OK Lundi après seize heures, je suis libre. Mais ne pas hésiter à me téléphoner ou me demander quoi que ce soit par sms, même si je ne peux pas apporter le renseignement ou l'aide attendus.
Bon voyage. Il fait chaud, l'été est de retour, la barbe. Je dors sans couverture depuis quelques jours , c'est ça le signe de la chaleur revenue à coup sûr.
A bientôt.
Très belle journée hier avec Einda, St-Paul, St-gIlles les B et les Hauts, beau temps quoique mer très houleuse et vent très violent qui s'est calmé le soir pour que Einda reprenne chemin pour rentrer dans son van sans s'envoler.
Ah ma chère Einda, il t'en arrive d'imprévisibles aventures. Suis Là, n'oublie pas. Bref, je veux dire à toi et aux autres qui sont sur l'île de la Réunion, que oh, surprise, je venais de te quitter et à 13H45, longue enfilade de voitures cap de la Houssaye. Je ne résiste pas quoique j'eusse, tu le sais, une sortie OVS que j'organisais à 14H30. Bref, à 100 m du bord à "midi", une maman Baleine et son baleineau, et à "10 heures" (directions nautiques), une autre baleine, la tante, l'oncle, le père ? No sé... Bref, je repars, vite, vite , je range , prépare, et hop je lance un coup d'oeil sur la baie face à ma terrasse et qu'est-ce que je vois, une autre, la cousine, la nièce, que sais-je.
Donc Einda, elles sont pas encore parties !!! Je pense que celles-ci ne sont pas les nôtres, mais celles qui viennent de plus haut, peut-être de l'île de Ste Marie, île annexe de Madagascar au dessus des Mascareignes, car là il y en a toujours eu une floppée et je pense qu'elles suivent les nôtres qui apparemment sont déjà parties. Je dis ça, parce que les sorties bateaux ont arrêté de faire leur publicité pour les découvertes baleines, il y a à peine quelques jours.
Au cap La Houssaye, elles étaient tranquilles, il y avait juste deux coques de noix, des pêcheurs (?) et manifestement ils se tenaient plus éloignés que nous qui les regardions de la route.
Aujourd'hui, première journée d'été, assurément. J'ai dormi avec ma baie de terrasse complètement ouverte...
Titiane, j'envoie tes coordonnées à Einda. Tel et mail. Pour l'adresse, je sais y aller mais je me rappelle plus, mémoire de plus en plus paresseuse...
Bisous/
Bonjour AMELIE,

Je vous suis assidûment depuis que je vous ai découvert, et prend un plaisir intense à la lecture de vos messages, ou plutôt devrais-je dire, à travers vos pérégrinations, et même si quelque fois on pourrait penser à des monologues, ils sont remplis de poésie, et ainsi, donnent l'agréable sensation d'une promenade au bord de l'eau, et je vais même vous faire une confidence, j'entends le bruit des vagues.

Si je me permets d'intervenir, à part vous dire tout le bien que je pense de vous, c'est qu'il se trouve qu'un jeune homme de 19 ans, en 1984, est arrivé sur cette île pour y faire son service militaire. Ce jeune homme c'était moi, bien entendu, et j'aimerai vous faire part, à la manière de Pérec, ce que j'ai ressenti dans ces moments-là. Si je choisis d'en parler de cette façon, c'est que depuis, 34 ans ont passés, et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour exprimer ces quelques souvenirs

Je me souviens quand je suis arrivé, le premier jour et mon premier contact avec Saint-Denis ; ah tuptuluptu, ah tuptuluptu. Un podium immense en face d'un grand hôtel, éclairé par des spots et des caméras pour filmer les deux sportives télévisuelle de l'époque, Véronique et Davina.

Je me souviens ma déception de découvrir que la Réunion n'avait rien à voir avec Tahiti. Je n'ai pourtant jamais mis les pieds à Tahiti, mais pour moi, à l'époque, dans mon ignorante jeunesse, toutes les ïles lointaines avaient des plages de sable blanc, avec des cocotiers partout.

