Il faut au moins tout ça..... :D :wink: :lol: :lol: :lol:
Pour sur Dame Biloum :lol: :lol:

Mais j'ai quand même omis d'écrire que cette formule de vie communautaire pouvait favoriser les rapprochements (donc plus besoin de Club50 :wink: :wink: )

On peut même faire des échanges aussi :lol:

Tout est possible quand il n'y a pas QUE de la grande ouverture d'esprit :lol:


* ma proposition est très "sérieuse" et si vous êtes intéressés, demandez mes coordonnées aux prémium qui les possèdent :wink: :wink: :wink:
Également il y a peut-être quelqu'un en région PACA qui souhaiterait partager sa (trop grande) maison ?
@chrisoune
Je ne pense pas que ce soit la bonne solution.
A mon sens, il faut un groupe de personnes qui choisissent de partager ensemble un espace de vie et qui font un choix commun qui correspond à un véritable partage. C'est un contrat à durée "indéterminée" à part égale entre chaque coloc...
Une chose, c'est partager pour une courte durée ou une "durée déterminée" avec une ou plusieurs personnes et dans ce cas-là on s'accommode car on sait que ce n'est pas pour durer et l'autre chose, c'est si j'ai bien compris le message d'Odyssee c'est créer un espace d'échange durable dans le temps ...

Si le logement appartient à l'un d'entre-eux ça fausse la donne car il est "chez lui" et les autres sont "locataires"

Les règles ... toujours les règles ... Si elles ne sont pas bien établies au départ et respectées quelles que soient les circonstances, ça amène de la tension qui dans un premier temps fera que le coloc qui n'est pas "d'accord" pour les débordements se taira un temps pour conserver le bon esprit ... mais fatalement, ça explosera à terme. Je pense par exemple aux fumeurs et non fumeurs...
Fumer doit se passer à l'extérieur et un jour sous prétexte qu'il fait froid ou qu'il pleut on fume une clope dans sa partie personnelle, mais l'odeur fuite ... dans les parties commune ou chez le voisin ... Au départ, on ferme les yeux et puis à force on fait une réflexion le jour où on en a marre de respirer l'odeur de l'autre ... et c'est le clash et l'incompréhension totale ^^
Et si "je/tu/il/elle" ne veut pas faire de vague, il va devoir supporter d'être incommodé et ça ne peut pas durer longtemps/

Bien entendu, ça n'engage que moi cette analyse. Dans la vraie vie ça n'existe pas ;)
pfff javais lu collation (qu'elle couillonne cette bridge)
ok ok suis hors sujet mais je voulais juste vous le dire :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
:arrow: :arrow: :arrow: :arrow:
Oui tout à fait d'accord avec cette analyse de @edel

Je pense qu'il faut à chacun son propre logement... où il peut faire ce que bon lui semble et un lieu commun où on refait le monde ou autres....

Ça peut être aussi comme un hôtel où chacun a sa chambre
Certes Edel, je projetterai çà sur du long terme idéalement tout en sachant que rien n'est garanti par avance.
Quant à la suggestion de Chrissoune (merci :wink: :wink: ) elle peut aussi être possible en fonction de l'état d'esprit du ou de la propriétaire.
Tous les cas de figure sont envisageables, l'essentiel étant d'en discuter et de se mettre d'accord, d'essayer d'anticiper et surtout de résoudre (ou tenter) les problèmes quand ils se posent.
Qui n'ose rien ……………….. ne fait jamais rien !! :?

Donc, si quelqu'un dispose d'une grande maison en pleine nature, avec piscine, animaux, jardin ………. et qu'il (elle) s'y ennuie comme un rat mort, c'est peut être la solution :lol: :lol:
Bon, je n'ai pas encore de postulants pour m'accompagner mais çà va peut être venir :roll:
@Edel, et pour rire un peu:

Bien entendu, ça n'engage que moi cette analyse. Dans la vraie vie ça n'existe pas ;)

Ma seule expérience de coloc, c'était en Afrique.
A vrai dire, l'odeur des clopes ne me gênait pas.

Mais, pour les pieds ...J'ai craqué, et me suis sauvé ! :lol: :lol: :lol:
La liberté de faire ce que l'on veut dans son espace personnel me semble indispensable ( musique, dessin, chant, silence etc...) comme dans n'importe quel immeuble sinon autant entrer au carmel ou dans un monastère :D
Les règles établies collectivement et démocratiquement auparavant ne s'appliquent que dans les parties communes.

PS Odyssée Utopique et Mayah possèdent mon phone...
membri131 a écrit : Mais, pour les pieds ...J'ai craqué, et me suis sauvé ! :lol: :lol: :lol:

J'ai connu aussi ... et j'ai lavé TOUT sans exception et j'ai mis des produits dans toutes les godasses, des semelles spéciales et dans les chaussettes de la poudre . Le jeune était serveur =>toujours "en mouvement", donc j'ai composé avec.

Mais ce qui m'a décidé à me séparer de lui c'est l'utilisation de mon PC portable pour faire de la cam porno avec ... :twisted: Il n'avait pas de webcam sur son PC, donc mon portable était "TOP" :lol:
Depuis, je n'ai plus de système video dans mes ordi :wink: et il y a un mot de passe pour l'ouvrir :evil: . Je trouve ça très con, mais J'anticipe :mrgreen:
L'expérience d'Edel n'est pas inintéressante mais n'a pas grand chose à voir avec ce que propose Odyssée, à savoir des adultes qui décident de vivre ensemble en toute liberté dans le respect de chacun tout en mettant en commun leur savoir-être et leur savoir faire. :D
Mon expérience dans ce domaine se réduit à 18 mois de service militaire :lol: et à une courte période de vie en communauté hippie dans les années 70!!!
"Totafait" Zeno et merci de ton com.

Mais je crains que le sujet ne tombe bien bas vu ce qui s' agite par ailleurs !!

Pas grave, j'aurais essayé et ce n'est sans doute pas ici que je trouverais une population réceptive :wink:

Je vais donc continuer ailleurs et puis c'est tout :roll: :roll:
OK Odyssée
J'en suis fort marri...
En tout cas c'est un bel exemple de "comment flinguer un forum"! :mrgreen:
c'est fort interressant et c'est d'actualité! des communes ou villeessaient d'instaurer ce systeme! economisquement c'est pas cher et plus rentzable pour notre porte monnaier et aussi pour la société!
Il y a une autre option, aussi: Le béguinage.

Mis en place par les communes, et de plus en plus fréquent, il permet de disposer d'un espace de vie totalement privé, mais, pour certains, avec des espaces, activités, etc, etc ... Communs.

Mon amie y habite depuis près d'un an.
Cela semble une excellente solution.