LA SOLITUDE est souvent ressentie comme un mal-être ...

Pourtant, il arrive que la présence d'autrui soit pire que la SOLITUDE.
On peut se sentir seul (e) en présence de l' autre...

《Il reste que la solitude n'est pas toujours vécue négativement et elle est parfois recherchée....》

-La présence d'autrui, pour réconfortante qu'elle apparaisse , serait à reconsidérer:

*que ce soit dans le " dialogue qui peut être mensonger "....

*Qui peut -être " intéressé dans l' amitié"....

*Qui peut-être "égoïste dans l' amour"....

-QUE PENSEZ VOUS DE LA SOLITUDE ?
faut- il l' éviter?

-DE LA PRÉSENCE D'AUTRUI ?
faut -il l'éviter pour jouir de la solitude ?
La présence d'autrui nous évite t'elle la solitude ?

Je vous laisse la parole...
Merci de votre participation.
Bonne journée :D
Candice34
Oui Candice ...la solitude est parfois salutaire . Il m'arrive parfois d'avoir besoin de m'isoler aussi . Je dis parfois, mais en général je la déteste . Quand je suis seule alors que je ne le veux pas, je la subis . On ne veut pas déranger donc on reste dans son coin alors que si on prenait son courage à deux mains on irait frapper chez la voisine qui n'attend que ça .

Bonne journée Candice :)
solitude 2.JPG
Coucou Candice.....ahhhh, la solitude, thème maintes fois évoqués !

Une différence entre la solitude choisie et la solitude subie....

Quel imbécile a dit: la solitude ça n'existe pas


Beaucoup de personnes souffrent de la solitude et en même temps d'une
misère affective ...avec l'âge c'est encore bien plus triste....

Courage aux solitaires

BisouS Ebbie34
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Coucou Candice

Pour ma part , j'aime choisir ma solitude.....Elle me permet de cultiver mon jardin secret.... de méditer, de prendre du temps pour moi de façon très égoïste, toutefois je n'aime pas lorsque c'est elle qui me choisit..........

Bonne journée... :wink:
Bécaud a chanté " la solitude ça n'existe pas ".....................
Plus ou moins à certains moments , elle permet , chez moi , de faire un point mais je n'aimerais pas l'avoir comme compagne tt le temps
Quelle belle chose ,la solitude ,moi j adore
Il y a effectivement uner différence entre la solitude, que la plupart du temps l'on choisit, et l'isolement ( socio-affectif, dit-on à son sujet ) qui lui est toujours subi.
Tu remets ce sujet à juste titre, Candice : il semblerait que l'on souffre de plus en plus de solitude, même quand on est en compagnie.
Parce qu'il semblerait bien que l'on se comprenne de moins en moins, que l'on s'accepte de moins en moins aussi.
Certains disent se sentir comme des extra-terrestres parmi leurs congénères, d'autres ont le sentiment de s'être " trompés d'époque et de lieu ".
Bien que l'on prétende trouver enrichissant les divergences d'opinions, elles séparent plus qu'elles ne rapprochent.
Le tout, comme pour tout, est de trouver le juste équilibre entre moments de solitude et moments conviviaux. Tropo de l'un ou trop de l'autre devient pesant.
Ebbie évoque avec beaucoup de justesse la misère affective. Oui, elle est la conséquence ultime de la solitude, c'est elle qui constitue l'enfer sur terre.
La solitude, un bien vaste sujet souvent débattu sur beaucoup de forums comme le dit Ebbie !

Tout comme Biloum, j'aime ma solitude à certains moments quitte à blesser mon entourage... Mais sur ce forum, je ne veux pas parler de ma solitude qui est privée.

En général, la solitude appartient aux personnes d'un certain âge ! Pour ma part, non pas forcément. Pourquoi subissent-il la solitude? Il y a plusieurs cas de figures. Je connais des personnes âgées dans mon village en Haute-Savoie qui se se sentent seules dans la journée car elles ne voient personne ! Comme je leur explique, les gens travaillent dans la journée et le soir quand ils rentrent, ils s'occupent des devoirs des enfants et du reste contrairement à eux qui se réunissaient sur un banc, une place publique pour discuter et le soir, il existait des veillées... Les temps modernes sont souvent la cause de la solitude en campagne.

En ville, c'est différent ! Soit c'est la famille qui ne vient plus les voir, soit ils se complaisent dans leur solitude. Car en ville, il y a de quoi voir, même faire 100 mètres et discuter avec les gens du quartier et ça fait du bien.

Mais je trouve que les jeunes d'aujourd'hui souffrent beaucoup plus que ceux de notre âge de la solitude. Et là, ça m'interpelle encore plus...
Un petit exemple que j'ai vécu. En panne de voiture, sur un boulevard, j'ai provoqué un petit embouteillage, les klaxons des autres voitures à fond ......
Il a fallu attendre que mon fils arrive pour m'aider à pousser la voiture sur seulement 20 m. Un grand moment de solitude ..................
Au lieu de klaxonner, certains automobilistes aurait dû t'aider. .... Ça m'est arrivé en plein centre de Caen, en heure de pointe. ... certains sont descendus de leur voiture pour garer la voiture sur un trottoir, c'était sympa mais je n'ai pas été fière de moi lorsque j'ai eu la cause de la panne. ....plus de carburant. ... Je n'ai pas recommencé cette bourde. ...
Je comprends ta solitude de ce moment....
Ce ne sera pas pour moi , je privilégie toujours le plein :!: , trop bête la panne de carburant
Barbara , j adore cette chanson..

https://youtu.be/GlVrWsEUFGY
Je l'ai reconnu @ Lisa.. ..
Comme quoi ça peut arriver.... nul n'est à l'abri. ...
j'avoue que je suis assez solitaire, mais je crois bien que c'est dû au fil des années. j'ai connu beaucoup de monde de par mon travail, mais ca s'arretait là. apres une catégorie de collègues sortaient ensemble. les simples employées non.voila d'ou vient ma réticence ou plutot ma timidité de braver la solitude.
Merci pour vos commentaires...
Un excellent roman que je viens de terminer de CHRISTIAN SIGNOL sur la solitude...

CETTE VIE
OU
CELLE D'APRÈS.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
cron