Je me souviens mon transfert à Saint-Pierre, à la caserne du 4ème RPIMA de Pierrefonds.

Je me souviens l'esplanade de Saint-Pierre au bord de la mer, et le soir, on mangeait des bouchons dans des barquettes en plastique.

Je me souviens de ce petit bistrot, avec une télé dans un coin, et d'avoir vu l'équipe de France de Platini gagner la coupe d'Europe.

Je me souviens quand j'allais au cinéma, ils montraient toujours deux films, celui que l'on choisissait d'aller voir, et en hors-d'oeuvre, un film de karaté de bas étage, une vraie plaie.

Je me souviens de mon embarquement à Saint-Gilles, dans un navire militaire, pour aller rejoindre une autre île ; Europa. Un mois passé là-bas fut un des plus beaux moments de ma vie.

Je m'arrête là EMILIE, car je ne voudrai pas paraître ennuyeux, car les souvenirs personnels n'intéressent pas nécéssairement ceux qui ne les ont pas vécu, et je m'aperçois que si j'allais au bout, il faudrait des pages et des pages.
Je terminerai par ceci, la Réunion reste pour moi un regret. En effet, il y a un côté que j'ai complètement raté. Et la jeunesse n'excuse pas tout, mais il contribue fortement à un manque de maturité, qui m'a souvent empêché de voir plus loin que le bout de mon nez. Un dernier exemple et j'arrête là, quand vous pensez que le piton de la fournaise était en activité et que je n'y suis même pas allé, et je n'ai pas non plus eu la curiosité de faire ne serait-ce qu'une seule fois, le tour de l'île.
Bon, il n'est pas dit que j'y retournerai un jour, et de vous suivre me procure bien du plaisir.

Un petit coucou à titiane. :)

