Kate Bush


17550599.jpg




Catherine Bush de son véritable nom, naît le 30 Juillet 1958 à Bexleyheath dans le Kent, au sud-est de Londres. Elle passe son enfance dans une ancienne et vaste ferme à East Wickham, à l'exception de quelques mois vécus en Australie (entre 1963 et 1964) où ses parents pensaient émigrer. Sa famille est ouvert aux arts: Son père Robert Bush (décédé le 25 juillet 2008) est médecin mais joue volontiers du piano. Sa mère Hannah Bush (née en Irlande à Daly) chante des airs de son pays natale.


Auteure-compositrice-interprète, musicienne, danseuse
Productrice de disques, Réalisatrice


Kate Bush est considérée en Grande Bretagne comme une institution et a une énorme influence. Depuis 2016, trois de ses chansons font partie du programme scolaire «musique» de l’équivalent du bac. 


Vidéo sur Arte :

https://youtu.be/oSXqE99u4QQ




Image


Babooshka

https://www.youtube.com/watch?v=6xckBwPdo1c




couv_livre_3049.jpg

En 2017 est publiée sa première biographie en français, «Kate Bush, le temps du rêve», écrit par Frédéric Delâge. 



UXOYPXN533FGLZOKOT5ZEB5LRM.jpg





Image



:wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Waouh Alexandre...merci pour ton forum..j'adore et j'écoute depuis toujours cette chanteuse :)))

Elle sors de l'ordinaire et ça j'apprécie..

Bec à toi

Ebbie34
BANDO.jpg



(Waouh Ebbie ! Kate Bush … mais c’est pas tout, mais c’est pas tout!)



The Beat Generation … (extraits)




Le terme de « Beat Generation » fut employé pour la première fois en 1948 par Jack Kerouac pour décrire son cercle d'amis au romancier John Clellon Holmes (qui publiera plus tard le premier roman sur la Beat Generation, intitulé Go).


L'adjectif « beat » (proposé par Herbert Huncke) avait initialement le sens de « fatigué » ou « cassé » — provenant de l'argot américain, mais Kerouac y ajouta la connotation paradoxale de upbeat et beatific tiré du français « béat » — il se moquera souvent de l'appellation donnée au mouvement (il dit ainsi « I'm a Catholic, not a beatnik »). 

Le sens premier fait donc référence à une génération perdue, fin de siècle même, beat signifiant pour John Clellon Holmes : « être à la rue, battu, écrasé, au bout du rouleau ». Jack Kerouac, également surnommé par ses congénères le « charmeur de poules »[réf. nécessaire], s'explique lui-même sur le terme et le présente comme tiré d'une expression employée par les Noirs américains, dans le sud des États-Unis, faisant référence à la pauvreté, à l'écrasement. Pour Kerouac, d'origine franco-canadienne, la sonorité du mot est aussi à rapprocher du terme français « béat » : « It's a be-at, le beat à garder, le beat du cœur », puis il ajoute : « C'est un être à, le tempo à garder, le battement du cœur », le rapprochant d'une expression utilisée par le jazzman Charlie Parker. Il fait aussi le lien au rythme en général : celui de la batterie, des pagayeurs dans leurs canoës, etc.





Charlie Parker :
https://www.youtube.com/watch?v=UTORd2Y_X6U


Kerouac a lu Céline qui a eu une grande influence sur lui, notamment par l'emploi de langage parlé et populaire et par le rythme narratif. Kerouac apprécie aussi Herman Melville, Henry Miller, Dylan Thomas ou encore Jean Genet et Arthur Rimbaud qu'il peut lire en version originale du fait de ses origines francophones du Canada.



Les membres de la Beat Generation sont issus de milieux socio-culturels très différents. Jack Kerouac a grandi dans un milieu conservateur, pauvre et catholique alors qu'Allen Ginsberg appartenait à une famille cultivée engagée à gauche et d'ascendance juive (son père est professeur d'anglais et sa mère est militante communiste). Mais les trois personnages ont en commun de ne plus partager les idéaux collectifs des générations précédentes (communisme, libéralisme, antinazisme...).



C'est Cassady qui fit entrer le jazz dans la scène Beat, avec son parlé relâché et spontané qui serait plus tard associé aux beatniks. Cassady n'était pas écrivain lorsqu'il intégra le groupe, mais impressionna fortement de son style relâché et spontané que Kerouac citera plus tard comme influence majeure qui le mena à formaliser sa prose libre, qu'il utilisa dans Sur la route (les autres influences majeures étant les solos jazz improvisés et le rock pré-hippie de The Temptations).




