Je ne regarde que rarement le prix du kilo des ingrédients que je vais acheter, mais je m'acharne à acheter "local" et de "saison" au risque de payer plus cher.
    Par contre, s'il y a quelque chose qui me met hors de moi, c'est lorsque je me rends compte que j'ai "oublié" quelque chose dans le réfrigérateur et que je suis obligée de jeter.
      Je trouve qu'il y a trop de personnes qui n'ont pas la chance de pouvoir s'alimenter, non pas selon leur choix, mais simplement à leur faim que jeter me hérisse.
        Depuis une vingtaine d'années maintenant, j'ai fait ressortir de ma mémoire des habitudes familiales culinaires et j'ai repris certains réflexes "oubliés", par exemple lorsque je veux me servir du four, je réfléchis aux plats que je peux préparer en même temps afin de ne pas faire chauffer le four "pour rien", il en va de même avec le cuit vapeur qui a 3 étages ... à moi de faire des "groupir" :)
          Avez-vous de bonnes idées de chasse au gaspi ? Du style par exemple ... il me reste au fond du frigo ...   
          Je me lance :)
          Je me suis retrouvée en rupture de lait et j'ai dû ouvrir une boite de lait concentré sucré que je gardais pour un ami SDF.

          • env 200g de lait concentré sucré
          • 2 poires bien mures
          • 3à4 CàS de poudre d'amande restant au fond d'un paquet
          • 2oeufs
          • env 50g de beurre
          • des ramequins (là m'en a fallu 6)
           
          J'ai mixé ensemble, les oeufs, le lait, la poudre d'amande et le beurre (que j'ai fait fondre dans le four)
          J'ai épluché mes poires et je les ai découpées en petits cubes que j'ai réparti dans des ramequins, j'ai réparti l'appareil dans les ramequins  et j'ai enfourné dans le four chaud à 200°C
            Pour ne pas faire chauffer le four pour rien, j'ai fait avec 1/2 paquet de farine de seigle une pâte à pain que j'ai divisé en 2
            Une partie, je l'ai étalée "bien fine" pour en faire une pizza express
            • 1boite de miettes de thon à la tomate
            • 2 tomates pelées au jus -sans le jus-
            • 2 CàC de câpres
            • 1 boite de thon au naturel (ou de sardine à l'huile d'olive) ça dépend de ce que j'ai
            • 1 peu de fromage de chèvre frais
            • 1/4 d'oignon
            • des olives -noires ce coup-ci-
            • Du râpé  
             J'ai
            • mixé finement les miettes de thon les tomates, les câpres et 3 ou 4 olives -dénoyautées ;)-
            • étalé la mixture sur la pâte à pain,
            • mixé le thon au naturel avec le chèvre frais et j'ai fait des petits "paquets" un peu de partout sur la pâte
            • dénoyauté des olives que j'ai recoupé en 2 et je les ai réparti sur la pâte
            • émincé finement mon morceau d'oignon que j'ai réparti sur la pâte
            • mis le râpé et j'ai enfourné pour 1/2 heure  

            Sur les côté de la pizza, j'ai roulé des petits pains que j'ai mis à cuire avec et pour leur donner une jolie couleur avec un pinceau, j'ai "nettoyé" le fond de mon bol de beurre, et j'ai "peinturluré" le dessus de mes petits pains.

            Une petite salade verte et mon repas de ce soir est complet ^^ 
            Je ne supporte pas le  gaspillage ,et je fais autour de moi la chasse au gaspi .
            Jeter l'alimentation,je ne sais pas faire ,et je préfère remplir mon frigo souvent plutôt que d'oublier ce qu'il y  a au fond.  
            Je ne cuisine pas , sauf des pâtes . .....et je sais en manger  pendant 3jours plutôt que jeter.  
            Mon père nous interdisait tout gaspillage et ,voyant des restes dans nos assiettes,disait "en 42 à Toulon,j'aurais fait des kms pour manger ça "

            Ensuite nous évaluions le nombre de kms en fonction des restes, et nous en riions tous...

