Il ne peut pas toujours donner
Jacques94130 a écrit : Et moi qui croyais que "Donner, c'est donner ! Reprendre, c'est voler !" ... Je suis d'une incommensurable naïveté ! :lol:

Là, je suis dacodac avec toi. Macron fait ce qu'il peut ....ou plutôt ce qu'il veut....?
Car le proverbe dit : qui veut peut ! N'est-ce pas Jacques ?
Bien sûr, Mayah ! Quand on VEUT, on PEUT !

A tout le moins, si on constate que l'on est placé dans une impossibilité absolue de faire ce que l'on a promis de faire, alors, on PEUT, on DOIT démissionner !

On peut reprocher beaucoup de choses à Macron, en particulier la teneur de son programme avec lequel on peut ne pas être d'accord ... Mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas appliquer SON programme !

Ainsi, ceux et celles qui ont été assez naïfs pour voter pour lui (puis pour ses amis lors des législatives) ne peuvent se plaindre aujourd'hui ! Il FAIT, à très peu de choses près, ce qu'il a dit qu'il ferait s'il était élu ...

Son prédécesseur, lui, ne peut se prévaloir de cette honnêteté intellectuelle ... Il s'est fait élire sur un programme. Il a ensuite fait, à peu de choses près, le contraire de ce qu'il avait promis de faire ... A tel point qu'il n'a même pas eu le courage de présenter à nouveau devant les électeurs, sachant très bien qu'il serait alors arrivé quatrième voire cinquième (en tout ca, certainement pas dans les trois premiers!).
J'adhère pleinement à l'analyse de Jacques .
Macron a basé son programme sur des projets d'avenir pour la France
surtout des réformes structurelles , jamais entreprise ou pas abouties par les
gouvernements précédents
Ce projet donne l'impression de mouvements face à l'immobilisme des grands partis politiques traditionnels , or en fin de compte c'est un vide politique et idéologique
Macron entre mirage et produit marketing , aux électeurs de choisir
Je ne partage pas ton point de vue, Rainbow, sur le vide idéologique en particulier.
Clairement, Macron est un "libéral" au sens du libéralisme économique. L'une des toutes premières mesures qu'il a prises, c'est la suppression de l'ISF afin d'inciter - nous a-t-il dit - à engager notre épargne vers les entreprises et non plus vers "la rente immobilière". En caricaturant, il a repris le célèbre mot d'ordre : "Enrichissez-vous !", augmenté d'un autre : "Laissez faire, laissez passer !".

Turgot a obéi, en son temps, à ces sirènes-là ! Il a "libéré" le commerce des farines, ne voulant pas comprendre que ces farines étaient la base de la nourriture du peuple ... Leur prix s'est envolé ! Le peuple s'est retrouvé en situation de famine ! Ca a déclenché "la guerre des farines" qui fut un puissant activateur de la Révolution de 1789 ...
L'essence à augmenté de 3cts depuis le début de la semaine.....
Le prix du gaz va augmenter de 7,3% au 1er juillet
cron