meme apres des milliards d'annees?
viviane, ai compris!!!! ai besoin de concret, comme les gamins, moi, j'enseignais les fractions avec des tartes! a la creme, delicieuses, car, apres, on les mangeait!veux u 1 quart ou 1 tiers?
tes explications sont claires, ....................
Je ne suis pas prof, mais passionnée par la physique et les sciences. D'ailleurs je suis en train de regarder une émission sur RMC Les mystères de l'univers. Moi aussi j'aime comprendre, et merci Viviane d'avoir employé des mots simples.
La science évoluera toujours que ce soit dans l'infinimiment grand, loin, ou petit. Nous sommes tout le même peu de chose dans cet univers.
merci mumu
viviane08 a écrit : Les "gros mots", ce n'est qu'une façon de dire que ce ne sont pas les mots savants qui rapprochent, mais le partage et la compréhension.

Tu as sûrement beaucoup à nous faire partager, Restloc. Alors dis, explique, trouve des manières de nous rendre tes passions attrayantes et pas effrayantes.

La connaissance est belle quand on l'offre avec générosité.


J'abandonne, c'est VOUS qui avez raison, la loi du nombre (visible) s'impose...
Bonne chance.
restloc a écrit :
viviane08 a écrit : Les "gros mots", ce n'est qu'une façon de dire que ce ne sont pas les mots savants qui rapprochent, mais le partage et la compréhension.

Tu as sûrement beaucoup à nous faire partager, Restloc. Alors dis, explique, trouve des manières de nous rendre tes passions attrayantes et pas effrayantes.

La connaissance est belle quand on l'offre avec générosité.


J'abandonne, c'est VOUS qui avez raison, la loi du nombre (visible) s'impose...
Bonne chance.


Ah ! Restloc ! Tu veux garder tes connaissances pour toi. C'est pas gentil !
francoise57 a écrit : meme apres des milliards d'annees?


Hé oui, Françoise.
La lumière ne s'use pas (et elle ne vieillit pas, comme nous, elle n'a pas de cellules qui fatiguent et s'abîment, d'ailleurs, elle n'a même pas de masse).
Elle rencontre seulement des obstacles qui la font rebondir et en absorbent un peu au passage, c'est vrai, mais peu. Et, dans le vide interplanétaire, il y a peu d'obstacles, finalement.
Et en plus, les obstacles, ils sont aussi plein de vide, contrairement à ce qu'on voit à l’œil nu.
Alors, peinard, la lumière va son petit bonhomme de chemin (à 300 000 kilomètres par seconde, quand même). 
viviane08 a écrit :
francoise57 a écrit : meme apres des milliards d'annees?


Hé oui, Françoise.
La lumière ne s'use pas (et elle ne vieillit pas, comme nous, elle n'a pas de cellules qui fatiguent et s'abîment, d'ailleurs, elle n'a même pas de masse).
Elle rencontre seulement des obstacles qui la font rebondir et en absorbent un peu au passage, c'est vrai, mais peu. Et, dans le vide interplanétaire, il y a peu d'obstacles, finalement.
Et en plus, les obstacles, ils sont aussi plein de vide, contrairement à ce qu'on voit à l’œil nu.
Alors, peinard, la lumière va son petit bonhomme de chemin (à 300 000 kilomètres par seconde, quand même). 


Après avoir lu ceci je regrette encore plus de n'avoir jamais été une lumière. :(

Effectivement c'est un sujet passionnant comme mumu j'aime bien regarder ces émissions.
viviane08 a écrit : Ah ! Restloc ! Tu veux garder tes connaissances pour toi. C'est pas gentil !


Encore une petite dose... c'est gratos.
jmarc30 a écrit :  Après avoir lu ceci je regrette encore plus de n'avoir jamais été une lumière. :(


Pfuuuu ! Arrêtez de battre votre coulpe ! Chacun ses compétences.

La coulpe est pleine.

Tant va la coulpe à l'eau qu'à la fin elle ressasse.


:wink:  
restloc a écrit :  Encore une petite dose... c'est gratos.


Restloc fait son chagrin pour se faire consoler  :D

Allez, bizzzzzzzzzzz. 
viviane08 a écrit : Restloc fait son chagrin pour se faire consoler  :D

Allez, bizzzzzzzzzzz. 


Effectivement, tu dirais bien n'importe quoi pour avoir le dernier mot...
Là dessus, en attendant le big-bang, je vais aller voter.
Bon dimanche...
Plus on s'approche d'un savoir et plus la distance entre l'humain et la somme des connaissances augmente !

Un recueil de nouvelles, paru il y a un paquet d'années, et qui réussit un délicieux mélange entre les sciences et l'imagination poétique : Cosmicomics (Italo Calvino)


ps: bonjour à tous, je suis arrivée depuis peu. 
etournelle a écrit : Plus on s'approche d'un savoir et plus la distance entre l'humain et la somme des connaissances augmente !

Un recueil de nouvelles, paru il y a un paquet d'années, et qui réussit un délicieux mélange entre les sciences et l'imagination poétique : Cosmicomics (Italo Calvino)


ps: bonjour à tous, je suis arrivée depuis peu. 


Approfondir les connaissances n'oblige pas à oublier l'humain, par contre, leur exploitation aveugle, c'est autre chose.

Bienvenue, Etournelle.
Me serais-je mal exprimée ?
Je voulais dire tout simplement que plus on en découvre, plus il y en a à découvrir !
Il me semble que la complexité va croissant... et cela est passionnant.