sabrina0412 a écrit : Bonjour
Je m'appelle Sabrina, j'ai 44 ans et je souhaiterai discuter avec vous sur la dépendance des personnes âgées, et les solutions qui leurs sont adaptées
A tout de suite sur les autres sections du forum
Sabrina

bonsoir Sabrina
peut être pourrais tu préciser ta demande ? S'il s'agit de choisir un lieu pour cette personne, il y a plusieurs options Mais j'ai découvert récemment famille d'accueil et je trouve une bonne solution intermédiaire entre l'EHPAD et la maison. Sauf si cette personne peut rester seule, dans ce cas les aides à domicile peuvent aider.
volo, tu aimes très fort ta maman!!! mais........ a un moment, il faut que l'on réalise qu'il faut se préserver, pour etre la pour nos enfants, et petits enfants, c'est un sacré combat dans la tete! et on n'est pas des super woman, (je pensais l' etre, moi aussi!) il faut accepter de l'aide, elle existe! la décision de mettre maman en EHPAD a ete tres tres douloureuse, je ne l'accepte toujours pas, mais je ne peux pas chiffrer mes heures de sommeil suite a ce placement! cela a dure 6 mois! et maintenant, mon discours est serein face a mes enfants....je vois devant.........................
Volo, je suis tout-à- fait d'accord avec Françoise. 
Ce n'est pas quand tu y auras laissé ta propre santé qu'il faudra prendre une décision...c'est un choix difficile mais il y a plusieurs possibilités dont ont parlé celles et ceux qui t'ont répondu.
J'ajouterais qu'il y a aussi le HAD (hospitalisation à domicile) dans certaines conditions. Il faudrait que tu te renseignes. 
volo, tout cela a un cout! as tu actionné tout ce à quoi tu peux avoir droit? Parle, dis nous, sur ce site, beaucoup de personnes peuvent te donner des tuyaux! je sais, apres, il faut faire, et nos bras tombent souvent, fatigue, mais pose tes problemes, et parle, c'est essentiel!
Chrissoune a écrit : Volo, je suis tout-à- fait d'accord avec Françoise. 
Ce n'est pas quand tu y auras laissé ta propre santé qu'il faudra prendre une décision...c'est un choix difficile mais il y a plusieurs possibilités dont ont parlé celles et ceux qui t'ont répondu.
J'ajouterais qu'il y a aussi le HAD (hospitalisation à domicile) dans certaines conditions. Il faudrait que tu te renseignes. 


HAD  qui organise les soins en équipe pluridisciplinaire: aide soignante, infirmière, kiné si nécessaire selon l'évaluation . Autre possibilité: infirmière libérale qui accepte de faire les toilettes et qui à l'occasion fait les soins infirmiers nécessaires.Si la maman est à 100%, pas de problème, il n'y a rien à débourser. Sinon tiers payant SS+mutuelle, rien à débourser non plus, ou presque. Dans les deux cas, il faut bien sûr une ordonnance du médecin. Les assistantes sociales sont des aides précieuses dans ce genre de situation. Elles mettent en route l'APAD (aide à la personne au domicile) si ce n'est déjà fait.Cela évite d'avoir les démarches à faire à la maison du handicap. Cette indemnité varie selon le montant des revenus. Tu peux aussi consulter le CLIC de ton département qui oriente les actions d'aide pour les personnes âgées dépendantes. Il suffit de cliquer CLIC de ton département, c'est facile et de prendre RV avec eux.
Malgré tout ce soutien, il reste encore bien suffisamment de tâches à accomplir lorsqu'on a une personne dépendante chez soi. L'épuisement est la règle pour tous ceux qui ont été confrontés à ce problème." Aidant familial" est un terme bien faible pour exprimer les nuits sans sommeil et le harassement quotidien de celui ou celle qui prend en charge son parent ou son conjoint dépendant.
Bon courage à toi pour réorienter cette prise en charge si difficile lorsque l'on doit faire face seul.
Je m'excuse des redites des messages que tu as déjà eu.  Je te fais une grosse bise,dans ce genre de situation on en a besoin.  
anja_56 a écrit :
Chrissoune a écrit : Volo, je suis tout-à- fait d'accord avec Françoise. 
Ce n'est pas quand tu y auras laissé ta propre santé qu'il faudra prendre une décision...c'est un choix difficile mais il y a plusieurs possibilités dont ont parlé celles et ceux qui t'ont répondu.
J'ajouterais qu'il y a aussi le HAD (hospitalisation à domicile) dans certaines conditions. Il faudrait que tu te renseignes. 


