui ).

- "il est quand même le père de mes enfants" : il est révolu, le temps où l'on restait avec
un homme pour cette raison. On reste avec par souci financier, par peur de la solitude
ou d'affronter l'inconnu ( après tant d'années de mariage, on a du mal à se retrouver soi seul
face à ses doutes et à ses choix ), les enfants sont un prétexte, d'autant que les tiens
sont majeurs maintenant.
- Viens ici pour te changer les idées, pour trouver un peu de chaleur humaine, mais pas pour
des réponses ou des conseils à des problèmes aussi graves.
( Conseil d'un infirmière psy, pas médecin psychiatre :wink: ).
...Bonjour Grosdondon (pourquoi un tel pseudo...qui ne te met pas en valeur...t'oublierais tu jusque dans les surnoms que tu te donnes...?)

...Si je te réponds ici, c'est uniquement parce que je ne suis pas premium...
Mais Trévor a raison...s'il est logique que tu poses ton questionnement sur le forum, les débats à suivre devraient se faire en privé...

Je suis entièrement d'accord avec les non-conseils de Trévor...

Mais, si je peux me permettre (et cela, comme bien d'Autres à cause d'un parcours douloureux), la seule vraie question que tu as à te poser est (comme pour tous les drogués...)
-"est-ce que je peux envisager, non pas SA vie sans moi, mais MA vie sans lui...?

...Si OUI, alors, vas t'en...et vite...dans un premier temps sans te retourner...
Il se pourrait qu'ensuite une certaine amitié s'installe et que tu l'aides sans t'oublier...
Débarrassée du fardeau d'être "contrainte" par mille sentiments épuisants, tu trouveras un juste équilibre...

Désolée pour les puristes, mais la priorité, c'est toi...
Il y a un moment ou l'égoïsme devient obligatoire...c'est juste une question de survie...
...te ramener à toi pour éviter de tomber aussi...

A te bouger, juste pour toi, tu te rendras vite compte qu'administrativement et en droits, tu as des alliés...
Renseignes toi auprès des services concernés (mairie, aide sociale...) si tu en as besoin...

Courage...la quiétude et la sérénité sont à ce prix...
...le bonheur aussi...
:P
Amitiés à toi...

...et rassure toi, on ne devient pas égoïste pour autant...au contraire...à SE voir enfin, on voit beaucoup mieux les Autres...

3/3
Merci @Chayonne pour ce 3/3, il est vrai qu'on peut arriver à dire des choses très "génériques", et néanmoins utiles. Apprendre l'égoïsme, ou plus justement l'estime de soi, c'est difficile quand on a un fond altruiste, mais c'est quelque chose qu'on se doit à soi-même, qu'on doit à ses proches et ses enfants. L'inacceptable a des limites assez claires, par exemple dans les cas de violence ou de subordination, et on peut continuer "d'aimer' qulqu'un sans l'autoriser à interférer avec son existence.
OUFFFFFF !
Alors déjà GROSDONDON !!!!! Moi je vois une jolie femme sur laquelle ces messieurs doivent se retourner. Pourquoi veux-tu te faire du mal avec un pseudo pareil ?????

Je n'ai vu que des choses sensées dans tout ce qui a été dit.
Effectivement, il faut parler de tout ça en privé. Je vais t'envoyer juste un petit message sur ton profil. Tu peux parler en privé avec tous les prémiums à raison de 3 messages par jour. Ne donne pas tes coordonnées à tout le monde, mais tu peux le faire si tu sens que cela passe bien avec quelqu'un (homme ou femme) qui pourront te dire des choses différentes (contradictoires ou complémentaires). Cela t'aidera peut-être à te poser des questions auxquelles tu n'avais pas pensé.

Généralement, les gens sont assez sympathiques et t'aideront dans la mesure de leur possibilité.
Je pense que nous sommes au moins 90% de membres à avoir eu une vie plus ou moins cahotique. Sinon pourquoi serions nous là si tout allait bien ?

Comme l'a dit Trévor, tu vas entendre TOUT et son CONTRAIRE. Tu sera seule juge et ne perds pas de vue que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. De plus nous n'avons pas tous les éléments en main.
Tes enfants sont grands, font leurs vies, et il est temps que tu pense à toi. On ne reste pas avec quelqu'un pour des enfants, ne pas partager des biens, ou par peur du suscide de l'autre. S'il veut le faire il le fera avec ou sans toi.

Comme Mayah, je pense qu'il faut que tu apprennes à être un peu égoïste. Le terme n'est même pas le bon. Il faut juste que tu pense à toi, pour toi et pour tes enfants.

Tu peux aussi aller te détendre un peu sur le chat. C'est parfois un peu mouvementé, mais tu peux quitté dès que cela ne te plait plus. Et on n'y rigole bien aussi, même si l'on n'y parle jamais de choses bien sèrieuses.

Bon courage à toi.
Choupette, Rosy
Bonsoir à tous et à toutes

Les médecins ont refusé de communiqué avec moi sous prétexte du secret professionnel,j'ai pourtant précisé que je suis sa femme.
J'ai quitté mon mari en janvier 2016 et ne sui jamais retourné avec. Il est vrai qu'il faut que je travail plus l'estime de soi.
Je me fait aider par une psy qui est bien à mes yeux quand je vais bien....
J'ai discuté avec mon mari aujourd'hui. Il ma dit qu'il avait recommencé à boire avant son hospitalisation et qu'il serai bipolaire 1 d'après les psys. Il dit comprendre pourquoi je suis partie et n'a rien à me reprocher.Je vais peut-être voir enfin le bout du tunnel.
bonsoir Madame

la lecture de ce post est triste et ne m incite de rien dire et surtout aucun conseil , la sagesse serait que votre problème soi régler par vous même , les personnes du site serait de mauvai conseil , écouté votre coeur de pouvoir en parler en priver
la lecture de ce post est triste et ne m incite de rien dire et surtout aucun conseil ,

et bien tais toi.....
Bonsoir madame ,
Je vous souhaite bon courage , prenez soin de vous .
Ne rêvez pas le bipolaire dit "oui" aujourd'hui et "non"demain , c'est l'essence même de sa maladie ,
cette définition est facile ......................... :shock: :shock: :shock:
bonjours a touche

patrickkkkk ta réponse haineuse fait du tord a cette dame .

elle qui cherche une réponse a sont problème , la tu est une vrais tache alors un peut de respect pour elle qui est l instigateur de ce post

pas merci a ta haine des différences