Pour ne plus être jeune , j'ai connu différentes situations autour de moi , qui avaient toutes un point commun, appelées de façons différentes , en fonction de la situation , des personnes mises en jeu .Pour exemple , un couple dont le mari est un être extraverti , qui a toujours dominé sa femme , jusqu'à l'empêcher de travailler , jusqu'au jour ou pour financer des travaux dans la propriété qu'ils avaient repris dans la succession des parents de MR,  pour 3/4 en sa faveur et 1/4 pour Madame , il a été contraint de se soumettre ...mais elle restait dominée et a vécu dans une précarité notoire , puis lasse elle lui a fait part d'un prochain départ , n'en pouvant plus .Lors de la dernière altercation , Grand Seigneur , pensant qu'elle ne le quitterait pas , il lui a signé une autorisation de quitter le domicile conjugal , et......................elle est partie !!I l dira de lui ensuite "Quel c..  j'ai été"!Instance toujours en cours , ils vivent dans des domiciles séparés , et il continue de surveiller sa femme , pour moi , je le pense surtout PERVERS , poussé à l'extrême 

 Dans un autre couple , un introverti vit dans l'ombre de sa femme et vit à ses crochets , s'invente tous les maux de la terre , mais sans faire de bruit , il sait pour avoir SA paix , diriger la barque , tirer à Droite ou à Gauche selon ses envies . Malgré son inaction, il met des freins à tout ce qui pourrait aller de l'avant , mais quand contre son gré , des avancées sont faites , elles sont son oeuvre , il se gosse alors ...............Mais comme l'extraverti ,il fait mine de penser que tout est immuable , que sa situation est assise pour assurer son avenir ..............jusqu'au jour du débordement et là  plus rien à faire .Pour expliquer cette situation , il invente des situations ubuesques si fortes que personne n'y crois , mais il s'est créer un monde de perversité dans lequel , il continue à évoluer .

Je suis totalement convaincue qu'ils camperont sur leurs positions et se trouveront des martyres le reste de leur vie , alors que c'est l'inverse qui c'est produit !!PERVERSITE quand tu les tiens ......................................Ils se connaissent très bien et se disaient en plaisantant "frères" ,............. pas issus de la même famille , ni de d'ailleurs , que d'action !!!
Bon AM  
Bonjour,
J'en ai connu des comme ça, enfin, peut être pas à ce point quand même...ceux là sont gratinés...
Je pense à un en particulier...sympa, grand déconneur, je suppose grand dragueur....qui a créé sa boite, mais c'est sa femme qui apportait les clients en prospectant...quand on l'écoutait lui...sa femme...rien...et puis il a mal géré le peu qu'il avait à gérer...tout s'est écroulé, lui avec bien sûr, et c'est encore elle qui a fait chauffer la marmite..qui l'a remis sur les rails...et maintenant, il veut aller finir, avec elle ok, ses jours au Maghreb...mais elle, ses gosses à elle, sont ici...pourquoi accepte-t-elle tout ça ?
Dans toutes les interactions humaines, il faut être deux....d'accord ils sont pervers, manipulateur (un(e) psy pourrait nous dire)...mais en face il y a une femme qui laisse faire....
Femme ou homme battu...pourquoi retrouvent ils toujours le même type de compagnon ?
Bon après midi...
sans doute parce qu'elle l'aime, Cyrano, et çà............................................................?????????
[color=#0080FF][i]sans doute parce qu'elle l'aime, Cyrano, et çà............................................................?????????



oui bien sûr, elle l'aime...jusqu'à sa propre destruction...

Ca pourrait faire un thème de forum je pense....
Comment, pourquoi les femmes vont elles jusqu'à de telles extrémités ?
Des fois, quitte à s'arracher le cœur, ne vaut il pas mieux de quitter le navire ? pour sa propre survie ?
Franchement, je suis surpris de voir ce que vous pouvez supporter....
[/color[/i]
]
ce n'est pas supporter, c'est aimer................ je suis d'accord avec toi, du mal à comprendre, mais c'est ainsi...................
Je pense que cela n'est pas à sens unique et qu'il y a aussi des hommes, (peut-être il est vrai dans une moindre mesure), qui par amour pour leur compagne subissent brimades et vexations. Amour quand tu nous tient........
Je crois que c'est un peu facile comme explication "elle aime" 

Hors mis les deux exemples de Carlotta qui perso me dérangent car nous n'avons qu'un son de cloche celui d'une personne qui a déjà pris position et qui a tort ou raison mais qui dans tous les cas a choisi son camp.

Hors mis ces deux cas disais-je, les hommes (oui il y en a ne les oublions pas s'il vous plait) ou les femmes mal traités ne deviennent pas "victimes" du jour au lendemain. Dans la majorité des cas, c'est une travail de longue haleine et de sape morale qui est faite sur la personne et celle-ci se sent peu à peu à son insu comme un sous produit et le (ou la) pervers pousse le vice jusqu'à laisser l'autre croire qu'il ne vaut rien seul et que sans l'autre il n'est pas capable de vivre. C'est le même processus que pour une secte. Il y a isolement de l'individu de manière physique et surtout psychique des autres personnes de son entourage. Le pervers a deux visages celui du "bon copain" du "bon mari (femme)" et dans l'intimité il démolit systématiquement tout ce qui est fait par l'autre tout en en profitant allègrement.
Dans un tel climat, la victime se considère comme un être inférieur et met longtemps à comprendre ou admettre qu'il vaut quelque chose. Et lorsqu'il trouve le courage de sortir de ce cercle, pour peu qu'il croise un nouveau pervers il retombera dans les mêmes travers car sa première recherche est l'amour et être aimé.

Pour les violences conjugales, il ne faut jamais accepter le premier acte de violence comme un acte insignifiant et sans conséquence. L'erreur est là, il faut dire STOP immédiatement. Mais là encore ce n'est pas évident car la violence vient rarement seule, elle a d'abord était précédée par une période de déconstruction et d'affaiblissement psychique de la victime alors ce n'est pas aussi simple qu'il y parait une fois que l'on se méjuge de dire NON et de dire STOP car on est déjà formaté pour s'en prendre plein la gueule en se disant qu'on le mérite et que c'est bien fait pour nous.
Je n'ai jamais vécu ça personnellement , par contre j'ai eu l'occasion d'entendre une fois une petite fille de 8ans me dire "Papa il a tapé maman, mais c'est normal car elle a été vilaine"
Cette phrase a elle seule montre le travail de destruction faite par un pervers au sein d'une famille entière. De même un ami qui était battu par sa femme... qui un jour s'est réfugié chez moi le temps que ça se calme et quand je lui ai demandé "Mais comment tu peux te laisser faire ?" il m'a répondu "Mais si je rente dans son jeu je la tuerai !!! et puis...  je l'aime" C'est dire si l'amour vache est destructeur... Depuis, un jour il a fait son sac et il est parti vivre au Vietnam pour aller aider les enfants défavorisés ... Mais son calvaire à duré -que je sache- plus de 10 ans.

Aussi évitons de juger et de dire que tout est noir ou tout est blanc. Aidons du mieux que nous pouvons les personnes en détresse, mais surtout ne les jugeons pas car demain ça peut être nous... 
draken78 a écrit : Je pense que cela n'est pas à sens unique et qu'il y a aussi des hommes, (peut-être il est vrai dans une moindre mesure), qui par amour pour leur compagne subissent brimades et vexations. Amour quand tu nous tient........


Je pense que l'homme a honte de dire qu'il est mal traité et donc ça ne se sait pas. Mais la violence morale et aussi destructrice que la violence physique 
Bonjour,
Françoise nous n'avons pas la même définition de l'amour !
Supporter n'est pas aimer, mais survivre à mon sens en tout cas.
loin de moi l'idée de juger, mais..........pourquoi penser que c'est toujours la femme battue? parce que c'est le plus courant! il existe des hommes battus.....................
ibiscus22 a écrit : Bonjour,
Françoise nous n'avons pas la même définition de l'amour !
Supporter n'est pas aimer, mais survivre à mon sens en tout cas.

difficile, en effet, ibiscus..........................j'ai eu un certain nombre de femmes en pleurs dans ma classe, voulant parler de leur enfant, et dégénérant en pleurs et me racontant leurs problèmes de couple............supporter, aimer, survivre, ces termes sont liés...
Edel 
Bien sûr tu n'as que le son d'une cloche , comme tu le dis si bien, mais les deux sont en instance de divorces qui traînent ,dans  le premier  cas c'était "the big macho" , et pratiquait plutôt la torture intellectuelle  , jaloux à avoir tout interdit à sa femme .Lorsqu'elle a pu reprendre le travail , elle en était à manger des pâtes froides dans sa voiture ( interdiction de fréquenter un resto avec  des collègues par jalousie ..............
Dans le second cas , cela s'est  terminé par de nombreuses violences physiques , les Gendarmes appelés régulièrement en renfort connaissait la maison comme leur proche .A la dernière altercation , ils ont dus récupérer l'épouse 1 1 heure du matin , dans la rue , enfuie en robe de chambre , pour éviter un autre assaut  ...
Pour ma part , je les trouve de façon différentes dans leur actions  , avec la même perversité qui n'apparaissait pas en public caché sous des "chérie"à n'en pas finir .Seuls leurs intimes (différents ) connaissent la vraie histoire de ces deux couples .
La moralité de cette histoire , fuyez dès que commencent les dérives graves !!!
Bonne fin d'AM  
ibis 
 je suis tout à fait d'accord avec toi , aimer c'est un partager et les coups et dérives n'en font pas partie
bisous bisous
 
francoise57 a écrit : loin de moi l'idée de juger, mais..........pourquoi penser que c'est toujours la femme battue? parce que c'est le plus courant! il existe des hommes battus.....................

je réitère!
Un homme possède plus de forces qu'une femme , ou alors , il a un problème à l'origine , bien rare que dans un couple on trouve le mari qui mesure 1.50m et la femme 1.90m !!et la force est à l'avenant , il a dons toutes les aptitudes pour se défendre !!
même les hommes de corpulence moyenne sont plus forts que leur femme en général , et ne doit pas donner envie à celle ci d'attaquer !!
  A++++