J'ai durant ma carrière été en relation , plus ou moins proche , de par mes fonctions avec des élus de tous bords et rangs .J'y ai vu , les rouges , rosirent ;les roses rougirent , un " bleu" rosir , un autre rougir ......au niveau local
Les ministres j' en ai vu défiler pléthore aux inaugurations , tous de gauche ( c'était la pleine époque ) un député de droite , que je connaissais avant son élection , qui lui avait tourné la tête ( se trouvait dispenser de saluer ) c'est dire ( on est élu = on a tout gagné )

Le point que je leur trouve commun, aucune discussion possible ( puisqu'il n'y avait pas que des locaux , mais aussi des "parachutés") ils étaient tous aussi incorrects : retards à l'arrivée , j'en eusse été malade à leur place , sachant que de nombreuses invitations avaient été lancées ........là ou le respect commence , pas la moindre décence , que de l'incorrection !!
Triste représentation , pour un pays que nous disons grand , on ne peut être grand , avec des petits !!!
Bonne AM
:P
J'ai côtoyé, et plus que côtoyé des élus de tout bords, ce n'est pas une référence, loin s'en faut.
Je les connaissais avant leur carrière politique et même je tutoyais certains et soudain les élections sont arrivés, ils ont été élus et tout a changé.

Qu'étaient t'ils devenus des personnages hautains difficilement abordables, imbus de leur personnes et les propos, en privés, étaient d'une incorrection qui aurait fait palir ceux à qui ils étaient destinés et qui bien sûr n'étaient pas présents, le pauvres.

Comment peut-on changer aussi vite et aussi fort? plus d'amis, plus de cercle, tout le monde est en dessous et c'est eux les meilleurs! et que dire du personnel qui devait retranscrire les paroles enegistrées en public et qui ne trouvait pas de mots corrects pour remplacer les paroles dites, une horreur! pour des élus de la république et à tout les niveaux

Comment qualifier ces transformations, l'envie du pouvoir, le rabaissement du peuple, la scission des classes, et aussi le goût de l'argent, c'est indéfinissable.

Ayant été sollicités à plusieurs reprises pour ces fonctions, j'ai dis non, je veux rester moi-même. C'est un autre monde que je ne voulais même pas envisager.
J'avais une fonction intéressante pour eux ( ils sont loin de posséder tous les domaines, je ne pouvais être élue dans la commune ou je résidais mais ailleurs si ..................j'ai eu bien des demandes , ça toujours été un refus catégorique pour plusieurs raisons

-l'avenir dans ce domaine appartient plus aux partis ( que j'exclus)
-je ne suis ,ni rampante ni volante , donc je n'avais aucune chance
-je suis née indépendante et tiens à y rester

c'était prédéfini et y est rester
Certains ont l'air honnête, mais quand ils te serrent la main, tu as intérêt à recompter tes doigts.Coluche
« Un pour tous, tous pourris ! » COLUCHE
Voilà trois intervenants qui semblent mûrs pour la mise en place d'une dictature ...

Pour ce qui me concerne, NON MERCI! Je continue de préférer la démocratie ...
Entre ne pas vouloir être élu , et refuser la République il y a un bras de mer !!

Déformer les propos ,n'est pas un signe de démocratie , mais d'autoritarisme ( proche de la dictature)
Lisa, doucement il est...suceetptible en 3 mots
Je ne vois pas ou est la dictature quand je parles de faits strictement vécus avec des élus, ce son des faits réels, tu hallucines ou tu vois des mouches?

Il faut rester sur terre, je connaissais parfaitement ces élus et je ne fais pas mention de parti quel qu'il soit.

Bien sur tu te sors toujours du lot, tu es irréprochable, peut-être bien, c'est possible, mais les faits relatés sont vrais, pourquoi mettre en doute ma parole alors que je n'ai rien dit sur tes allégations.