HAD  qui organise les soins en équipe pluridisciplinaire: aide soignante, infirmière, kiné si nécessaire selon l'évaluation . Autre possibilité: infirmière libérale qui accepte de faire les toilettes et qui à l'occasion fait les soins infirmiers nécessaires.Si la maman est à 100%, pas de problème, il n'y a rien à débourser. Sinon tiers payant SS+mutuelle, rien à débourser non plus, ou presque. Dans les deux cas, il faut bien sûr une ordonnance du médecin. Les assistantes sociales sont des aides précieuses dans ce genre de situation. Elles mettent en route l'APAD (aide à la personne au domicile) si ce n'est déjà fait.Cela évite d'avoir les démarches à faire à la maison du handicap. Cette indemnité varie selon le montant des revenus. Tu peux aussi consulter le CLIC de ton département qui oriente les actions d'aide pour les personnes âgées dépendantes. Il suffit de cliquer CLIC de ton département, c'est facile et de prendre RV avec eux.
Malgré tout ce soutien, il reste encore bien suffisamment de tâches à accomplir lorsqu'on a une personne dépendante chez soi. L'épuisement est la règle pour tous ceux qui ont été confrontés à ce problème." Aidant familial" est un terme bien faible pour exprimer les nuits sans sommeil et le harassement quotidien de celui ou celle qui prend en charge son parent ou son conjoint dépendant.
Bon courage à toi pour réorienter cette prise en charge si difficile lorsque l'on doit faire face seul.
Je m'excuse des redites des messages que tu as déjà eu.  Je te fais une grosse bise,dans ce genre de situation on en a besoin.  


si j'avais eu ton message au moment ou je hurlais car je ne savais pas comment faire!!!!!
francoise57 a écrit :
anja_56 a écrit :
Chrissoune a écrit : Volo, je suis tout-à- fait d'accord avec Françoise. 
Ce n'est pas quand tu y auras laissé ta propre santé qu'il faudra prendre une décision...c'est un choix difficile mais il y a plusieurs possibilités dont ont parlé celles et ceux qui t'ont répondu.
J'ajouterais qu'il y a aussi le HAD (hospitalisation à domicile) dans certaines conditions. Il faudrait que tu te renseignes. 


HAD  qui organise les soins en équipe pluridisciplinaire: aide soignante, infirmière, kiné si nécessaire selon l'évaluation . Autre possibilité: infirmière libérale qui accepte de faire les toilettes et qui à l'occasion fait les soins infirmiers nécessaires.Si la maman est à 100%, pas de problème, il n'y a rien à débourser. Sinon tiers payant SS+mutuelle, rien à débourser non plus, ou presque. Dans les deux cas, il faut bien sûr une ordonnance du médecin. Les assistantes sociales sont des aides précieuses dans ce genre de situation. Elles mettent en route l'APAD (aide à la personne au domicile) si ce n'est déjà fait.Cela évite d'avoir les démarches à faire à la maison du handicap. Cette indemnité varie selon le montant des revenus. Tu peux aussi consulter le CLIC de ton département qui oriente les actions d'aide pour les personnes âgées dépendantes. Il suffit de cliquer CLIC de ton département, c'est facile et de prendre RV avec eux.
Malgré tout ce soutien, il reste encore bien suffisamment de tâches à accomplir lorsqu'on a une personne dépendante chez soi. L'épuisement est la règle pour tous ceux qui ont été confrontés à ce problème." Aidant familial" est un terme bien faible pour exprimer les nuits sans sommeil et le harassement quotidien de celui ou celle qui prend en charge son parent ou son conjoint dépendant.
Bon courage à toi pour réorienter cette prise en charge si difficile lorsque l'on doit faire face seul.
Je m'excuse des redites des messages que tu as déjà eu.  Je te fais une grosse bise,dans ce genre de situation on en a besoin.  


