E / EVI

Pommier de cythère. Fruit : Zévi ou évi.
F / FRUIT DE LA PASSION
G / GROSEILLE
H / :?: :?:



I / ICAQUE


Icaque (Chrysobalanus icaco L. )
Natif des régions côtières de l’Amérique tropicale, cet arbuste rustique a conquis les Petites Antilles où il est devenu très commun. On le rencontre aussi bien sur le littoral sec que dans la forêt semi-humide ou sur le bord des rivières. ‘Icacou’, tel est le terme par lequel les femmes Arawak désignaient l’icaquier, petit arbre touffu à port étalé.

Cet arbuste, à valeur ornementale, possède des feuilles ovales et arrondies au sommet. Ses petites fleurs blanches donnent naissance à des fruits de la forme d’une petite prune à la peau blanche, rosée ou pourprée selon les variétés. La pulpe blanche est farineuse et de saveur douce à fade voire astringente. Elle adhère à un gros noyau ovale et ridé. Plus rare, l’icaque bleu ( C. icaco L. subsp. pellocarpus ) se différencie par son fruit plus petit mais plus long. Sa peau bleu foncé a la particularité de colorer la bouche. L’icaque se consomme cru ou confit dans du sucre. Toute la plante contient un tanin astringent d’usage médicinal.

http://caribfruits.cirad.fr/fruits_tropicaux/icaque
J / JAMALAC

Le jamalac fait partie des fruits les plus insolites que l’on puisse goûter dans l'océan Indien. D’ordinaire rouge vif, ce fruit originaire d'Indonésie est souvent comparé à une petite pomme, bien que les deux fruits n’aient pas du tout le même goût ou la même consistance. On l’appelle aussi pomme de Java, ou Bell Apple en anglais.

Le jamalac a la particularité d'être composé à plus de 90% d’eau, ce qui en fait un fruit extrêmement juteux. Son goût est plus ou moins sucré, acidulé ou âcre selon les variétés et le degré de mûrissement du fruit. L’arbre, également appelé jamalac (ou zamalac en créole), s’est extrêmement bien adapté au climat chaud et humide des îles de l'océan Indien. Il n’est pas rare par exemple d’en voir pousser à l'état sauvage dans les forêts de l’ile Maurice et de La Réunion. A Maurice, la propagation de l'espèce est notamment réalisée par la Roussette Noire, une chauve-souris géante endémique.

Avec un léger parfum qui peut rappeler celui de la rose et une chair croquante pleine de jus, le jamalac est un fruit rafraîchissant qu’on déguste volontiers en été. Ce qui tombe plutôt bien, puisque c’est la saison durant laquelle les plants rapportent. Un pied de jamalac est généralement très productif, pouvant rapporter des centaines de fruits en une saison. En raison de sa nature rafraîchissante, on préfère consommer le jamalac au naturel. Il suffit juste d’enlever le pédoncule et la graine entourée d’un tissu cotonneux.

Il existe différentes variétés de formes, de tailles et de couleurs. Certaines sont rouges vifs, rouge écarlate, rose bonbon ou blanches. La forme des fruits peut évoquer celle d’une cloche ou d’un petit cœur. Selon une croyance populaire, plus la variété présente une couleur pâle ou foncée, plus elle est sucrée.

Le jamalac entre également dans la composition de salades de fruits frais parfumées et pimentées dont raffolent les habitants de l'océan Indien. On en coupe quelques morceaux qu’on mélange avec de la mangue, de l’ananas et des fruits de la passion, par exemple. Le tout est saupoudré de piment, de sel et d’un peu de vinaigre… Un délice à la fois frais et savoureux!

http://www.cotenordmag.com/travel-iles- ... s-jamalac/
K / KUMQUAT
L / LONGANE

Le longane, ou longani, est le fruit comestible du longanier, nom vernaculaire du Dimocarpus longan.

Très proche du litchi, du ramboutan et de la quenette, il est cependant un peu plus résistant au gel que lui ; raison pour laquelle il a pu être acclimaté en Californie et en Floride. La plante a besoin de soleil et de lumière.

La fleur, de couleur jaune, se rassemble en grappes d'une quarantaine de centimètres de longueur qui se rassemblent au bout de la branche. C'est une fleur très mellifère. Le miel de longanier est extrêmement sucré et parfumé, ce qui en fait un produit très recherché.

Le fruit, sphérique, de couleur brun jaunâtre plus ou moins foncé tirant parfois sur le rouge mesure environ 2 cm de diamètre mais peut parfois atteindre la grosseur d'une balle de ping-pong.

Une grappe de longanes compte environ 30 fruits. Le fruit a une peau extérieure fine et dure, recouverte de petites piques comme le litchi mais moins prononcées que sur ce dernier. Elle se pèle facilement comme celle du litchi. La pulpe, translucide, est très sucrée et entoure un gros noyau noir unique, sphérique, dur et brillant.

Utilisation
Le longane, nom covmmun masculin remontant au xviie siècle, est un fruit noble, consommé très frais, comme le litchi en Asie du Sud-Est ou sous forme d'un jus de fruit extrêmement sucré ou mélangé à d'autres jus pour atténuer son caractère sucré. À l'instar du litchi, on peut en faire des conserves (on utilise alors, de préférence, la variété Wu Yuan pour ce faire) ou un alcool.

