Pour faire court et pour vous faire réfléchir un peu plus ...
Chacun y va de sa petite idée du croire en soi ( pas évident ) ..
Le croire en soi ne peut pas aller sans le doute de l'incertitude ,quand même ,non :idea: :?:

D'accord avec toi Bealoi , s'aimer sans faire du nombrilisme...

Sur ce à demain 3/3 :D
Intéressant "le croire en soi" tout autant que les points de vue que j'ai pu lire et que je partage pour la plupart !
C'est vrai que tout se consolide dans notre enfance . L'attitude de nos parents est d'ailleurs plus que déterminante . Pour ma part, j'ai eu des parents adorables, certes, mais ils avaient peur de tout , . par conséquent ils ont fini par faire de moi LA peureuse par excellence. J'avoue que cela m'a pas mal freiné bien des fois . Je me suis trop longtemps trimbalée cette étiquette ! Elle n'a pas toujours été facile à porter.
Mais, et il y a un mais , je peux dire aujourd'hui que le manque de confiance et cette non estime de soi n'est pas un handicap ni une infirmité à vie. Un jour ou l'autre , dans la nécessité, on reprend tout en mains. J'ai tout repris en mains !
Il y a , ce que j'appelle cette volonté de restaurer notre système ! et , pour ma part, cette volonté là, j'ai du la travailler dur. Il est clair que l'on ne peut pas tout contrôler des aléas de notre parcours mais, je reste persuadée que l' on est tout à fait capables de choisir ou décider entre apathie et envie d'agir voire de réagir, entre le " j'y arriverai jamais " et "je peux le faire".

Pour conclure , je dirai aussi que les échecs ne sont pas tous négatifs ; certains galvanisent et nous rendent plus forts, enfin , un peu plus . :wink:

Bonne soirée.
...

« Une jeune fille se confie à son amie :
• Mon rêve, ce serait d'épouser un archéologue.
• Ah bon ? ... Et pourquoi ?
• Parce que plus on vieillit, plus il vous aime ! ....Image
...


Image Les cours du soir ...

Deux ouvriers prennent leur pause de midi, le premier fait :
• Tu connais Victor Hugo ?
• Non.
• T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

Le lendemain, toujours le même :
• Tu connais Albert Einstein ?
• Non.
• T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

Le surlendemain, ça recommence :
• Tu connais Karl Marx ?
• Non.
• T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

Alors l’autre tout énervé fait :
• Et toi, tu connais François Durand ?
• Non ?
• T’as tort, c’est celui qui baise ta femme pendant que tu suis les cours du soir !


--------------- Image
:) :D
...

Une vieille fille laide, mais qui se croit irrésistible,
affirme au cours d'une réception :

• Est-ce que vous vous rendez compte !
Il y a des hommes qui me suivent dans la rue.
Je ne sais pas comment faire pour m'en débarrasser !

C'est alors qu'on entend quelqu'un murmurer :
• C'est pourtant simple ! Vous n'avez qu'à vous retourner.

Image
...

IlSuffitD'UnCygne.jpg


Image
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
@ Chloro,
tu es infernale ! :lol:
tu me fais trop rire !
...

Excès de vitesse ... Image

Un homme pousse un peu sa BMW et atteint 220 km/h sur l’autoroute. C’est alors qu’il aperçoit une patrouille de la Gendarmerie qui se met à sa poursuite.

Il se dit alors :
• Pas question que je me laisse rattraper par une Subaru ! Il appuie à fond sur l’accélérateur pour atteindre cette fois 250 km/h. Les deux voitures foncent ainsi pendant un bon bout de temps, 270, 290, 320 km/h, jusqu’à ce que la sirène de la voiture de gendarmerie retentisse.

Après réflexion, le type décide de ralentir et de se laisser rattraper. Le gendarme s’approche, prend les papiers sans dire un mot, les examine, jette un coup d’œil à la voiture et dit :
• Écoutez, je termine dans vingt minutes et je suis fatigué. Je n’ai pas envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n’ai encore jamais entendue, je vous laisse pour cette fois.

L’homme hésite un moment et lui répond :
• La semaine dernière, ma femme est partie avec un gendarme.
• Et alors ? rétorque le gendarme.
• Eh bien, je croyais que c’était lui qui tentait de me la ramener.
• Conduisez prudemment, et bonne fin de journée.

