:D Merci Marquise pour cet aparté très sensé. :wink:

@JihemD...ce qu'écrit J. KIDDARD fait mouche...
...mais ne concerne pas la féminité.
En fait, ces énoncés concernent bien des questionnements philosophiques.
On peut les reprendre dans n'importe quelle conversation. :wink:

Beaucoup (surtout les hommes, alors que cela devrait être le contraire) confondent la FÉMINITÉ et être FÉMININE.
La nuance est mince, mais elle existe.

La féminité ne se définit pas par la sexualité, même si elle se révèle pendant les actes.
Sur ce plan là, l'homme ne donne rien à la femme, la femme n'apporte pas à l'homme.
Il n'y a pas de complémentarité pendant l'amour qui viendrait offrir la féminité.
L'homme ne donnera jamais la vie.
Or, la féminité se révèle incontournable dans ce pouvoir de la femme : être mère.


Pour être FÉMININE, une femme doit d'abord comprendre et admettre qu'elle est une femme !
Ça à l'air tout bête, mais c'est ainsi.
Une femme doit alors se sentir belle et faire ce qu'il faut pour l'être davantage et le rester.
...à chaque âge de la vie.
Elle doit prendre cela comme un avantage, un atout, une ressource.

C'est bien plus qu'une question de personnalité.
...c'est la recherche de soi, la confiance en elle.
Pour être elle même il faut aussi qu'elle arrête de prendre des modèles qui ne lui correspondent pas.

Messieurs, vous aurez beau avoir en vous une part de féminité, vous raser, vous déguiser en femme et vous inonder de Chanel n° 5...vous n'aurez toujours que l'air d'être...déguisés !

La féminité est réservée aux femmes...
...être féminine est réservé aux femmes qui se sentent et se veulent femmes.
:wink: :D
Merci Chayonne pour cette belle définition .
Etre féminine, se sentir Femme, tel est mon questionnement. ma féminité n'a pu s'exercer dans la Maternité, j'espère simplement qu'un jour je pourrais m'affirmer Femme, me réaliser en tant que Femme (pas femme-féministe, en cela je n'ai rien à prouver)!!!
:D :D :D :D :D