            Aller , sourions ...en restant (un peu)dans l'alimentaire :


            http://a401.idata.over-blog.com/0/27/04 ... e-mini.jpg

             
            Je fais comment, je n'aime pas les sardines ? ;)
             
            Et bien moi je pense (ça m'arrive de temps en temps^^), que tout le monde va les AIMER ............ les sardines... :P

            Edel je compatis, si si sincèrement ! :lol:
            Cc Magioia :wink:

            https://www.youtube.com/watch?v=vUes9-tFWm4
            Edel13 a écrit : Je ne regarde que rarement le prix du kilo des ingrédients que je vais acheter, mais je m'acharne à acheter "local" et de "saison" au risque de payer plus cher.
              Par contre, s'il y a quelque chose qui me met hors de moi, c'est lorsque je me rends compte que j'ai "oublié" quelque chose dans le réfrigérateur et que je suis obligée de jeter.
                Je trouve qu'il y a trop de personnes qui n'ont pas la chance de pouvoir s'alimenter, non pas selon leur choix, mais simplement à leur faim que jeter me hérisse.
                  Depuis une vingtaine d'années maintenant, j'ai fait ressortir de ma mémoire des habitudes familiales culinaires et j'ai repris certains réflexes "oubliés", par exemple lorsque je veux me servir du four, je réfléchis aux plats que je peux préparer en même temps afin de ne pas faire chauffer le four "pour rien", il en va de même avec le cuit vapeur qui a 3 étages ... à moi de faire des "groupir" :)
                    Avez-vous de bonnes idées de chasse au gaspi ? Du style par exemple ... il me reste au fond du frigo ...   



                    Je vs rejoins toutes les 2 car je suis ANTI ANTI -GASPI !
                    Cela pollue inutilement ET en +, çà coûte cher.
                    On gaspille tous azimuths et surtout les gens à petits revenus qui ne réalisent pas qu'ils pourraient vivre beaucoup mieux (s'ils dépensaient mieux = utile). Cà sous-entend de faire des achats réfléchis
                    ET d'utiliser à bon escient ce que l'on achète, voire de faire plusieurs usages des choses (faire du 'pain perdu' avec du pain sec restant par ex.) ou remplacer l'article adéquat par 1 autre (système D)

                    Pour éviter l'usage onéreux du four et gagner du temps, Edel, j'utilise depuis des années 1 grosse 'poêle-four' sur le gaz où je décongèle et réchauffe pain, viennoiseries, parts de tartes.... (qui sont croustillants comme des frais alors qu'ils sortent ramollis du micro-onde). Sinon, oui pr la cuisson four ou vapeur, il faut tâcher de 'groupir' .
                    Avec 1 congélateur, on peut conserver et consommer, quand on en a envie, la plupart des restes dont il suffit de mettre en barquettes ou sachets, des portions pr 1 ou 2 et décongeler/réchauffer le nécessaire qd on veut : simple, économique et rapide !!
                    Il y a du gaspi ds tous les domaines MAIS Il ne faut pas compter sur la Société de consommation, du 'toujours +', pr ns inciter à trouver des astuces pr moins jeter
                    car + on jette, + on achète et + on donne du travail aux gens (qui vont s'appauvrir, s'endetter et polluer leur environnement).
                    C'est 1 cercle vicieux.



                    .
                    Edel13 a écrit :  
                    Sur les côté de la pizza, j'ai roulé des petits pains que j'ai mis à cuire avec et pour leur donner une jolie couleur avec un pinceau, j'ai "nettoyé" le fond de mon bol de beurre, et j'ai "peinturluré" le dessus de mes petits pains.

                    Une petite salade verte et mon repas de ce soir est complet ^^ 


                    Et léger en plus !
                    Edel13 a écrit : Je fais comment, je n'aime pas les sardines ? ;)
                     

                    Tant pis....en guise de café très matinal.je te sers un petit délice de sardines...   :D

                    Image 
                    Merciiii magioia

                    ça va me changer de l'odeur de la soupe que je viens de mettre en route :lol:
                     
                    Minouchka12 a écrit : car + on jette, + on achète et + on donne du travail aux gens .