------------------------- Image
Bonsoir Jje me demande bien comment @Chloro réussit à nous approvisionner en inventions aussi drôles !! TJC.
:lol:

8) @TJC...chuuutttttt...notre Chlo fait du trafic d'humour...! :wink:

...
...

Que lis-je ce matin ??! ... Du trafic ??!

@Chayonne ...
C'est le confinement qui te joue des tours, me semble-t-il ...

Image
Chlorophylla a écrit : ...

Excès de vitesse ... Image

Un homme pousse un peu sa BMW et atteint 220 km/h sur l’autoroute. C’est alors qu’il aperçoit une patrouille de la Gendarmerie qui se met à sa poursuite.

Il se dit alors :
• Pas question que je me laisse rattraper par une Subaru ! Il appuie à fond sur l’accélérateur pour atteindre cette fois 250 km/h. Les deux voitures foncent ainsi pendant un bon bout de temps, 270, 290, 320 km/h, jusqu’à ce que la sirène de la voiture de gendarmerie retentisse.

Après réflexion, le type décide de ralentir et de se laisser rattraper. Le gendarme s’approche, prend les papiers sans dire un mot, les examine, jette un coup d’œil à la voiture et dit :
• Écoutez, je termine dans vingt minutes et je suis fatigué. Je n’ai pas envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n’ai encore jamais entendue, je vous laisse pour cette fois.

L’homme hésite un moment et lui répond :
• La semaine dernière, ma femme est partie avec un gendarme.
• Et alors ? rétorque le gendarme.
• Eh bien, je croyais que c’était lui qui tentait de me la ramener.
• Conduisez prudemment, et bonne fin de journée.

------------------------- Image


:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :mrgreen:
...


Le petit lot ...

Une femme rencontre un très bel homme dans un bar. Ils parlent, ils se plaisent, ils partent ensemble.

Ils arrivent chez lui, et il lui fait visiter son appartement. Elle remarque que sa chambre est remplie de petits nounours. Une centaine de petites peluches sur des étagères qui font toute la largeur du mur. Les tout petits oursons sur l’étagère du bas, les ours moyens, bien rangés sur l’étagère du milieu, et les immensément grandes peluches sur l’étagère du haut.

La femme est surprise de voir que cet homme, viril, a une aussi grande collection d’ours en peluche ; elle ne montre pas son étonnement, mais elle est émue par la sensibilité de cet homme.

Elle se retourne vers lui ... Ils s’embrassent ... Ils s’arrachent leurs vêtements et font l’amour passionnément.

Après une nuit intense en ébats et en émotions, ils restent couchés là avec l’esprit un peu dans le brouillard, la femme se retourne dans le lit et lui demande en souriant :
• « Alors, heureux ? »

Et l’homme lui répond :
• « Oui, ça peut aller ... Tu peux choisir un lot sur l’étagère du bas ! »

------------------------------- Image
...

Deux blondes au paradis ...

Deux blondes attendent aux portes du paradis après leur mort.
La première demande à l’autre :
• Comment es-tu morte ?
• Je suis morte gelée.
• Ah, c’est horrible ! Comment c’est de mourir gelée ?
• Tu trembles, tu as mal aux doigts et aux orteils. Mais après un certain temps, tu deviens très calme et tu finis par partir doucement, comme si tu t’endormais ... Et toi, comment es-tu morte ?
• Ah moi, j’ai eu une crise cardiaque. Je soupçonnais mon mari de me tromper, alors un jour j’ai décidé d’en avoir le cœur net. Je suis rentrée à la maison en plein après-midi et j’ai trouvé mon mari en train de regarder la télé. J’ai couru dans la chambre à coucher et je n’ai trouvé personne, puis au sous-sol à toute vitesse, personne ne s’y cachait non plus. Je suis montée au deuxième étage à toute allure, mais encore personne. Je suis finalement montée en trombe au grenier, et avant même d’y parvenir, j’ai fait une crise cardiaque et je suis morte.

La deuxième blonde dit alors :
• Quel malheur ! Si seulement tu avais vérifié dans le congélateur, nous serions toutes les deux vivantes !


Image Image
Le mari aime bien les blondes ...