Vous avez tendance à vous laisser porter par vos émotions... Savez-vous que la Sophrologie peut vous aider à apprivoiser vos émotions? A prendre du recul par rapport aux évènements? Etant spécialiste dans ce domaine n'hésitez pas à me questionner... J'y répondrai très volontiers!
Je pratique le Qi qong et j'y trouve des réponses similaires à ce que tu décris.
On assimile souvent la sophrologie à de la relaxation. Certes on se sert bien des techniques de lâcher-prise et de respiration mais c'est juste la partie visible de l'iceberg. La sophrologie est une technique d'accompagnement de la personne avec un gros travail sur la pensée positive. C'est ainsi que les champs d'application sont très larges. On va du simple stress en passant par les phobies, les addictions, les dépressions à l'accompagnement de personnes atteintes de maladie beaucoup plus grave comme le cancer. C'est pour cela que la sophrologie a de plus en plus de place en milieu hospitalier et qu"elle est enseignée en Université. Le Diplôme Universitaire
Personnellement, je n'ai pas une bonne expérience de la sophrologie... pourtant, mon unique séance était animée par une amie dont c'était le métier, donc totalement en confiance - et comme il est de règle, je précise que j'ai tenu à la payer. Mais au bout de quelques minutes j'ai été obligé de lui demander d'arrêter sa "musique" de chiottes qui me tapait sur les nerfs, et bien qu'à chaque étape elle m'assurait de ne rien vouloir me suggérer contre ma volonté ou mon envie, elle m'a imposé à la fin d'une séance qui ressemblait effectivement très, très fortement à une relaxation, de me laisser "envahir" par une couleur, ce qui ne m'emballait pas du tout. Malgré ça, elle a intuitivement décidé que ce serait le bleu, la seule que je déteste ! J'en rigole, mais je crois que c'est comme la psychanalyse, l'hypnose, ou même certains antibiotiques qui ont acquis des réputations très contrastées : ça "marche" à merveille avec certains, c'est la cata intégrale avec d'autres !
bonjour criquet!

Je pratique chez moi le yoga tibétain , très adapté à notre âge ( garder son équilibre , sa souplesse ,mobiliser les articulations , yoga des pieds du visage et des mains ) et chaque fois , je termine par un "sankalpa" (rêve éveillé) qui rejoint la sophrologie .
Je pense que tu abordes là un bon sujet .
sympathie sankalpa
bonjour à tous,
Je pratique gi gong et méditation.enseignantla biologie et étudiant la physique quantique,il est actuellement démontré que la matière physique est aussi vibration d'énergie et donc information...D'où l'importance de prendre en compte toutes ces dimensions de l'homme,qui sont interconnectées.,et donc le pouvoir de l'esprit sur le corps,ce que les Anciens savaient déjà et utilisaient..
Alors, peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse, non?
amicalement.
Ninimo
Patrice45 a écrit : Personnellement, je n'ai pas une bonne expérience de la sophrologie... pourtant, mon unique séance était animée par une amie dont c'était le métier, donc totalement en confiance - et comme il est de règle, je précise que j'ai tenu à la payer. Mais au bout de quelques minutes j'ai été obligé de lui demander d'arrêter sa "musique" de chiottes qui me tapait sur les nerfs, et bien qu'à chaque étape elle m'assurait de ne rien vouloir me suggérer contre ma volonté ou mon envie, elle m'a imposé à la fin d'une séance qui ressemblait effectivement très, très fortement à une relaxation, de me laisser "envahir" par une couleur, ce qui ne m'emballait pas du tout. Malgré ça, elle a intuitivement décidé que ce serait le bleu, la seule que je déteste ! J'en rigole, mais je crois que c'est comme la psychanalyse, l'hypnose, ou même certains antibiotiques qui ont acquis des réputations très contrastées : ça "marche" à merveille avec certains, c'est la cata intégrale avec d'autres !


Comme Patrice, j'ai voulu tenter l'expérience ... Echec ! Je suis assez hermétique au conditionnement et le discours de la dame était un peu trop "y'a qu'à, faut qu'on" à mon goût. 
patrice et balasko, votre echec est juste un manque de lacher prise, c'est le tout début, n'est pas criquet! ce n'est pas une critique mais sans cet état vous ne pouvez pas vous laisser envahir par ce qui est bon
bonjour criquet,
une amie m'a parlé de la sophrologie. J'étais assez réfractaire à ce genre de choses, mais je me dis que j'aimerais bien tenter. Cependant, j'ai toujours peur des charlatans dans tous les domaines. comment s'assurer que la personne qui nous fait cours soit qualifiée ? Qu'est-ce qu'on fait exactement pendant une séance ?
j'ai aussi essayé la sophrologie , je n'ai pas été convaincu !, tout comme l'hypnose , en effet , je pense que certains sont infiniment plus réceptifs que d'autres ! la pluralité de l'étre humain est infinie !....... :wink:
A une période difficile e ma vie, j'ai eu besoin d'aide afin de contrôler mes émotions, surmonter les obstacles, et par instinct de survie, j'ai lâché prise et me suis laissée guider par un sophrologue. Ce fut très bénéfique et 6 ans après j'ai recours à certains gestes relaxant et anti stress notamment en ce qui concerne la respiration. Il en va de soi que je m'étais informée sur le professionnalisme de cette personne et j'ai assez de discernement en général pour faire confiance. Tout cela pour dire OUI à la sophrologie pratiquée par un professionnel investi. Bien à vous tous. Marie