                    Je ne suis pas persuadée pour la formule Plus on jette, plus on enrichit les plus riche oui, mais on ne donne pas plus de travail au gens, la preuve les agriculteurs qui travaillent comme des bêtes de somme et qui crèvent la dalle pour une bonne partie d'entres-eux.
                    Et puis les "usines" de conditionnement des produits sont de plus en plus automatisées et nos produits exportés de pays du tier voir de quart monde qui coûtent bien moins à produire  ... ce qui permet d'enrichir un peu plus les plus riches ... 
                    Je rejoins l'avis d'Edel pour enrichir les riches !

                    Je suis une inconditionnelle de l'anti-gaspi. Tous les restes (et oui, je ne sais pas faire à manger pour une personne seule), je les mets au congel quand je suis en Haute-Savoie. Quand je suis à Paris, j'achète à mes petits primeurs et à mes petits boucher et poissonnier du pur terroir et le vin aussi quand j'en achète, juste ce qu'il faut et s'il en reste et bien, le lendemain j'en remange car je n'ai qu'un mini-congel ! 
                    Magioia m'a rappelée des bons souvenirs de l'après-guerre ! :)
                    Apprendre la valeur de ce que nous mangeons, ce n'est pas donné pour les retraités que nous sommes et pour les jeunes également  et le gaspillage alimentation n'est pas normal ! Sûr pour les riches !
                    Bon, demain, j'essaie la recette d'Edel sans le thon car ma fille est végan et je vais remplacer par des petits artichauts violets d'Italie mais il n'y aura pas de restes à mon avis ! Sont trop gourmands et fins gourmets mes gamins ! Ils ont hérité de leurs parents pour manger ! :D Et ils me demandent la recette après !
                    @Edel, je dirais ce que j'en pense demain soir !
                    Et en conclusion, j'adore la sardine ! :lol:     
                    Edel13 a écrit :
                    Minouchka12 a écrit : car + on jette, + on achète et + on donne du travail aux gens .


                    Je ne suis pas persuadée pour la formule Plus on jette, plus on enrichit les plus riche oui, mais on ne donne pas plus de travail au gens, la preuve les agriculteurs qui travaillent comme des bêtes de somme et qui crèvent la dalle pour une bonne partie d'entres-eux.
                    Et puis les "usines" de conditionnement des produits sont de plus en plus automatisées et nos produits exportés de pays du tier voir de quart monde qui coûtent bien moins à produire  ... ce qui permet d'enrichir un peu plus les plus riches ... 


                    OK Edel.. Je m'explique :
                    1 des buts de nos dirigeants, c'est de "faire tourner l'économie" ET créer de l'emploi tout en récoltant + d'impots ( TVA et impôts pr tous, ISF pr les riches)
                    Je n'ai pas dit : + on achète et + on enrichit les pauvres ! et c'est exact que celui qui bosse le + dur ne gagne pas à hauteur de ses efforts ni de son mérite qu'il s'agisse de nos agriculteurs ou de travailleurs en usines... ou ds des Pays pauvres ET c'est REVOLTANT !

                    + on consomme et + ils sont exploités ; c'est aussi 1 bonne raison pr gaspiller et consommer moins :!:
                    .
                    + il y a de volume à dispatcher ds les grandes surfaces et + il faut de main d'oeuvre intermédiaire entre producteurs et consommateurs : manutentionnaires, livreurs, préparateurs des commandes à livrer, mise en rayons des articles, etc. etc.
                    Voilà ce que j'ai voulu dire et je pense que ns sommes ds le fond tous d'accord. :D
                    BON WEEK- END !

