En tant que médecin généraliste rural installé en 1954,j'accouchais les patientes qui m'avaient fait la
confiance de me consulter.Evènement,soit au domicile (j'évitais un max mais...) soit en maternité, assisté par la sage-femme.Il faudrait un livre pour raconter. Deux souvenirs ne s'effaceront jamais.
A/--Lieu:le domicile (bien entendu ! pensez donc!).Le placenta ne se décolle pas et je suis médicalement seul:il faut aller le chercher;c'est une D.A.(Délivrance Artificielle). Sainte patronne des accouchements je vous remercie:tout fut O.K. mais ouf !! B/-- Les "regards".Tout à la fin,bébé qui braille:les yeux de la maman !! La sublime et ultime petite étincelle finale: le regard de complicité.
entre nous deux. Vous voyez: le cigognes aussi ont des souvenirs. Toujourscurieux.
Je me disais que cette expérience de médecin généraliste et accoucheur devait remonter à loin... J'ai compris en regardant l'âge de toujourscurieux sur son profil... Cela remonte effectivement bien loin.
Des souvenirs de ce type, il faudrait sans doute les coucher sur du papier.
As-tu déjà songé à coucher sur des pages blanches les péripéties de la vie d'un médecin de campagne, des débuts dans les années 50,  jusqu'à la retraite, toujourscurieux ?   
@Damkipik, "mon" médecin de famille, le Dr Rey (qui fumait des Gitanes papier maïs) a réalisé tous les accouchements de ma fratrie. Moi en 1949, mon frère en 1955, et ma sœur en 1961. Il doit être "très mort", mais ça remonte pas à si loin que ça :wink:
Habituellement , c'était notre médecin de famille qui accouchait .......
La question a commencé  à se poser dans les années 1960, mon fils est né à la maternité,
Heureuse initiative le "travail " c'est fait très très rapidement : lors de mon arrivée 10 h 30 la sage femme avait fait le pronostic suivant " dans la nuit" .A peine le dos tourné je perdais les eaux , traversée du couloir , direction salle de travail .A 11 heures 30, c'était terminé, la piqûre de VALIUM , faite pour ralentir n'a pas fait son effet .Je suis restée 2 h 30 à côté de la salle de travail , pendant que l'on remettait notre fils à son père , et via la chambre ................
Bonne soirée   
Patrice45 a écrit : @Damkipik, "mon" médecin de famille, le Dr Rey (qui fumait des Gitanes papier maïs) a réalisé tous les accouchements de ma fratrie. Moi en 1949, mon frère en 1955, et ma sœur en 1961. Il doit être "très mort", mais ça remonte pas à si loin que ça :wink:

J'adore le "il doit être très mort" sacré constat quand même :lol: :lol: :lol:
M'enfin Xilla, tu sais bien que parfois des gens sont un peu " morts " pendant toute leur vie et puis un jour ils finissent par être " très morts ", c'est la loi de la vie !!!! :lol: :lol: :lol: :lol:
Bizettes :D
Je suis née en 1950 et ma mère a accouché à la maternité de l'hôpital. Il me semble que pour ma sœur, en 1933, ç'avait déjà été le cas... mais nous vivions en ville...
L'hôpital , de façon générale , dans les années 1930, était réservés aux accouchements à problèmes , mon beau frère (1933) , à domicile , ma belle soeur en 1935 , idem , mon mari en 1938 à l'hôpital ( forceps) , et ainsi de suite pour les 8 naissances 
Bonne soirée