C'est fabuleux cette machine n'est-ce-pas, ont peu dire mille bêtises,on peu s'y inscrire dans une multitude de sites,y raconter sa vie, ou pas! dans le but d'y faire des rencontres amoureuse ou amicale peu importe, le but c'est de réunire ou d'unire les personnes, mais soyons honnête : sincerement je trouve que le virtuel séparent les êtres plus qu'il ne rapproche, et je trouve cela triste, du coup je me souviens de ses merveilleux bistrots, de ses petits bals de campagne,de ses gens simple qui se liaient facilement sans artifices,maintenant le monde est au numerique,
je suis triste et nostalgique d'un passé pas si lointain , puisque je vous parle des années 70/80


Nous sommes devenu des machines aussi, nous êtres humains,la machine infernale c'est emballé et nous ne pouvons plus la stoppé snif snif snif
Ah, madame, il est vrai que la machine consomme énormément d’âmes qui se perdent dans l'espoir.
« Résiste, prouve que tu existes » comme chantait la défunte France.

Ah, les mignons bistrots : « Non je ne me souviens plus du nom du bal perdu »

Mais y aurait-il un espoir d'immortalité dans ce satané numérique ?

Inscrit(e)s sur un site fiable et pérenne, même décédé(e)s depuis belle lurette, nous pourrons à jamais continuer à exister et d'avoir une boite aux lettres !

:wink:
Tes cheveux ont poussé Mercurio .

:)
Carole, tu es en couple ...

Me too !



4.jpg




:wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
bonjour
l amour virtuel
nous avons eux des moment ou cela n 'était pas d 'actualité ou le virtuel n 'était
pas a l ordre du jour puisque inexistant dans ce monde
nous avions connue une époque plus vraie plus agréable 70 ET 80
bien sur que les endroit ou nous allions dansé et les réunions entre amis nous manque

je ne sais si nous avons perdu aux change ?
:roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:
en c 'est temps de confinement cela peu rendre un service
et par timidité
ou simplement pour des personnes qui ne veulent pas rencontrer vraiment
rien donné rien partagé ou ne pas prendre de risque a aimé a nouveaux
c 'est pratique
ou qui sont venue aux virtuel pour d autres raisons

mais faut ils que cela dure dans le temps ? :roll: :?:
je souffle un peu là j ai la tété vide en faite
je ne me dit pas que c 'est bien ou mal
je me rappelle de toi la vie de certain moment que le virtuel ne peu comblé
des relation humaine que le virtuel ne pourras remplacé
comment :roll: qui pourraient survivre à cas
peu être que c 'est le virtuel qui vas être obligé de se réinventé de redéfinir un cadre
par des sortie obligatoires , ou non par ans ou pour six mois payante pourquoi pas plus chère oui pourquoi pas
mais réactive aux changement
sans rire
sans enlevés la participation de groupes qui reste du bénévolat et conviviale pour chacun
enfin je ne sais pas mais cela reste une piste
je serait prête a payé pour un service a la carte avec des obtention de rencontre réel ou une bonne organisation serais de redéfinir des moments de rencontre
a la clefs
j affirme ne pas avoir raison
mais je ne suis pas complètement satisfaite du virtuel
alors ? :?:
Bonjour vivreenpaix ,

Virtuel, réel ?

Que cela soit dans les années 70 et 80, avant l'arrivée de l'ordinateur.
L'époque était-elle réellement plus vraie ?

J'ose croire que nous vivions déjà tous dans le virtuel.

Virtuel : ce qui est seulement en puissance , qui peut arriver.
Rêve d' oiselles, espoirs d' ados boutonneux.
Nos réels nous paraissaient bien fades.

Pourquoi accabler le numérique de l'ordi, en le supposant non réel ?
Ce dit « virtuel » est bien réel.

Tout comme les rencontres dites virtuelles.
Excusez-moi du peu …






Carole, j'ai une question qui me turlupine :
Emploies-tu un après shampoing et si oui, lequel ?


:wink:
La machine virtuelle ne vat elle s'emballer..... normal en ces temps de confinement.....
Moi, pas te comprendre, chère Solène (ou Zélie) ...