Bon dimanche.
Bjr Lévitan,
Je découvre -" ô honte et désespoir" (Le Cid, mais je ne suis même pas Chimène !!!) votre message du 7 octobre, Lévitan (quel beau pseudo !!). Il est vrai que Einda m'a tenue un peu en haleine dans cette période. Elle me disait hier en sms et en message du club qu'elle était ravie de son séjour, et cependant il y a eu des mésaventures au cours desquelles j'ai été "précieuse" comme elle dit.
Einda, si tu me lis, sache que je ne te répondrai pas à ton message du club, car je réserve mes trois interventions par jour pour des gens qui n'ont ni mon adresse-mail, ni mon adresse postale, ni mes téléphones. MAIS JE SUIS ravie de te savoir dans "notre pays". Nous sommes bien de la même souche terrienne car nous avons fait sans le savoir les mêmes bêtises étant petites... ça ça ne trompe pas.
Lévitan, je reviens à vous. Oui, l'écriture m'est facile comme à d'autres la parole. Mon ex mari à qui j'écris de temps en temps ne cesse de me dire que c'est agréable, même si ce que j'ai à lui dire ou demander n'a rien de spécifiquement agréable. Mais à qui la faute quand on ne s'est jamais séparé pendant des décennies de vie conjugale. Ainsi échappe à l'autre une part intense de soi, une part qu'il peut avoir même reniée (ainsi en a -t-il été pour mon premier recueil de poésies édité et parce que je m'en sentais honteuse de ce fait -n 'était-ce pas un moyen d'avoir tenté d'échapper au feu de la fusion conjugale - et bien je l'ai jeté à la poubelle, alors que c'était un cadeau de mon éditrice-amie combien chère et regrettée puisqu'elle est morte accidentellement très peu de temps après).
Lévitan, je m'éloigne de votre sujet, de notre sujet, au sujet de ce forum : La Réunion. Certes, ce n'est pas Tahiti, certes je ne regrette pas d'être à La Réunion quoique j'aie rêvé des atolls polynésiens dès que j'eus découvert les images de mon premier livre de géographie, l'un des rares avec photos en couleur à l'époque, mais notre maîtresse avait le goût de nous faire découvrir les splendeurs de notre empire colonial (la géographie était très géopolitique en ce temps-là)... Ceux qui ont connu Tahiti et choisi La Réunion comme refuge de retraite ne le regrettent pas non plus. Ils disent que les merveilles insulaires océaniennes se trouvent hors Tahiti maintenant. Mais oui bien sûr, les fraîcheurs à la Gauguin sont un lointain passé.
Chez nous, beaucoup de choses deviennent un lointain passé en très peu de temps. Le temps est un dévoreur d'espace ici, et nous ne reconnaissons plus les collines qui se construisent et se peuplent à vitesse Grand V. Il y a quelque temps, un ami du club, me faisait remarquer dans son mail que le quartier de Roquefeuil dont je parlais, il ne le trouvait pas sur les cartes les plus récentes de l'IGN et il croit ferme que l'IGN détient la réalité géographique la plus actualisée. Je lui ai donné le site qui démentait ses propos : quand je suis venue habiter à St-Gilles les Bains, il y a onze ans, on voyait à peine les fondations du premier immeuble. Aujourd'hui ce quartier fait 8000 habitants....
De même, nous ne trouvons plus depuis longtemps, des porcelaines sur les plages. Depuis longtemps, toute approche du lagon est rendue impossible après cyclone, car la récolte des coquillages et coraux est interdite.
De même, se développe la frénésie des bruits intempestifs des véhicules à forte sono, toutes vitres ouvertes. De même, il y a impossibilité de faire comprendre aux pique niqueurs du dimanche de plus en plus nombreux de respecter le silence de la nature qui est ici déjà bruissante, feuilletante, caressante aux oreilles comme l'écoute d'un beau coquillage, l'écoute de la multitude d'oiseaux invisibles qui se retrouvent en concert prénocturne...
Mais l'attirance des éruptions du Piton de la Fournaise est de plus en plus évidente et là aussi des mesures draconiennes ont été prises pour éviter des accidents atroces.
Si vous reveniez, vous seriez attentif à ce que vous n'avez point connu et qui est toujours aussi pur : la magie des forêts ensorcelées de Bélouve, le lever ou le coucher du soleil... ce sont les heures où toutes les illusions d'optique permettent toutes les créations et transferts poétiques...
Bref, Lévitan, je vous souhaite d'y revenir. Je vous accueillerai ; je vous ferais aimer s'il en était besoin mais je sais d'avance que vous trouveriez seul ou en compagnie de quoi contempler, de quoi goûter et ressentir.
Je suis Amélie, pas Emilie, la première a une histoire, la seconde pas encore...
Bonjour à l'ami créole qui m'a laissé un gentil message hier, juste un coucou.
Ce pourrait être une amie créole, qui de même que lui, se serait exilée en métropole depuis longtemps et si gentiment me dirait : ah vous savez, les miens sont pas loin de vous.
Donc à l'ami du club, bien réel et qui préfère rester dans l'anonymat (mais est loin d'être anonyme sur le club, ah non, que non), et à l'amie potentielle du club pas encore connue, je dis merci de me rappeler ainsi ces petits clins d'oeil qui s'opèrent à mon insu, qui s'opèrent à notre insu, Titiane (qui est assez active sur le club et bien plus ancienne que moi) et moi, quand vous lisez quelques nouvelles de votre île natale.
Cela me ravit de savoir que je suis près de vos parents, que vous pouvez êtes près de ma famille, cela comment dire me donne la certitude de liens vrais. Et nous avons besoin de vérité, de confiance, de bienveillance, de solidarité au club.
Merci , passe une belle journée, profite du beau temps d'automne pour le vélo, et si tu veux, le jour où tu reviendras , dis-le moi. Tu te rends compte, on est voisins. Aujourd'hui notre côte est noyée dans la pluie, pas du tout pluie farine, mais assez forte. Tant mieux, ma voiture va se laver. Je vais en profiter certainement pour faire chez moi ce que j'ai à y faire et que je n'y fais pas habituellement, il fait si bon dehors... Ah ta région d'adoption (et certainement de mariage et de descendance multiple), qu'elle est belle, et sa capitale quelle belle cathédrale elle a. Et son vin, dis donc... Trinquons, penses-y la prochaine fois, tu bois pour toi et moi. Et à la prochaine.
Après maintes hésitations - j'ai demandé à plusieurs ami/e/s qui me connaissent de près, ici et en métropole, je vous parle d'un sujet qui me tient à coeur, l'ARNAQUE du TOURISTE. Aucun/e de mes ami/e/s n'est d'accord pour que je publie ici mon message, même la victime plumée, complètement plumée.... Ils craignent... et ce que personne ne sait, c'est que je suis bien la plus trouillarde de la terre ,mais bon ! je dis :

