@Samfor, tu reviens périodiquement sur le site nous faire tes laïus sur le vegan.
Tu veux reconvertir qui ???
Chacun est libre de manger ce qui lui fait plaisir et ce qu'il veut. A nos âges, chacun est conscient qu'il faut faire attention à sa santé au niveau alimentation et ce n'est pas un petit écart de temps en temps, car nous avons que le plaisir que nous nous donnons, qui va nous faire mourir plus vite pour servir de viande aux vers, aux poissons ou aux oiseaux ou autres... Tu as parlé de CARNE dans un autre forum et et de viande animale dans ce forum ! A mon avis, tu devrais demander aux animaux de ne pas manger de viande carnée...
Mon père a 91 ans : en très bonne santé, il ne prend pas un seul médicament et est autonome chez lui. Il conduit sa voiture et j'ai constaté qu'il n'était pas un danger public.
Il mange de tout sans excès ( produits régionaux de saison ) et boit de l'alcool raisonnablement . Bon, je pense que les facteurs génétiques jouent leur rôle ainsi que la manière dont on a abordé les problèmes de la vie, à quel point on aime la vie, la qualité du moral et de la bonne humeur, et la qualité d'amour que l'on a donné et reçu. La bonne santé, c'est vraiment pluri-factoriel.
" Il faut en toute chose raison savoir garder ", et pratiquer pour tout " la voie du juste milieu " préconisée par les bouddhistes. Les taoïstes eux disent que si l'on fait un écart, ce n'est pas grave si l'on rétablit la balance dès le lendemain.
Maintenant que ma mère est décédée, il lui arrive de penser qu'il est prêt pour partir...oui mais il a ses enfants, qu'il aime et qui l'aiment, donc, ses pensées mélancoliques ne prennent pas le dessus.
Bonjour à vous toutes et tous
Ma maman souffre de la maladie d'Alzheimer
On a du dans un centre psychogeriatrie. Dur très Dure.
On l'appelle le Deuil blanc .
Je suis perdue dans mes sentiments et la boule au ventre quand je vais la voir 1X/ semaine. Elle me reconnais. Mais reste dans son monde.
Que faire merci de votre aide
@ Montserrat : pour avoir travaillé dans ce genre d'établissement en tant qu'infirmière, je peux te dire que l'état de ta maman va inexorablement se dégrader. Elle sera de plus en plus dans son monde qui lui-même sera de plus en plus inconsistant. Viendra le jour où elle ne te reconnaîtra plus, où il faudra l'aider pour manger, se laver, se vêtir, aller aux wc, etc...
Les appartements ne sont pas conçus pour éviter les dangers, notamment le risque de fugue.
Tu as fait ce que tu devais faire, à l'impossible nul n'est tenu, et puis : tu as ta vie à vivre, tes propres problèmes à gérer. Courage, car les jours à venir ne seront pas les meilleurs, dur-dur quand nos chers parents ne nous reconnaissent plus, c'est déjà une petite mort en soi...Bise amicale.
@Montserrat , je suis confronté à cette maladie au quotidien , puisqu'il s'agit de mon épouse
Si vous voulez écrivez moi directement je me ferai un plaisir d'échanger avec vous
@ Montserrat
Il existe certainement dans cette structure, un médecin ou un psychologue que tu pourrais rencontrer. Ces personnes sont de plus en plus formés pour écouter les personnes aidantes. J'en ai bénéficié à l'hopital, le jour où les gendarmes ont recueilli maman dans le rue et l'y ont conduite.
C'est bien, car cette personne de métier ne te cache rien de ce qui t'attend, mais elle t'écoute aussi, et tu peux mettre sur la table ce que tu ressens.
La boule au ventre, je la connais bien, et je sais que dedans, il y a un sentiment de culpabilité qui te ronge....
Tiens, un petit truc pour garder un certain contact avec ta maman: surtout, n'hésite pas à lui parler,même si elle est dans son monde , la voix est une chose à laquelle elle sera sensible. Lui chanter des chansons de sa jeunesse peut aussi la faire réagir, et tu profiteras d'un beau moment de communion.
Allez, tiens le coup!!!! C'est dur, mais il le faut....
Bonjour à tous,
@ Montserrat, je comprends cette difficulté qui est la tienne, face à la maladie de ta Maman.
Cette boule au ventre, je la ressens à chacune de mes visites pour Maman.