                    .
                    Comme Edel je ne fais pas tourner le four pour un seul plat. Un plat comme poulet, veau, lapin en morceaux, daube, dans une cocotte, à côté un moule à cake avec cake salé ou sucré (que je congèle en tranches après) et sur l'étage du bas une quiche, pizza ou gâteau, tarte. Vous pouvez aussi congeler des parts de gâteau genre gâteau marbré, de savoie et les ressortir quand une amie vient boire le thé ou pour le gouter des petits enfants.
                    Je ne cuisine pas (des plats qui vont au four pour une ou deux doses) j'en garde 2 pour manger frais et je congèle le reste en parts individuelles ou duo.
                    Je fais des soupes avec tout ce qui me passe sous la main, par exemple les fanes de radis que vous aurez fait pousser vous-même dans des boites de conserves si vous n'avez pas de jardin. Pareil pour les aromates faites pousser dans les grandes boites de conserve (vous pouvez demander à la cantine de l'école ou de la maison de retraite).
                    un petit reste de poulet, de poisson, vous faites une béchamel, un reste de sauce tomate ou une cuillérée de concentré (je l'achète en tube car je le garde plus longtemps plutôt que de prendre une cuillère et de jeter le reste) vous mixez vos restes que vous mélangez à la béchamel et faites cuire au four. Pensez à préparer avant autre chose à cuire en même temps.
                    Je hache mon persil que je mets en boite au congèle et je gratte avec une fourchette juste ce que j'ai besoin. Je congèle les tiges (qui sont les plus parfumées) et les mets dans mas plats, l'eau de cuisson des pommes de terre (ça apporte du fer) et ça parfume bien. Pendant ce temps vous économisez votre persil.
                    En bref il y a plein de manières de faire des économies. Je suis sure que j'en oublie plein.

                    Et côté produits d'entretien qui coûtent très cher pensez au vinaigre blanc (je l'achète par bidon de 5 litres et ça me coute 42 centimes le litre. Je remplis une bouteille d'un litre pour pas que ça prenne trop de place dans mon placard. j'en mets dans l'eau pour laver la salade (dans une bassine pas dans l'évier pour me servir de l'eau pour arroser mes plantes).
                    Je mets du vinaigre blanc aussi dans le lave-linge, le lave-vaisselle, pour faire les vitres.
                    Gardez une petite raclette dans la douche, passez un coup vite fait avant d'en sortir, vous économisez du travail et du produit.
                    Dans la bouilloire, je ne fais chauffer que l'eau necessaire à mon thé ou un café (vous chauffez moins longtemps et économisez du temps et de l'électricité.
                    Vous voulez économiser du désherbant : videz vos casseroles d'eau encore bouillante sur vos mauvaises herbes, je vous promets qu'aucune mauvaise herbe n'y résiste. C'est bon pour la nature et pour le porte-monnaie.
                    Vous voulez économisez du produit anti-limaces : gardez vos coquilles d'oeufs et en faites des petits barrages autour de vos carrés de salades.
                    un anti-puceron :mettez votre marc de café aux pieds des rosiers, au lieu d'acheter des pieds d'oeillets d'inde pour mettre entre les pieds de tomates, mettez-y des pieds de basilic et de menthe, l'odeur chassent les pucerons.
                    Et je vous promets que je ne vis pas comme au moyen age et ne suis pas plus radine que les autres. Ca fait un petit resto de temps en temps. Je ne prends pas la voiture à chaque instant, je groupe, les courses et aller là et encore là . Réservez vos billets de train à l'avance si possible, belles économies là encore
                    et encore et encore ..........
                    @Minouck Effectivement on est tous dans le même ordre d'idées :)

                    @Choupette C'est pas mal de trucs que tu donnes ici et qui c'est vrai sont sympas.
                    our les cakes -je pâtisse très peu en fait - je fais des "conserves". A savoir, que dans des pots à confiture, je verse dans la moitié du pot de la pâte je fais cuire les pots au bain-marie dans le four et quand le cake est cuit, je sors du four et "brûlant", je mets le couvercle ... ça fait le vide et je peux les garder 3 mois facilement. Je fais cette astuce lorsque je vais rendre visite à ami gourmand et gourmet qui ne cuisine presque plus santé oblige.
                    Et ma foi ça lui convient parce qu'il en redemande et il me garde précieusement les pots vides pour que je les lui remplisse de confiture et de gâteaux pour une nouvelle visite :mrgreen:
                      Il y a quelques années j'avais vu dans les carnets de Julie la fabrication d'un pastis. J'en étais restée baba c'est un boulot de malade mais... ça avait l'air sacrément bon :D
                        A côté de ça, j'aime bien avec des feuilles de brick ou Filo faire des "bols"pour servir une salade de "fête" ou encore des nems, des mini cigares au fromage pr un apéro ... Simplement, il m'en reste toujours qui "traînent" sèchent et menacent de finir à la poubelle. Dernièrement, j'ai décidé avec des pommes fatiguées et mes feuilles Filo restantes de faire une espèce de pastis  et bien le résultat a plu à ceux qui ont croqué dedans  :mrgreen: 

