pas en littérature où , comme Nabokov l'écrit "l'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile" 
"Futilis" en latin signifie "qui laisse échapper ce qu'il contient, qui ne garde pas"
Nabokov nous aide à revaloriser le terme : "ce qui est futile est ce qui offre des points de Fuite" , des perspectives , un horizon .
Lire , c'est rêver en se laissant conduire par la main ..
Lire" mal " nous libère de la main.
La superficialité dans l'érudition , voilà  la seule façon de bien lire  et d'être profond.
Brouillage des valeurs décrit dans "le livre de l'intranquillité" de Pessoa.
Lire mal  n'est pas mal lire  , il n'y a pas d'équivalent au fait de ne pas aimer lire ou celui de lire en diagonale .
Seulement , en restant à la surface de ce que l'auteur écrit , les ailes de notre imagination, de notre pensée et intelligence peuvent prendre leur envol .
Il y aurait donc une lecture" flottante "comme une" écoute flottante" (psychanalyse)
La superficialité serait ainsi loin du négatif , mais un exercice de rebond et moyen d'aller plus loin .
Qu'en pensez-vous ???? 
Je ne peux qu'être d'accord Poésie, la futilité, ce n'est pas l'art de parler pour ne rien dire, c'est l'art de dire spontanément.
Quant à la lecture, c'est une porte grande ouverte à l'imagination, à la découverte de notre esprit, et s'échappe ainsi du quotidien, parfois pesant. 
Bonjour,
J'aime à me faire l'avocat du diable....
Personnellement, je suis un grand rêveur, depuis...toujours...avant la maternelle, ma maîtresse me surnommait "le voyageur interplanétaire"...
Plus tard, en grand rêveur, j'ai eu plus des pensées anarchistes, dirais-je, ni dieu ni maître (de pensée)...
Alors la lecture futile, ainsi que vous la décrivez, évidemment je la pratique et évidemment, ce n'est pas mal lire, la lecture a ceci de précieux qu'elle ouvre la porte à notre imaginaire.
Néanmoins, certains textes, premiers, ont été écrits si finement par leurs auteurs, ou interprètes,  que je pense qu'ils méritent d'abord d'être bien lus, et ensuite alors....lire mal est un plus....
Pour certains textes, de certains auteurs bien sûr....
Enfin, c'est juste mon avis....
Belle journée
Vincent François 
Poésie toujours de si bons sujets, merci,
j'aimerais que vous m'aidez à comprendre la phrase :
"lire mal nous libère de la main"

je n'arrive pas à l'analyser
Maurice : laissons vagabonder notre imagination et inspiration sans tuteur , se détacher du livre 
cron