Méfiez -vous des locations à la mode - vous savez genre je me transporte ma petite maison sur roues partout sur les routes de la Réunion - ... Il y a le berger d'un innocent mouton noir qui broute pas mal d'argent, bien plus que la caution. Comprenez-moi bien et traduisez bien (in English, of course, c'est tellement "in") côte à côte : couleur+berger. Et évitez... faites du tourisme ici sans ce berger. A bon entendeur salut.
Ça vaut vraiment le coup de s'assurer avant de partir , je prends toujours une assurance pour tous mes déplacements même ceux en France , une assurance qui est aussi antifraude assurance Evasio d'europe assistance, Beaucoup de sites de locations sont piratés ,la même annonce est parfois vendue 3 fois .
Bien garder trace de tous les contrats de locations , des échanges etc
Merci PomPrune... qu'est ce qu'on est assuré en France. Qu'est ce qu'on dépense comme fric en assurances, plus qu'en services assurés... Et si les assurances, c'était ce que c'était seulement il y a vingt ans.
Bonjour Amélie , non pas simplement en France à l’international aussi , je préfère dépenser 30 euros d'assurance et avoir l'esprit tranquille je me suis fait rouler une fois mais pas deux :wink:
bonjour , la petite maison sur roue , c'est une location que j'ai faite sur l'ile très récemment :et oui , je me suis reconnue!! Le gardien du mouton noir m'a entubée en beauté ; aujourd'hui le lanterneau du Van envolé me coute 1289,95euros récupéré sur 2400 euros déposé (exigé pour la franchise ) Je comprends à mes dépends que les requins métros ne sont pas tous dans la mer
Pourquoi ne met-on pas de pancartes comme sur les bords de mer : attention danger , requins....
Après m'avoir bien culpabilisé en disant qu'il ne pouvait pas louer le véhicule sans lanterneau , il vient de m'envoyer un mail me disant que le garage ne pouvait réparer que le 3 décembre car le véhicule était loué tout le mois de novembre ....!
On dit que les voyages forment la jeunesse ????merci Amelie 97 ton aide m'est précieuse
Chère Einda,
Nos bien-aimés hommes, créoles et métros nous entubent très aisément, qu'ils aient pignon sur rue ou non. Ceux qui sont les plus gentils les premiers. Il faut savoir que c'est un plaisir extra pour eux et que ça leur rapporte. Tous les hommes de notre génération, spécialistes de quelque chose considèrent que nous sommes idiotes, et effectivement nous sommes dans une telle confiance que ça relève de l'idiotie.
Tout compte fait, ma chère Einda, je crois qu'il vaut mieux avoir affaire aux jeunes qu'aux demi vieux (je dis demi-vieux car ils sont presque à la retraite et nous voient comme les poules aux oeufs d'or) . Les demi-vieux se prennent pour des demi-dieux.
Là je viens de me rendre compte d'une arnaque sur réparation et contrôles de ma voiture dans laquelle sont impliqués toute une cohorte de garagistes huppés de mon coin. Trop long à expliquer....
Fais gaffe. Et surtout prends très vite de la graine. Tu sais ce qui est arrivé à ton amie ? Moi aussi, j'ai intérêt à prendre très vite de la graine. Et à changer ma batterie de réparateurs...
Bon ceci dit, il fait beau, mer calme, ciel azuréen. 26°. Lagon délice...
Amis nouveaux (et anciens) de LA REUNION.