                        Comme il me reste des feuilles, j'ai eu une commande spéciale pour aujourd'hui :) et là j'ai noté ce que j'ai fait ^^

                        Pastis à ma façon ^^
                          Ingrédients :
                          • 4 petites pommes -500g avec peau et pépins ;) -
                          • 50g de sucre
                          • 1 sachet de sucre vanillé
                          • 6 feuilles de pâte filo
                          • Papier sulfurisé
                          • Moule à tarte fond amovible (28cm ?)
                          Préparation :
                          • Mettre le four à chauffer à 180°C
                          • Sur le moule à tarte mettre une feuille de papier sulfurisé qui dépasse bien (pour recevoir la pâte Filo qui va dépasser
                          • Faire fondre à basse température le beurre, le clarifier pour les puristes -moi je laisse tel quel et il ne brûle pas par la suite -
                          Je ne me sers pas des 50g de beurre, je commence par faire fondre à basse température 25g et puis, j’ajuste au fur et à mesure en en rajoutant dès que je vois que je vais en manquer.
                          • A répéter pour chaque feuille de pâte Filo
                          • Avec un pinceau « peindre » une feuille Filo
                          • Saupoudrer un peu de sucre
                          • Mettre la feuille sur le moule à tarte le répéter 4 fois en mettant les feuilles en étoile -afin de s’assurer de couvrir correctement tout le fond
                          • Eplucher les pommes, les évider, couper en tranches épaisses -2cm env- et en couvrir le fond. Avec les « têtes » et les « fonds » les découper en petits morceaux et combler au maximum tous les vides
                          • Saupoudrer le sucre vanillé
                          • Couper les morceaux de feuilles dépassant du moule, les froisser et les répartir sur les pommes en couvrant au maximum la tarte -n’hésitez pas à « entrer la pâte sur les côtés pour éviter que les pommes ne soient « à l’air »
                          • Passer un peu de beurre dessus pour coller les morceaux entres eux – car les bords sont moins beurrés que le centre en général au premier passage.
                          • Saupoudrez un peu de sucre
                          • Froisser les deux dernières feuilles placez-les sur la tarte en les répartissant au mieux sur l’ensemble – je les recoupe en deux pour le faire plus facilement
                          • Badigeonner de beurre et saupoudrer de sucre
                          • Enfourner dans le bas du four ½ heure Vérifier la cuisson
                        A manger tiède c’est meilleur
                        PS : Pour le sucre comme pour le beurre, c’est la quantité que j'ai résevé pr la préparation car je le mets dans un pot à yaourt pour pouvoir saupoudrer avec parcimonie, mais il m’en reste. Pour un ordre d’idée, je l’ai fait la dernière fois avec que du sucre vanillé -je n'avais pas de sucre en poudre :( - et il m’a fallu 4 sachets de 7g en plus de celui que je saupoudre sur les pommes

                        Pastis maison.jpg
                        Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
                        Edel,
                        bien sympathique ton idée de cake en bocaux, pour emporter effectivement à quelqu'un qui ne cuisine pas ou pour sortir vite fait si une copine vient prendre le thé sans prévenir.
                        Une question me turlupine quand même .
                        Le goulot étant plus étroit que le pot, comment fais-tu pour démouler ton gâteau ? Sinon il ne resta plus que la solution de rajouter ta confiture ou crème dans le pot et manger directement dans le pot.
                        Bon appétit et n'oubliez pas que le Nutella fait rétrécir les jeans (ce n'ai pas de moi) lol