vidéo indisponible ce matin !!
Parce que je la trouve d'actualité mais tellement d'actualité...

Marée Haute - Matmatah

J'ai volé pendant des années
Au dessus de tous soupçons
Bouffé à tous les râteliers
Pour le bien de la Nation
J'étais l’élu, le magnifique
Jeune loup dans le gotha
Le joyau de la république
J'étais le garant de vos lois

Et voici qu'on frappe à ma porte
Comme l'animal que l'on débusque
Pourquoi me traiter de la sorte ?
De quoi m’accuse-t-on au juste ?
Quelques détournements de fond
Fiscalité frauduleuse
Les erreurs de facturation
De mes heures les plus généreuses
J's'rais bien resté encore un peu
Mais il semble que ces messieurs
Attendent des aveux
Mes adieux

Quoi qu'il arrive, je reviendrai
Les tempes grises, la tête haute
Vos cerveaux lavés du souvenir
De mes impardonnables fautes
De mes cendres, je renaîtrai
Je serai le phénix de ces hôtes
Quoi qu'il arrive, je reviendrai
A marée haute

Faiblesse, pouvoir ou confiance
J’en ai usé, abusé
J'ai partouzé dans la finance
Vous baisant de force ou de gré
Devant les juges incorruptibles
Ma vérité éclatera
Et si la morale est sordide
Dans quelques temps on en rira
J'naviguerais bien encore un peu
De comptes en Suisse en contentieux
Que l'on m'oublie un peu
Parmi les dieux

Quoi qu'il arrive, je reviendrai
Les tempes grises, la tête haute
Vos cerveaux lavés du souvenir
De mes impardonnables fautes
De mes cendres, je renaîtrai
Je serai le phénix de ces hôtes
Quoi qu'il arrive, je reviendrai
A marée haute

D’obscène à fréquentable
Me revoici dans l'arène
A tapiner de table en table
Au grand bal des mécènes
J'étais persona non grata
Et voici que dans le gratin
M’accueille à nouveau dans ses bras
La république des copains
J's'rais bien resté encore un peu
Mais il semble que ces messieurs
M’accordent le non-lieu
Un avenir radieux

Quoi qu'il arrive, je reviendrai
Les tempes grises, la tête haute
Vos cerveaux lavés du souvenir
De mes impardonnables fautes
De mes cendres, je renaîtrai
Je serai le phénix de ces hôtes
Quoi qu'il arrive, je reviendrai
A marée haute

https://youtu.be/cXNKUXjhhn4
Alors là, Edel ...

Oui.

:wink:
Je ne la connaissais pas Edel, merci ! et pas trop pressée pour la marée haute .. :wink:
Cubanos Acapella..

Hôtel california

https://youtu.be/fW1dUnBhwL8

Every breath you take.

https://youtu.be/lqUsrjLfXVo
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
@Chris45

Lorsque j'ai ouvert ce sujet c'est essentiellement pour avoir des textes en plus de la musique :)

Pour ma part, tes deux liens, je les aurai bien vu dans reprises excellentes d'ailleurs.
Madame l'Existence - Jacques Dutronc

Je voudrais m'acheter
Une démocratie
Je voudrais m'acheter
Le meilleur d'une vie
Je voudrais m'acheter
De la liberté
Et puis un peu
De fraternité

On n'a pas ce genre d'articles
Vous vous trompez de boutique
Ici c'est pas la république

Je voudrais m'acheter
Des petits bonheurs
Je voudrais m'acheter
Des contre-malheurs
Je voudrais m'acheter
Un peu de vérité
Et puis aussi
Quelque chose
Pour rêver

On n'a pas ce genre d'articles
Vous vous trompez de boutique
Ici c'est pas la république

Je voudrais m'acheter
Un morceau d'avenir
Je voudrais m'acheter
Des envies de sourire
Je voudrais m'acheter
Un très très grand amour
Et pouvoir
L'aimer
35 heures tous les jours

On n'a pas ce genre d'articles
Vous vous trompez de boutique
Ici c'est pas la république

Avez-vous quelque chose
Contre la misère?
Contre la misère
On a des cache-misère
Contre la misère
On a de la poudre aux yeux
Et puis encore
Un peu de ciel bleu

Merci merci
Madame l'Existence
Je vais donc changer de boutique
Aller voir si la république
Ne vend pas ce genre d'article

Merci merci
Madame l'Existence
Je vais donc changer de boutique
Et voir si la république
Ne vend pas ce genre d'article
Merci merci
Madame l'Existence
Merci madame
Merci madame


https://youtu.be/fYT8E7HDrGs
Oups ! @ edel , je tiendrai compte de ta remarque.. :D
Je ne savais pas qu'il y avait une rubrique reprise par ailleurs..
Je penserai aux textes dorénavant :wink:
Merci Chris, souvent les paroles lorsqu'on les lit apportent une approche différente de la chanson.