si j'avais eu ton message au moment ou je hurlais car je ne savais pas comment faire!!!!!



Moi aussi j'ai vécu cette très dure bataille. Bien fraternellement.
l'HAD ne fonctionne pas dans toutes les conditions .Pour régler les soins dispensés , les services reçoivent une enveloppe des CPAM, et ne peuvent  dépasser leurs crédits budgétaires alloués trimestriellement .L' HAD couvre  l'intégralité des débours (ambulance, kiné , radiologie, fourniture d'équipements  etc )..pour des débours à 0 ct .Rien à reprocher , un service intermédiaire pour maintenir au domicile , d'ou son nom , mais un jour malheureusement c'est l'EPADH, ou là malheureusement le coût n'a aucun rapport ................
Une bonne nouvelle pour l'avenir .. La nouvelle norme HS2 qui doit permettre à tout un chacun de vivre à son domicile 3 à 6 ans supplémentaires ..

http://www.apave-hs2.com/
...

Ça fait froid dans le dos ... ce bouquin ...

" Défense de nourrir les vieux " de Adam Biles
https://www.grasset.fr/defense-de-nourr ... 2246813347

DéfenseDeNourrirLesVieux.jpeg


Mais ça peut peut-être donner envie de davantage prendre soin
de sa santé pour éviter d'atterrir trop vite en certain lieu de ... (sur)vie ...


Image
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
J'ai vu récemment un documentaire sur la mise sous tutelle, ça m'a profondément choquée. La personne dont je m'occupe a été mise sous tutelle, et elle sera placée à la fin de l'année, alors que son désir est de finir ses jours chez elle et qu'elle a des personnes pour s'occuper d'elle.
J'espère bien être partie d'ici une quinzaine d'années !
Dans le même thème qu'Africa, j'avais vu un reportage sur les chaînes dont je tairais le nom.
Une mère attachée à un radiateur avec au dessous de sa chaise un plot dans un hôpital de gériatrie pour éviter qu'elle bouge ! Ca m'avait horrifiée ! Et encore aujourd'hui...
Et c'est là que je me pose la question : Sommes-nous importants, nous les personnes d'un certain âge ? Rendons-nous compte de nos déficiences ?

Et je dois dire que j'aimerais finir dans mon petit chez-moi avec toutes mes facultés intellectuelles sans tutelle... Mais seul l'avenir le dira...
...

LaPosteServicesSeniors.jpg


Image
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Je vous propose de méditer sur ceci:
Croyez-vous que la dépendance soit une fatalité?
Nos sociétés fabriquent des "petits vieux".
C'est à chacun de prendre soin de lui pour s'assurer une vie en pleine santé.
Les infirmités diverses, les troubles mentaux sont causés par une alimentation contre-nature.
À cette alimentation contre-nature (les produits d'origine animale) s'ajoutent l'alcool ,le tabac, le sucre omniprésent et la sédentarité.
Il ne tient qu'à vous de choisir votre voie.
Regardez ces vidéos:

https://youtu.be/Ymutrmhehb4

https://youtu.be/XkWpXVBjPW0
...

Quelques chiffres ...

https://www.gouvernement.fr/indicateur-esperance-de-vie

Ce ne sont que des "chiffres" bien sûr !
. Mais ne rêvons-nous pas tous de mourir en bonne santé, et le plus tard possible ? .

Image