Contrainte de la placer l’annee dernière, à 93 ans, je me suis culpabilisée.
Le personnel très formé à cette maladie tente d’aider les proches.
Comme le souligne Mayah, il faut être conscient qu’un jour, ta Maman ne te reconnaisse plus. J’ai vécu cette douleur avec mon Papa.
Oui, c’est très dur.
Courage à toi et ceux qui traversent cette épreuve.
Un grand Merci à tous belle solidarité,
Et bon conseil. Oui de toute façon il faut que je parle à un prof. Ma grand mère avait cette maladie, ma maman la aussi, la suite logique vous la connaissez. En suisse on a la chance d'avoir exit , le moment venu si c'est le cas bien sûr.! Je sais quoi fait.sans vous choqué bien sûr.
Encore merci
Pour l'instant, en l'état actuel de la recherche, rien n'est établi pour l' hérédité.
Mais je suis dans le même cas que toi. Je suis dans l'incertitude, et chaque oubli de ma part m'inquiète....
Le fait de programmer sa fin ne me choque pas, rassure toi, j'y ai aussi pensé!!!
Bonne soirée, et prends soin de toi!
J'ai un frère atteint de cette maladie, ainsi qu'un ami ... Une tragédie !
Il faut combattre l'acharnement thérapeutique.
@ Jacques , pour cette maladie il n y a pas vraiment "d'acharnement thérapeutique " , des neuroleptiques et anxiolytiques à faible dose sont administrés
et de façon épisodique en fonction de l'état du malade , cette maladie n'est pas linéaire , il y a des hauts et des bas et les médecins traitent en fonction de ces situations
Statistiquement existe un pourcentage suffisant de facteurs héréditaires , pour que arrivé à un certain âge et surtout si on a le sentiment d'incohérences cérébrales , allez consulter et faire un bilan neurologique
@ Françoise
Dr Maï Panchal : « Dans 1% des cas de la maladie d’Alzheimer, les causes sont bien connues car la maladie est due à la présence de mutations sur des gènes identifiés. Il s’agit de formes génétiques « autosomiques dominantes » : si une personne est porteuse de la mutation, elle développera obligatoirement la maladie d’Alzheimer. De plus, elle aura 50% de probabilité de transmettre ce gène muté à ses descendants ; voilà pourquoi des familles entières de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ces formes familiales se développent précocement, avant 60 ans.

Sce : Fondation Vaincre Alzheimer
excuse moi, Jacques, mais ou est l'acharnement thérapeutique alors qu'il n'y a aucune thérapie? en l'heure actuelle, car la recherche n'est pas encore suffisamment avancée.
Les médicaments prescrits viennent d'être déremboursés. j'étais désorientée: aurais je administré du poison, journellement, à ma maman?
Mon médecin m'a expliqué qu'en l'état actuel des choses, ces médicaments se sont révélés inefficaces.
Nous sommes tous démunis face à Alzheimer.
Mais peut etre, Jacques, parles tu d'un autre problème, que, hélas je connais bien: une personne est atteinte d'alzheimer, son état se dégrade bien sur, une chute, le moindre incident vont faire que le SAMU sera appelé, et le role de l'hopital est de sauver la vie.
Tu appelles cela de l'acharnement thérapeutique, c'est ca?
Alors tu vois, à un moment, en accord avec mes frères et soeur, j'ai dit: stop! pouvez vous me certifier que vous ferez le nécessaire pour qu'elle ne souffre pas?
Et ma maman, on l'a laissée partir
Il y a parfois des décisions difficiles à prendre, mais ne parle surtout pas d'acharnement!!!!!
@ Françoise
Détrompez vous , la maladie d'Alzheimer ne fait pas souffrir ....;
si votre maman souffre c'est d'autres pathologies
les malades d'Alzheimer et c'est un question récurrentes se demandent pourquoi ils sont à l'hôpital , ils n'ont pas mal
Oui, je sais Rainbow, 1% c'est déja ca!!!
Au moins on identifie la chose dans les descendances...
Comme toi sans doute, j'ai beaucoup cherché pour avoir un chouia de réponses
Et puis il y a la vie...
un jour, je suis devenue la mère de ma mère...
Pour toi c'est différent, c'est ta femme ... malgré tout, pour tenir le coup dans la longueur, j'espère que tu as de l'aide, et que tu ne culpabilises pas si tu peux prendre quelques instants pour toi dans la semaine.
Préserve toi.....