Et si tu es bon en anglais n'hésite pas à traduire des paroles car moi, je spike rien du tout, de chez rien du tout en anglais ^^. Alors je suis friande de lire ce que "j'entends"
Jean Ferrat, le bruit des bottes.

La chanson « Le bruit des bottes » a été interprétée par Jean Ferrat
et apparaît sur l'album La femme est l'avenir de l'homme (1975)


C'est partout le bruit des bottes
C'est partout l'ordre en kaki
En Espagne on vous garrotte
On vous étripe au Chili
On a beau me dire qu'en France
On peut dormir à l'abri
Des Pinochet en puissance
Travaillent aussi du képi

Quand un Pinochet rapplique
C'est toujours en général
Pour sauver la République
Pour sauver l'Ordre moral
On sait comment ils opèrent
Pour transformer les esprits
Les citoyens bien pépères
En citoyens vert-de-gris

À coups d'interrogatoires
De carotte et de bâton
De plongeon dans la baignoire
De gégène et de tison
Il se peut qu'on vous disloque
Ou qu'on vous passe à tabac
Qu'on vous suicide en lousdoc
Au fond d'un commissariat

Il se peut qu'on me fusille
Pour avoir donné du feu
Pour avoir joué aux billes
Avec un petit hébreu
On va t'écraser punaise
Pour avoir donné du pain
Pour avoir donné du pèze
Au petit nord-africain

Il se pourrait qu'on m'accuse
Avec un petit gourdin
D'avoir étudié Marcuse
D'avoir été sartrien
Ils auront des électrodes
Ils diront tu veux du jus
Pour connaître la période
Où j'étais au P.S.U.

À moins qu'ils me ratatinent
Pour mon immoralité
Pour avoir baisé Delphine
Pour avoir été pédé
À moins qu'ils ne me condamnent
À mourir écartelé
Entre l'amour de Roxane
Et celui du beau Dédé

Il se peut qu'on me douillette
Pour que je veuille attester
Qu'en mil neuf cent soixante-sept
Je lisais l'Humanité
Il se peut qu'on me tourmente
Et qu'on me fasse avouer
Que dans les années soixante
J'étais à la C.G.T.

À moins qu'ils me guillotinent
Pour avoir osé chanter
Les marins du Potemkine
Et les camps de déportés
À moins qu'avec un hachoir
Ils me coupent les dix doigts
Pour m'apprendre la guitare
Comme ils ont fait à Jara

C'est partout le bruit des bottes
C'est partout l'ordre en kaki
En Espagne on vous garrotte
On vous étripe au Chili
Il ne faut plus dire qu'en France
On peut dormir à l'abri
Des Pinochet en puissance
Travaillent aussi du képi
Travaillent aussi du képi
@ edel mon Anglais ne me permet pas de traduire des textes anglais....
Un bon traducteur sur le net fera mieux que moi...
La traduction de certaines chansons parfois est derouroutantes et surprenante , mais bien utile.. :wink:
@ ma louloute , Salutations.... :) .
Tu te souviens de moi

Hiripsime ...introuvable sur YouTube..
Magnifique texte et chanteuse et un timbre de voix dont je ne me lasse pas....

Pour ceux qui ont DEEZER
http://www.deezer.com/playlist/251909691

Salut, tu te souviens de moi ?
On était voisines autrefois,
Quand on se voyait après l'école,
Quand je t'attendais en bas de chez toi
Pour que tu viennes jouer à la marelle
Pour que de l'enfer jusqu'au ciel
Tu me laisses te suivre partout
Dans la rue des sans-le-sou

Dis, mais tu me reconnais pas ?
On était copines autrefois
C'est vrai que c'est loin mais
Non, y'a pas si longtemps que ça
C'est drôle, moi je me souviens de tout,
Même de la couleur des cailloux
Que l'on s'accrochait parfois
Tout autour du cou

Dis, pourquoi tu me reconnais plus
Mais c'est moi, ta jumelle de rue,
Même qu'on me grondait tous les soirs,
Qu'on nous appelait les "sœurs trottoir"
De tout ça, tu te souviens plus ?
Me regarde pas comme une inconnue
Tu as les mêmes yeux que celle
Que je trouvais la plus belle