:wink:
garinette1961 a écrit : je suis triste et nostalgique d'un passé pas si lointain , puisque je vous parle des années 70/80


C'est vrai à l'époque il y avait le chasseur Français (paraît d'ailleurs qu'il résiste le bougre ^^) et je m'en souviens car avec la complicité d'un monsieur d'âge bien mûr, nous répondions à des annonces et lui recevait les damoiselles et souvent c'était bien éloigné de l'annonce. Mais nous on se marrait bien et ça avait le mérite de savoir que dans la vie, il faut s'attendre à tout

C'était le bon temps :P


Quelques pépites du chasseur Français
« Non , non , rien n’a changé
Tout , tout a continué « 

Merci Edel , bonne rigolade ! Je vais m’inspirer « Vieille , pauvre , moche , mais tu seras pas déçu « ! :)
Mercurio a écrit : Ah, madame, il est vrai que la machine consomme énormément d’âmes qui se perdent dans l'espoir.
« Résiste, prouve que tu existes » comme chantait la défunte France.

Ah, les mignons bistrots : « Non je ne me souviens plus du nom du bal perdu »

Mais y aurait-il un espoir d'immortalité dans ce satané numérique ?

Inscrit(e)s sur un site fiable et pérenne, même décédé(e)s depuis belle lurette, nous pourrons à jamais continuer à exister et d'avoir une boite aux lettres !

:wink:




oui il y a belle et bien un espoir d'immortalité puisque nous sommes déja condamné depuis sa venue au monde " le virtuel nous as mis au monde, le virtuel nous enterras vivants" 8)

si non je vous trouve trés poétique j'aime bien..
"tant qu'il y a de la vie, y'a de l'espoir"
si 'l'homme' ne rêve plus, il est condamné'
moi se qui me préoccupe , c'est se virtuel, même dans la rue, et cela bien avant le confinement les gens s'accrochent à leurs portable, comme si c'etait vital , en fait je ne sais comment expliqué se genre de phénomène! plus personne ne se parle, plus personne ne fait attention à rien! une seule préoccupation .... mes sms, mes mms, mes mails ect ect, du cou j'ai pris en horreur mon portable que je n'emmène jamais quand je sore dehors!
MERCI monsieur de votre intervention , cordialement Garinette.
Edel13 a écrit :
garinette1961 a écrit : je suis triste et nostalgique d'un passé pas si lointain , puisque je vous parle des années 70/80


C'est vrai à l'époque il y avait le chasseur Français (paraît d'ailleurs qu'il résiste le bougre ^^) et je m'en souviens car avec la complicité d'un monsieur d'âge bien mûr, nous répondions à des annonces et lui recevait les damoiselles et souvent c'était bien éloigné de l'annonce. Mais nous on se marrait bien et ça avait le mérite de savoir que dans la vie, il faut s'attendre à tout

C'était le bon temps :P


Quelques pépites du chasseur Français




Parlez pour vous! moi en 70 j'avais 9 ans :lol:

Pas de tire au fusil (pour le chasseur français)mdr!
j'ai connue la fin des bals populaire et cette ambiance bien spécial..
j'ai surtout connut ses fabuleuses années80 (je vous parle uniquement de l'ambiance que cette époque à apporté)de la mentalité de ses gens simple,des regroupements, quand c'etait la fête! c'était vraiment la fête! et pas un semblant de fête d'aujourd'hui! :lol:
garinette1961 a écrit : C'est fabuleux cette machine n'est-ce-pas, ont peu dire mille bêtises,on peu s'y inscrire dans une multitude de sites,y raconter sa vie, ou pas! dans le but d'y faire des rencontres amoureuse ou amicale peu importe, le but c'est de réunire ou d'unire les personnes, mais soyons honnête : sincerement je trouve que le virtuel séparent les êtres plus qu'il ne rapproche, et je trouve cela triste, du coup je me souviens de ses merveilleux bistrots, de ses petits bals de campagne,de ses gens simple qui se liaient facilement sans artifices,maintenant le monde est au numerique,
je suis triste et nostalgique d'un passé pas si lointain , puisque je vous parle des années 70/80


Nous sommes devenu des machines aussi, nous êtres humains,la machine infernale c'est emballé et nous ne pouvons plus la stoppé snif snif snif





:D Monologue_________________


c'est pas si con, se que je dis! dans un mauvais français, certe mais compréhensible et tellement vrai!

La machine infernale c'est emballée, elle ne vas s'arrêttée la! elle vous mangeras tout cru! à force de rêvé votre vie, de paraitre, ou autre elle vas vous 'bouffée' :lol:
soyez vous même, sans artifices, aimez les gens,que pourrai-je dire de plus,soyez attentifs, arrêttez le cercle infernal de la mascarade, aimez vous! tout simplement, pour se qui ne comprennent pas, allez vous faire voire chez les grecs! bien cordialement GARINETTE :)