Qu’est-ce que la lacto-fermentation ou lactofermentation ou fermentation lactique ?

Aujourd’hui alors que l’on fait la guerre aux produits laitiers, je me suis demandée ce que l’on voulait nous vendre en nous parlant de lactofermentation. Alors je suis partie farfouiller chez gogole ^^

La fermentation lactique est un procédé de conservation des aliments grâce à une transformation des glucides des aliments. La fermentation se fait par une réaction chimique avec l’aide de certaines levures ou bactéries ... On fabrique ainsi des acides lactiques qui permettent en l’absence d’oxygène d’éliminer les autres bactéries ...
C’est pas clair ? Pour moi non plus :). Par contre, j’ai lu que les égyptiens et les chinois s’en servaient déjà il y a des milliers d’années. Alors je me dis que ça a déjà été éprouvé ... Quoique ... ils sont plus là pour en parler ^^
Bref, c’est de la conserve !!! Meuhhhh non que je lis un peu plus loin. Les conserves détruisent beaucoup de vitamines et de minéraux alors que les aliments conservés en lactofermentation ont préservé les vitamines et les minéraux, même que pour certains ça en augmente la teneur !!!

Parait-il que comme monsieur Jourdain qui faisait de la prose, nous mangeons des aliments lactofermentés sans le savoir .... La choucroute, les achards, les cornichons, les olives, les yaourts ... ( il y en a que je sais même pas keskecé alors j’en parle pas :) ), mais malheureusement on les a remplacé par leurs cousins au vinaigre !!! Décidément On ne nous dit pas tout !!!

En gros, si j’ai bien tout compris, on met des légumes, du sel, des légumes, du sel, des légumes, du sel, des légumes, du sel... jusqu’à remplir le bocal jusqu’à en avoir chassé l’air. L’eau des légumes et le sel font le reste ... et transforme le sucre des aliments en acides lactiques.
Ma mère racontait régulièrement que pendant l’occupation, « el compadre » leur avait apporté des haricots verts de leur jardin une assez belle quantité. Comme il y avait le gamin qui avait faim, ils ne les ont pas mangés et les ont mis dans le sel pour le « petit » pour quand ça manquerait. Quand ils ont ouvert les bocaux il paraît que c’était tellement salé que s’en était immangeable tellement que même le chien n’en avait pas voulu ... conclusion ils ont tout jeté. Je me demande s’ils n’avaient pas foiré un essai de conserve par lactofermentation :) )

J’aime beaucoup le congélo pour garder les légumes d’une saison à l’autre. Je me suis lancée depuis l’an passé à la déshydratation tout doucement. Je n’aime pas la stérilisation car je trouve que les légumes perdent leur goût, alors je me demande si je vais tester ça ... Mais (car il y a un mais ^^ ) j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de contraintes et que le coût est peut-être un peu cher et pas à portée de toutes les bourses car j’ai lu je sais plus trop où, qu’il faut du bio, de l’eau sans chlore, du sel sans fluor ni iode (rajouté ou naturellement ??? chai pô ) , des bocaux type parfait stérilisés (faut un stérilisateur, plus des caoutchouc à chaque conserve ...)
Bref tout ceci m’interpelle et en même temps me rebute.

Alors dîtes-moi ce que vous en pensez et si vous pratiquez ce mode de conservation ?

Là-dessous des liens que j’ai pensé à garder ^^

https://nicrunicuit.com/aide/conseils/d ... fermentes/
https://www.femininbio.com/cuisine-rece ... cest-61763
https://www.macuisinesante.com/aliments ... fermentes/
https://www.lanutrition.fr/bien-dans-so ... s-preparer
Pour moi, des souvenirs, Edel ! :)

La lacto-fermentation n'est pas utilisée que pour les légumes !

...je me souviens lorsque j'étais enfant (4 ou 5 ans) nous habitions en Alsace et mes parents entreposaient en réserve des tonneaux de choux râpés (la future choucroute) macérant dans du gros sel, des baies de genièvre et de gros grains de poivre !

