Il meurt lentement.
de Pablo Neruda


Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n'écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions,
celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les cœurs blessés.

Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap
lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés.


Vis maintenant !
Risque toi aujourd'hui !
Agis tout de suite !
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d'être heureux !



A méditer....
ouaip.....................................;; entièrement vrai.
mais qu'est ce que ça fait mal de changer de cap.....
Tu as raison,Grandsoleil,
A plus de 70 ans...Je change de cap....
C'est en même temps captivant, et aussi stressant....
Mais j'y vais....
La vie fera le reste.....
francoise57 a écrit : ouaip.....................................;; entièrement vrai.
mais qu'est ce que ça fait mal de changer de cap.....


Tu as raison Françoise : aucun changement ne se fait sans effort
et sans souffrance mais quelle libération lorsqu'on a réussi ! :wink:
fleurdeschamps4 a écrit : Tu as raison,Grandsoleil,
A plus de 70 ans...Je change de cap....
C'est en même temps captivant, et aussi stressant....
Mais j'y vais....
La vie fera le reste.....


Bon courage Fleurdes champs ! Je suis certaine que tu vas atteindre ton objectif... :D
Je suis un grand "zigzageur" :D

Vais-je mourir vite ?

Bah !

Au moins, j'aurais vécu ! :lol:
Quel sens le zig..
en haut, en bas, sur le côté ??? :D
Donc ...

updown.jpg


Mais aussi:

hautsetbas.jpg


C'est la vie ... :D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
malouloute2 a écrit : Je suis un grand "zigzageur" :D

Vais-je mourir vite ?

Bah !

Au moins, j'aurais vécu ! :lol:


Au contraire Malouloute !

Un bon zigzageur comme toi est un homme vivant, qui profite de tout ! et c'est super :lol: :wink:
Ce beau poème de Pablo Neruda envoyé par un ami a été le facteur déclenchant chez moi d'un changement radical de vie, d'une sérieuse prise de conscience.

Il y a 10 ans maintenant et pas un jour, je n'ai regretté le nouveau chemin ...

Amitiés..
Bienvenue, m'dame. :D
.....Merci...M'sieur....!!!
C'est très beau et très vrai a la fois, merci de me l'avoir fait découvrir. :wink:
GrandSoleil44 a écrit :
Il meurt lentement.
de Pablo Neruda


Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n'écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions,
celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les cœurs blessés.

Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap
lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés.


Vis maintenant !
Risque toi aujourd'hui !
Agis tout de suite !
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d'être heureux !



A méditer....


"vieillir c'est ne plus apprendre"
La méditation a eu lieu , GrandSoleil 44 était une femme extra ...................c'était il y a 1mois et demi , pure recopie!