Dis, tu te souviens de rien ?
Pas même d'un seul de ces dessins
Qu'on se mettait dans les boîtes aux lettres
Pour s'inventer des jours de fête
Ni du facteur, ni de sa tête
Quand on lui piquait sa casquette
On l'appelait "Monsieur Chou-fleur",
Le facteur du bonheur

Pour que tu viennes jouer à la marelle
Pour que de l'enfer jusqu'au ciel
Tu me laisses te suivre partout
Dans la rue des sans-le-sou

Dis, tu te souviens de moi ?
On était amies autrefois,
Dis-moi maintenant que ça te revient
Dis-moi que c'était pas pour rien,
Je te jure qu'on se connaissait par cœur,
À se consoler pendant des heures,
Jusqu'à ce que nos peurs, les pires,
Explosent en éclats de rire

C'est vrai, comme tu lui ressembles !
Même si tu me reconnaît pas
Non, c'est pas la voix qui tremble,
C'est juste... enfin c'est comme ça
À vivre tout le temps comme par erreur
Je t'ai longtemps cherchée,
Ma sœur

Écoute, je te laisse un numéro
Il faut surtout pas que ça te gêne,
Des fois que tu veuilles prendre un pot,
Des fois que ta mémoire te revienne
Moi, je traîne toujours un peu par là
En tout cas, bonjour chez toi
T'es toujours aussi belle,
Ma jumelle

Pour que tu viennes jouer à la marelle
Pour que de l'enfer jusqu'au ciel
Tu me laisses te suivre partout
Mais laisse-moi te suivre partout !
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Très belle chanson, je ne connaissais pas.
Par contre, je l'ai trouvée sur Youtube ^^

https://youtu.be/yAyv2BBsiSk
Edel....sur mon tel impossible à lire...j'utilise peu l'ordi à vrai dire.
Bonne écoute..moi j'adore.
image.png


Très belle chanson remplie d'émotions

https://www.youtube.com/watch?v=NBx02ijUlfM

J'veux bien t'aimer
Mais comment est-ce
Que j'peux t'aimer
Si j'te vois pas

J'veux bien t'aimer
Toute chaste ou presque
Comme les curés
Qui s'marient pas

Les soeurs cloîtrées
Qui se préservent
Pour un bon vieux
Dieu qui se cache

J'veux bien t'aimer
Bien sûr j'en rêve
Mais comment veux-
Tu que ça marche

J'veux bien me mo
Quer du proverbe
Qui dit " loin des
Yeux, loin du coeur "

Dieu que c'est faux
Que c'est acerbe
Que c'est exprès
Pour nous faire peur

J'veux bien m'endor
Mir chaque soir
En m'blotissant
Contre personne

Avec ton corps
Dans ma mémoire
Comme une mère-grand
Qui pleure son homme

J'veux bien t'aimer
Même jusqu'à croire
Aux éventuels
Avantages

De mélanger
Nos deux histoires
En perpétuel
Décalage

J'veux bien forcer
Tous ces hasards
Qui r'fusent de jouer
En notre faveur

Et puis gagner
La chance de t'voir
Deux petites journées
Ou deux petites heures

J'veux bien t'aimer
Mais comment est-ce
Que je peux t'aimer
Si j'suis pas là

Pour t'envelopper
De ma tendresse
Et t'consoler
Si ça va pas

Oui je veux bien
T'aimer de loin
Le coeur tout plein
De ton grand vide

T'aimer d'amour
Et de chagrin
T'aimer pour rien
Les yeux humides

J'veux bien t'aimer
Mais pour être franche
J'suis pas solide
Si j'te vois pas

J'suis comme aveugle
Sans canne blanche
Ni chien-guide...
Et sans ton bras

Pour traverser
Cette rue-là
Que l'on appelle
L'océan

Pour traverser
Mais jusqu'à toi
Y'a pas d'arc-en-ciel
Assez grand

J'veux bien t'aimer
Bien entendu
De toute façon
Est-ce que j'ai le choix

Je suis piégée
Je suis perdue
Je tourne en rond
Je t'aime déjà

Même si je sens
Que je m'éreinte
A te chercher
Les bras tendus

Dans cet effrayant
Labyrinthe
Trop compliqué
Et trop tordu

Je vais t'aimer
Même si tout ça
C'est sans issue
C'est impossible

Et j'y croirai
Comme d'autres croient
Au petit Jésus
Et à la Bible

Je sais pas encore
Comment est-ce
Que j'vais t'aimer
Si j'te vois pas

Mais j'vais t'aimer
C'est une promesse
Est-ce que t'entends
C'que j'te dis là?!

Je vais t'aimer!
Je vais t'aimer..
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
cron