Encore du mauvais esprit qui te conduit vers la démocratie, il faut arrêter et rester sérieux, la vérité te gène? Je n'ai pas tout dit car j'ai un droit de réserve sur le sujet.

Si nous sommes mûrs, j'en connais qui sont blêtes!
Voila Jacques dans toute sa splendeur, il préféte s'occuper des vaches et rechercher les honneurs plutôt que de répondre à des sujets qui l'intéresse, il désigne les interlocuteurs comme dictateurs et se dit lui démocrate.

Il ne réponds pas aux preuves qui lui sont données sur l'origine des faits constatés, il attend que le post disparaisse, c'est bien plus simple.

Il critique le premier une blague sur voltaire et accuse une autre personne d'avoir dérapé, c'est Jacques

Je lui demande d'arrêter ses annotations qui la plupart du temps se situent en dessous de la ceinture et il continue en narguant, c'est Jacques

Voila une partie des choses que je lui reproche mais j'en ai encore, on efface pas aussi facilement les bétises même s'il elles remontent à quelques mois, c'est toujours Jacques

Et il voudrait que j'arrête, non le staff sera alerté s'il le faut mais je veux préserver le forum Humour et ne pas le transformer comme les autres lors des débats électoraux, pour le respect des visiteurs
Ne vous fâchez pas, tous les trois ...
Prenez le temps de lire le RAISONNEMENT qui suit ...

1. "Tous les élus sont des pourris". C'est, à peu de différences près entre vous trois, ce que VOUS dites et que VOUS écrivez ... Jusque là, ça va? En tout cas, je l'espère sinon, c'est vraiment grave.
2. Or la République (j'y mets un R majuscule, tout exprès) ne peut être dirigée QUE par des élus! Sinon, ce n'est pas la République ... Toujours Ok?
3. Donc, si la République est dirigée, par nature, par des "pourris", il s'ensuit qu'elle est elle même pourrie ... Logique, non?

Par conséquent, vous êtes, TOUS LES TROIS, mûrs pour la dictature, laquelle est, par nature elle aussi, la négation de la République!

Une mention particulière pour Gégé : on ne parle pas d'un "droit de réserve" mais du DEVOIR de RESERVE ... Il s'agit de l'obligation (d'où le mot DEVOIR!) faite à tout fonctionnaire de ne pas adopter des prises de positions publiques contraires aux instructions professionnelles qu'il a reçues de sa hiérarchie.
Même si tu n'es pas d'accord avec moi sur les sujets politiques, prends le temps de lire mes contributions aux débats : tu apprendras ainsi beaucoup de choses et cela te sera utile ... (cette précision étant apportée, tu peux, évidemment, faire ce que bon te semble :wink: ).
Je suis pas bien "ancienne" sur le site, je ne connais personne mais franchement aujourd'hui je vous trouve à pleurer ! lamentable....
@ Gégé :
La répétition est la méthode la plus efficace de la pédagogie ... Donc, je répète : le forum Humour ne t'appartient pas. Tu n'en es ni le gestionnaire ni l'animateur!
Ton attitude est d'autant plus étrange que, dès ma deuxième réplique, je t'ai proposé d'en rester là! Tu aurais dû saisir la perche que je te tendais! Par exemple, en cessant de polémiquer ... Au lieu de ça, tu a adopté une attitude diamétralement opposée ... J'ai donc poursuivi! Rien de plus normal ...
@ Jacques : " vous êtes, TOUS LES TROIS, mûrs pour la dictature, laquelle est,
par nature elle aussi, la négation de la République ! ".
J'aime bien te lire, même si pas toujours dacodac avec toi, mais là, je trouve ton propos
simpliste et réducteur. Je dis que la république est pourrie, je ne me sens pas mûre
pour la dictature pour autant : je souhaite la 6e République ( comme toi ) qui serait,
me semble t-il, plus propre et plus humaine. :wink:
Mais, mémé, la vox populi peut parfois être aussi une dictature ... :roll: