11.- LA MORT ( pas pour les âmes sensibles)

…. J’ai souvent croisé la blonde pulpeuse au regard insistant.
…. J’en ai même goûté à plusieurs reprise,
…. mais je préfère les gitanes plus chaudes et dansantes.
…. Elle me fait plus peur depuis que je l’ai domptée.
…. ILLUSION que je suis, que puisse-t-elle me voler!
…. A par les 0,1 mm³ de noyaux et particules fines
…. Tout le reste n’est que vide!

…. On la dit violente comme sa sœur la Naissance.
…. Que c’est un divorce entre les particules et les ondes vibrantes
…. Que c’est un passage obligé du visible à l’invisible
…. On est fait pour elle, on ne peux y résister
…. Elle est partout
…. dans l’infiniment petit
…. dans l’infiniment grand

LA MORT N’EST RIEN D’ AUTRE QUE LE PASSAGE

D’UN STYLE DE VIE A UN AUTRE

rien ne se perd tout se transforme.-


À la revoyure
Mouais ... Pas vraiment convaincu!
La mort, c'est la fin de la vie! Et si on s'en rend compte, on est tenté de se dire : "Merde! Déjà?".
Ceci étant dit, la religion, lorsqu'elle évoque la vie de l'Au Delà, a inventé le meilleur anxiolytique qui soit (pour l'instant!).
Suggestion : pour faciliter le passage ... une longue rasade du vin d'ici?
Il est des morts violentes , rapides , de lentes agonies ........
Sans être pressée , je préfère la rapide
Et après , personne ne sait , tout n'est que suppositions
DL
Jacques94130 a écrit : Mouais ... Pas vraiment convaincu !
La mort, c'est la fin de la vie ! Et si on s'en rend compte, on est tenté de se dire : "Merde! Déjà ?".
Ceci étant dit, la religion, lorsqu'elle évoque la vie de l'Au Delà, a inventé le meilleur anxiolytique qui soit (pour l'instant !).
Suggestion : pour faciliter le passage ... une longue rasade du vin d'ici ?

...

Du bon, hein ?! ... parce que l'eau de là ... Image

Tchin-tchin ! ... Image
Un peu d'eau de vie !
Tchin tchin...... :D
Vous confondez les Préliminaires avec la Mort.
Cette dernière est hors de l’espace temps.

Il y a les morts-vivants et les vivants-morts qui sont eux dans l’espace temps.

Pour ceux qui aime l’humour noire.

Les femmes vivent plus longtemps mais moins bien que les hommes, parce qu’elle ont besoins
de plus de préliminaires avant de succomber dans les assauts de Mortimer.
Nous les mecs, on tombe dans les bras de Morphée qui est toujours prête.
"succomber dans les assauts de Mortimer" Faut dire que je ne suis pas encore intéressée de connaitre la chambre secret. Je vie très bien.... si un jour je serai invitée je préfère que ça soit vite et bien fait :shock: , donc sans trop de préliminaires.

Par contre tout les soirs je tombe dans les bras de Morphée avec plaisir. Sans ou avec préliminaires.. avec une préférence pour le "avec" :) .. mais bon.. c'est sans :oops: :oops: :(
@Heureuse, moi aussi ! :lol: :lol: :lol: Super, ce que tu as écrit, merci ! La paix soit en nous ! :lol: :lol: :lol:
eh oui Carard..on a la paix, mais enfin j'aime autant une petite guerre de temps en temps :oops: :oops: :roll:
NIKAMBLE a écrit : 11.- LA MORT ( pas pour les âmes sensibles)

…. J’ai souvent croisé la blonde pulpeuse au regard insistant.
…. J’en ai même goûté à plusieurs reprise,
…. mais je préfère les gitanes plus chaudes et dansantes.
…. Elle me fait plus peur depuis que je l’ai domptée.
…. ILLUSION que je suis, que puisse-t-elle me voler!
…. A par les 0,1 mm³ de noyaux et particules fines
…. Tout le reste n’est que vide!

…. On la dit violente comme sa sœur la Naissance.
…. Que c’est un divorce entre les particules et les ondes vibrantes
…. Que c’est un passage obligé du visible à l’invisible
…. On est fait pour elle, on ne peux y résister
…. Elle est partout
…. dans l’infiniment petit
…. dans l’infiniment grand

LA MORT N’EST RIEN D’ AUTRE QUE LE PASSAGE

D’UN STYLE DE VIE A UN AUTRE

rien ne se perd tout se transforme.-


À la revoyure


Bonjour, et merci beaucoup pour cette réflexion si juste...la peur ne doit pas favoriser le déni, et encore moins les moqueries style "rire jaune"... c'est notre condition, de la mort vient la vie : la mort n'est qu'un changement d'état, l'âme demeure et poursuit sa progression dans les univers parallèles .
Elle ne fait peur que si l'on choisit de la considérer comme une fin en soi, d'où certains excès "épicuriens" destinés à l'exorciser. Autant aimer la vie en conscience en se nourrissant de vraies amitiés, d'énergies bienfaisantes . Cela fait grandir et encourage l'acceptation de ce grand mystère, parce que l'on participe à la vie de l'univers , parce que l'on n'est plus jamais seul.

Sujet sérieux sans être triste, ne se prêtant pas aux sarcasmes ni à la dérision systématique, bien sûr. La peur fait parfois déraper les humains...Et si la vie terrestre n'était qu'une préparation à une autre vie?
Bof ! pas envie de vivre une vie dans laquelle je ne serais plus "moi", mais une recomposition de mes cellules.
Je m'en tiens à la formule de Wolf Biermann, "Es gibt ein Leben vor dem Tod" ;)
On ne peut pas tous avoir un Esprit Court de Lettré.
Il faut aussi cérébraux
Seulame,

pour ce qui est des pseudo épicuriens et des lecteurs d'Epicure:

Sens 1
Personne qui recherche le plaisir partout. :!: :roll:
Exemple : Son plaisir, c'est de fréquenter les grandsrestaurants ou de se retrouver au "spa" entre copines. C'est une « épicurienne ». :? :?:
Synonyme : jouisseur



Sens 2
Philosophie
Partisan de la doctrine d'Epicure :


Epicure, philosophe du plaisir minimal et de la non-souffrance :idea:

Epicure est sensualiste : il attache à la représentation sensible un rôle capital dans la formation du savoir.
:!: :idea:

(Wikipedia)


Amitiés



1 - copie.JPG
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Merci, Bonami, pour ce résumé bien utile.

Plaisir minimal et non-souffrance = Stoïcisme, à mes yeux...comme quoi la "doctrine" (je n'aime pas ce mot mais il faut bien parfois s'en accommoder...) épicurienne a pu être dévoyée ou utilisée à mauvais escient... ou bien est-elle plus que ça, adaptable à chacun et variant avec son propre curseur.
Je pense aussi qu'il ne faut point trop philosopher, mais vivre en accord avec ses propres valeurs issues de l'expérience, du ressenti...
La mort est un manque de savoir-vivre........Alphonse Allais