...et des pots à viande destinée à la garniture !

Céramique et grès...

Ils les pressaient à l'aide de petits battoirs et pilons en bois !
...je montais sur la pointe des pieds pour "aider" ! (à me salir, surtout !) :)

Fermentation lactique, même méthode pour les légumes et la viande, même procédé que mes aïeux !

Ils "conservaient" ainsi plus longtemps !
...et les bienfaits sont indéniables !

Au fil des jours, je me souviens de l'odeur désagréable, pratiquement insoutenable, pendant la lacto-fermentation !
...mon frère et moi jouions les dégoûtés en criant -"ça pue...ça pue...!

...même le chien n'entrait pas dans la réserve !!!


:P :D
Tiens tu me rappelles les olives à la maison.
On se mettait tous autour de la table à casser les olives, puis on les rinçait et on les mettait dans une tine en grès avec un couvercle en gré également que l'on pousait à l'envers sur la pile et on y mettait dedans temporairement la louche en bois trouée et on y versait de l'eau de la citerne. Tous les jours pendant ... je sais plus ^^ ... on changeait l'eau et puis passé ce délai on ne devait plus y toucher pendant quinze jour à trois semaines avant de pouvoir y goûter, mais surtout il ne fallait pas mettre le doigts dedans ...
Devine :lol: on y plongeait la main et le bras et l'eau tournée et une couche de moisissure se faisait au dessus de l'eau :mrgreen: . Avec le frangin on se faisait démonter à chaque fois ;)
:P Edel...tiens...j'avais oublié...ta cuillère en bois trouée me rappelle que les pilons et battoirs étaient toujours en bois !!!...que du bois...!

...toi, olives...moi, choucroute !
... :lol:
C'est bien les filles la lacto fermentation ! J'en sais rien, je n'ai jamais essayé. Je fais conserves et congélo pour les légumes de mont petit potager dans mes grandes jardinières. 19 M2 plus les aromatiques et je fais presque toute l'année avec. Il me reste encore quelques haricots verts et beurre de l'année dernière.

@ Edel je ne suis pas encore allée voir tes liens on verra ça demain mais il est toujours interressant d'apprendre de nouvelles choses.
Lorsque j'avais le jardin et le verger, je stérilisais tous les fruits au naturel, c'est à dire sans ajout d'eau ou de sucre, seulement les fruits dans le bocal, dans le stérilateur qui servait de lessiveuse dans le temps.

Je me suis amusée à ranger les haricots, mais là je mettais de l'eau et très peu de sel.

Au moment où il y avait les courgettes à profusion, je stérilisais la ratatouille.

Les cornichons c'était directement dans le vinaigre d'alcool coloré.
Je faisais aussi des cornichons au sel avec aneth, les cornichons à la polonaise, on utilise les gros cornichons, ceux qu'on n'a pas vu, ça grossit très vite et on les utilise dans les salades composées ou le pot au feu et potée.

Pour les confitures que je sucre que très peu ou même pas du tout parfois, je recouvrais de papier sulfurisé et terminais par de l'eau de vie, un truc de ma grand mère, ils produisaient l'eau de vie et s'en servait pour la conservation.
On dirait que ça a vent en poupe.
Je viens de lire ça chez l'orthophoniste ^^

https://arcturius.org/la-nourriture-fer ... munitaire/
@ EDEL...intéressant cet article !...mais une phrase me pose question :
-"On ne connait pas encore les conséquences d'une telle activation du système immunitaire par des produits fermentés !


...responsable d'autres effets ?

:) ...à suivre...!

@ Solène...je faisais comme toi pour les fruits !...et toujours super le coup d'alcool !

@ Choupette...comme toi congelo pour les légumes !...mais je reconnais que je ne gardais les tomates et autres légumes dits "plein d'eau" crus pas plus de 3 mois !
...la lacto fermentation permet de les garder plus longtemps sans (en plus) détruire le vitamines (+ d'un an !)
:P