Coucou...je vous parle de Maison de la Fessée à Lille......fermée selon info !!



Avec le sourire Ebbie34
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Perso, je ne me souviens pas vraiment d'avoir été * battue *sûrement quelques baffes ?? par contre j'avais trouvé une parade au martinet avec ma mère, qui j'avoue au passage n'avait aucune prise sur moi (le martinet à 14 ans) c'était au mental, même pas mal, ça piqué juste un peu, alors j'avais décidé pour clore la chose, quand je voyais le geste arrivé, je chopais au vol, les lianes du martinet et je tirais, faut dire que j'avais la force, elle ( mère) à capituler de suite, alors en guise de punition c'était la chambre, elle n'a jamais eu prise sur moi (surtout dans l'injustice totale) bref, j'ai toujours eu beaucoup de caractère (grâce à *elle *) :shock:, bon je sais vous n'en avez rien à *foutre * :lol: mais bon pour changer que ce ne soit pas toujours les mêmes qui racontent leur vie, non mais oh !! :wink:
@ Topsecrete : non non non, on n'en a pas rien à foutre :wink: .
Toujours intéressant de lire les expériences des autres.
Le sujet est la fessée, la violence physique donc. Moi, j'ai subi la violence verbale
de la part de ma mère, les mots qui " tuent ". Elle est tout autant préjudiciable à l'enfant.
Résultat : une grande perte de confiance en moi et la hantise de lui ressembler.
Je n'ai jamais reçu de fessées, j'étais une enfant sage, il faut dire que j'étais l'aîné de 4 enfants et dès très jeune on m'a donné des responsabilités et je devait garder et surveiller mes frere et soeurs, je n'avais donc pas le droit de faire des bêtises.
Je n'ai pas donné de fessées à mes enfants. Je me suis quand même énervée une fois sur mon dernier fils et croyez Moi, je le regrette encore et je culpabilise et je me demande s'il s'en rappelle et je n'ose pas lui demander, il a 29 ans et il devait avoir 4 ou 5 ans. Comme quoi la punition n'est pas toujours pour celui qui reçoit les coups. ....
Eh bien moi je connais un alibi pour la violence (en fait:maltraitance) paternelle.J'ai reçu "plus que ma dose" de ce terrible martinet;au point que ma soeur en parlait encore avec notre fille. Because ???
Because je n'étais pas fils de mon père biologique. Une haine sourde de chaque heure du jour:sauf les cinq jours ou il faisait son inspection d'assurances.
Je devais,chaque semaine de Noel,faire une lettre à mon<< parrain<<.C'est en lui que je me retrouve 100%. Tout celà vous forge le "compréhensoir". TJC.
mayah12 a écrit : Le sujet est la fessée, la violence physique donc. Moi, j'ai subi la violence verbale
de la part de ma mère, les mots qui " tuent ". Elle est tout autant préjudiciable à l'enfant.
Résultat : une grande perte de confiance en moi et la hantise de lui ressembler.


Oui @Mayah. :( :wink: Tu touches un point très sensible. Si la violence physique est condamnable évidemment, les mots qui "tuent" continuent à résonner de manière insidieuse dans nos têtes tout au long de notre vie. Je la crois bien plus destructrice encore mais là n'est pas le sujet.
Maison de la Fessée fermée? Tant mieux! Au vu de la photo qui illustre le commentaire d'Ebbie, on comprend très bien à quel genre de fessée il est fait le plus souvent allusion ... Il en est de certains actes qui ne doivent pas faire l'objet d'une quelconque promotion sans pour autant permettre je ne sais quel flicage des ébats sexuels librement consentis ...
Zuuut …Je n'arrive pas à envoyer mon message !!! Que se passe t il !
Je voulais simplement dire (du coup, j'abrège ) que les mots, les regards, les expressions de colère, de rage, pouvaient être beaucoup plus  traumatisants qu'une fessée  … 

Ne pas pouvoir parler, rire  ou même sourire (qui est pris pour une moquerie ) au risque d'être rabroué a été  catastrophique pour moi qui était d'une sensibilité extrême …
 
Oui, pour moi les mots sont aussi graves qu'une "fessée" 
maritine a écrit : pour moi les mots sont aussi graves qu'une "fessée"

Les mots sont largement plus grave qu'une fessée .
:)
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
F N
TOUJOURS AUSSI noir la j ai pas R........
pense un peut si tes parent avait eu la même idées ?????
tu-pousses-le-bouchon-un-peu-trop-loin-maurice.jpg


Non ?
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
ah tu le connais ?? il s'appelle Maurice .....comme ma femme :D
chrisalide a écrit :
maritine a écrit : pour moi les mots sont aussi graves qu'une "fessée"

Les mots sont largement plus grave qu'une fessée .

Et le silence, je te raconte pas :cry:
Trevor2000 a écrit :
chrisalide a écrit :
maritine a écrit : pour moi les mots sont aussi graves qu'une "fessée"

Les mots sont largement plus grave qu'une fessée .

Et le silence, je te raconte pas :cry:


Dès mes 7 ans, sans rien comprendre, j'avais "appris" à la boucler ... Image
... pour justement éviter d'entendre "certains mots" ...
(enfin, certains maux ... ceux que l'on nomme maintenant le "S.A.P.")

En grandissant, on regarde autour de soi, on réfléchit (ça, ça prend beaucoup d'années ...)
et on continue d'avancer, en s'entourant préférablement de bienveillance ! ...
... même s'il y a des rechutes ...

Image
cron