- On continue à nous mettre dans "AUTRES PAYS", NOTRE PAYS, c'est la FRANCE !!!!,
- "REGION INCONNUE", le nom de notre région c'est LA REUNION.
Ecoutez, mesdames et messieurs les informaticien/ne/s de Munich, je croyais cette hérésie finie, guillotinée depuis longtemps.
Comment aurais-je pu découvrir Soleil974 ? Comment Titiane, si attentive aux nouveaux profils de notre région, aurait-elle pu laisser échapper cette nouvelle (ou plutôt revenue) clubiste50+ ?
Personnellement , depuis que j'ai râlé pour moi-même, il doit y avoir un an, je ne vois défiler sur mon écran que les 97, indifféremment ceux, celles des Antilles (merci pour la distance) ou ceux et celles de chez nous, tout simplement parce que votre machine n'enregistre pas la spécificité de 974, qui correspond à LA REUNION . Autrement dit, ce choix est vraiment nul, puisque je n'y aurais jamais découvert Soleil974 dont le chiffre m'aurait interpellé de suite tout de même.
C'est en appelant sur mon blog HAVANAISE à me renseigner si elle était en séjour ici ou pas, si elle souhaitant une rencontre ou pas, que j'ai appris par elle que Soleil974 et elle avaient communiqué sur le tchat et que cette dernière lui avait dit qu'elle habitait la Réunion.
Soleil974 habite dans les hauts du côté de Sainte-Suzanne. Je lui écris ce matin de faire la démarche auprès de l'administration pour se faire enregistrer habitant à 97441SAINTE-SUZANNE. C'est pas plus difficile que de se faire enregistrer 97434 SAINT-GILLES LES BAINS (moi) ou 97400 SAINT-DENIS (Titiane) ou autre lieu de résidence principale de chacun des autres clubistes50+ de la Réunion. NOUS SOMMES FRANCAIS !!!!!!!, pas du tout d'AUTRES PAYS ?????? .
Et d'abord "autres pays" c'est une exclusion. Cela signifie en clair : des pays avec lesquels nous n'avons aucun rapport (de quel ordre , cette absence de rapports ?) ou bien est-ce le laxisme cybernétique qui devient pour vous, messieurs les informaticiens et mesdames les informaticiennes, si pratique pour les quelques moins que rien disséminés dans la FRANCE D'OUTREMER ?
REGION INCONNUE: non, je suis désolée, tou/te/s les clubistes50+ à qui je réponds sur blog ou sur forum ou sur magazine, savent dans quelle région je suis, même si sa localisation est un peu difficile pour ceux qui sont pas doués en géographie. En tout cas, laissez-moi vous dire que si je m'étais inscrite avec l'adresse du bled paternel en métropole (17800 La Brande de Biron), je n'aurais jamais, au grand jamais eu à protester dans un premier temps pour qu'on n'esquinte pas ma localisation sur ce site, dans un second temps pour la localisation d'une presque voisine dans ma région.
MADELEINE, alors tu es ici ou tu es pas venue ? C'est toi qui avais ouvert ce forum l'an dernier. Tu projetais novembre 2018. Je t'ai perdu de vue entre temps. Nous nous sommes écrit et puis pfft, on a espacé ou pas répondu un coup et hop, voilà, Madeleine, je ne sais pas si je te retrouverai, et ce serait dommage, vraiment que je n'y arrive pas. Bise.
cron