Souvent laissée de côté dans l'histoire des premiers temps de la Beat Generation, Joan Vollmer (qui devint plus tard Mme Burroughs) fut sans équivoque présente dès le tout début de l'aventure. Elle est décrite comme une femme intelligente et intéressante, mais qui ne s'impliqua pas dans l'écriture. Par ailleurs, à l'inverse d'un homme comme Cassady, personne ne choisit d'écrire à son sujet. Elle n'est restée dans l'histoire que comme l'épouse que William Burroughs tua par accident d'une balle en pleine tête (en cherchant à rejouer le mythe de Guillaume Tell).
Corso soutint que les femmes furent très présentes dans le cercle, mais qu'il fut très dur pour elles de revendiquer le style de vie bohème des beats : stigmatisées, vues comme folles, certaines furent éjectées du mouvement. Il raconta ainsi l'histoire de la jeune « Hope » qui fut le premier mentor de Kerouac et Ginsberg dans leur intérêt pour le bouddhisme, leur faisant lire certains auteurs, dont Li Bai.
Certaines parvinrent tout de même à se faire un nom au sein des Beats : Joyce Johnson, Hettie Jones, Diane DiPrima, Janine Pommy Vega, Lenore Kandel, Mary Norbert Körte et Hedwig Gorski




Hedwig_Gorski_2009_Carencro_Louisiana.jpg

Hedwig Gorski



Hedwig Gorski née le 18 juillet 1949 à Trenton dans l'État du New Jersey est un poète et une artiste d'avant-garde américaine qui revendique une esthétique futuriste. Ses divers moyens d'expressions poétiques sont variés, poésie orale, texte et illustration, radio et médias. Hedwig Gorski est une poétesse d'avant-garde qui a ouvert de nouvelles voies : ainsi le slam, reconnu désormais comme genre poétique, ou encore le concept forgé de Poésie-performance, au début des années 1980 aux États-Unis.

Hedwig Gorski en 1973 à La Nouvelle-Orléans, réalise des illustrations pour le journal underground NOLA Express. Hedwig Gorski et Charles Bukowski sont parmi les contributeurs les plus notoires de ce journal.



191118_0.jpg




téléchargement.jpg





0c725481dd7a9e810d21cb03752fa670.jpg




Image









Image



:wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Kate Bush était surnommée la Fée il me semble...
jeanne_mas_melody_mpp_petit_600.jpg

(prenez-en de la graine !)


Jeanne Mas ou l’éloge de la simplicité ...
:shock:


À dix-huit ans, Jeanne Mas s'inscrit à l'université Paris-X à Nanterre, pour y étudier l'espagnol et l'italien, et suit parallèlement des cours de danse, de chant et de piano.
L'année suivante, elle abandonne ces activités pour partir en Italie. 


24.jpg

une jeune femme toute simple (photo prise au lever du lit de l'icône )


Johnny, Johnny (Version longue) 1985 :


https://www.youtube.com/watch?v=mriEoO3DLo4



en rivalité avec mylène farmer.jpg

en rivalité avec Mylène Farmer, une autre gravure de mode !


Le 18 février 2016, elle publie son premier livre chez Michel Lafon, Ma vie est une pomme, Laissez-vous tenter par le végétarisme, dans lequel elle confie être devenue végétarienne il y a 24 ans puis vegan.



Image




En rouge et noir

https://www.youtube.com/watch?v=RvYAnsH0gEA


Jeanne Mas : « Le succès, ce n'était pas aussi beau que ça » (elle se prend pour Alain Delon, en large et en couleurs, ou bien?


https://www.youtube.com/watch?v=A4p71Yszos8



https://www.youtube.com/watch?v=RvYAnsH0gEA



Si l'on m'avait conseillée,
J'aurais commis moins d'erreurs,


https://www.youtube.com/watch?v=qx9pux2URCs



jeannemas17.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Je suis fan....
BANDO.jpg




Ma môme …
:shock:



Image


Ferrat :
https://www.youtube.com/watch?v=Tl4nGhd9LoI


Marianne et les vieillards 4.jpg



"L'été quand la vill' s'ensommeille
Chez nous y a du soleil
Qui s'attarde
Je pose ma tête sur ses reins
Je prends douc'ment sa main
Et j'la garde"
:wink:



Le Taf':

Image



:arrow: :idea: :wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Ah bon ? Ils pompent toujours ?
:lol:
Dokkaz a écrit : Ah bon ? Ils pompent toujours ?



Oui.
En usine, à Créteil. :wink:
Oui-da, non seulement ils pompent mais ils filent au z’oeuf, un brin !



Image



:lol: :roll: :lol: :roll: :lol: :roll: :lol: :roll:
Alors ne prenons pas de risque, pompons joyeusement :D
Yes dokkaz et ce sera le pompon, pourrons nous l'attraper sur le manège (reférence au blog d'Edel)

index.jpg


Allez tournez manège

Bonne journée
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
tournicoti, tournicoton :D
Le Manège enchanté (enchanteur ?)

Tournicoti tournicoton !


https://www.youtube.com/watch?v=lt8Q-zBa7f4



manege_enchante_web-tt-width-980-height-796-crop-1-bgcolor-ffffff.jpg




x1080.jpg



Les-Francais-des-Gaulois-refractaires-Macron-plaide-l-humour.jpg



panorama-hemicycle-juin-2017.jpg






d3c1f2568bde8d56e73068b807c94c5f_29.jpg









:D :D :D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.