Guenièvre, ma décision est prise. Je préfère te conseiller en aparté, au moins je sais que tu as réellement envie de continuer. 
Authilie est une poétesse accomplie, elle n'a pas besoin de mes conseils.

Allez, pas de regret, nous poursuivrons autrement. :D  
 
:D
963_001.jpg
 
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
:D Merci Guenièvre
De la poésie comme on n'en fait plus...
-----------------------------------------------------

Louise Labbé - Lyon 1524 - Parcieux en Dombes 1566

Baise m'encor, rebaise moi et baise
Donne m'en un de tes plus savoureux
Donne m'en un de tes plus amoureux
Je t'en rendrai quatre plus chauds que braise.
Las, te plains tu ? ça que ce mal j'apaise
En t'en donnant dix autres doucereux
Ainsi mêlant nos baisers tant heureux
Jouissons nous l'un de l'autre à notre aise.
Lors double vie à chacun en suivra
Chacun en soi et son ami vivra
Permets m'Amour penser quelque folie.
Toujours suis mal, vivant discrètement
Et ne me puis donner contentement
Si hors de moi ne fait quelque saillie.

-----------------------------------------------------
Ma Domie, tu t'es investie dans cet atelier mais tu le dis toi-même ce fut un bonheur pour toi.
J'ai cru pouvoir participer au début mais je me suis vite rendue compte que j'étais trop nulle et que je n'aurai pas le courage de faire les efforts nécessaires ...  ( question d'âge peut-être ...). Ça ne m'a pas empêchée de te lire et de lire nos poétesses régulièrement. :D
Je te fais une grosse bise. 
Furax, il existe des auteurs anonymes qui en écrivent de belles poésies, mêlant sensualité et érotisme, je vous assure qu'on en fait encore.

Ma Chrissoune, je n'ai aucun regret, j'ai fait ce que j'avais envie, ça n'a pas fonctionné selon mes espérances, je ne vais pas en faire une dépression :lol:  Bises l'Ancêtre 
Quand même Dom, ça a attiré l'oeil chaque jour ! Ne te dévalorises pas jolie poétesse ! Un forum sur la poésie n'a pas tenu si longtemps ! Alors bravo ! Dommage pour ceux qui lisent... Et qui ne savent pas écrire comme moi...
Carard, ce n'est pas se dévaloriser que d'avouer un bide, je n'en ai pas honte, c'est un fait, et je l'accepte. Je passe à autre chose.

Il y a pas mal de poésies postées sur le site, tout le monde peut s'y intéresser, les lire et les commenter :D  

Bon week-end ! 
Quel dommage Dom !
Non, je ne suis pas une poétesse accomplie. Si j'ai quelque peu réussi à faire quelque chose, c'est grâce à toi et à tes conseils (aux encouragements positifs aussi) qui m'ont donné envie de m'y essayer, à toi qui m'a permis de découvrir la façon d'assembler les mots pour y faire passer une émotion. Ce fut un réel plaisir.
Quelle que soit ta décision, merci Dom.
Si tu n'es pas une poétesse accomplie Authilie, tu as un réel talent pour organiser tes mots et tes vers, un don certain, continue à écrire  :D
Dom,
j'adore votre forum,  j'avoue je ne suis pas doué pour écrire, j'ai tenté une fois et voila je me limite a ça, mais j'aime le lire, que de ressentis dans vos écritures, dans vos poèmes, que d'émotions.

Dommage et bonne continuation pour le reste

je vous fais des bises

 
bonne fête de l'amour a toutes et tous.
C'est gentil Baccara, merci  :D
Je tiens tout de même à dire que pour moi, c'était vraiment un "atelier", dans le sens où y apprenait quelque chose et où on évoluait, chacun à notre rythme. Bien sûr, je peux ouvrir n'importe quel site de poésie et y trouver toutes les informations possibles, bien sûr chacun peut y arriver seul mais, comme pour tout apprentissage, c'est tellement bon d'avoir un guide... et l'émulation du groupe.
Tu as tout à fait raison Dom, c'est comme apprendre le piano et faire ses gammes pour que tout devienne enfin fluide. Tu l'as dit fort justement, le but est que, en dépit du travail (et surtout grâce au travail), tout ait l'air facile.
J'ai aimé l'attention que tu as portée à chacun, tes remarques encourageante, ta détermination et tes paroles bienveillantes.
Dommage car j'attendais l'atelier prose avec impatience...
Je suis touchée Authilie, car mon but n'a jamais été de vous ennuyer et de vous dénigrer mais de vous encourager à continuer. Les erreurs sont humaines, rien n'est jamais parfait.
Lorsque j''ai commencé à écrire, les mots sont venus comme ça, brut de pomme, sans que j'aie aucune connaissance des règles de poésie. Une copine m'a inscrite dans un forum de poésie et je me suis fait huer par les puristes. Je suis sortie de ce forum au bout de trois mois, complètement écoeurée.
Mais les mots étaient là, qui me tourmentaient au point que je n'en dormais pas la nuit. Je me suis inscrite sur un autre site de poésie, j'ai appris beaucoup en lisant les autres, puis le site a fermé. 
J'ai ouvert mon propre forum, que j'ai tenu pendant six ans, mais que d'histoires, que de jalousie ! J'ai passé la main et je suis partie.
Certes je peux comprendre l'hypersensibilité, la fibre artiste, mais pas l’égocentrisme. Je le dis encore, lorsque l'on pratique un art, il faut savoir rester humble. On apprend chaque jour et j'ai appris de vous toutes, je vous en remercie.
Chacune son rythme, et à te lire, j'ai eu l'impression que tu n'en étais pas à un coup d'essai, tu as vraiment la fibre poésie, avec toute la sensibilité et la douceur que ça comporte.
S'il te plait, ne me fais pas regretter ma décision. :)  
Authilie a écrit : Je tiens tout de même à dire que pour moi, c'était vraiment un "atelier", dans le sens où y apprenait quelque chose et où on évoluait, chacun à notre rythme. Bien sûr, je peux ouvrir n'importe quel site de poésie et y trouver toutes les informations possibles, bien sûr chacun peut y arriver seul mais, comme pour tout apprentissage, c'est tellement bon d'avoir un guide... et l'émulation du groupe.
Tu as tout à fait raison Dom, c'est comme apprendre le piano et faire ses gammes pour que tout devienne enfin fluide. Tu l'as dit fort justement, le but est que, en dépit du travail (et surtout grâce au travail), tout ait l'air facile.
J'ai aimé l'attention que tu as portée à chacun, tes remarques encourageante, ta détermination et tes paroles bienveillantes.
Dommage car j'attendais l'atelier prose avec impatience...



vas y Authilie, continues fait la regretter d'arreter , meme si je ne participait , j'aimais vous lire , etant completement ignare dans ce domaine  :D
cron