On peut également le faire sécher entier : si la peau garde alors sa taille initiale, la chair se rétracte autour du noyau. Sa chair arbore alors une couleur ocre, voire marron. Il se consomme soit tel quel, soit dans des dessert-soup sucrées asiatiques (tels que les chè ou les tong sui accompagnés de graines de lotus ou de dattes rouges séchées, etc.) ou encore en infusion, pour ses vertus médicinales.

L'une des variétés du fruit s'appelle le longane poivre parce que ses graines ressemblent aux grains de poivre.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Longane
M / MANDARINE
N / NOIX DE GINKGO


Noix de ginkgo
La noix de ginkgo est une partie de l’ovule du Gingko biloba. Elle a l'aspect d'une pistache. Elle contient une amande vert-jaune de la taille d'une olive, adhérant à la coque par sa partie inférieure. Elle est recouverte d'une coquille très dure de couleur crème, elle-même recouverte d'une enveloppe pulpeuse, de couleur jaune orangé, qui doit être retirée avant la mise sur le marché à cause de son odeur rance et son jus qui peut causer des démangeaisons.

Dans les pays asiatiques, on consomme uniquement l'amande, qui possède une douce saveur résineuse, grillée en tant que friandise; son goût se rapproche de celui du maïs. Cuite, elle entre dans la préparation de plats divers. Consommée au cours d'un repas, elle faciliterait la digestion. Engelbert Kaempfer, dans sa description du ginkgo, en 1712, mentionnait l'usage culinaire de l'amande verte et sa propriété à faciliter la digestion. Peu commercialisée, elle est pratiquement inconnue en Occident.

Au Japon, l'amande est employée pour lutter contre les effets d'un abus d'alcool. On la propose en accompagnement des boissons alcoolisées, tel le saké.

C'est une excellente source de potassium, de niacine, et de thiamine.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Noix_de_ginkgo
O / ORANGE
P / PITAYA

Carte d'identité
La pitaya ou pitahaya est cultivée principalement en Asie du Sud-Est et en Amérique, ainsi que, plus modestement, sur l’île de la Réunion. Fruit exotique né du cactus, elle s’apprécie toute l’année, apportant aux étals sa couleur éclatante. La pitaya se déguste crue : elle est très rafraîchissante et sa saveur est fine, douce et parfumée. Riche en vitamines, elle apporte énergie et vitalité à chaque bouchée !

En bref
Une pitaya pèse 350 g en moyenne. Ce fruit du cactus ressemble à un petit ananas recouvert de grosses écailles tournées vers le haut. Sa peau varie du jaune au rouge vif, en passant par le vert pâle. La pulpe blanche, jaune ou rouge renferme quantité de petites graines noires.
Laissez-vous charmer par sa saveur parfumée et très sucrée, ainsi que par sa texture fondante et légèrement croquante.
D’un apport calorique modéré, la pitaya recèle une chair parfumée, qui contient vitamines et antioxydants. Elle constitue un excellent dessert gorgé d’énergie.
La pitaya est délicieuse nature, dégustée à même sa jolie coque rouge-rosée.
C’est un fruit des tropiques, qui se déguste toute l’année et se trouve principalement dans les épiceries exotiques. Elle est également commercialisée sous le nom de « fruit du dragon ».

https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com ... e-identite
Q / QUETCHE
R / RAISIN
S / SAPOTILLE ( fruit exotique )
T / TAMARILLO

Partez à la découverte de nouvelles saveurs avec le tamarillo. Ce fruit exotique peu connu possède de réels atouts nutritionnels et se déguste de mille façons… pour tous les goûts !

Le tamarillo fait partie de la famille des solanacées comme la tomate, le piment ou l’aubergine. Sa peau est lisse et satinée.
Sa chair est sucrée et acidulée. Certains lui trouvent des affinités avec la mangue, la groseille à maquereau ou encore la tomate ou le melon.

Il existe deux variétés de tamarillo. La première possède une peau orangée et une chair tirant sur le jaune quant à la seconde elle porte une peau bordeaux et sa chair tire plutôt sur l’orangé. De petits grains en son centre nous rappelle la tomate, à la grenade ou au fruit de la passion.


LES BIENFAITS « BEAUTÉ » DU TAMARILLO
Avec 27 calories pour 100 grammes le tamarillo est un fruit très léger ! Une gourmandise qui vous permettra de garder la ligne sans culpabiliser.

LES BIENFAITS « SANTÉ » DU TAMARILLO
Très riche en vitamine C, le tamarillo propose aussi une belle dotation en bêta-carotène, en vitamine B6 et en vitamine E. Il est aussi bien doté en fer. Le tamarillo est un fruit purgatif qui agira avec douceur sur votre santé intestinale.

ORIGINE ET PRODUCTION
Le tamarillo est un fruit exotique originaire d’Amérique du Sud. Il est aussi cultivé en Nouvelle-Zélande. On l’appelle également « tomate en arbre » ou « prune du japon ».

COMMENT LE DÉGUSTER ?
Dégustez le à la petite cuillère, en salade ou même pour accompagner les grillades. Arrosé d’un jus de citron il est exquis ! Vous pourrez aussi en faire des confitures, l’utiliser pour réaliser des marinades ou encore le savourez cuit comme les tomates.

A SAVOIR :
Sa peau n’est pas comestible et son jus indélébile ! Il se conserve à température ambiante.

http://www.lesvergersdegally.com/fruit/tamarillo/